Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Anticiper la fin du pétrole

Partagez
avatar
combaak
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Anticiper la fin du pétrole

Message par combaak le Sam 4 Déc - 23:04

Anticiper la fin du pétroleOn estime de 1 à 1,2 millier de milliards de barils les réserves de pétrole dites prouvées, soit 150 milliards de tonnes environ, ou encore à une production d’une quarantaine d’années au rythme actuel. Elles sont très inégalement réparties : près des deux tiers sont situées au Proche-Orient. Leur évolution ne permet cependant pas de prévoir celle de la production pétrolière, les données relatives aux réserves donnant lieu à de vives controverses entre écoles de pensée, les unes optimistes, les autres pessimistes.

La suite http://www.monde-diplomatique.fr/2005/01/BABUSIAUX/11803
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par canon le Dim 5 Déc - 13:25

tu oublies le petrole " abiotique " puisé a plus de 1.5 km de profondeur et qui semble inepuisable ( car il ne provient pas de la masse " organique ")
avatar
elevenaugust
VIP
VIP

Nombre de messages : 330

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par elevenaugust le Dim 5 Déc - 14:26

@canon a écrit:tu oublies le petrole " abiotique " puisé a plus de 1.5 km de profondeur et qui semble inepuisable ( car il ne provient pas de la masse " organique ")

"Théorie du pétrole abiotique

La théorie du pétrole abiotique (aussi connue sous la dénomination anglaise de modern Russian-Ukrainian theory) fut essentiellement soutenue par les Soviétiques dans les années 1950 et 1960. Son principal promoteur, Nikolai Kudryavtsev, postulait la formation de pétrole dans le manteau terrestre à partir d'oxyde de fer II (FeO), de carbonate de calcium (CaCO3) et d'eau. Il indiquait également que cette réaction devait théoriquement se produire si la pression est supérieure à 30 kbar (correspondant aux conditions qui règnent naturellement à une profondeur supérieure à 100 km dans le manteau terrestre).

Rendue obsolète au fur et à mesure que la compréhension des phénomènes géologiques et thermodynamiques en jeu progressaient[2], la théorie du pétrole abiotique reste marginale au sein de la communauté scientifique. En pratique, elle n'a jamais pu être utilisée avec succès pour découvrir de nouveaux gisements.
"

SOURCE
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par canon le Dim 5 Déc - 15:01

hola !!!! cela doit etre tiré d'un ancien texte !!
il y a quelque mois, la plateforme deepwater horizon, qui a couler et provoqué une catastrophe ecologique au usa, forer a 1.5 km de profondeur et pomper du petrole abiotique !!!!!
plusieur autres plateforme font la meme chose actuellemnt
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par casseron le Dim 5 Déc - 15:04

Ils sont gentils sur Wikipédia. Voici ce qu'on peut y lire :

Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état naturel et qui est produit par des organismes vivants.

Il ne leur reste plus qu'à nous expliquer quels organismes vivants ont produit les quantités fantastiques de méthane que l'on trouve sur Titan....
avatar
elevenaugust
VIP
VIP

Nombre de messages : 330

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par elevenaugust le Dim 5 Déc - 16:24

Wikipédia est plus précis ici avec des sources de 2006.

"Largement ignorée en Occident du fait des faibles volumes de pétrole abiotique découverts, elle n'a jamais suscité de réel intérêt parmi les géologues et est de nos jours majoritairement considérée comme scientifiquement invalide"

Quelles sont tes sources Canon?

Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état naturel et qui est produit par des organismes vivants.

Il ne leur reste plus qu'à nous expliquer quels organismes vivants ont produit les quantités fantastiques de méthane que l'on trouve sur Titan....

Le méthane n'est pas issu QUE des organismes vivants....
Une simple recherche sur Internet nous l'apprend:

Pour information, lire à ce sujet l'article du Figaro de l'année dernière:

ICI

Extraits:
"sur Terre, le méthane est à 90 % produit par les êtres vivants, les 10 % restants le sont par des réactions géochimiques (l'eau réagissant sur des roches chaudes)"

L'exemple de Mars est intéressant et pourrait tout aussi bien s'appliquer à Titan, et il semble très difficile aux chercheurs de pouvoir différencier le méthane d'origine biologique de celui d'origine chimique:

«il faut cartographier l'ensemble de la planète, identifier les zones productrices de méthane, voir si ce sont les mêmes d'une année sur l'autre, essayer de mieux identifier le type de méthane, biologique ou géochimique, qui sort».


et...

