Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Robot U&P
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4586

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Robot U&P le Sam 12 Juin - 11:57

(Source : Besoin de savoir )

Remarque liminaire : cet article présente une théorie qui demande au lecteur de faire part d’ouverture d’esprit ,les idées présentées sont en effet radicalement originales.

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Isabeau_de_Baviere3

Le Haut- moyen âge a-t-il vraiment existé ?

Si la question est étonnante, une réponse négative l’est encore plus ! Car elle contredit toutes nos connaissances fondamentales et remet en cause notre conception de l’Histoire. Entre l’Antiquité et la Renaissance, certains historiens affirment qu’il y a près de 300 ans de trop dans la chronologie communément admise. Par exemple, l’Empereur Auguste aurait vécu non pas, il y a 2000 ans mais il y a 1700…

De nombreux chercheurs de la « Nouvelle chronologie » ont développé l’hypothèse du temps-fantôme, et affirment que notre calendrier est parasité par 297 ans ! Les historiens seraient ainsi victimes d’une multitude de documents faux,falsifiés volontairement ou non, depuis le Moyen Age.

Le Haut Moyen Age (614-911 AD) n’aurait donc jamais existé, et 297 années auraient été ajoutées au calendrier, soit à cause d’une mauvaise interprétation des documents, soit par falsification (selon les variantes). Cela signifierait que tous les artefacts (documents, œuvres d’art, tombes etc.) attribués à ces trois siècles appartiennent à d’autres périodes, et que tous les événements ont bel et bien eu lieu mais soit avant soit après cette période reconstruite. Ainsi, Heribert Illig, l’un des principaux partisans de la théorie, estime que Charlemagne était un personnage de fiction.

La genèse de l’idée semble émerger avec les nombreux problèmes de datation des documents médiévaux. Horst Fuhrmann, président de la Monumenta Germaniae Historica et médiéviste reconnu, explique qu’il y un grand nombre de contrefaçons et de documents suspects et souligne que de nombreux documents historiques sont truqués.

Mais quels les arguments qui viennent étayer cette thèse ?

Nous ne sommes pas en 2010, mais en 1713 !

Heribert Illig (né en 1947, à VohenstrauB, Allemagne ) affirme qu’il y a eu un effort systématique pour faire apparaître des périodes de l’histoire qui n’existent pas : en particulier le Haut Moyen Age (614-911). Heribert Illig a l’intime conviction que lors de l’introduction du calendrier grégorien en Europe (1582), plusieurs dates ont été faussement (ou maladroitement) recalculées

Sa théorie repose sur la relation entre le calendrier julien et le calendrier grégorien. Le calendrier julien, instauré par Jules César, est connu pour introduire un décalage d’environ une journée par siècle. Au moment où le calendrier grégorien a été mis en place en l’an 1582, le calendrier julien aurait dû produire un décalage de treize jours. Au lieu de cela, les astronomes et mathématiciens travaillant pour le pape Grégoire ont modifié le calendrier civil de dix jours, seulement…

Le calcul de Illig lui permet de conclure que notre ère compte près de trois siècles n’ayant jamais existé !!

Qu’est-ce que la « Nouvelle chronologie » ?

Au XXème Siècle, d’autres chercheurs ont également proposé des modifications de la chronologie conventionnelle : certains ne variant que légèrement de la chronologie académique, d’autres nécessitant un réagencement significatif.

Anatoly Fomenko (né le 13 mars 1945), est un scientifique russe, docteur ès sciences, professeur, titulaire de la chaire de géométrie différentielle et des applications de la faculté mécanico-mathématique de l’Université de Moscou. Il a reçu en 1996, le prix d’État de la Fédération de Russie, mais il est plus connu comme l’un des principaux théoriciens de la « Nouvelle Chronologie » historique.

La nouvelle chronologie selon Anatoly Fomenko est, une réécriture de l’Histoire, fondée sur le fait que la chronologie du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui est fondamentalement erronée. La « nouvelle chronologie » est nettement plus courte que la chronologie traditionnelle.

En 1980, Fomenko et quelques collègues du département de Mathématiques de l’Université de Moscou, ont publié plusieurs articles sur les « nouvelles méthodes mathématiques dans l’histoire » dans plusieurs revues scientifiques. Ces articles ont évidemment suscité des controverses. Au début des années 1990, Fomenko tire les conséquences de cette hypothèse à partir d’exemples : une série d’événements ont été, selon lui, enregistrés à plusieurs reprises à partir de perspectives différentes, et à chaque itération, l’événement aurait été affecté à une période différente

L’idée de l’existence de doublons chronologiques remonte au début du XVIIIe siècle et à Newton ou à Hardouin qui ont estimé que de nombreux anciens documents historiques sont beaucoup plus récents qu’on ne le croit.

En effet,l’un des plus grands scientifiques de l’Histoire, Sir Isaac Newton (1643-1727), avait lui-même mis en avant le problème de la chronologie conventionnelle : les données historiques officielles étaient, pour lui , inexactes . Il affirmait que les Grecs classiques devaient être replacés et se situer environ 300 ans plus proches de nous.

