Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Partagez
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par sergent garcia le Ven 25 Fév - 21:02



Quel Naze, ce mec !! Ils va finir dans son bunker comme l'autre Naze..
https://www.youtube.com/watch?v=JlDy0ma0tQo


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
ethane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 562

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par ethane le Ven 25 Fév - 21:30

Plusieurs son de cloches:
ce que dit Hugo Chavez=> mon ami khadafi
ce que dit Fidel Castro=> la faute aux E.U

Et si tout ceci était une grande mascarade pour permettre à l’ONU d’envahir la Libye et de faire main mise sur le pétrole sous couvert de génocide…

à la radio ce matin:
"lorsqu’il a vu le départ de la Tunisie de benali, khadafi a pris peur, et lorsque ce fut le tour de l’Egypte, il était fou de rage
et avant même que les révoltes ne démarrent dans son pays, il ordonna aux imams des grandes villes de sortir une fatwa pour interdire les manifestations au nom de la religion.
tous les imams refusèrent, sans exception !
le ministre de l’intérieur ou de la défense (enfin un ami quoi) lui demanda pourquoi il ne partait pas simplement afin que le peuple ne subisse pas de dégât ?
khadafi répondit alors : « je laisserai la Libye dans l’état où je l’ai trouvé ! »
Le ministre démissionna alors…
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Mirmi le Sam 26 Fév - 9:46

@canon a écrit:tout cela me rappel les propheties de " no eyes " ! on est en plein dedans ! le phenix a deployés ces ailes et va bientot prendre son envol !

Je ne connais pas ? C'est quoi au juste ?
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Macha le Sam 26 Fév - 9:53

La Jordanie s'est réveillée également ... mais plus pacifiquement apparemment.

L'opposition jordanienne appelle à une nouvelle manifestation vendredi 25 février 2011


JORDANIE. Les partis d'opposition, et notamment le Front de l'action islamique (FAI proche des Frères musulmans), ont lancé un mot d'ordre pour une nouvelle marche contre le régime à Amman, la capitale jordanienne.
Les manifestants entendent demander des réformes de fond du gouvernement et prévoient de se compter près de 10 000.

Le gouvernement pluraliste nommé le 9 février 2011 n'a pas suffit à calmer les ardeurs de ceux qui réclament un véritable changement inspirés par les révolutions tunisiennes et égyptiennes.

Source : http://www.econostrum.info/L-opposition-jordanienne-appelle-a-une-nouvelle-manifestation-vendredi-25-fevrier-2011_a4833.html
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Mirmi le Sam 26 Fév - 9:57

Suis d'accord avec toi Ethane.
Les Etats occidentaux ne veulent surtout pas que des démocraties apparaissent dans les pays producteurs de pétrole parce qu'ils ne veulent pas que les cartes soient redistribuées plus équitablement au profit des habitants de ces pays.
Le prix du pétrole va augmenter pour sa rareté mais aussi maintenant être 'négocier' à sa vraie valeur commerciale !
Je pense que les USA ne le supporterons pas (surtout si ça touche l'Arabie Saoudite) et vont s'empresser de déclarer une guerre pour venir s'emparer des réserves. Israel ne sera pas en reste quand on connait leur avidité de richesse !
Ca sent trés mauvais tout ça et on aura de la chance si on passe l'année sans guerres
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Macha le Sam 26 Fév - 10:12

Je suis effectivement d'accord également avec vous deux.

Je pense aussi que nos états occidentaux commencent à baliser. Ils commencent à entrevoir que nous pourrions aussi nous révolter. Exemple en Grèce récemment ...
Ce n'est pas pour rien que dans les constitutions de certains Etats européens, ont été introduit des articles qui donnent le droit aux forces de police de contrer toutes manifestations qui déstabiliseraient l'ordre public.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Lun 28 Fév - 14:55

Une manifestation contre le confessionnalisme au Liban

À l'appel d'un groupe de jeunes sur Facebook, des centaines de personnes ont manifesté à Beyrouth contre le système confessionnel du Liban.



« La révolution est partout... Liban, c'est à ton tour! », ont scandé dimanche les manifestants, en majorité des jeunes.

Les protestataires ont scandé également « le peuple veut faire tomber le régime », un slogan adopté par les révoltes dans les autres pays arabes.

