Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Québec, ville hantée!

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30413

Québec, ville hantée!

Message par Schattenjäger le Mer 28 Oct - 11:58



Marie Cantin a répertorié plusieurs légendes associées aux plaines d’Abraham pour transformer le parc Jeanne-d’Arc en jardin hanté, durant l’Halloween.

À lire aussi

Québec a son lot d’histoires de revenants, de diableries et de légendes. Et pas les moindres: des messes noires en haut du cap Diamant aux bruits inquiétants entendus dans la vieille prison, en passant par de bonnes histoires de fantômes dans la haute et la basse-ville.

Chargées d’histoire, les plaines d’Abraham sont bien mystérieuses. Certains prétendent qu’il s’agit du lieu le plus hanté de Québec, puisqu’il fut le théâtre de batailles sanglantes, d’exécutions historiques et de toutes sortes d’histoires sordides.
« On dit que des messes noires étaient célébrées les samedis soir de pleine lune près du cap Diamant. Les gens disaient qu’ils entendaient des loups et toutes sortes de bruits », raconte Marie Cantin, de la Commission des champs de bataille nationaux.
Elle a répertorié toute une collection de légendes pour préparer les décorations d’Halloween du jardin Jeanne-d’Arc. « Dans l’ancienne prison de Québec, il y aurait des fantômes et c’est bien connu », ajoute-t-elle avec un sourire. Les couloirs de la prison, aujourd’hui transformée en musée, ont déjà été hôtes d’événements mystérieux.
« Le Centre d’interprétation du parc des Champs de bataille occupait autrefois le rez-de-chaussée de l’aile Est du pavillon Baillargé. Certains employés n’étaient pas rassurés. On parlait de bruits, de choses qui changent de place, de portes qui se débarrent toutes seules, de lumières allumées quand on étaient sûrs de les avoir éteintes... C’est dans la croyance des gens qu’il y a des esprits bizarres qui se promènent là, mais il n’y a rien de concret. Les gens ont beaucoup d’imagination dans des cas comme ça. »

La rumeur veut également qu’on puisse apercevoir, le 1er novembre, du soir au matin, le fantôme de la vilaine et cruelle Éloïse de Volayne, dite la Dame Blanche du cap Diamant, le long de la falaise...

Haute-Ville

Laurie Thatcher, propriétaire des Visites fantômes de Québec, ne doute pas une minute que Québec soit une ville hantée. « Les histoires de fantômes sont plus fréquentes qu’on ne le pense et surviennent dans toutes les villes, mais les gens n’en parlent pas par crainte d’être jugés. Au moins une fois par mois, un visiteur nous raconte une expérience personnelle », affirme-t-elle.

Constatant que la Haute-Ville était riche en histoires de fantômes, Mme Thatcher en a recueilli suffisamment pour en faire une nouvelle visite thématique, présentée jusqu’au 31 octobre. « Les visiteurs francophones revenaient nous voir deux ou trois fois en nous demandant d’autres histoires. Il y en a plusieurs en Haute-Ville, peut-être parce que c’était une partie de la ville colonisée par les Britanniques. Plusieurs histoires concernent les alentours des remparts et les lieux où se trouvaient d’anciens cimetières. La visite commence et se termine dans un édifice hanté. »

David McLane

De tous les fantômes qui hantent Québec, Mme Thatcher a son préféré : celui de David McLane, un Américain qui fut exécuté à la fin des années 1700 pour trahison, même s’il n’y avait aucune preuve à cet effet. « Des médiums qui ont fait la visite guidée l’ont toujours décrit de la même façon : c’est un homme qui porte un tricorne et se tient devant les portes du Musée de la Civilisation, près de l’endroit où il fut exécuté. »

Les visites guidées

Les Plaines à la lanterne : visite guidée organisée par la Commission des champs de bataille nationaux. Les 30 et 31 octobre à 19 h et 21 h 30, sur réservation: (418) 649-6157.

Les fantômes de Québec : un guide costumé fait découvrir les histoires les plus bizarres de Québec. Un nouveau circuit en français se consacre aux fantômes de la Haute-Ville. Tous les soirs à 20 h 30, jusqu’au 31 octobre. Rens.: (418) 692-9770.
Trésors et superstitions : Organisée par les Services historiques Six-Associés, cette visite thématique est présentée par Philibert, un chercheur de trésors. Il fait découvrir la ville en mettant l’accent sur les trésors et les superstitions qui y sont liés. Rens.: (418) 692-3033.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 23:06