Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Apollyôn le Jeu 7 Mar - 12:23

A quelques heures d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU qui devrait renforcer les sanctions contre Pyongyang après son troisième essai nucléaire, la Corée du Nord menace d'une "guerre thermonucléaire" préventive, sans préciser quelle serait la cible.
"La guerre ne serait pas confinée à la péninsule coréenne", prévient le Rodong Sinmun, le journal officiel du parti unique, dans une allusion à l'arsenal balistique du pays, capable selon lui de frapper le territoire américain. "Etant donné que les Etats-Unis sont sur le point de déclencher une guerre nucléaire, nous exercerons notre droit à une attaque nucléaire préventive contre le quartier général de l'agresseur, afin de protéger nos intérêts suprêmes", a déclaré le porte-parole du ministère nord-coréen des affaires étrangères dans un communiqué cité par KCNA.

Le Conseil de sécurité devait se réunir jeudi matin à New York pour voter un texte proposé par Washington et Pékin imposant de nouvelles sanctions à la Corée du Nord pour l'empêcher de se procurer la technologie nécessaire au développement de ses programmes nucléaire et balistique.

Il s'agit notamment de geler toute relation financière, y compris les transferts de fonds en liquide, si ces transactions risquent de servir les efforts de Pyongyang pour se doter d'armes atomiques et de missiles à longue portée.

L'Etat communiste a procédé à la mi-février à son troisième essai nucléaire depuis 2006. Signe d'une escalade dans sa rhétorique, Pyongyang s'est déclaré cette semaine prêt à dénoncer l'armistice signé en 1953, qui a mis fin à trois années de guerre avec la Corée du Sud, si les manœuvres militaires conjointes annuelles des armées sud-coréenne et américaine ne cessaient pas.

La Corée du Nord estime que Washington se sert de ces manœuvres en Corée du Sud comme d'un tremplin pour lancer une attaque nucléaire et conventionnelle contre son territoire, et elle a déjà menacé de procéder à de nouveaux essais nucléaires en réplique aux nouvelles sanctions prônées par Washington.
source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/03/07/pyongyang-menace-d-une-frappe-nucleaire-preventive_1844236_3216.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8559

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Johnny Guoyot le Jeu 7 Mar - 15:26

Si les chefs d'etats occidentaux en avaient dans le pantalon, ce pays aurait dû être rayé de la carte depuis un moment déjà.


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Macha le Jeu 7 Mar - 16:33

Sans doute ! Mais le risque que la Corée du Nord s'amuse à lancer des feux d'artifice sur les US et pas seulement à mon avis, est réel, et ce depuis le début du régime nord-coréen.
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8559

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Johnny Guoyot le Jeu 7 Mar - 17:02

Le gros Kim Jong Maboul III (et une tête nucléaire pour UetP, une!), quand il est arrivé au pouvoir, nous a été présenté comme un homme ouvert car éduqué en occident et parlant plusieurs langues étrangeres.
Et qu'a t on finalement? Un poussah sinistre et ridicule, faisant sa propagande sur des licornes, des dragons et des bombes atomiques!
Son père et son grand pere la jouaient "provoc" mais flirtaient avec les limites et savaient s'arrêter quand ils étaient allés trop loin.
Cet obèse malfaisant (mais non Schattenjägger, je ne parle pas de toi!)est un enfant gâté capricieux et totalement fou qu'il faudrait neutraliser d'urgence.
Avec un tel taré, la Corée du Sud et le Japon ne doivent pas dormir tranquilles... Shocked


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Schattenjäger le Jeu 7 Mar - 17:12

D'un coté, les "frappes preventives" c'est aussi l'argument des ricains, d'israel ect... La Corée du Nord joue au même jeu.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Apollyôn le Jeu 7 Mar - 17:43

Certes, mais eux n'ont jamais utilisé la force nucléaire pour cela. En outre les USA comme Israël ont un arsenal nucléaire suffisant pour ne pas se contenter d'une ou deux frappes (en outre leurs missiles longue portée fonctionnent correctement, ce qui ne semble pas être le cas des missiles coréens). L'usage de la force nucléaire par Pyongyang équivaudrait à un suicide...


