Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un hiver 2010

Partagez

hocine
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1168

Un hiver 2010

Message par hocine le Lun 20 Déc - 15:32

Un hiver 2010

Si la terre va inéluctablement vers son réchauffement avec un peu plus de 5 degrés ou plus dans 50 à 100 ans alors je crois que c’est par le froid et la neige qui auront raison de nous.

Plus la terre se réchauffe, plus les océans et les mers dégagent de la vapeur et ça entraine de plus en plus de vague de froid et de plus en plus des chutes de neige qui à la longue peuvent paralysées toute vie sur terre.

J’ai vu comme tout le monde dans les informations télévisées ces images à travers le monde sur cette situation ou la neige et le froid qui bloquent les aéroports, les routes et les villes, arbres et cultures sous un manteau de neige tout cela m’ont rappelé un temps ou on parler d’un hiver nucléaire si les supers puissances déclencheraient une guerre nucléaire , ils ne laisserons plus les lumières de soleil passer et ils feront des dégâts sur les humains ,les espèces animales et végétales .

Cette vision de tout cela m’est venue à l’esprit, j’ai pensé que l’homme va créer tôt ou tard un hiver nucléaire, tout cela est possible avec ce réchauffement .

Ont a dit que cet hiver a battu le record de neige et de froid de tout un siècle, mais que se passerait il si cette situation dure deux ou trois mois ou un peu plus ? Nous n’allons pas à une situation catastrophique avec des températures au dessous du point de congélation de l’eau ou toute activité cesse et se paralyse et avec le manque de nourriture ou tout se pourri sous cette eau et neige et là les pays les plus avancés ne passent ils pas à la famine ?

Mais peut être cela n’est qu’un avertissement .
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Un hiver 2010

Message par casseron le Lun 20 Déc - 16:00

A mon avis, il n'y a aucun record de battu. Faudrait pas confondre un peu de neige et les conséquences ubuesques qui en découlent. La même quantité en 1800, ça aurait eu l'effet d'un pipi de mouette !
On va finir par comprendre que plus la terre se réchauffe plus on se les gèle. Quelque chose m'échappe....
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Un hiver 2010

Message par Bat le Lun 20 Déc - 19:43

Sans compter que nos amis les médias amplifient bien sûr le catastrophisme des dernières semaines.
Tout cela est bénéfique et rappelle un peu à l'homme citadin coupé de la Nature que celle-ci reste bien la plus forte !


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.

hocine
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1168

Re: Un hiver 2010

Message par hocine le Lun 20 Déc - 19:51

Le record de chute de neige a été battu à Londres c’est les informations qui le disent

Les conséquences du froid et chutes de neige pour les populations mondiales des années 1800 qui était de prés de 900 millions d’habitants ça peut être du pipi de mouette

Mais comme je l’est déjà dit si cette situation dure deux ou trois mois ou plus les conséquences du froid et de la neige pour la population d’aujourd’hui qui est de prés de 6 milliards d’habitants ça peut être du pipi d’éléphant. Laughing

C’est vrai toute la population mondiale n’est pas touchée comme celle d’Europe mais des problèmes du froid perturbent aussi leur vie de tous les jours .


Dernière édition par hocine le Mar 21 Déc - 7:52, édité 1 fois
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Un hiver 2010

Message par casseron le Lun 20 Déc - 20:56

Le froid n'est pas pire, c'est l'organisation des sociétés moderne qui fait que tout phénomène climatique un peu violent tourne au cauchemar.
Regardez les effets de la tempête Xynthia sur l'île de Ré. Il y eut une tempête bien plus considérable sur cette même île par le passé, forcément avec moins d'impact humain. Et la vie a continué comme elle va continuer.

