Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Implant rétinien : deux Britanniques retrouvent partiellement la vue

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Implant rétinien : deux Britanniques retrouvent partiellement la vue

Message par Apollyôn le Sam 5 Mai - 18:55

Lors d’un essai clinique international, les deux premiers patients britanniques devenus aveugles suite à une rétinite pigmentaire ont reçu un implant rétinien qui restaure, très partiellement, la vision. Les résultats ne sont pas officiellement publiés mais après plus de six années de recul, les scientifiques semblent optimistes concernant l’efficacité du procédé.

Cela fait plus de six ans que l’entreprise allemande Retina Implant teste son matériel sur l’Homme. Il s’agit d’une micropuce qu’il faut placer sous la rétine, la région de l’œil qui capte et transforme la lumière en images, afin de restaurer la vision chez des personnes aveugles. Une première publication, parue en novembre 2010 dans la revue Proceedings of the Royal Society B, expliquait que l’implant était plus efficace lorsqu’il était placé au niveau de la macula, là où l’on voit le mieux.

Depuis, la majorité des patients atteints de rétinite pigmentaire (une maladie qui détruit progressivement les cellules rétiniennes jusqu’à la cécité) qui ont été traités avec cette micropuce recouvrent très partiellement la vision, devenant capables de distinguer des contrastes nets (une assiette blanche sur une nappe noire par exemple) et de reconnaître quelques objets usuels. Le Finlandais Miikka Terho, l’un des premiers à avoir reçu l’implant, impressionne même les scientifiques en parvenant à distinguer certaines couleurs, alors qu’il est censé voir en noir et blanc.

Désormais, l’essai clinique s’élargit et débarque au Royaume-Uni. Douze nouveaux non-voyants devraient en tout bénéficier de la rétine artificielle. Pour le moment, seuls deux d’entre eux ont subi l’opération, longue de huit heures, à la mi-avril. Les résultats sont déjà prometteurs.



Chris James, 51 ans, était devenu aveugle de l’œil gauche, son œil droit ne pouvant que simplement différencier l’ombre de la lumière. Dès l'activation de l’implant, il a pu mieux percevoir la lumière et distinguer les contours de certains objets. Il a aussi pu avoir un aperçu visuel de sa femme, épousée il y a sept ans alors qu’il était déjà aveugle. Pour Robin Millar, le procédé a provoqué chez lui une petite révolution : « J’ai rêvé en couleur pour la première fois depuis vingt-cinq ans, donc une partie de mon cerveau qui était jusque-là endormie s’est réveillée ! »

La micropuce mesure 3 mm de côté, et se compose de 1.520 électrodes, ou microphotodiodes, qui captent la lumière, comme le font normalement les cellules en cônes et en bâtonnets, et la transforment en un signal électrique proportionnel à l’intensité lumineuse. L’information est transmise via le nerf optique, toujours fonctionnel bien qu’il n’ait plus été réellement sollicité depuis des années, jusqu’au cerveau, qui va alors recréer une image.

Tim Jackson, chirurgien de l’œil au King’s College de Londres, impliqué dans ce travail, précise que les patients ne retrouveront pas leur vision d’antan, mais mieux percevoir leur environnement, ce qui devrait malgré tout grandement améliorer leur quotidien. Les chercheurs espèrent que l’acuité visuelle s’améliorera au fur et à mesure, car le cerveau doit réapprendre à voir, et il faut laisser le temps aux processus cérébraux de se perfectionner.

Cette rétine artificielle constitue un espoir pour les personnes atteintes de rétinite pigmentaire (un Européen sur 4.000), mais aussi de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la première cause de cécité chez les personnes âgées, affectant 25 % des séniors de plus de 65 ans.
source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/implant-retinien-deux-britanniques-retrouvent-partiellement-la-vue_38558/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Implant rétinien : deux Britanniques retrouvent partiellement la vue

Message par FLAM le Sam 5 Mai - 20:53

Aux dernières nouvelles, selon un topic de l'année dernière dont je ne me rappelle plus le titre, les chercheurs n'étaient simplement qu'au stade du possible déchiffrage du code bioélectrique parcourant le nerf optique jusqu'au cerveau.
Si cet appareil existe et fonctionne, c'est qu'ils sont arrivés à le déchiffrer !