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Schattenjäger le Jeu 7 Mar - 18:21

Certes, mais eux n'ont jamais utilisé la force nucléaire pour cela.
Hiroshima fut une "frappe preventive" des américains, dans le but de disuader les japonais de continuer la guerre. L'Israël cache bien son jeu, mais les crimes de guerre contre la palestine ne sont certe, pas par le nucléaire, mais reste des pseudos frappe "preventive".
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Apollyôn le Jeu 7 Mar - 18:34

C'était plus un coup de grâce qu'une frappe préventive. En tout cas le concept de "frappe préventive" trois ans et demie après le début d'une guerre me semble assez tarabiscoté.
Pour le reste je suis d'accord, me souviens encore des "frappes préventives" sur les usines d'armements de Saddam Hussein.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4943

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Achim le Jeu 7 Mar - 23:29


@ Apollyôn

"C'était plus un coup de grâce qu'une frappe préventive. En tout cas le concept de "frappe préventive" trois ans et demie après le début d'une guerre me semble assez tarabiscoté."

Voilà, c'était un coup de grâce. Un historien a expliqué récemment que les américains, gagnant du terrain, n'auraient pu investir et réduire le Japon qu'au prix d'une boucherie épouvantable. Plusieurs divisions étaient massées en réserve à Kyushiu, prêtes à bondir, ce qui aurait coûté des milliers de morts aux deux belligérants ; sans compter que les populations civiles, ne pouvant subir le déshonneur d'une défaite, commençaient à se suicider en masse du haut des falaises d'Okinawa.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Apollyôn le Mar 12 Mar - 15:27

Droite dans ses bottes, le verbe menaçant, la Corée du Nord semble décidée à tenir tête à la communauté internationale dans le bras-de-fer qui s'est engagé sur son programme nucléaire. En procédant, le 12 février, à son troisième essai nucléaire depuis 2006, l'Etat communiste savait qu'il s'exposait à de nouvelles sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies. La perspective d'un vote à l'ONU approchant, Pyongyang s'est laissé aller cette semaine à une escalade rhétorique aux accents belliqueux contre Washington et Séoul. Les tensions sont encore montées d'un cran, vendredi 8 mars, après le vote de sanctions à l'unanimité, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) formulant de nouvelles menaces contre son voisin nord-coréen.

A la fin des années 1990, la Corée du Nord a repris son programme d'enrichissement d'uranium à la suite de la rupture d'un accord signé en 1994 avec les Etats-Unis. Selon les termes de cet accord, Pyongyang devait geler sa production de plutonium sous la surveillance des inspecteurs de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) en échange de la fourniture d'énergie, de la construction d'une centrale à eau légère par un consortium international et de la normalisation des relations avec Washington. La la RPDC est sortie du Traité de non-prolifération nucléaire, a repris l'extraction du plutonium et procédé à un premier essai souterrain en 2006. Puis un second en 2009.

Les services de renseignement occidentaux estiment que la RPDC a extrait suffisamment de plutonium pour fabriquer de quatre à huit bombes. Son réacteur de 5 mégawatt de Yongbyon étant arrêté, elle n'en produit plus. Pour constituer une menace nucléaire, la Corée du Nord doit maîtriser la technologie de miniaturisation permettant de fabriquer une ogive nucléaire qui puisse être placée sur un missile. On ignore encore ses capacités en la matière.

Malgré une mise en garde de son allié chinois, la Corée du Nord a procédé, mardi 12 février, à son troisième essai nucléaire, essai interdit par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Le Conseil avait déjà condamné le tir, début décembre 2012, d'une fusée Unha-3 porteuse d'un satellite, à vocation spatiale selon Pyongyang, en réalité un tir d'essai d'un missile de longue portée selon les Occidentaux.

Coutumier des annonces agressives à l'encontre de la Corée du Sud et des Etats-Unis, le régime nord-coréen a musclé sa rhétorique belliqueuse à l'approche du vote à l'ONU et de manoeuvres militaires conjointes annuelles entre les armées sud-coréenne et américaine (11 mars-fin avril). La Corée du Nord estime que Washington se sert de ces manoeuvres en Corée du Sud comme d'un tremplin pour lancer une attaque nucléaire et conventionnelle contre son territoire et elle a déjà menacé de procéder à de nouveaux essais nucléaires en réplique aux nouvelles sanctions prônées par Washington.

