Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L'image et le pouvoir. Le siècle des Antonins

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

L'image et le pouvoir. Le siècle des Antonins

Message par Apollyôn le Lun 14 Nov - 20:39

De tout temps, le pouvoir a utilisé les fastes et le décorum pour assurer son prestige et son autorité. La diffusion du portrait impérial romain réfléchit et démultiplie une puissance impériale stable et reconnue qui inaugure l’utilisation de moyens de communication par l’image.
Les hommes politiques d’hier et d’aujourd’hui l’ont bien compris : l’image influence l’opinion, il faut donc décider de la maîtriser pour savoir l’utiliser à son avantage. Le règne des empereurs du IIe siècle, dont le nom d’Antonin le Pieux a été utilisé par les historiens pour toute la dynastie, marque l’apogée de l’Empire romain. Les règnes de Trajan, Hadrien, Antonin et Marc Aurèle représentent la puissance, le pouvoir absolu, la grandeur personnifiée. Codifiant leur image dont ils assurent la diffusion, ils sont les précurseurs des stratégies de communication politique d’aujourd’hui.

Au moyen de portraits les plus marquants possibles, sculptures en marbre ou en bronze, ou en frappant monnaie à leur effigie, les empereurs déploient une image forte mais véhiculent aussi leurs valeurs et leur idéologie. L’impact de cette émission à grande échelle est telle qu’elle influence tout le peuple romain en ancrant des modes, notamment au niveau des coiffures, et en associant définitivement l’image de l’empereur à celle d’une autorité retentissante.
L’exposition présente un grand nombre de ces portraits différents d’empereurs et de membres de leur famille : des sculptures provenant de la collection du musée Saint-Raymond, plus grand groupe de portraits romains en marbre découverts en France, mais aussi des œuvres de comparaison venant pallier les lacunes de la série impériale des marbres de Chiragan.

Elles sont prêtées par plusieurs institutions régionales, nationales et européennes.
Les monnaies impériales originales en provenance du riche médaillier du musée, témoins et relais du pouvoir absolu de l’empereur, viennent en complément des sculptures et se révèlent en tant que premier média de l’histoire.

L’exposition s’attarde sur la fabrication et l’art du portrait impérial romain. Les prototypes sont élaborés à Rome dans les ateliers impériaux. Les copies sont réalisées en taille directe sur un bloc de marbre à l’aide de repères répercutés à l’aide d’un compas et d’un fil à plomb. Si l’empereur n’autorisait aucune autre reproduction, les artisans n’hésitaient pas à créer des copies plus ou moins fidèles et des objets dérivés, décorés de scènes en relation avec la puissance impériale, telle la céramique sigillée représentant le suicide du roi des Daces, pièce présentée dans l’exposition.

Le portrait romain est ainsi l’art du paraître et de la propagande, avec une codification qui permet aujourd’hui l’identification par des scientifiques des statues et effigies en buste.

Les visiteurs historiens de l’art trouveront les indices qui permettent ce décodage et le public pourra observer des détails de portraits puis en retrouver le modèle en parcourant l’exposition.




infos ici : http://saintraymond.toulouse.fr/L-image-et-le-pouvoir-Le-siecle-des-Antonins_a62.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 5:50