La manifestation, encadrée par la police et l'armée, a eu lieu sous une pluie torrentielle.

Plus de 2600 personnes avaient annoncé leur participation à cette marche, mais il semble que la pluie ait dissuadé beaucoup de militants.

« Le confessionnalisme est mauvais pour la santé, nous vous prions de vous en abstenir », « Tyrans du Liban, votre tour viendra pour sûr », proclamaient des pancartes brandies par des participants à la manifestation.

Les organisateurs ont distribué un tract dans lequel ils exigent « un État laïque, civil, démocratique, socialement juste et équitable » ainsi qu'une augmentation du salaire minimum et une baisse du prix des denrées de base.

Le système libanais est un mélange complexe de partage du pouvoir basé sur des quotas communautaires et sur une tradition de « démocratie consensuelle ». Depuis l'indépendance en 1943, il garantit une parité entre musulmans et chrétiens minoritaires dans la région.

Le président de la République doit être un chrétien maronite, le premier ministre, un musulman sunnite, et le président du Parlement, un chiite.

Ce système est accusé d'être à l'origine de tous les maux du pays comme la corruption, le gaspillage, le clientélisme et surtout une guerre civile destructrice et des crises à répétition.

La dernière crise est née le 12 janvier dernier de l'effondrement du gouvernement de Saad Hariri après la démission de 11 ministres. Le 25 janvier, le magnat des communications Najib Mikati, un sunnite soutenu par le mouvement Hezbollah et ses alliés, a été chargé par le président libanais Michel Sleimane de former un nouveau gouvernement.

Le Liban a été le théâtre d'une guerre civile sanglante de 1975 à 1990.

SOURCE AFP
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Lun 28 Fév - 15:05

Chaos en Libye le Conseil de sécurité réuni

Alors que le face-à-face sanglant se poursuit en Libye entre le colonel Mouammar Kadhafi et ses opposants, la communauté internationale restait mobilisée ce samedi en vue d'imposer des sanctions sévères contre le «chef de la révolution».



De violents affrontements se sont déroulés dans plusieurs régions tombées aux mains des rebelles, toujours aussi déterminés à faire renverser le régime du colonel Kadhafi, qui semblait continuer à perdre du terrain sauf dans la capitale de Tripoli.

Or, un des fils du numéro un libyen, Seif Al-Islam, a quant à lui minimiser l'ampleur des combats entre pro-Kadhafi et opposants, estimant que la situation était «excellente» dans les trois-quarts du pays.

Des opposants célèbrent dans la ville de Ajdabiya, située à environ 120 km à l'ouest de Benghazi.

La communauté internationale mobilisée

Le conseil de sécurité de l'ONU s'est penché pour une deuxième journée consécutive sur un projet de résolution qui prévoit un embargo sur la vente d'armes à la Libye, une interdiction des voyages et un gel des avoirs pour le colonel Kadhafi et son entourage, dont sa famille, des ministres et des responsables militaires.

Les quinze pays membres du Conseil devraient voter vers 20h (heure locale), ce soir, cette résolution dans un ultime effort de faire tomber le régime du colonel Kadhafi, au pouvoir depuis près de 42 ans.

Cette résolution évoquerait également un possible recours à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité.

Évacuations

Les évacuations de ressortissants se sont multipliées au cours de la journée.

Un avion militaire C-17 canadien ayant quitté Tripoli avec 46 personnes à son bord a atterri sur l'île de Malte. Au total, 24 Canadiens sont du nombre des évacués.

L'appareil s'était posé à Tripoli très tôt ce matin sans avoir obtenu d'autorisation diplomatique de la Libye. L'appareil canadien restera à Malte en attente d'une prochaine opération d'évacuation.

Par ailleurs, le Canada a fermé son ambassade en Libye et a demandé à son personnel de partir du pays, mais poursuit malgré tout ses efforts pour joindre les Canadiens sur place et les encourager à quitter le pays.

Ottawa a cependant avisé les ressortissants canadiens en Libye que le vol d'évacuation de samedi était le dernier.

Une centaine d'entre eux seraient toujours coincés en Libye.