Première cible de ces attaques : la Corée du Sud. Pyongyang a menacé de dénoncer l'accord d'armistice de 1953, qui a mis fin à trois années de guerre avec la Corée du Sud. Le porte-parole du ministère des affaires étrangères nord-coréen a averti qu'une seconde guerre de Corée était "inévitable". Ces menaces constituent un test pour les relations coréennes. La nouvelle présidente Park Geun-hye, qui a pris ses fonctions le 25 février s'était prononcée, pendant sa campagne, en faveur de la reprise du dialogue avec son voisin. Une position qu'elle pourrait être amenée à modifier drastiquement sous la pression de l'opinion sud-coréenne et des menaces de Pyongyang. Mesure rare, l'armée sud-coréenne a prévenu mercredi qu'elle riposterait contre sa voisine du Nord et qu'elle prendrait pour cibles ses dirigeants en cas d'agression de Pyongyang. Des manoeuvres militaires d'une ampleur inhabituelle, à l'échelle du territoire, ont été observées au Nord, a indiqué le ministère de la défense sud-coréen.

Le Rodong Sinmun, le journal officiel du parti unique nord-coréen, a par ailleurs brandi la menace d'une "guerre thermonucléaire". "La guerre ne serait pas confinée à la péninsule coréenne", a-t-il averti, dans une allusion à l'arsenal balistique du pays, capable selon lui de frapper le territoire américain, en particulier les îles du Pacifique. Plus directement, le porte-parole du ministère des affaires étrangères nord-coréen a estimé que "puisque les Etats-Unis s'apprêtent à déclencher une guerre nucléaire, (nos) forces armées révolutionnaires (...) se réservent le droit de lancer une attaque nucléaire préventive pour détruire les bastions des agresseurs". En réaction, la Maison blanche a assuré que les Etats-Unis étaient "tout à fait capables" de se défendre. L'administration américaine a, en outre, garanti à la Corée du Sud et au Japon la protection des Etats-Unis via leurs capacités balistiques et leur force de dissuasion nucléaire.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, jeudi 7 mars, à l'unanimité de ses 15 membres, la résolution 2094 qui prévoit de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord et ses élites. Il s'agit notamment de geler toute relation financière, y compris les transferts de fonds en liquide, si ces transactions risquent de servir les efforts de Pyongyang pour se doter d'armes atomiques et de missiles à longue portée. Le texte ajoute à une liste noire des particuliers ou entreprises soumis à des gels d'avoirs et des interdictions de voyager et précise les produits de luxe que les dignitaires du régime communiste ne seront pas autorisés à se procurer. Cette initiative vise à combler une faille dans le régime des sanctions qui laissait auparavant les pays visés décider eux-mêmes de ce qui relevait ou non des produits de luxe. Enfin, la résolution rend obligatoires des inspections de cargaisons suspectes en provenance ou à destination de la Corée du Nord.

Ce texte a fait l'objet d'âpres négociations entre les Etats-Unis et la Chine, allié traditionnel de Pyongyang. L'ambassadeur chinois à l'ONU, Li Baodong, a appelé à "faire baisser la tension" et à revenir aux "négociations à six" (les deux Corées, Chine, Russie, Japon, Etats-Unis), dans l'impasse depuis 2009. Une idée qui a été rejetée par l'ambassadeur sud-coréen Kim Sook : les dirigeants nord-coréens "se sont isolés du reste du monde et ce n'est pas le moment de parler de dialogue". Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, ancien ministre des affaires étrangères sud-coréen, s'est lui aussi déclaré "convaincu que la dénucléarisation vérifiable de la péninsule coréenne (..) ne peut être assurée que par le dialogue."

Seule alliée de poids de la Corée du Nord sur la scène internationale, la Chine détient les clés du succès de ces nouvelles mesures, estiment certains diplomates au Conseil de sécurité. La Chine est un "acteur-clé dans les questions de banque et de transport maritime" pour la Corée du Nord, a commenté Marcus Noland, chercheur au Peterson Institute for International Economics de Washington. "Si les Chinois décidaient de faire rigoureusement respecter la résolution, les activités de prolifération de la Corée du Nord pourraient être sérieusement entravées, voire rendues impossibles", avance le chercheur, sceptique.

Son vote en faveur des sanctions a été interprété, par certains observateurs, comme un tournant dans son approche géostratégique, et décrié comme "un mirage" par d'autres. La Chine a souvent été critiquée par les Occidentaux pour son manque de zèle dans l'application des sanctions et sa stratégie d'obstruction systématique au Conseil de sécurité destinée à éviter des sanctions trop lourdes à Pyongyang. Elle s'efforce en effet d'éloigner les risques d'un effondrement du régime communiste susceptible, à terme, de déboucher sur une réunification de la péninsule coréenne et le renforcement de l'influence américaine. Li Baodong, ambassadeur de Chine à l'ONU, a toutefois affirmé que son pays prônait l'"application totale" de la résolution adoptée jeudi.

