Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un Australien aurait mis au point un vin médicament

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un Australien aurait mis au point un vin médicament

Message par Apollyôn le Ven 25 Jan - 10:36



Un scientifique australien aurait trouvé le moyen de faire du vin rouge bon pour la santé. Si le fait que le vin bu avec modération possède quelques vertus thérapeutiques n'est pas nouveau, le chercheur aurait mis au point une formule pour améliorer ces effets et guérir des maladies comme l'arthrite.

Un verre de vin rouge par jour à table fait vivre plus vieux ! C'est ce qu'affirment toutes les grand-mères de France pour défendre l'une des fiertés culinaires de leur pays. De nombreuses études épidémiologiques leur donnent raison. Elles ont en effet montré que le vin rouge, bu avec modération, faisait du bien aux articulations et amenuisait le risque de maladies cardiovasculaires. Malgré cela, du côté des scientifiques, on reste sceptique. Le vin reste tout de même un alcool et le risque de dépendance est toujours présent en cas de surconsommation. Mais récemment, un Australien a affirmé avoir trouvé une formule pour concentrer tout ce qui est bénéfique dans le vin sans qu'il n'y ait un impact ni sur la qualité ni sur le goût.

L’anti-oxydant qu'on trouve dans le vin rouge a des propriétés anti-inflammatoires

Greg Jardine, un biochimiste de Brisbane, a expliqué, relayé par le Huffington Post, son procédé : "On est allé chercher cet anti-oxydant, qui existe en toute petite quantité dans le vin, et on le porte à un tel niveau qu'il a un effet". L’anti-oxydant a des propriétés anti-inflammatoires et pourrait être utilisé pour soigner l'arthrite ou la fatigue chronique. Dans le vin normal, il est en petite quantité et le chercheur australien propose d'augmenter sa concentration pour qu'il ait un effet véritable sur l'organisme.

Cependant, la présence d'anti-oxydants en trop grande quantité rend le nectar imbuvable à cause de la concentration de tanin. Il faut donc trouver un moyen pour que cette concentration ne se sente pas au goût. C'est pourquoi le scientifique s'est arrangé pour que le tanin soit liposoluble et donc plus facilement assimilable par le corps. Il prétend que sa boisson est totalement buvable et qu'elle ressemblera à s'y méprendre au vin classique :"On n'a rien fait d'étranger à la fabrication du vin", c'est "du pur vin rouge".

Une formule qui fonctionne mais...

Le breuvage miracle aurait ensuite été testé en laboratoire. Lindsay Brown, pharmacologue de l'université du Queensland du sud, a fait boire le vin à des rats souffrant d'arthrite et a obtenu des résultats convaincants. L'état de santé des petits rongeurs se serait amélioré. Elle explique : "Cela empêche complètement l'inflammation, le gonflement et la raideur des pattes". La pharmacologue tient quand même à prévenir que le vin n'est pas un médicament, et qu'il serait dangereux de le considérer comme tel : "Le vin est une boisson consommée par une bonne partie de la population. Le problème est bien évidemment de ne pas faire croire aux gens qu'ils peuvent boire une bouteille par jour".

Greg Jardine, lui, affirme que la "technologie du polyphénol modifié" qu'il a mise au point pourrait être intégré à la fabrication d'autres breuvages ou aliments. En effet, en 2010, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) avait étudié le mécanisme moléculaire et était parvenu à la conclusion que les polyphénols du vin rouge permettent aux cellules des parois artérielles de produire du monoxyde d'azote (NO). Ce vasodilatateur empêche notamment les parois de se boucher et diminue par conséquent le risque d’infarctus.
source : http://www.gentside.com/vin/un-australien-aurait-mis-au-point-un-vin-medicament_art47852.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: Un Australien aurait mis au point un vin médicament

Message par Schattenjäger le Ven 25 Jan - 12:10

Ah ! Une nouvelle excuse pour picoler ! albino

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1399

Re: Un Australien aurait mis au point un vin médicament

Message par anoy le Ven 25 Jan - 16:24

Enfin une bonne nouvelle dans cette morosité !!!
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 14:04