Obama lève le ton

Plus tôt aujourd'hui, le président américain Barack Obama a réclamé le départ immédiat du dirigeant libyen.

Dans un communiqué de la Maison Blanche, le président a déclaré que Mouammar Kadhafi avait perdu toute la légitimité pour demeurer au pouvoir.

«Le président a déclaré que lorsque le seul moyen pour un dirigeant de rester au pouvoir était de recourir à la violence contre son propre peuple, il avait perdu la légitimité de gouverner et devait faire ce qui doit être fait pour son pays et partir maintenant», ajoute le document.

SOURCE AFP
avatar
ethane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 562

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par ethane le Mar 1 Mar - 18:02

Obama lève le ton
:bom:
"Obama va finir comme Kadhafi ", dixit Louis Farrakhan, leader charismatique de "Nation of Islam".... source
avatar
ethane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 562

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par ethane le Mer 2 Mar - 15:26

"Les Etats-Unis réservent de toute évidence à Mouammar Kadhafi le sort de Saddam Hussein. Le guide de la révolution libyenne serait soit liquidé par une frappe aérienne soit capturé pour être condamné à mort par les nouvelles autorités libyennes avec l'accord tacite de Washington", a supposé mardi le colonel Igor Korotchenko, rédacteur en chef de la revue Défense Nationale. interview

d'autant plus que Un navire de guerre américain s'approche de la Libye

et que Un navire de combat canadien en direction de la Libye
avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par -Z- le Mer 2 Mar - 18:15

A force qu'il joue à narguer les forces occidentales, il est clair que les Ricains vont en profiter pour règler le compte de Kadhafi... Bien évidemment ils en profiteront pour passer outre le Tribunal International de Lahaye comme ils l'ont déjà fait avec Sadam Hussein...

Seulement je craint que le monde arabe ne voit pas d'un bon œil cette nouvelle prise de position américaine en tant que FLICS DU MONDE... Le soucis est l'amalgame que font certaines factions arabes entre les Américains et les autres pays occidentaux... Il est à craindre dés lors, que de nouveaux attentats seront envisagés sur notre territoire et ailleurs...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31863

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Schattenjäger le Mer 2 Mar - 18:20

Le contexte n'est pas le même qu'avec Hussein.

Actuellement en Libye, le pays est divisé en deux. Il y a beaucoup de personnes soutenant kadhafi même si nous ne voyons que l'opposition (Le JT ne montre que ce qui l'arrange). Il ne faut pas oublier que l'opposition est soutenu par Al-quaida. Ce qui ne propose rien de bon pour l'avenir de la lybie, si Kadhafi chute...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8430

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par casseron le Mer 2 Mar - 18:31

Il ne faut pas oublier que l'opposition est soutenu par Al-quaida

Ca, c'est l'opinion surprenante de Khadafi. C'est son nouveau Satan.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31863

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Schattenjäger le Mer 2 Mar - 18:48

Non, les déclarations d'Al-Quaida son officiel, depuis le début des manifestations. La presse Française en parle pas beaucoup, mais il ne faut pas lire que la presse Française. Smile

Ce n'est pas pour autant que je soutiens les actes barbares de Kadhafi, c'est juste que si Al-Quaida s'empare du pouvoir par la suite, sa sera bien pire qu'avant...
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Flycrusher le Mer 2 Mar - 22:32

Kadhafi est un emmerdeur cinglé, mais il a du pétrole en abondance ce qui faisait de lui un homme de bien!
Si aujourd'hui il pète un câble et massacre sa population, le monde occidental aura une bonne excuse pour entrer en Libye et sécuriser les champs pétrolifères, finalement une bonne opération pour faire baisser le cour du pétrole qui s'envole et s'assurer que l'approvisionnement continuera. Parce que si les islamistes passent au pouvoir ça ne sera pas bon pour la stabilité du prix du pétrole.
C'est ce qui s'appelle de la real-politique, la même chose s'est passée en Irak. En fait cette politique est une aberration, parce qu'elle donne un résultat immédiat satisfaisant, mais à long terme c'est la pire des solutions.
Il faut bien comprendre que si Kadhafi part, après lui il n'y aura plus rien, il n'y a aucune structure politique dans ce pays, aucun partis ni aucune tradition de démocratie. Ce genre de transition ne s'improvise pas et il y a fort à parier que très vite un autre Kadhafi reprendra les rennes avec une petit peu plus de démocratie qu'avant pour faire passer la pilule.
Il n'y a qu'à voir les catastrophes en Afghanistan et en Irak pour comprendre que la démocratie ne s'importe pas et nécessite des décennies pour s'établir. Le Liban, la Yougoslavie nous ont bien démontré à quel point c'était difficile.
Un autre exemple c'est la Russie, une nation qui n'avait jamais connu la démocratie et qui lors de l'effondrement de l'URSS s'est retrouvée gangrénée par les pouvoirs mafieux alliés aux anciens pontes du régime.
C'est le risque, en l'absence de pouvoir politique légitime et démocratique, ce sont les pouvoirs mafieux qui vont s'imposer et se développer en parallèle d'une pseudo démocratie pourrie.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5062