Quelques heures après le vote des sanctions au Conseil de sécurité de l'ONU, "le Comité pour la réunification pacifique de la Corée" (CPRK) a indiqué que la Corée du Nord "abroge tous les accords de non-agression entre le Nord et le Sud". Le pacte de non-agression entre le Nord et le Sud a été signé en 1991. Il engageait les deux pays à régler pacifiquement leurs différends et à éviter les confrontations militaires accidentelles. La Corée du Nord "notifie également le Sud qu'il va couper immédiatement le téléphone rouge entre le Nord et le Sud" mis en place en 1971, a indiqué le CPRK.

Les relations entre le Nord et le Sud "ne sont plus réparables et une situation extrêmement dangereuse prévaut sur la péninsule coréenne où une guerre nucléaire pourrait éclater à tout instant", a prévenu Séoul. L'armée nord-coréenne répondra "sans pitié" à toute intrusion, "ne serait-ce que d'un pouce", sur son territoire.
source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/03/08/la-dangereuse-escalade-autour-du-nucleaire-nord-coreen_1845064_3216.html

Le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un, a désigné une petite île sud-coréenne proche de la frontière maritime entre le Sud et le Nord comme première cible en cas de conflit, selon la presse officielle nord-coréenne.
L'île de Baengnyeong, qui compte quelque 5 000 habitants et abrite plusieurs unités militaires, sera la première visée par l'armée nord-coréenne, a annoncé Kim. Le leader nord-coréen procédait alors à une visite de casernes militaires proches de la frontière, au premier jour des manœuvres militaires conjointes menées par Séoul et Washington et vivement condamnées par Pyongyang.

Ces derniers jours, la Corée du Nord a brandi la menace d'une "guerre thermonucléaire", et a averti les Etats-Unis qu'ils s'exposaient à une "frappe nucléaire préventive". Aux sources de ce contexte explosif, le tir réussi en décembre d'une fusée considérée par Séoul et ses alliés comme un missile balistique, suivi d'un troisième essai nucléaire en février puis de nouvelles sanctions votées vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU.

En novembre 2010, Pyongyang avait bombardé l'île de Yeonpyeong, elle aussi proche de la frontière maritime, causant la mort de quatre Sud-Coréens. "Une fois l'ordre donné, vous devrez briser le dos des ennemis déments, couper leur gorge et leur montrer ainsi clairement ce qu'est une véritable guerre", a déclaré Kim Jung-un, selon des propos rapportés par l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Un responsable de l'île visée, Kim Young-gu, a indiqué que les abris pour les civils étaient prêts à accueillir la population et que tous les villages étaient en alerte. "Il n'y a pas vraiment un exode massif d'une population paniquée vers le continent, mais pour être tout à fait franc on a un peu peur", a-t-il déclaré.

Pyongyang conteste la ligne de démarcation maritime entre le Nord et le Sud, tracée par l'ONU après la guerre de Corée (1950-1953). Plusieurs accrochages meurtriers entre les deux pays s'y sont déroulés ces dernières années.

Washington a cherché à accentuer la pression sur Pyongyang avec de nouvelles sanctions économiques. Le département américain du Trésor a décidé de prendre des sanctions contre la banque nord-coréenne du commerce extérieur (FTB), le but étant selon les Américains d'assécher les rentrées de devises utilisées par Pyongyang pour financer ses programmes nucléaire et balistique.

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont lancé deux semaines de manœuvres baptisées "Key Resolve". Celles-ci sont majoritairement virtuelles, mais elles mobilisent des milliers de soldats (10 000 Sud-Coréens et 3 500 Américains).
source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/03/12/le-dirigeant-de-coree-du-nord-designe-une-premiere-cible-sud-coreenne_1846401_3216.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Fissoul
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 713

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Fissoul le Mer 13 Mar - 22:10

c'est de la politique, la corée du nord doit rester en "état de guerre" pour poursuivre cette politique de confrontation avec l'ennemi américain, les dirigeants resteront au pouvoir tranquillement.

si ils font la paix ou quoique soit, le pays subira une révolution comme chez les pays du monde arabe.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8043

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par casseron le Jeu 14 Mar - 10:09

Ce pays a donc besoin d'être en conflit perpétuel pour exister. Tiens, ça me rappelle u autre "petit" pays....
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8559

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Johnny Guoyot le Jeu 14 Mar - 17:42

casseron a écrit:Ce pays a donc besoin d'être en conflit perpétuel pour exister. Tiens, ça me rappelle u autre "petit" pays....
C'est vrai qu'ils nous font chier au Liechtenstein!!! :bom:


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par sergent garcia le Jeu 14 Mar - 21:07

Fissoul a écrit:c'est de la politique, la corée du nord doit rester en "état de guerre" pour poursuivre cette politique de confrontation avec l'ennemi américain, les dirigeants resteront au pouvoir tranquillement.

si ils font la paix ou quoique soit, le pays subira une révolution comme chez les pays du monde arabe.


