Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1197

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Le Roy Hugon le Sam 29 Fév - 19:37

C'est carrément une révolution scientifique : Andras Paldi dit que le déterminisme de Darwin représente moins de la moitié de la réalité cellulaire, biologique, la part du désordre, du hasard, (du chaos, de l'aléatoire?) est au moins aussi importante. 
D'où l'idée que les médicaments par exemple qui ne sont plus si efficace, pourraient donc être remodelisés.
Je crois qu'il y a actuellement un changement de paradigme scientifique fondamental par rapport à l'assise 19eme.

Franck1973
Franck1973
Modérateur en Herbe
Modérateur en Herbe

Nombre de messages : 4770

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Franck1973 le Sam 29 Fév - 22:51

Quel rapport avec Darwin ?
La théorie de Darwin, et pas celle de ses successeurs, c'est que l'organisme adapté à son environnement survit et celui qui n'y est pas meurt. Il me semble que lui-même disait que les mutations étaient le fruit du hasard et que seules restaient celles qui apportaient un avantage.
avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1197

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Le Roy Hugon le Dim 1 Mar - 9:54

Le déterminisme, c'est à dire une chaine du vivant logique, le fils a les caractéristiques du père, dus à un environnement spécifique (graines, fruits, insectes, modifient le bec de l'oiseau)
Tout le système scientifique actuel repose sur le lien entre cause et effet, à tel point que le futur est déjà existant pour les scientifiques, à cause du lien général de cause à effet.
C'est très ficelé. Nous n'avons aucune marge de manoeuvre pour les scientifiques actuels.
Là, il dit que la part de l'aléatoire, du hasard, etc, est plus importante que la part du déterminisme, j'ai un gros bec parceque il n'y a que des graines à manger sur cette île .... 
il y a moins d'une chance sur 2 que ce soit vrai.
Einstein pensait que Dieu ne jouait pas aux dés, or ce biologiste dit que le vivant joue aux dés.
Donc, un médicament fondé sur la logique (telle molécule a tel effet) a moins d'une chance sur deux de marcher. C'est important car il n'y a eu aucune découverte extraordinaire depuis les antibiotiques.
C'est on peut plus paranormal cette affaire.
J'ai demandé des précisions mais je ne sais pas si je les aurais.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9238

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par casseron le Dim 1 Mar - 14:17

Pour résumer, il semblerait que du "bordel" sorte l'organisation pour que tout fonctionne. Cette pseudo pagaille c'est surtout l'ignorance de l'observateur devant une infinie complexité.
Franck1973
Franck1973
Modérateur en Herbe
Modérateur en Herbe

Nombre de messages : 4770

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Franck1973 le Dim 1 Mar - 22:25

Le déterminisme, qui n'est pas de Darwin, a quand même une réalité. Une chienne n'accouchera pas de chatons.
Darwin disait que les mutation étaient aléatoires mais que seules qui étaient adaptées à leur environnement survivaient.
Pour en revenir aux médicaments, pour qu'ils aient un effet identiques, il faut que les patients soient identiques. Hors, chaque humain est unique. Il est donc logique que le même médicament ait un effet différent sur chaque patient. C'est bien pour ça qu'il faut un large panel de cobaye pour valider ledit médicament. Sinon, un seul suffirait !
Donc, ce n'est pas nouveau ! Mais ça ne correspond pas à l'establishement scientifique…
Charlie
Charlie
Alcoolique du forum
Alcoolique du forum

Nombre de messages : 4904

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Charlie le Lun 2 Mar - 10:36

Toute espèce s'adapte à son biotope tout comme la flore fait de même.
L'acacia
A l'origine ( de tête pas de wikipédia) c'était un arbuste de taille moyenne.
Les girafes , elles aussi de taille moyenne, pas de long cou, le bouffait constamment..
Pour survivre , il a d'abord grandi, assez haut pour mettre ses branchages hors de portée des girafes, qui, elles, s'évertuant à essayer de les manger, ont développé le cou ad hoc.
Ultimes défenses de l'acacia, des épines redoutables pour ne pas se laisser entièrement bouffer.
Je prends toujours cet exemple suivant;
Tu enfermes des hommes dans une vallées fermée par des grilles infranchissables, et les clés hors de protée des bras des hommes enfermées, et plusieurs fois dans l' année ,un rituel est organisé pour que tout le monde en tendant les bras, réussissent à toucher les clés...
Bref, au bout de plusieurs génération ont aura une population avec des bras plus long que la moyenne, particularité qui, une fois la grille ouverte, ne sera peut être plus utile, et les bras redeviendront normaux..
Bref, c'est pas du littéraire mais je le vois comme ça, la fonction crée l'organe ( pas l'orgasme..)
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9238