Au fait, depuis deux jours, c'est un temps de printemps à Bordeaux ! 14 ° aujourd'hui.
Et puis franchement, si la terre se réchauffait, vous croyez que ce serait un malheur ? Pour moi, je préfère les Antilles à la Scandinavie...
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Un hiver 2010

Message par Passiflore le Mar 21 Déc - 18:16

En 1800, il n'y avait pas de voitures, pas d'avions, les diligences ne faisaient pas de déplacements inutiles, et les gens voyageaient beaucoup à pied.
Quelques centimètres de neige, c'était vraiment pas dramatique :!:
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Un hiver 2010

Message par Bat le Mar 21 Déc - 19:12

Bien sûr, d'autant plus qu'aujourd'hui, on s'est habitué à un confort dont on ne se rend même plus compte, sauf quand celui-ci disparait ! On tourne une clé et la voiture nous transporte, on règle un radiateur et il fait chaud, etc....

L'Homme occidental arrive ainsi à avoir l'illusion d'une certaine maîtrise de son environnement naturel et de ses contraintes.


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Un hiver 2010

Message par Gaiya le Mer 22 Déc - 14:39

Oui mais ce n'est qu'une illusion, comme dit Hocine si cela devait se poursuivre sur la longueur, ça deviendrait de plus en plus dérangeant.


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Un hiver 2010

Message par Bat le Mer 22 Déc - 19:57

Dérangeant dans un premier temps, puis la vie s'adaptera : les gens seront moins pressé, ils feront plus de petits trajets à pied, l'économie ne fonctionnera plus en flux tendu et on favorisera la proximité, l'Homme respectera plus un milieu plus fort que lui, etc..
Bref, que du bon !!! Laughing


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi le Mer 22 Déc - 20:24

Tout indique que l'on se dirige en fait vers un nouvel age glaciaire (nous sommes à la fin d'un ére chaude sur laquelle on aura battit toute notre civilisation)

L'ajout de CO2 dans l'atmosphére ne va qu'accéllérer se passage qui ne se fera pas en douceur (tempêtes, dérèglements climatiques ...). Tout est une affaire d'entropie et on en payera le prix fort pour notre misérable civilisation humaine qui sera réduite des 2/3, dans les prochains siècles, c'est inexorable ! Il n'y aura jamais assez d'énergie et de ressources pour tout le monde ou alors faudra se battre
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Un hiver 2010

Message par Bat le Mer 22 Déc - 20:41

@Mirmi a écrit:Tout indique que l'on se dirige en fait vers un nouvel age glaciaire (nous sommes à la fin d'un ére chaude sur laquelle on aura battit toute notre civilisation)

Nous sommes bien sûr dans une période interglaciaire, mais il va falloir attendre quelques dizaines de milliers d'années avant le retour d'une glaciation. La dernière ère glaciaire ne s'est achevée qu'il n'y a environ 12000 ans et c'est pas demain la veille que l'on retournera en Angleterre à pied.
Pour l'instant, les moyennes de température actuelles sont plutôt à la hausse. Ceci dit, tu as raison, notre société occidentale a été batie sur des standarts climatiques qui la mettent en péril s'ils évoluent.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Un hiver 2010

Message par casseron le Mer 22 Déc - 21:08

Il n'y aura jamais assez d'énergie et de ressources pour tout le monde ou alors faudra se battre

Allons Mirmi, c'est comme si les ramasseurs de bouses de vaches avaient dit qu'il n'y en aurait jamais assez pour chauffer tout le monde ! Ce qui était vrai dans leur époque. Sauf qu'ils n'avaient pas beaucoup d'imagination ou d'ouverture d'esprit pour le futur.
avatar
vilecoyote
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 33

Re: Un hiver 2010

Message par vilecoyote le Mer 22 Déc - 21:17


Dans le "Science et Vie" du mois de décembre, il y a tout un article qui explique que depuis récemment, le soleil ne présente plus de taches . Ce qui indique une diminution de son activité . D'après cet article très bien documenté, il est fort possible que nous entrons dans un "mini" âge glaciaire ... mais cela reste évidemment une hypothèse .
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi le Mer 22 Déc - 21:18

@casseron a écrit:Il n'y aura jamais assez d'énergie et de ressources pour tout le monde ou alors faudra se battre

Allons Mirmi, c'est comme si les ramasseurs de bouses de vaches avaient dit qu'il n'y en aurait jamais assez pour chauffer tout le monde ! Ce qui était vrai dans leur époque. Sauf qu'ils n'avaient pas beaucoup d'imagination ou d'ouverture d'esprit pour le futur.