Complétement d'accord...ces menaces s'inscrivent dans une méthode de comunication et de politique intérieure à l'attention du peuple. Il s'agit d'entretrenir le mythe de l'ennemi extérieur qui nous veut du mal...On retrouve aussi cette méthode en iran.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
kusabaka
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 249

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par kusabaka le Jeu 14 Mar - 23:47

J rejoins les commentaires de Schattenjägger, je n'aurai pas dit mieux^^
qu'ils aient la bombe ou non les Nord Coréen de toute façon ne se feront pas avoir comme le peuple Libyen ou Irakien sauvé d'une dictature !! en attendant ça n'empêche pas les pétrolier Européen et US de les dépouiller du pétrole !!

Quel monde hypocrite
avatar
Fissoul
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 713

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Fissoul le Sam 16 Mar - 18:50

sergent garcia a écrit:
Fissoul a écrit:c'est de la politique, la corée du nord doit rester en "état de guerre" pour poursuivre cette politique de confrontation avec l'ennemi américain, les dirigeants resteront au pouvoir tranquillement.

si ils font la paix ou quoique soit, le pays subira une révolution comme chez les pays du monde arabe.


Complétement d'accord...ces menaces s'inscrivent dans une méthode de comunication et de politique intérieure à l'attention du peuple. Il s'agit d'entretrenir le mythe de l'ennemi extérieur qui nous veut du mal...On retrouve aussi cette méthode en iran.

l'iran en lutte perpetuel avec israël et les usa pour justifier sa nucléarisation.

alors avec ce qui s'est passé au Japon devrait empêcher d'acquérir le nucléaire et trouver autre chose mais bon.... Surprised
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mar - 13:09

avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Apollyôn le Mar 19 Mar - 18:22

C'est presque touchant d'amateurisme leur film. On dirait un trip de pré-ado en mal d'explosions.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mar - 18:48

Leur jeune con a envie de s'en prendre une dans la tronche !
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par OLOVNI le Mar 19 Mar - 19:36

Vous êtes bien sûr que c 'est pas le pouvoir qui lui monte à la tête et qu 'il va disjoncter ?
Et si c 'était pas stratégique , mais de la folie ?
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mar - 19:39

De la folie et du bluff.

Il vit sans doute dans un autre monde et est loin de s'imaginer que la corée du nord peu être rayer de la carte en quelques seconde. Finalement, il s'agit sans doute d'un pauvre gamin dont le cerveau à totalement été laver par la propagande de son père, avant la prise de pouvoir.

Hélas, la Corée du Sud risque de faire les frais d'une guerre, ce qui serait extrement triste pour l'économie mondial et ce si beau pays...
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Macha le Mar 19 Mar - 20:25

L'idéal serait que la population de la Corée du Nord s'allie à celle de la Corée du Sud. Après tout il s'agit d'un même peuple.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mar - 20:36

Quand le megalo ne sera plus sur le trône, c'est sans doute la premiere chose que le peuple demandera. Mais c'est aussi trés dangereux. Il y a la Corée du Nord qui vie dans les années 1950 et la Corée du Sud, l'un des pays les plus à la pointe de la technologie dans le monde.

Un choc des cultures qui devra ce faire progressivement.
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8559

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Johnny Guoyot le Mar 19 Mar - 21:00

Quand le petit cochon tout gras est arrivé au pouvoir, les commentateurs disaient "il a fait ses etudes en Europe, il sera plus ouvert d'esprit que son pere et son grand pere"
Moralité on se rend compte que c'est un malade mental dangereux.
L'abattre est la seule solution envisageable (et certainement envisagée, y compris par les Chinois)


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Pyongyang menace d'une frappe nucléaire "préventive"

Message par Caribou le Mar 19 Mar - 21:04

L'abattre est la seule solution envisageable

Ce qui déclencherait à coup sur une guerre '_'
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 0:31