Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un anneau de trous noirs

casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par casseron Dim 27 Fév - 20:05

Flycrusher,
On est bien d'accord. Einstein n'aurait fait que confirmer la banale expérience de Michelson et Morley. On s'est empressé de dire que moins de 10 personnes au monde pouvaient comprendre les travaux de cet imposteur. Devant tant d'insuffisance, personne n'a plus essayé de comprendre ce qu'avait raconté ce génie. Du vent.
Flycrusher
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par Flycrusher Dim 27 Fév - 23:11

Einstein un imposteur ??? !!! et il n'y aurait que 10 personnes pour piger ce qu'est la relativité !!!??
Ouille je suis en train de me retourner dans ma tombe et je viens de me cogner le front contre le couvercle du cercueil !
Et j'aimerais bien rencontrer ce "On", il doit avoir tant de choses à révéler.
Peut-être qu'il me manque le sens de l'humour, parce que j'ai peur de comprendre.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par casseron Lun 28 Fév - 7:34

Depuis que je suis gamin, j'ai toujours lu et entendu que la théorie d'Einstein (qui n'est pas de lui) n'était compréhensible que par une petite poignée de savants. Evidemment, ça dissuade le commun des mortels d'aller jeter un coup d'oeil. Il est évident que n'importe qui et surtout moi est incapable de suivre les calculs de Poincaré. Néanmoins, tout le monde peut comprendre ce que devait vérifier cette théorie. Chacun peut aussi lire les bouquins qui expliquent enfin comment procédait ce génie (Einstein). La vérité n'est pas toujours humoristique.
Flycrusher
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par Flycrusher Lun 28 Fév - 22:17

En fait la relativité n'a rien de très complexe, c'est simplement que c'est un phénomène qui n'est pas visible à notre échelle.
La relativité vient simplement du fait que deux objets dans l'espace se considèrent l'un par rapport à l'autre.
Dans la vie courante on mesure la distance entre deux objets et leurs déplacements relatifs selon des coordonnées en 3 dimensions et en faisant intervenir le temps comme une valeur indépendante.
Dans la théorie de la relativité le temps n'est plus indépendant des 3 dimensions, on a un espace en quatre dimensions. Ceci était nécessaire pour prendre en compte le fait que la vitesse de la lumière était constante.
La relativité apporte simplement une correction lorsque la vitesse d'un objet par rapport à l'autre s'approche de la vitesse de la lumière. La correction agit sur le temps pour que le vitesse reste constante.
Pour dire simplement plus la vitesse de l'objet approche celle de la lumière plus son temps est compressé par rapport à un autre objet immobile.
Le mot relativité vient simplement du fait qu'il s'agit de considérer le déplacement d'un objet relativement à un autre.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par casseron Mar 1 Mar - 10:21

Revoici donc le paradoxe des jumeaux (pas ceux-qui-vous-savez). Si vous avez du courage, voici l'opinion d'un très éminent "cerveau", Bergson :

Les développements consacrés à l’expérience de pensée du « voyage en
boulet » ou des « jumeaux de Langevin » ne sont, en un sens, qu’une
application de la stratégie générale qu’on vient de décrire. Mais il
faut bien reconnaître que, sur ce point précis, les conclusions de
Bergson ne paraissent pas s’en tenir à l’attitude de neutralité
interprétative revendiquée dans le reste du livre : elles donnent au
contraire souvent l’impression de vouloir corriger un résultat
qui se déduit pourtant directement des transformations de Lorentz. Tout
se passe comme si le souci de fournir une description exacte du problème
du « voyage en boulet » conduisait Bergson à dissoudre tout simplement
le paradoxe en refusant la formulation qu’en donnent traditionnellement
les physiciens (31). Ces derniers ne le lui ont jamais pardonné,
oubliant un peu vite les hésitations d’Einstein au sujet du même
problème (dont le principe apparaît dans l’article de 1905, sous une
forme moins narrative que celle que devait lui donner Langevin),
oubliant aussi les difficultés d’ordre conceptuel qui n’ont cessé
d’alimenter, jusqu’à nos jours, une littérature abondante consacrée à
son interprétation physique (avec deux ou trois horloges, avec ou sans
accélération, dans le cadre de la relativité restreinte ou générale
(32), etc.). Très tôt en effet s’est posée la question de savoir si ce
paradoxe relevait bien des conditions définies par la relativité
restreinte. Einstein s’est finalement rangé à l’idée que la solution
complète du paradoxe devait être énoncée dans le cadre de la relativité
générale. Aujourd’hui, les exposés qu’en donnent les physiciens
s’accordent en général à reconnaître qu’il est possible de proposer une
reformulation du paradoxe qui ne fasse mention ni d’accélérations
(autres que le changement de direction de la vitesse au départ, à
l’arrivée, et au point de rebroussement) ni d’effets inertiels
particuliers, et qui le rende donc acceptable dans les termes mêmes de
la relativité restreinte - au moins à titre d’expérience de pensée, et
sans préjuger de sa plausibilité empirique.


La suite et ce qui précède ici :

http://www.ciepfc.fr/spip.php?article28
Flycrusher
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par Flycrusher Mar 1 Mar - 22:52

Mon dieu certaines personnes ont un talent fou pour rendre mille fois plus complexe une explication qui pourrait tenir en deux lignes!
J'ai parfois l'impression que certains "penseurs" on acquis de manière irréversible une sorte de diarrhée verbale attrapée à force de s'écouter penser! Ils ont leur propre langage qu'ils sont les seuls à réellement comprendre.
C'est un peu ce qui rend la science si obscure aux yeux de monsieur tout le monde.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Un anneau de trous noirs - Page 3 Empty Re: Un anneau de trous noirs

Message par casseron Mer 2 Mar - 7:02

C'est vrai. Il n'empêche que dans son style embrouillé, ce partisan de la relativité tord le cou au paradoxe des jumeaux.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 26 Juil - 15:10