"Deux missions, l'une européenne, ExoMars (lancement prévu en 2016), l'autre américaine, Mars Science Laboratory (lancement prévu en 2011), sont spécialement conçues pour rechercher des traces de vie sur la planète rouge. En particulier, pour différencier le méthane d'origine géochimique du méthane biologique. Encore un peu de patience."

Il est vrai que wikipédia manque parfois de précision, surtout en France, les articles Anglais étant davantage détaillés...


Dernière édition par elevenaugust le Dim 5 Déc - 16:33, édité 1 fois
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par canon le Dim 5 Déc - 16:26

ma source c'est un numeros de sacrée planete
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par casseron le Dim 5 Déc - 16:31

Si le méthane a deux origines, pourquoi pas le pétrole ? Ce qui était déjà d'ailleurs indiqué dans un vieux livre de chimie que possédait mon vieil ami du CEA. Et ça ne faisait pas enrager certains wikipédistes...
avatar
elevenaugust
VIP
VIP

Nombre de messages : 330

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par elevenaugust le Dim 5 Déc - 16:40

@canon a écrit:ma source c'est un numeros de sacrée planete
Et eux, ils donnent quoi comme source?

Si le méthane a deux origines, pourquoi pas le pétrole ? Ce qui était déjà d'ailleurs indiqué dans un vieux livre de chimie que possédait mon vieil ami du CEA. Et ça ne faisait pas enrager certains wikipédistes...
Quels sont les "wikipédistes qui enragent?"

Et que dit exactement ce livre de chimie certainement très intéressant?

Merci d'être précis dans les sources et les citations...
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par Mirmi le Dim 5 Déc - 17:11

@casseron a écrit:Ils sont gentils sur Wikipédia. Voici ce qu'on peut y lire :

Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état naturel et qui est produit par des organismes vivants.

Il ne leur reste plus qu'à nous expliquer quels organismes vivants ont produit les quantités fantastiques de méthane que l'on trouve sur Titan....

De la vapeur d'eau mélangée à de l’hydrogène et du CO2 peut produire du méthane si on la soumet à un apport d'énergie (éclair)
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par casseron le Dim 5 Déc - 18:10

Ce livre de chimie-dont je n'ai pas hérité- donnait deux versions de l'origine du pétrole : organismes vivants et abiotique.
Pourquoi les wikipédistes enragent ? C'est une vieille histoire. C'est Vélikovski qui a remis cette idée en route. Il a même suggéré qu'une partie du pétrole n'était pas d'origine terrestre. Or, cet homme, c'est le diable !! Il faut donc que le pétrole soit d'origine terrestre et issu d'organismes vivants.
Voudrais-tu suggérer qu'ils ne connaissent pas l'autre provenance du méthane ? On peut penser qu'ils sont aussi fiables sur son origine que sur celle du pétrole....
avatar
elevenaugust
VIP
VIP

Nombre de messages : 330

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par elevenaugust le Dim 5 Déc - 19:33

@casseron a écrit:
Voudrais-tu suggérer qu'ils ne connaissent pas l'autre provenance du méthane ? On peut penser qu'ils sont aussi fiables sur son origine que sur celle du pétrole....
Si, ils la connaissent certainement, mais comme je le disais, wikipédia en Français n'est pas aussi complet en général que son homologue Anglais.

Par exemple, dans le wiki Anglais concernant le méthane, on peut lire:

"Extraterrestrial methane

Methane has been detected or is believed to exist in several locations of the solar system. In most cases, it is believed to have been created by abiotic processes. Possible exceptions are Mars and Titan."

"Méthane extraterrestre

Le méthane a été détecté ou existe probablement dans plusieurs endroits du système solaire. Dans la plupart des cas, on pense qu'il a été créé par un processus abiotique. Des exceptions possibles sont Mars et Titan.
"


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par casseron le Dim 5 Déc - 20:00

Un lien intéressant. Bien sûr, c'est Karmapolis....mais ce n'est pas sur Wiki, ou dans le Figaro ou dans Marianne que l'on peut trouver des renseignements.

http://www.karmapolis.be/pipeline/petrole.html
avatar
elevenaugust
VIP
VIP

Nombre de messages : 330

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par elevenaugust le Dim 5 Déc - 20:38

Merci pour le lien, article très intéressant.

Curieux que l'on ne trouve personne pour amender les articles de wikipédia en se basant sur ce que l'on dit à Karmapolis...