OK ! Alors tu proposerais quoi si demain les ressources d'énergies d'origines organiques viendraient à baisser subitement ou alors si leurs prix explosent ? (Cas de figure actuel)
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi le Mer 22 Déc - 21:25

@vilecoyote a écrit:
Dans le "Science et Vie" du mois de décembre, il y a tout un article qui explique que depuis récemment, le soleil ne présente plus de taches . Ce qui indique une diminution de son activité . D'après cet article très bien documenté, il est fort possible que nous entrons dans un "mini" âge glaciaire ... mais cela reste évidemment une hypothèse .



En effet ! Et l'ajout de CO2 va accélérer ce passage par simple effet entropique. Si il y a des physiciens dans la salle, ils comprendront; pour les autres, reprenaient vos cours de physique de DEUG

Il est vrai aussi que le soleil a, en ce moment, une activité qui interroge et inquiéte les scientifiques du monde entier. Notre salut viendra sans doute de notre Dieu à tous, le Soleil que l'on a un peu oublié d'observer
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Un hiver 2010

Message par casseron le Mer 22 Déc - 21:25

Les prix peuvent exploser sans qu'il y ait pénurie. Ca s'appelle de la spéculation. Du pétrole, on ne risque pas d'en manquer et il est évident qu'on lui trouvera des substituts notamment pour les moteurs. (ça a déjà été inventé)
Quelle sera l'énergie qui aura cours dans quelques siècles (ou même bien plus tôt) ? C'est comme si on avait demandé aux Romains quelle serait l'énergie du prochain millénaire. Je pense que personne n'en sait rien.
Mais inutile de se miner avec des pensées négatives pseudo-écologiques. L'énergie est infinie. Reste à en croquer quelques morceaux.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi le Mer 22 Déc - 21:34

@casseron a écrit:Les prix peuvent exploser sans qu'il y ait pénurie. Ca s'appelle de la spéculation. Du pétrole, on ne risque pas d'en manquer et il est évident qu'on lui trouvera des substituts notamment pour les moteurs. (ça a déjà été inventé)
Quelle sera l'énergie qui aura cours dans quelques siècles (ou même bien plus tôt) ? C'est comme si on avait demandé aux Romains quelle serait l'énergie du prochain millénaire. Je pense que personne n'en sait rien.
Mais inutile de se miner avec des pensées négatives pseudo-écologiques. L'énergie est infinie. Reste à en croquer quelques morceaux.

L'energie est infinie mais sera toujours bridée par les financiers ! Si demain, le prix des énergies explosent (ce qui va arriver dans les prochaines années), les économies vont se comprimer plutôt que de continuer à se mondialiser, les tensions entre nations vont augmenter, et les déséquilibres vont alors se régler dans le sang; ça a toujours était comme ça et ça se terminera comme ça; je vois pas d'autre issue à part, bien sûr, un tour de magie à la David Copperfield !
avatar
vilecoyote
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 33

Re: Un hiver 2010

Message par vilecoyote le Jeu 23 Déc - 7:03

Sans compter que la fonte des calottes polaires d'eau douce risque de diminuer la salinité des océans, et de modifier les courants marins, dont le fameux "Gulf Stream" qui nous réchauffe l'europe occidentale .
On n'est pas dans la mouise Very Happy mais bon, on s'adaptera, comme toujours depuis le début de l'humanité .
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi le Jeu 23 Déc - 9:15

@vilecoyote a écrit:Sans compter que la fonte des calottes polaires d'eau douce risque de diminuer la salinité des océans, et de modifier les courants marins, dont le fameux "Gulf Stream" qui nous réchauffe l'europe occidentale .
On n'est pas dans la mouise Very Happy mais bon, on s'adaptera, comme toujours depuis le début de l'humanité .