Jean Hardouin (1646-1729) était un érudit français qui avait une prédilection pour la littérature classique. En 1685, il publia une remarquable édition de l’Histoire Naturelle de Pline. Selon Hardouin, la majorité des classiques de la littérature grecque et romaine n’avait pas été produite par des auteurs grecs et romains, mais avait été forgée au Moyen Age par un groupe de moines bénédictins. Hardouin soutenait que tous les conciles censés avoir eu lieu avant celui de Trente étaient fictifs et dans ses Chronologiae ex nummis antiquis restitutae (1696), il entendait prouver que, à l’exception des œuvres d’Homère, d’Hérodote et de Cicéron, de l’Histoire naturelle de Pline, des Géorgiques de Virgile, et des Satires et des Épîtres d’Horace, tous les écrits classiques de la Grèce antique et de Rome étaient des faux, fabriqués par des moines du XIIIe siècle, sous la direction d’un certain Severus Archontius. Il niait l’authenticité de la plupart des œuvres d’art, des pièces de monnaie et des inscriptions anciennes, et assurait que le Nouveau Testament avait été à l’origine écrit en latin.

Nouvelle chronologie du monde : une fascinante hypothèse

Avec Anatoly Fomenko, , d’autres érudits tels que Heribert Illig , Uwe Topper ou Hans-Ulrich Niemitz, se sont mis en quête de distorsions chronologiques.

Uwe Topper émet l’hypothèse que la plus grande partie de l’Histoire mondiale a été écrite après le XVIe siècle, et que beaucoup des événements qui auraient eu lieu avant 1400 ne doivent pas être considérés comme des faits authentiques.

Selon Illig et Niemitz, nous ne disposons actuellement que de témoignages écrits et archéologiques plutôt approximatifs sur le Haut Moyen Age.

Dans son article « Did the Early Middle Ages Really Exist ? », le Dr. Hans-Ulrich Niemitz indique : Si certains de nos collègues nous accusent d’être des irréalistes ou de fantaisistes, je tiens à dire que ce n’est pas un péché mortel que d’interroger les paradigmes existants de la science. Notre thèse produit de nouveaux problèmes et donc de nouvelles questions. Nous devons résoudre les problèmes de l’historiographie du Haut Moyen Age Évidemment notre projet est s’inscrit dans le cadre d’une recherche interdisciplinaire. C’est seulement de cette façon que nous pouvons avoir la distance nécessaire. »

Ce n’est pas le Moyen - Âge dans l’Histoire qui est remis en question, mais une certaine histoire du Moyen - Âge, la durée qui nous sépare de l’Antiquité gréco-romaine devant alors être revue à la baisse.

Si ces courants de pensée d’Histoire alternative parvenaient à ébranler la chronologie conventionnelle, il s’agirait d’une de ces révolutions profondes, de celles qui bouleversent entièrement l’Humanité…
Rick
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Rick le Sam 12 Juin - 18:28

Non le problème c'est le nom même Moyen âge qui ne veut rien dire et qui n'existe pas, le livre "Le Moyen âge une imposture" de Jacques Heers en parle bien, il explique bien le dénigrement de cette période par la propagande républicaine datant de la Révolution française et la propagande anticléricale de la fin du XIX, il démontre bien les erreurs et falsifications qui ont été faites, et qu'on apprend toujours dans nos collèges et écoles.
Le problème du haut Moyen âge c'est que c'est une période méconnue, donc c'est facile de dire qu'il n'existait pas, pourtant il y a bien des reliques et documents d'époque qui existent bien, ils sont même consultables, et datés de cette époque.
Le terme médiéval est utilisé à toutes les sauces dès qu'il s'agit de caractériser un retard ou un blocage, le Moyen Age est encombré d'a priori, à partir de la...
Le problème c'est la méconnaissance de cette époque, remplie d'idées reçues et de clichés, oui il faut revoir l'enseignement du haut Moyen âge car il a bien existé, mais le mode opératoire de son approche est souvent faussé, d'où certaines "dérives" par la suite, mais le problème vient surtout du XIX siècle qui lui a interprété à sa guise ce qu'il voulait savoir, bref on a encore un long travail la dessus à faire.
rilci
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par rilci le Dim 13 Juin - 10:47

aprés les romains, le 12iem siecle...
nombre d'edifices date de cette periode(eglise romane entre autre )
moi j'y crois depuis longtemps à cette idée. L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Icon_smile
Schattenjäger
Schattenjäger
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 33793

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Schattenjäger le Dim 13 Juin - 12:32

Cette période exista, mais ils étaient bien moins primitif que l'ont semble vouloir nous le faire croire. Sans doute moins primitif que les humains de notre époque... (Du moins dans le comportement).
FLAM
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par FLAM le Dim 13 Juin - 13:03

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Icon_study Si je suis bien cette théorie :

Notre-Dame-de-Paris et autres monuments bâtis entre 1100 et 1300 ont soit :
- été créés par les galléo-romains,
- été créé après 1300.