C'est pourtant facile à faire. Very Happy

Manque de courage ou lucidité? Des théories creuses?

Un complot?

Very Happy
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par FLAM le Dim 5 Déc - 21:03

Une joute ! Une joute !




Et alors ? Pas de joute ? Rôôôôh ! Bon, ... Allez hop ! on remballe, les gars ! ...

jocolor


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par sergent garcia le Dim 5 Déc - 21:08

@elevenaugust a écrit:

Un complot?

Very Happy



___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Saturnin
Invité

le pic pétrolier est une arnaque totale!

Message par Saturnin le Sam 8 Jan - 13:43

Salut, je suis nouveau. Après lecture de ce post, je devais de réagir.

Premièrement, Wikipedia n'a jamais constitué une source parfaitement fiable d'informations. Ce qui est donné à lire ne constitue souvent qu'un début de documentation, souvent très partisane. Et comme c'est devenue la nouvelle encyclopédie mondiale, certains lobbys (financiers, industriels, militaires, religieux, politiques...) prennent le plus grand soin à maintenir en permanence des articles polissés sur des sujets qui pourraient leurs être préjudiciable. Franchement, vous avez lu des débats sur les forums wiki. Tout à coup d'arguments d'autorité. Autrement dit, pas de discussion réelle. Juste des gens qui restent campé sur leur position. Ceci dit Wiki est très pratique pour des informations de base ou superficielles.

Deuxièment, et l'article de Karmapolis le soulève bien, le coup du oil peak est constamment présent dans les médias depuis l'utilisation industrielle du pétrole. On en parlait déjà en 1880. J'ai 29 ans et j'ai toujours entendu parler du pique pétrolier avec le même ton alarmiste. Et mon père avant moi... Ca fait plus de 40 ans qu'on nous dit qu'il en reste pour 40 ou 50 ans. Si je calcule bien, il ne devrait déjà plus en rester. Et pourtant j'entant depuis ma fenêtre les voitures roulées. Bizarre, ça doit être des maths trop complexes pour moi. Donc une telle information devrait être prise avec des pincettes et directement expulsée dans les poubelles de l'information.

Posons une question simple: qu'est-ce qu'à gagner la petite famille du pétrole à faire régulièrement paraître ce genre de nouvelle? Simplement nous informer? J'en doute étant donné leur toute puissance dans de nombreux domaines (énergie, transport, chimie, santé, agriculture...). Plus il y a un effet de panique, plus les marché s'emballe et font hausser le cours du barril à Londres (brut) ou à New-York (léger). Et ils s'en fouttent plein les fouilles. Et ce n'est pas le seul genre d'information employé pour manipuler les cours pétroliers: une guerre problème dapprovisionnement, un puit qui part en cacahuette problème d'approvisionnement... Quand la zone concernée ne représente parfois moins de 1% de la production mondiale. Sans parler de l'OPEP ou des gouvernements qui régule leur production pour faire remonter le prix de marché. C'est de bonne guerre, mais ça n'a rien à voir avec des problème de capacités de production.

Troisième point, je ne sais pas si vous êtes au courant mais on n'a jamais découvert autant de carburants fossiles que ces dernières années. On exploite plus que jamais de pétrole an France, surtout dans le sud-ouest. Ok, c'est quelques chose comme 3 à 5% de la consommation domestique. Certes, il est moins rentables que les nappes du Proche et Moyen-Orient, mais à 80 dollars le barril, c'est toujours aussi rentable. On exploite de plus en plus les sols bitumeux (surtout au Canada en se fouttant de tout massacrer). On n'a pas encore toucher le pétrole d'Asie centrale qui est quantité fabuleuse. Astana a été construite en plein désert avec des royalties payées avant même le début de l'exploitation, dire les quantités pour sortir une ville comme Marseille au coeur du désert. Tiens, bizarre coïncidence depuis le tremblement de terre en Haïti, il y aurait de fabuleuse ressourses en pétrole sous l'île en direction du Venezuela (premier producteur américain. Pendant ce temps-là, les ricains font tourner au ralenti leurs gisement domestiques (même ceux d'Alaska). On se réjouit d'avoir accès au sol arctic avec la fonte des glaces polaires, parce que, encore bingo, il y en aurait encore en quantités fabuleuse à faire passer les saoudiens pour de vulgaires vendeurs pour huile à lampe. En Afrique, dans les golfes de Guinée et du Niger (au passage, il se passe aussi grave que Deep water horizon au Nigéria mais ça c'est pas grave pour les médias comme c'est en Afrique, sarcasme bien sûr). Pareil en Asie et en Amérique du sud. Ca peut continuer un moment. 