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Achim le Jeu 3 Mar - 8:42


"très vite un autre Kadhafi reprendra les rennes"

Pourquoi faire ? Dans le désert, y a rien à brouter ! albino albino
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Jeu 3 Mar - 15:10

Kadhafi promet des «milliers de morts»

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a promis qu'il y aurait des «milliers de morts» si les puissances occidentales interviennent militairement dans son pays.

506.jpg

C'est ce que le «guide de la révolution» a déclaré devant ses partisans, réunis pour une cérémonie anniversaire à Tripoli.

Cette nouvelle sortie publique survient alors que les membres de l'OTAN discutent de l'opportunité d'imposer par la force une zone d'exclusion aérienne pour empêcher l'aviation de Kadhafi de bombarder les insurgés.

507.jpg

«Nous ne pouvons pas permettre aux Américains ou à l'Occident d'intervenir en Libye, a prévenu le colonel Kadhafi. S'ils le font, ils doivent savoir qu'ils se jettent dans un enfer et une mer de sang pire que l'Irak ou l'Afghanistan. Nous distribuerons les armes par millions et ce sera un nouveau Vietnam.»

Le dirigeant contesté a aussi répété qu'il n'abandonnerait pas le pouvoir et qu'il ne quitterait jamais son pays. Encore une fois, il a accusé Al-Qaïda d'être à l'origine de la révolte, tout en prétendant qu'il n'y avait pas de manifestations.

508.jpg

De violents combats

Sur le terrain, les troupes fidèles à Kadhafi ont tenté de reprendre Brega, une ville pétrolière tombée aux mains des rebelles, à l'est de Tripoli.

Même si les forces gouvernementales ont eu recours à des blindés et à l'aviation, les insurgés ont tenu bon et ont gardé le contrôle de la majeure partie de la ville.

Un peu au nord, la région d'Ajdabiya a été la cible de raids aériens qui n'ont toutefois pas fait de victimes.

509.jpg

Intervention internationale?

Ces derniers développements ont convaincu les opposants de demander aux Nations Unies de mener des frappes aériennes contre le régime Kadhafi et ses mercenaires.

Mais pour l'instant, la communauté internationale reste prudente face à cette option. Les puissances de l'OTAN craignent qu'une intervention provoque la colère de l'opinion arabe.

Paris a fait connaître son opposition à toute action militaire, alors que Washington et Londres se disent toujours en réflexion. Les deux puissances étudient l'idée d'une «zone d'exclusion aérienne» visant à prévenir les bombardements libyens. Il n'est pas question pour le moment d'une intervention terrestre.

Pendant ce temps, les puissances occidentales font de plus en plus sentir leur présence au large de la Libye. Deux navires de guerre américains, dont le porte-hélicoptères USS Kearsarge, sont arrivés en Méditerranée pour soutenir les opérations humanitaires.

Un navire britannique, le HMS Westminster, a aussi mis le cap sur la Libye, tout comme la frégate canadienne Charlottetown qui doit contribuer aux évacuations internationales.

510.jpg

Crise humanitaire

Selon la Ligue libyenne des droits de l'Homme, le bilan de la révolte s'élève maintenant à 6000 morts, dont 3000 à Tripoli et 2000 à Benghazi. Des chiffres nettement plus élevés que ceux avancés
jusqu'à présent.

