Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Teilhard de Chardin : Le Saint Dessein

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30300

Teilhard de Chardin : Le Saint Dessein

Message par Schattenjäger le Sam 23 Juin - 13:32



1 / Péché de Genèse

C’est en 1955, c’est-à-dire l’année du décès de son auteur, que paraît Le Phénomène humain. L’ouvrage s’ouvre sur un résumé scientifique de type académique, consacré à l’apparition de la vie. Mais le ton change dans la seconde partie du livre : à l’encontre du consensus darwinien voulant que la vie avance au hasard des mutations auxquelles s’applique la loi de la sélection naturelle, l’évolution y est envisagée dans une perspective téléologique, une dynamique de progrès menant de l’« hominisation » inaugurée à la préhistoire à une « humanisation » et une réconciliation avec Dieu.

L’auteur de l’ouvrage, un certain Pierre Teilhard de Chardin, est né le 1er mai 1881 dans le Puy-de-Dôme. Issu d’une ancienne lignée auvergnate de magistrats et quatrième d’une famille de onze enfants, il bénéficiera d’une très bonne éducation qui le conduira à s’intéresser très tôt aux sciences, notamment à la géologie. Adolescent, il se découvre une double vocation, scientifique et religieuse. En 1899, il entre au noviciat jésuite d’Aix-en-Provence qu’il complète par un séminaire théologique de 4 ans en Angleterre. Puis, en 1912, un an après avoir été ordonné prêtre, il rejoint le Museum d’histoire naturelle de Paris. Mobilisé durant la Première Guerre mondiale, il devra attendre la fin du conflit pour reprendre des études en sciences naturelles (géologie, botanique et zoologie) avant d’enseigner la paléontologie et la géologie à l’Institut catholique de Paris.

C’est en 1916 qu’il publie son premier essai, La vie cosmique, qui sera suivi en 1919, de Puissance spirituelle de la matière. Sa réflexion en tant que savant sur les origines de l’homme et de l’univers le conduit à formuler le rôle primordial joué par l’évolution en le colorant de métaphysique. Dans La vie cosmique, Teilhard écrit : « Le Christ est le Terme de l’Évolution, même naturelle, des êtres ; l’Évolution est sainte ».

La suite - http://www.esoblogs.net/7171/teilhard-de-chardin-le-saint-dessein/
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 17:58