Oui mais notre humanité a, à peine, 100 000 ans ! Et elle semble déjà être à bout de souffle quand on regarde l'actualité.D'autres espèces bien plus adaptée et solides que nous on disparues aussi lors des différents passages d'éres (il y a a déjà eu 5 cycles il me semble, ou 6)
avatar
vilecoyote
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 33

Re: Un hiver 2010

Message par vilecoyote le Jeu 23 Déc - 21:28

Tu oublies peut-être toute la lignée de préhumains qui ont évolué aussi en fonction des catastrophes et des changements climatiques . Avec toute notre technologie, je conçois mal que l'humanité puisse disparaître . Il y aurait évidemment beaucoup de morts, mais j'ai foi dans la capacité de l'Homme de s'adapter et d'évoluer encore .
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Un hiver 2010

Message par Gaiya le Jeu 23 Déc - 22:25

La Terre garde la trace de glaciations anciennes. La glaciation Varanger, il y a 750 millions d'années, par exemple, fut particulièrement importante. La glace semble avoir couvert à cette époque presque toute la planète, jusqu'à l'équateur. Nous connaissons également des traces de glaciations au cours de :

-l'Huronien (de -2 400 Ma à -2 100 Ma)
-le Cryogénien (de -950 Ma à -570 Ma)
-l'Andéen-saharien, à l'Ordovicien (de -450 Ma à -420 Ma)
-la jonction Carbonifère - Permien (de -360 Ma à -260 Ma)

Conséquences.

Lors d'une période glaciaire, les phénomènes suivants se produisent suite au refroidissement climatique :

-formation d'inlandsis : des inlandsis s'installent progressivement sur les zones continentales des hautes latitudes, avec une épaisseur maximale de l'ordre de 3 km, et fluent vers leurs marges.
-baisse du niveau de la mer (glacio-eustasie) : le stockage de glace sur les continents provoque la baisse du niveau des océans (de l'ordre de 120 m pour la dernière période glaciaire) et provoque l'émersion d'une partie des plateaux continentaux.
-mouvements tectoniques verticaux (glacio-isostasie) : sous le poids de la glace, des mouvements tectoniques verticaux affectent les zones englacées et leur marges (enfoncement lors de la glaciation, soulèvement ou rebond lors de la déglaciation).
-modification de la circulation océanique : la circulation océanique mondiale est complètement transformée (avec des influences réciproques, complexes et méconnues dans le détail, sur le climat).

Cycles glaciaires récents.

La fin du Cénozoïque est marquée par le retour de glaciations dites quaternaires, d'environ -2,7 millions d'années à aujourd'hui. Les glaciations quaternaires correspondent à la mise en place d'un climat plus froid et au retour cyclique de périodes froides (dites Glaciaires) et tempérées (Interglaciaires). Il y a environ 10 000 ans, a débuté l'Interglaciaire qui se poursuit aujourd'hui et qui correspond à l'Holocène. Le Pléistocène supérieur correspond au dernier cycle Interglaciaire/Glaciaire (d'environ 120 000 à 10 000 ans).

Voir le lien Petit âge glaciaire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_%C3%A2ge_glaciaire


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Un hiver 2010

Message par FLAM le Jeu 23 Déc - 23:55

Merci Spirita pour ces infos restant dans le sujet !

Pour ma part, je dériverais un peu (beaucoup... A fond !) du sujet pour répondre à propos de l'être humain.

Cela ne reste évidemment que mon avis personnel (attention, c'est une prêche, hou-la-la, attention, c'est du lourd, c'est coton ! ) :

Même si il y a des individus ayant "du pouvoir" dans les sociétés humaines et donc (se croyant) pouvoir foutre en l'air, seuls, l'avenir de l'espèce humaine, je pense personnellement qu'ils n'y arriveront pas. Je m'explique :

L'être humain est un animal mammifère social. Comme tout être animé (animal), il souffre. Pour s'en défaire, il est forcé de suivre une voie, que l'on qualifie, nous autres, êtres humains, de voie tendant vers le bien. Naturellement, c'est la voie de la non-souffrance (la survie)...