Charlemagne n'aurait pas existé, donc :
- pas d'invasions des sarrasins dans le royaume franc jusqu'à Poitier (et donc l'origine arabe de beaucoup de mots français !),
- pas même d'invasions des sarrasins en Espagne (on peut quand même voir beaucoup d'influence artistique arabe dans beaucoup de monuments espagnols datant de cet époque...).

On supprime même la période des Grandes Invasions en Europe et en Afrique du nord :
- tout ce qui concerne les Francs, les Alamans, les Saxons, les Huns, les Avars, les Bulgares, les Goths et les Vandales, les royaumes francs, le royaume lombard, les mérovingiens, carolingiens, L'invasion des Vikings, ne serait que pure invention ???

On supprime aussi les croisades, les Templiers de Jérusalem, les Cathares, les premiers chevaliers et leurs armoiries partout en Europe,

On supprime la langue d'Oc et la langue d'Oil parlées au temps de Charlemagne, la tapisserie de Bayeux relatant la conquête de l'Angleterre en 1066 par Guillaume, duc de Normandie, dit Guillaume le Conquérant.

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme 477735 Non, franchement, j'ai beaucoup de mal à y croire ! ...
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Macha le Dim 13 Juin - 13:28

On retrouve ce malaise pour pratiquement toutes les périodes dites transitoires ...

C'est assez flagrant par exemple pour le peuple Etrusque où l'on a cru pendant longtemps par exemple que leur culture avait totalement disparue alors qu'en fait elle s'est tout simplement diluée avec la culture romaine. Ces périodes transitoires ont toujours été riches en renouveau culturels, artistiques, architecturales et intellectuelles.

C'est aussi vrai pour le Moyen-Age je pense.

Les différentes périodes du moyen-age ont été très riches absolument. Et effectivement il est temps de faire un peu de nettoyage côté livre d'histoire.

On a toujours cru par exemple que les populations rurales faisaient montre d'une barbarie extrême, en voulant absolument la comparer à nos populations contemporaines. Grave erreur ... La "place de l'humain" dans ces sociétés était différente, c'est aussi vrai dans bien d'autres cultures en Europe et sur d'autres continents.
FLAM
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par FLAM le Dim 13 Juin - 15:47

Macha a écrit :
C'est assez flagrant par exemple pour le peuple Etrusque où l'on a cru pendant longtemps par exemple que leur culture avait totalement disparue alors qu'en fait elle s'est tout simplement diluée avec la culture romaine. Ces périodes transitoires ont toujours été riches en renouveau culturels, artistiques, architecturales et intellectuelles.

C'est aussi vrai pour le Moyen-Age je pense.

Excuse-moi Macha, mais je ne vois pas vraiment où tu veux en venir.
Si je reprends ton exemple avec les étrusques qui ont ensuite "donné" les romains et que je le compare, par exemple (pour rester en France) au gallo-romains. Tu voudrais dire (pardon si je me trompe !...) que ces derniers auraient directement "évolués" vers la fin de la dynastie des Capétiens avec la guerre de cent ans ? Que les guerriers gallo-romains (contemporains de Vercingétorix) ont subitement évolué en chevaliers en armures (de fer) ?

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Guerriers


Il faudrait aussi alors faire une datation de ces monnaies (mérovingiennes, capétiennes) :
http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/article-14532584.html

Et de l'art de l'époque :

Statuette équestre de Charlemagne.
Bronze avec traces de dorure.
Art carolingien du IXe siècle :
http://historel2.chez.com/moyenage/10e/images/charlem3.jpg
Rick
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Rick le Dim 13 Juin - 18:45

Le haut Moyen âge est d'une grande richesse artistique, avec la renaissance carolingienne, et ce développement intellectuel qui a parcouru toute l'Europe Occidentale, avec les grands lettrés influents comme Alcuin et Eginhard, un grand renouveau culture.
N'en déplaise en certains qui montre les hommes de cette époque comme barbares et sanguinaires, et oui cette époque a bien exister qui était à mon point de vue pas du tout transitoire, mais une époque d'une grande richesse et bien marquante pour les historiens, mais avant tout méconnue, d'où les dérives.
sergent garcia
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par sergent garcia le Dim 13 Juin - 19:58

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme 899880 ...oui enfin, à cette époque ils n'étaient pas très soucieux de la valeur d'une vie humaine...et la loi était plus du coté du plus fort que codifiée...Non ?

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme 497540 Les conditions de vie...devaient ressembler plus à de la survie pour la plupart. Non ?

Bref, je préfère encore mon époque...ne serais-ce que pour la machine à laver qui épargne mon dos de la corvée du lavage. L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme 202730
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Macha le Dim 13 Juin - 23:03

Heu je dois pas savoir parler le français moi qu'on ne me comprenne pas ... Sad

C'est pas juste c'est vraiment trop injuste, je répondrais demain Smile

Contenu sponsorisé

L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme Empty Re: L’invention du Moyen-âge – Théorie du temps fantôme

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 23 Fév - 0:25