L'exode massif se poursuit aux frontières du pays. Des files d'attente s'étireraient sur «plusieurs kilomètres» aux frontières.

Le Programme alimentaire de l'ONU a par ailleurs débloqué plus de 37 millions $ pour venir en aide aux personnes en détresse en Libye, en Égypte et en Tunisie.

SOURCE   AFP
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Lun 7 Mar - 13:30

Le régime libyen poursuit sa contre-offensive

Au 20e jour d'une crise qui bascule dans la guerre civile, les forces de Mouammar Kadhafi poursuivent leur contre-attaque en vue de regagner les territoires aux mains des insurgés et affirment avoir repris plusieurs villes, ce que contestent les rebelles.



La télévision d'État Al-Jamahiryia a affirmé que les forces fidèles au colonel Kadhafi se dirigeaient dimanche vers Benghazi, deuxième ville du pays et bastion de l'opposition. Le régime aurait auparavant repris le contrôle de la ville pétrolière de Ras Lanouf, de Tobrouk, dans l'est, et de Misrata, dans l'ouest, selon la version du régime. La chaîne a diffusé des images de manifestations de joie sur la place Verte dans la capitale Tripoli, dans la ville natale du dirigeant, Syrte, ainsi qu'à Sebha, dans le sud du pays.

Les insurgés ont immédiatement démenti la reprise de ces trois villes. Selon des journalistes de l'Agence France-Presse (AFP) sur place et des opposants, Ras Lanouf était ainsi toujours contrôlée dimanche par les insurgés.

Un camp et un barrage érigés par les rebelles dans cette ville ont cependant été les cibles de deux raids des forces pro-Kadhafi qui n'ont pas fait de blessés, selon les premières informations.

Retrait des insurgés de Ben Jawad

En revanche, l'opposition a affirmé avoir été contrainte de se retirer de Ben Jawad après des combats avec les forces pro-régime et entend faire de Ras Lanouf sa « ligne de défense ».

La ville, une centaine de kilomètres à l'est de Syrte, était le point le plus à l'ouest à avoir été atteint par les insurgés. Au moins deux personnes y ont été tuées et une trentaine blessées dans les affrontements de dimanche, selon un médecin.

Les opposants ont également nié la reprise de Tobrouk par le régime. « Ce n'est pas vrai. La région allant d'Ajdabiya à la frontière égyptienne est sous notre contrôle », a affirmé un membre du conseil des insurgés à Tobrouk joint par l'AFP.

En outre, des forces fidèles au colonel Kadhafi menaient une offensive massive à Misourata, à 150 km à l'est de Tripoli. Des chars ont tiré des obus dans le centre de la ville, selon ce qu'a affirmé un résident à l'AFP.

Manifestation de « victoire » de Kadhafi

Pendant ce temps, à Tripoli, le régime a organisé une démonstration de soutien à Mouammar Kadhafi pour clamer sa « victoire ». Soldat, policiers et miliciens y faisaient entendre des « tirs de joie ». « Nous sommes en train de battre Al-Qaïda. Nous avons gagné, Al-Qaïda est parti », a affirmé un soldat. Des milliers de manifestants pro-Kadhafi étaient rassemblés sur la place Verte, dans le centre de la capitale.

Samedi, les rebelles ont essuyé une contre-offensive à l'artillerie lourde à Zaouia. Le « massacre » a fait au moins sept morts et une dizaine de blessés, selon une source médicale.

Par ailleurs, la France a « salué la création du Conseil national mis en place par les représentants de l'insurrection » et a « apporté son soutien aux principes qui l'animent et aux objectifs qu'il s'assigne ».

Dans une interview à l'hebdomadaire français Journal du Dimanche, le colonel Kadhafi s'est déclaré favorable à l'envoi d'une commission d'enquête « des Nations unies ou de l'Union africaine » pour évaluer la situation.

Il a également brandi les spectres de l'immigration massive en Europe et d'Al-Qaïda. « Des milliers de gens iraient envahir l'Europe depuis la Libye », a-t-il dit. « Oussama ben Laden viendra s'installer en Afrique du Nord [...] Vous aurez Ben Laden à vos portes », a-t-il ajouté.