Par ailleurs, on ne se contente plus seulement du pétrole, mais on prend ce qu'il y a juste au-dessus, c'est-à-dire le méthane que l'on renomme joliment gaz de schiste. (Au passage, le méthane ne serait-il pas le gaz qui provoque le plus d'effet de serre? Mais c'est de la faute de ton steak haché et de ta digestion gazeuse que la terre se rechaufferait.) C'est déjà fait au Canada et des autorisations ont été données pour le sud de la France.

Un autre point est à trouver dans l'évolution technologique. On sait extirper le pétrole de plus grande profondeur. C'était l'objectif de deep water horizon (mais là encore ça sent la magouille à plein nez: le président de BP qui achète 6 mois avant la boîte qui produit le dilluant, Goldman Sachs qui vend toutes ses actions BP deux semaines plus tôt, alors qu'une action pétrolière est une rente à vie...), mais on sait faire et bien le faire. Seul problème c'est qu'il faut ballancer de l'eau pour faire remonter le pétrole. On s'est aussi réexploiter les anciens sites pour recuperer 20% de plus de la nappe avec des outils sous presion améliorer par rapport aux premières exploitations. Donc on peut refaire le tour de tous les anciens sites déjà exploités.

Un chercheur japonais a mis au point une machine qui convertit le plastique en... pétrole. Vu nos décharges ca laisse de la marge.

Cerise sur le gateau: HAARP! Tin, tin!!! Mais qu'est-ce que ça viendrait faire là-dedans vous rétorquerez? OK, OK! A la base, quand il n'y avait pas que des militaires dans le projet, il y avait des géophysiciens. Une expérimentation de thomographie avec un modèle réduit de HAARP a permis de trouver du pétrole dans 9 états des USA d'un coup. Magique! Alors depuis le temps, je pense qu'ils savent où n'importe quelle goûtelette de pétrole se trouve.

Quatrième point, sur l'origine abiotique du pétrole. L'article de Karmapolis met en avant un point capital:

"De nombreuses expériences réalisées en laboratoire ont confirmé qu'il est possible de produire du pétrole à partir des minéraux. Par contre, pas une seule n'est parvenue à en créer à partir des matières végétales et animales. C'est un fait connu des scientifiques et, pourtant, la théorie abiotique reste systématiquement dépréciée bien que des incohérences majeures persistent chez sa rivale. "

Bizarre non! Réflechissons deux minutes. Si le pétrole était forcement d'origine vivante, il faudrait tout d'abord que tout le paquet de cadavres d'animaux et de végetaux trouvent un chemin pour aller à des milliers de mètres sous terre. Techtonique des plaques, extinctions massives, dépôts au fonds des océans, pourquoi pas. Je veux bien encore que la vie a plus que foisonnée sur terre en plusieurs milliards d'années, mais quand même. Ca fait presque 150 ans qu'on aspire des millions de barrils jours des mètres cubes de vie réduit a rien. Les micro-organismes peut-être. Pour moi, il y a quelque chose de pas logique là-dedans. Après je peux me tromper, je ne suis ni géologue ou géophysicien, ni même un spécialiste du pétrole.

En conclusion le pic pétrolier est à mon avis juste un moyen de faire monter les prix de marcher et de manière indirect nous faire changer nos modes de consommation. Imaginez un instant un barril à 200 dollars, 500 ou 1000. Le métiers de pompiste deviendrait une profession à risque. D'un autre côté, les énergies alternatives existent de puis belle lurette et pas le solaire (EDF premier producteur européen, bizarre) ou l'éolien. Du plastique, on sait en faire avec tout et n'importe quoi. Des engrais et des pesticides, seulements des poison dont les agricultureurs pourraient se passer s'ils redevenaient des paysans connaissant les plantes qui les entourent. Les médicaments, de l'empoisonnement pur et simple (l'OMS a déclaré dans un rapport de 2003 ou 2004 que sur les 205 000 médicaments sur le marché, seulement 26 avaient un réel intérêt médical dont 9 un intérêt médical décisif, merd'alors)!

Ce genre d'articles devrait nous faire prendre conscience qu'on peut faire sans le pétrole dans tous les domaines au lieu de nous inquiéter comme ils le font.

Voilà

Contenu sponsorisé

Re: Anticiper la fin du pétrole

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 21:14