A côté de ça, il en reste que nous sommes sociaux. Nous nous construisons personnellement grâce à l'extérieur, grâce aux autres ; nous ne pouvons raisonnablement pas faire autrement, il en dépend de notre survie à chacun. Ceux qui ont essayé, seuls, étaient des dictateurs, des malades, souffrant d'un manque de construction psychologique personnelle, due à l'absence des autres (des proches) dans leur enfance.

Maintenant, certes, je pense qu'il peut y avoir un déclin de l'espèce humaine, à cause, peut-être, de certains égoïstes qui sont dans l'erreur (qui ne voient, et qui n'ont toujours vu qu'eux-mêmes, leur seule défense face à une grande solitude personnelle...). Mais, je le répète, l'être humain est un mammifère social, ayant pour premier désir, celui de ne pas (de ne plus) souffrir. La majorité fera le choix, celui de la non-souffrance, celui tendant vers le "bien", pour, justement, survivre.

La majorité, le nombre a raison de l'être seul (pourtant social). L'être humain seul, ayant les mêmes craintes que tous les autres, sur son sort (face à la souffrance, face à la solitude, face à la mort), sera obligé à un moment ou un autre, de réfléchir sur lui-même, et de se rendre compte qu'au final, il n'est ce qu'il est que grâce aux autres et donc suivre la voie prise par la majorité...

C'est, en mon sens, la seule voie possible de l'espèce humaine entière.

Amen ! ... clown


___________________


avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi le Ven 24 Déc - 15:32

Captain Futur : c'est bien beau tout ça mais tu oublis que nous sommes toujours dans une dictature mais 'mondialisée' et à la solde des financiers

Tu dis que l'homme tend vers le bien; c'est seulement vrai quand tout va bien et qu'il ne manque de rien ! Surtout pas de nourriture. L'homme est prêt à tout quand sa survie est en jeux, y compris massacrer et bouffer ses congénères ! Les, sous-disants dictateurs, sont peut-être trop 'humains' puisqu'ils ont exprimé nos défaut juste qu'à l'extrème, nous renvoyant ainsi les pires facettes de notre espèce.

Pour moi, l'espèce humain a de graves lacunes sociales puisque c'est toujours l'égoisme, l'individualisme et la cupidité qui priment depuis le début de notre civilisation.
Ca serait vraiment un miracle; si on arrive à passer ce siècle sans une extermination massive, provoquer par l'homme lui-même, pire que la 2nd guerre mondiale !
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Un hiver 2010

Message par Bat le Ven 24 Déc - 19:01

@Mirmi a écrit:
Pour moi, l'espèce humain a de graves lacunes sociales puisque c'est toujours l'égoisme, l'individualisme et la cupidité qui priment depuis le début de notre civilisation.

Tu as entièrement raison, mais je ne pense pas que ce soit inhérent à l'espèce humaine, mais plutôt du à notre société capitaliste. Je pense en effet depuis longtemps, que la révolution néolithique et sa sédentarisation ont fait perdre à l'Homme une partie de sa sociabilité.
Je n'idéalise pas la préhistoire, car des luttes existaient surement entre tribus, mais au sein du même clan, il est clair que la survie passait par l'entraide.
Dès lors que certains se sont appropriés des territoires, l'inégalité est née, donc la cupidité, on l'égoïsme.


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3530

Re: Un hiver 2010

Message par sergent garcia le Ven 24 Déc - 21:12

Spirita a dit;
"La Terre garde la trace de glaciations anciennes. La glaciation Varanger, il y a 750 millions d'années, par exemple, fut particulièrement importante. La glace semble avoir couvert à cette époque presque toute la planète, jusqu'à l'équateur. Nous connaissons également des traces de glaciations au cours de :

-l'Huronien (de -2 400 Ma à -2 100 Ma)
-le Cryogénien (de -950 Ma à -570 Ma)
-l'Andéen-saharien, à l'Ordovicien (de -450 Ma à -420 Ma)
-la jonction Carbonifère - Permien (de -360 Ma à -260 Ma)"



A méditer pour ceux qui affirment que l'industrie est la cause du changement climatique.
Certe, elle y contribue forcément par le rejet du CO2 mais je pense pas qu'elle soit la cause principale.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 11:17