Jusqu'à maintenant, plus de 190 000 personnes ont fui les violences et environ 10 000 personnes déplacées sont en route vers la frontière égyptienne, selon les Nations unies.

SOURCE Radio-Canada SOTT
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8430

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par casseron le Lun 7 Mar - 15:15

Le « massacre » a fait au moins sept morts et une dizaine de blessés, selon une source médicale.
La guerre, ce n'est pas drôle mais de là à parler de massacre...entre guillemets tout de même.
avatar
Fissoul
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 713

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Fissoul le Lun 7 Mar - 19:17

ils sont ou les américains , quand est ce qu'ils vont mettre les pieds dans ce pays pour promouvoir la paix, la démocratie et la liberté ?
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5062

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Achim le Lun 7 Mar - 19:25


@ Fissoul

"ils sont ou les américains , quand est ce qu'ils vont mettre les pieds dans ce pays pour promouvoir la paix, la démocratie et la liberté ?"

Quand on voit ce qu'ils ont fait de l'Irak... Non, ils ne peuvent pas intervenir parce qu'actuellement, tous les mouvements d'émancipation des pays arabes sont liés ; c'est un mouvement en chaîne. Si tu tires sur une assiette en bas de la pile, tu prends toute la pile sur la gueule. Nul ne sait pour le moment où va nous entraîner ce mouvement de fond. scratch
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31863

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Schattenjäger le Ven 11 Mar - 16:48

Kadhafi dit détenir un «grave secret» sur Sarkozy

Critiquée pour ses atermoiements face aux révoltes en Tunisie et en Égypte, la France est devenue jeudi le premier pays à reconnaître l'organe de l'opposition au régime de Mouammar Kadhafi et souhaite des «frappes aériennes ciblées» contre la Libye.




Lors d'un entretien de près d'une heure à l'Elysée, Nicolas Sarkozy a annoncé à trois émissaires de l'opposition sa décision de reconnaître leur Conseil national de transition (CNT) comme «représentant légitime du peuple libyen» et d'envoyer un ambassadeur à Benghazi, le siège de la contestation au colonel Kadhafi, à un millier de kilomètres à l'est de Tripoli.

Rendue publique à la veille d'un sommet exceptionnel, à Bruxelles, des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, l'initiative française a été annoncée par les émissaires du CNT et aussitôt confirmée par l'Elysée.

Selon une source proche du dossier, le président a également fait savoir à ses interlocuteurs libyens qu'il proposerait vendredi à l'UE de mener des «frappes aériennes ciblées» sur des objectifs stratégiques libyens afin de mettre un terme aux représailles meurtrières exercées par les troupes du colonel Kadhafi contre les populations civiles.

Parmi ces objectifs figurent l'aéroport militaire de Syrte, à 500 km à l'est de Tripoli, celui de Sebha, au sud du pays près de la frontière tchadienne, et le camp de Bab al-Azizia, résidence du colonel Kadhafi et centre névralgique du régime à Tripoli, selon la même source.

Interrogée par l'AFP, une source à l'Elysée n'a pas confirmé ces informations. «On n'en est pas là», a-t-elle assuré, «on va déjà demander les autorisations juridiques pour empêcher l'usage de la force par Kadhafi».

La proposition française vise à contourner l'opposition manifestée, devant le Conseil de sécurité de l'ONU, par la Russie et la Chine à une proposition de Paris et de Londres visant à instaurer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye

Cette mesure fait partie d'un «plan global» que le chef de l'Etat français doit présenter vendredi à ses partenaires européens.

L'Élysée n'a pas livré jeudi les détails de ce plan mais en avait déjà esquissé quelques grandes lignes mercredi. Selon son entourage, M. Sarkozy devrait notamment y évoquer le renforcement de l'action humanitaire déjà engagée avec l'ONU en Libye, poser la question d'un embargo sur le pétrole et aborder le «danger migratoire» causé par l'insurrection libyenne.

En choisissant clairement le camp des rebelles à la veille du sommet de Bruxelles, Nicolas Sarkozy, qui a réclamé le départ du colonel Kadhafi, souhaite entraîner les autres pays européens, jusque-là divisés.

«La France joue le rôle de brise-glace dans l'Union européenne», s'est félicité un porte-parole de l'insurrection.

