Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les légumes mutants de Fukushima

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Les légumes mutants de Fukushima

Message par Apollyôn le Lun 26 Aoû - 18:50

Pour son retour de vacances, Eco(lo) vous propose une cure de désintox en faisant la chasse aux hoax – fausses informations – écolos qui circulent sur le Net.



Pour votre repas, vous prendrez plutôt des tomates truffées de lobes, un radis à cinq doigts, des pêches dédoublées ou un choux géant ? Depuis le début de l'été, une vingtaine de photos de fruits et légumes "mutants" circulent sur la Toile, surFacebook, des blogs et même des sites d'information. Le message qui accompagne ces effrayantes photos est tout aussi inquiétant : ces déformations auraient été provoquées par les radiations de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. La santé des consommateurs serait fortement menacée. Alors, faut-il installer un dosimètre dans les réfrigérateurs ?

Ces photos, qui ont déferlé sur le Web en juillet, ont été compilées par un blog sud-coréen en août 2012, qui les a trouvées sur le site Fukushima Diary. Si ce blog, tenu par le cyberdissident japonais Iori Mochizuki, dénonce la "désinformation des autorités, qui conduit à cacher les effets de la radioactivité sur la santé", les clichés qu'il relaie ont en réalité été pris très loin de la préfecture de Fukushima, et même parfois avant l'accident nucléaire, comme le démontre le blog de chasse aux hoax Urban Legends.


La photo de tomates présentant des globes a ainsi été publiée sur le site TV Asahi le 13 juillet 2011, selon le journal Japan Today, non pas pour dénoncer les conséquences de la radioactivité autour de Fukushima, mais pour montrer les types de légumes les plus étranges et amusants. Car cette variété de tomate, malgré sa rareté, n'est pas totalement inconnue : il s'agit de la Reisetomate (aussi appelée "Travel tomato", Reise voulant dire "voyage" en allemand), une variété ancestrale provenant d'Amérique centrale.


Ce choux géant apparaît pour la première fois dans un article du journal japonais Oita Godo Shimbun le 16 juin 2012. Si l'agriculteur n'a pas d'explication à proposer pour justifier sa taille, une contamination radioactive paraît totalement improbable, dans la mesure où l'immense légume provient de la préfecture d'Oita, au sud de la péninsule nippone, à près de 1 000 kilomètres de Fukushima.
Les choux – et plus généralement les légumes – géants ne sont par ailleurs pas si rares, comme l'explique cet article de Rustica, qui prend notamment pour exemple un chou français d'un mètre de diamètre et pesant 20 kg. On peut trouver de la même façon des concombres géants ou des citrouilles énormes.


Cette mandarine bicolore a été récoltée en décembre 2011 dans la préfecture de Kumamoto, à l'extrême sud du Japon, à 1 600 km de distance de Fukushima, comme l'indique le journal local Kumanichi Weekly. Et de tels fruits ont déjà été décrits avant la catastrophe, comme sur ce site japonais en novembre 2010.


Ce radis plus désopilant qu'effrayant, enfin, a été immortalisé avant la catastrophe nucléaire de Fukushima : on le retrouve ainsi sur ce site coréen, dans un post publié en décembre 2004, qui s'amuse de sa forme en doigts de pied. Une malformation loin d'être unique. Ce site vietnamien recense ainsi (tout à la fin) des radis extraordinaires, avec d'autres formes de pieds, de mains, de sexes, d'hommes et de femmes enlacés, etc.
"Des plantes soumises à des radiations importantes peuvent développer des malformations ou des changements de couleur. Mais toutes ces anomalies sont loin d'être dues à une contamination, explique Michel Pitrat, chercheur à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), à la station de génétique et d'amélioration des fruits et légumes d'Avignon. De nombreuses malformations surviennent de manière naturelle."
Les fruits, au sens biologique du terme (ce qui inclut les tomates, concombres, courgettes ou poivrons) peuvent ainsi développer des malformations en raison d'un défaut de pollinisation des fleurs, dû à de mauvaises conditions climatiques ou une insuffisance de pollens. "C'est un phénomène courant : certaines années, 10 à 15 % d'une récolte peuvent présenter des déformations, assure Michel Pitrat. Le plus souvent, il ne s'agit pas de mutation génétique, dans la mesure où les plantes descendantes n'héritent pas des mêmes anomalies."
Quant aux légumes, des malformations exceptionnelles peuvent survenir de la même façon, en raison de "déséquilibres, coups de froid ou de chaud ou blessures de la plante", complète le chercheur.
Alors, comment savoir si ces fruits et légumes ont été déformés en raison de la radioactivité ? Plus de deux ans après l'accident, la contamination de l'environnement se poursuit près de la centrale. Si la radioactivité dans la préfecture de Fukushima a fortement diminué en raison de la disparition de l'iode 131, un radionucléide dont la demi-vie est de 8 jours (c’est-à-dire le temps au bout duquel la moitié des noyaux radioactifs se sont désintégrés), restent du césium 134 (dont la demi-vie est de 2 ans) et surtout du césium 137 (30 ans).
D'après le bilan du mois de juin de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), sur les 280 000 échantillons de denrées alimentaires contrôlées entre avril 2012 et mars 2013, 23 000 présentaient des quantités mesurables de césium 134 et 137. Sur ce chiffre, 2 300 échantillons dépassaient les normes admises au Japon pour la consommation des denrées, de 100 becquerels par kilogramme, et 172 dépassaient les 1 000 Bq/kg. L'essentiel de ces aliments ont été récoltés dans la préfecture de Fukushima, mais certains provenaient de préfectures voisines, dans un rayon de 200 km.
Les denrées les plus touchées sont le gibier, les champignons, pousses de bambou ou de fougère et poissons d'eau douce et de mer, qui font l'objet de plusieurs dizaines de restrictions alimentaires. Les fruits et légumes, eux, sont plus épargnés."Le transfert du césium par les racines est bien plus faible que par les feuilles. Or, comme les fruits et légumes ne sont pas persistants, ceux qui poussent cette année sont peu ou pas contaminés, dans la mesure où il n'y a pas de nouveaux rejets radioactifs, explique Didier Champion, directeur des situations de crise à l'IRSN. A l'opposé, les champignons sont plus sensibles car ils sont alimentés par un réseau souterrain permanent. Le gibier et les poissons peuvent être aussi touchés, puisque on ne peut pas contrôler leur alimentation, contrairement à ceux d'élevage."
Au final, il s'avère très improbable que ces fruits et légumes qualifiés de "mutants", cultivés loin de Fukushima, résultent d'une contamination nucléaire. Par ailleurs, selon l'IRSN, "le risque sanitaire pour les consommateurs de denrées distribuées au Japon est très faible". Ce qui n'enlève rien au caractère dramatique de la situation à la centrale de Fukushima, alors que 300 tonnes d'eau radioactive s'écoulent chaque jour dans la mer.
source : http://ecologie.blog.lemonde.fr/2013/08/26/hoax-ecolos-44-les-legumes-mutants-de-fukushima/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
kusabaka
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 249

Re: Les légumes mutants de Fukushima

Message par kusabaka le Mar 27 Aoû - 0:18

Bon ben on attend sagement de voir un godzilla alors !!
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Les légumes mutants de Fukushima

Message par OLOVNI le Mer 28 Aoû - 23:26

Et ben voilà !   Si on lit pas , on pâlit ...
Le pouvoir de l 'image !

Contenu sponsorisé

Re: Les légumes mutants de Fukushima

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 26 Mai - 6:01