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par casseron le Lun 2 Mar - 11:32

On enseigne encore cette plaisanterie de l'acacia et de la girafe ?
Charlie
Charlie
Alcoolique du forum
Alcoolique du forum

Nombre de messages : 4904

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Charlie le Lun 2 Mar - 12:00

@casseron a écrit:On enseigne encore cette plaisanterie de l'acacia et de la girafe ?
Et oui, tout le monde ne pense pas que les vers naissent parcequ'il y a du fumier, comme au moyen age.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9238

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par casseron le Lun 2 Mar - 12:54

Si on enseigne encore le cou (le coup) de la girafe qui s'allonge, alors pourquoi ne pas croire en Pinocchio ?
avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1197

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Le Roy Hugon le Lun 2 Mar - 15:34

@casseron a écrit:Si on enseigne encore le cou (le coup) de la girafe qui s'allonge, alors pourquoi ne pas croire en Pinocchio ?
Moi je crois en Pinocchio  king
Schattenjäger
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 35697

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Schattenjäger le Lun 2 Mar - 16:51

@casseron a écrit:Si on enseigne encore le cou (le coup) de la girafe qui s'allonge, alors pourquoi ne pas croire en Pinocchio ?
C'est ce que j'ai appris à l'école. Le vivant : moins de déterminisme que de hasard 124303
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9238

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par casseron le Lun 2 Mar - 17:24

La girafe ayant rattrapé l'acacia qui grandissait, celui-ci a évolué pour rien. C'est peut-être pour cela qu'il n'a pas entrepris le processus inverse : rapetisser
Charlie
Charlie
Alcoolique du forum
Alcoolique du forum

Nombre de messages : 4904

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Charlie le Lun 2 Mar - 18:45

Alors devant le peu de solution je pense que c'est encore un coup de ET!
Charlie
Charlie
Alcoolique du forum
Alcoolique du forum

Nombre de messages : 4904

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Charlie le Lun 2 Mar - 18:47

Casseron, j'ai dit la fonction crée l'organe, et pour la reproduction chez moi, c'est pas le nez qui s'allonge....
A ce sujet regarde les becs des oiseaux et les calices de fleurs, qui s'adapte à qui ou quoi?
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9238

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par casseron le Lun 2 Mar - 19:50

A ce sujet regarde les becs des oiseaux et les calices de fleurs, qui s'adapte à qui ou quoi?


Les deux mon cher. L'orchidée s'adapte à l'oiseau qui lui-même s'adapte à la fleur Et à mon avis il faut que les deux adaptations se fassent ensemble et pas au hasard.
Charlie
Charlie
Alcoolique du forum
Alcoolique du forum

Nombre de messages : 4904

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Charlie le Lun 2 Mar - 22:03

Ha tu y viens c'est les besoins qui amène à une adaptation, donc fini la génération spontanée..
Donc c'est bien ce que je disais plus haut!
Heureux moi y en être ( zut,voilà que j'écris comme Schattounet !)
Franck1973
Franck1973
Modérateur en Herbe
Modérateur en Herbe

Nombre de messages : 4770

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Franck1973 le Lun 2 Mar - 22:06

C'était pas la théorie de Darwin…
avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1197

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Le Roy Hugon le Mar 3 Mar - 6:31

Autre hypothèse, celle qui voudrait que chaque espèce animale ait une pensée collective, comme nous avons un surmoi, un moi supérieur, et que c'est ce moi collectif qui est inventif et suggère une modification énergétique globale favorable, ou non défavorable, à l'espèce entière. Ceci pour expliquer qu'une fleur sache parfaitement imiter un bourdon qu'elle ne peut pas voir.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9238

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par casseron le Mar 3 Mar - 7:59

Les besoins qui créent l'adaptation ? Le orchidées devaient exister avant qu'elles ne se modifient, si toutefois elles se sont modifiées. Idem pour les oiseaux pollinisateurs. Il est curieux qu'ils aient eu les mêmes besoins simultanément. Et n'oublions pas qu'il nous est dit partout que cela a dû prendre un temps colossal.
Charlie
Charlie
Alcoolique du forum
Alcoolique du forum

Nombre de messages : 4904

Le vivant : moins de déterminisme que de hasard Empty Re: Le vivant : moins de déterminisme que de hasard

Message par Charlie le Mar 3 Mar - 10:19

L'un a besoin de répandre son pollen pour se reproduire et l"autre besoin du pollen pour vivre et se reproduire.
L'instinct de la propagation des espèces, d'où la symbiose.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 1 Juin - 23:37