À Berlin, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Werner Hoyer s'est toutefois montré sceptique, jugeant la situation «encore trop confuse». Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a lui jugé «préférable d'attendre la position de l'ensemble de l'UE" avant de se prononcer».

Mercredi, la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton avait refusé de soutenir la demande du CNT d'être reconnu comme seule autorité légitime en Libye, pourtant appuyée par le Parlement européen.

La position très ferme de la France sur la Libye intervient après les sévères critiques qui ont visé sa retenue excessive face aux soulèvements qui ont emporté les régimes «amis» de Tunisie et d'Egypte.

La riposte du colonel Kadhafi, que M. Sarkozy avait reçu en grande pompe fin 2007 à Paris, ne s'est pas fait attendre. Les autorités de Tripoli ont menacé Paris de rompre les relations diplomatiques. Et l'agence officielle Jana a menacé Nicolas Sarkozy de révéler un «grave secret», en lien avec «le financement de sa campagne électorale».

SOURCE AFP JOURNAL DE MONTREAL
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31863

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Schattenjäger le Ven 11 Mar - 16:48

Les forces de Kadhafi finiront par l'emporter

Le directeur des services de renseignement américains (National Intelligence) James Clapper a estimé jeudi que les forces fidèles à Mouammar Kadhafi, mieux équipées que les insurgés, finiraient par l'emporter.

Selon Clapper, qui s'exprimait devant la commission des forces armées du Sénat, les forces loyales au régime sont mieux équipées et ont aussi plus de ressources logistiques, et de ce fait, «à long terme, le régime l'emportera».

Le colonel Kadhafi est prêt à une lutte de longue haleine et rien ne permet de penser qu'il renoncera au pouvoir, a-t-il dit.

«Nous pensons que Kadhafi s'est engagé là-dedans pour longtemps. Il semble qu'il raisonne sur la durée», a-t-il continué.

Alors qu'en Occident certains envisagent une zone d'exclusion aérienne pour empêcher l'armée libyenne de bombarder les insurgés par la voie des airs, il a précisé que les défenses antiaériennes libyennes étaient les deuxièmes plus importantes du monde arabe et que la Libye comptait 31 bases de lancement de missiles sol-air. Les forces de Kadhafi disposent d'un grand nombre de missiles sol-air portatifs, a-t-il ajouté.

SOURCE AFP


___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31863

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Schattenjäger le Ven 11 Mar - 17:35

Obama met en garde les collaborateurs de Kadhafi

Le président des Etats-Unis Barack Obama a mis en garde lundi 7 mars les collaborateurs du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, les prévenant qu'ils devraient rendre des comptes pour les violences qui secouent leur pays, dans des déclarations aux journalistes.

Barack Obama a également noté que l'Otan se réunissait à Bruxelles pour discuter d'une réaction à la violence en Libye, dont des options militaires, et a indiqué avoir donné son feu vert à une aide supplémentaire de 15 millions de dollars pour les opérations humanitaires liées à la crise. "Je veux envoyer un message très clair aux collaborateurs du colonel Kadhafi. C'est à eux qu'il revient de choisir comment ils vont agir à l'avenir. Ils devront rendre des comptes", a souligné M. Obama dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, où il recevait le Premier ministre australien Julia Gillard.

"Entre-temps, au moment même où nous parlons, l'Otan est en train de mener des consultations à Bruxelles au sujet d'une gamme étendue de possibilités, dont des options militaires potentielles, en réaction à la violence qui continue en Libye", a remarqué le président.

SOURCE Nouvelobs


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par sergent garcia le Ven 11 Mar - 17:36

Je crois bien que le peuple libyen sera sacrifié sur l'autel de l'économie.
Si Kadhafi s'en va, ce sont d'autres populations des pays pétroliers de la région suivront l'exemple...avec un choc pétrolier en perspective.
J'ai bien peur que le peuple Libyen doivent se battre seul pour la démocratie..et vu le niveau des combattants civils face aux militaires. c'est pas gagné..
Finalement la tournure des évènements doit rassurer les émirats qui ne veulent pas de ce genre de révolution. ...tout comme les occidentaux qui veulent pas payer le prix à la pompe.

Contenu sponsorisé

Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 22 Sep - 5:21