Ouaaahouuuu ! La science va vite ! Surprised


___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Implant rétinien : deux Britanniques retrouvent partiellement la vue

Message par Apollyôn le Dim 6 Mai - 13:24

Cela ne me rappelle absolument rien . N'empêche que cela fait une drôle d'impression de se rendre compte que cette invention que l'on aurait relégué au rang de SF il y a quelques mois existe bel et bien et qu'il semble marcher... c'est un peu comme assister à la naissance d'une ère nouvelle. Enfin, ça, plus les autres prothèses ultra-sophistiquées, les voitures pilotées par ordinateur, les tablettes numériques, les consoles sans manette, les robots japonais, les scientifiques qui font joujou avec l'ADN pour créé de nouveaux organismes... c'est assez... stimulant dois-je dire.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Implant rétinien : deux Britanniques retrouvent partiellement la vue

Message par Apollyôn le Mar 15 Mai - 12:01

Si les rétines artificielles sont depuis peu testées dans des essais cliniques, elles présentent encore un certain nombre de défauts, notamment le besoin de câbles pour les alimenter. Des scientifiques américains proposent de surmonter quelques-unes de ces imperfections en mettant au point un implant rétinien sans câble, fonctionnant grâce à l’énergie lumineuse. Et qui pourrait offrir une vision de meilleure qualité.

Redonner la vue à des aveugles pourrait devenir une réalité. Des essais cliniques prometteurs sont en cours pour restaurer la vision chez les non-voyants atteints de pathologies de la rétine (rétinite pigmentaire, dégénérescence maculaire, etc.), avec une efficacité tout de même très relative. L’un d’entre eux porte sur l’utilisation de cellules souches embryonnaires, les autres jouent quant à eux la carte de l’électronique avec des implants rétiniens artificiels.

Ces procédés font appel à une technologie de pointe et consistent en une série d’électrodes remplaçant les cellules photoréceptrices défaillantes de la rétine. La lumière excite les photodiodes, qui transmettent un message au cerveau via le nerf optique, permettant à l’organe de former une image. Le nombre d’électrodes étant relativement faible, la résolution est de basse qualité et les personnes testées discernent seulement la forme d’un objet, une aide dans la vie courante, mais qui ne leur donne pas encore la possibilité de lire un livre. Comme pour tout objet électronique, ces implants nécessitent une alimentation en énergie, se matérialisant par des câbles qui sortent de la tête et qui manquent cruellement d’esthétisme.

Des scientifiques de l’université de Stanford (Californie) viennent de tester chez le rat un nouveau modèle qui pourrait surpasser les rétines artificielles en phase de test, comme ils le révèlent dans Nature Photonics. Grâce à des photodiodes semblables à des minuscules panneaux solaires, ils peuvent convertir l’énergie lumineuse en énergie électrique, et fonctionnent donc sans source d’alimentation extérieure. Mais le travail est encore très préliminaire.



Le principe est le suivant. Une caméra miniature est placée au milieu de lunettes vidéo de haute technicité, reliées à un ordinateur de la taille d’un téléphone portable, chargé d’analyser les images obtenues. Un rayonnement lumineux, du domaine proche infrarouge et émis par les lunettes, passe dans l'œil et active ensuite des photodiodes en silicium. Celles-ci perçoivent le stimulus visuel et génèrent un courant électrique qui stimule les neurones rétiniens, plus utilisés mais toujours vivants. L’information remonte alors le nerf optique jusqu’au cerveau


Les photodiodes sont en plus microscopiques : elles mesurent 70 µm de diamètre, soit un tiers de l’épaisseur d’un cheveu humain. Elles permettraient une meilleure résolution et donc une meilleure vision. Mais il faut parler au conditionnel, car le dispositif a été testé sur des rats morts et vivants, et il est difficile d’évaluer précisément l’apport de l’implant dans la vue.

James Loudin, l’un des auteurs, croit en l’intérêt de sa découverte : « Les chirurgiens devraient être plus heureux avec nous. Nous proposons juste un seul implant. Les autres approches requièrent des pièces logicielles assez grosses à placer dans le corps ». Il n’est pas contredit par Eberhart Zrenner, chercheur à l’université de Tübingen, qui a développé un implant utilisé dans un essai clinique international testé chez 66 sujets, évoquant « une approche élégante ».

Le principe semble validé, mais il reste encore beaucoup de travail pour améliorer le dispositif, notamment dans la biocompatibilité du matériel, sa stabilité et la mise au point de procédures chirurgicales plus sûres. Tant que ces conditions ne seront pas remplies, l’évaluation chez l’Homme n’est pas envisageable.

source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/un-implant-retinien-sans-fil-qui-fonctionne-a-lenergie-lumineuse_38712/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: Implant rétinien : deux Britanniques retrouvent partiellement la vue

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 13:02