Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Vol d'une soixantaine d'antiquités en Grèce

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Vol d'une soixantaine d'antiquités en Grèce

Message par Apollyôn le Ven 17 Fév - 14:04

Une soixantaine de pièces anciennes en céramique, en bronze et en or ont été dérobées, vendredi 17 février au matin, dans un musée d'Olympie (Grèce), berceau des Jeux olympiques. "Le vol s'est déroulé à 7 h 34, la gardienne du musée a été neutralisée et des objets en céramique et en bronze ont été dérobés, ainsi qu'une bague en or", précise un communiqué de la police grecque.
Le cambriolage a eu lieu dans l'ancien musée d'Olympie, un bâtiment néoclassique baptisé "Musée des Jeux olympiques", qui se trouve près de la mairie de la ville, et non dans le principal musée archéologique situé sur le site même d'Olympie.

Le méfait a été commis par deux hommes cagoulés armés de kalachnikovs, rapporte Athens News. Ils auraient agi alors qu'une surveillante entrait dans le bâtiment pour prendre son poste, au moment où elle neutralisait l'alarme. Ils l'auraient ensuite attachée.

Une enquête a été ouverte. "Il faut attendre le directeur du service archéologique de la ville pour avoir plus de détails sur la valeur inestimable de ces objets", a indiqué à la radio Flash le maire d'Olympie, Thymios Kotzias. "C'est la première fois qu'un vol se produit au musée", s'est ému l'élu. Le bâtiment est gardé "presque" toute la journée et la nuit, sauf entre 6 heures et 7 heures (4 heures et 5 heures GMT), a-t-il ajouté.

Visité par des centaines de milliers de touristes chaque année, Olympie est l'un des plus célèbres sites du pays. Ce cambriolage se produit quelques semaines après le vol de trois œuvres, dont un tableau de Picasso et un de Mondrian, en janvier à la pinacothèque nationale d'Athènes, où des voleurs s'étaient introduits en exploitant l'insuffisante surveillance du bâtiment, situé en plein centre de la capitale.

Ce dernier vol a conduit Pavlos Geroulanos, le ministre de la culture, à présenter sa démission. On ignore pour l'heure si elle a été acceptée par le premier ministre, Loukas Papadémos.

source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/02/17/vol-d-une-soixantaine-d-antiquites-en-grece_1644831_3214.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Vol d'une soixantaine d'antiquités en Grèce

Message par Apollyôn le Ven 2 Mar - 15:49

Les coupes budgétaires drastiques qui frappent le pays posent un vrai dilemme aux archéologues. Réenfouir les vestiges ou poursuivre les fouilles en les protégeant mieux : un débat sur les moyens de faire face aux coupes budgétaires pour cause d'austérité a surgi entre les archéologues grecs à l'occasion de leur congrès annuel, a rapporté vendredi le quotidien Ta Néa. Dans le sillage de deux retentissantes affaires de vols d'antiquités, dont la dernière le 17 février au musée historique d'Olympie, la question a dominé, jeudi soir à Salonique, les travaux du congrès, selon Ta Néa.

Auprès du quotidien, l'universitaire Michalis Tiberios, conseiller en archéologie de la société du métro d'Athènes, plaide pour "laisser les vestiges en terre, qui est la meilleure gardienne". "Laissons les antiquités là où les trouveront les archéologues du futur, quand les Grecs et leurs politiciens seront plus respectueux de leur histoire", lance cet expert, qui a fait adopter par le ministère de la Culture la décision de réenfouir les vestiges d'une basilique paléochrétienne mis au jour lors du creusement du métro de Salonique.

Trafiquants d'antiquité



Le projet était au départ de déplacer le monument dans un parc proche. Mais pour Pavlos Chrysostomos, qui dirige les fouilles du site antique macédonien de Pella (nord), le risque est de laisser le champ libre aux trafiquants d'antiquité. La police grecque avait arrêté en octobre à Salonique deux trafiquants en possession de plus de 70 antiquités d'une très grande valeur, datant du XIe siècle avant J\.-C., dont des masques funéraires en or du même type que ceux mis au jour par cet archéologue dans la nécropole de Pella.

"Durant 2011, nous n'avons pas fouillé sur place, et pourtant cet été, nous avons repéré plus de dix fosses sur le site, totalement sans surveillance", a-t-il afffirmé à Ta Néa. "S'il n'y a pas d'argent pour fouiller, veillons au moins à garder les sites, c'est désormais notre seul patrimoine," a-t-il ajouté. Le ministère de la Culture a fait part de sa volonté d'épargner aux grands sites grecs les effets de la cure d'austérité, mais dès avant sa crise financière, le pays était à la peine pour gérer et entretenir la multiplicité des vestiges que lui a légués son histoire.

source : http://www.lepoint.fr/monde/crise-la-grece-doit-elle-reenfouir-ses-vestiges-antiques-02-03-2012-1437260_24.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Vol d'une soixantaine d'antiquités en Grèce

Message par Apollyôn le Sam 24 Nov - 14:32

Des objets volés à Olympie retrouvés

La Grèce a annoncé samedi avoir retrouvé des objets volés dans le musée d'Olympie en février dernier.

La Grèce a retrouvé des dizaines d'objets archéologiques de très grande valeur volés en février dans le musée d'Olympie, après avoir arrêté trois personnes liées à l'affaire, a annoncé samedi le ministère grec de l'Education. «La découverte et l'arrestation des voleurs ainsi que la récupération des objets volés constituent un grand succès», a déclaré le secrétaire d'Etat à l'Education chargé de la Culture, Costas Tzavaras, dans un communiqué.

«Des archéologues font actuellement des estimations mais nous pensons que tous les objets ont été retrouvés», a indiqué à l'AFP une source ministérielle. Le ministre de la Protection civile, Nikos Dendias, doit faire une déclaration plus tard dans la journée.

Des dizaines d'objets, certains vieux de plus de trois mille ans, avaient été volés dans le musée par deux voleurs armés et encagoulés.

La police grecque avait annoncé un peu plus tôt samedi l'arrestation vendredi de l'un des suspects dans un hôtel de la ville de Patras. Il avait essayé de vendre un anneau en or vieux de 3300 ans à un policier habillé en civil, qui s'était porté potentiel acquéreur.

L'homme, qui en avait demandé 300'000 euros, a fini par avouer l'identité de ses complices, a indiqué une source policière locale.

Des policiers ont ensuite été envoyés dans un village voisin d'Olympie afin de chercher les autres objets volés au musée dédié aux jeux Olympiques de l'Antiquité. Selon la Skai Radio (privée), les suspects sont de nationalité grecque.

En février, les voleurs avaient réussi à s'emparer d'environ 80 objets du musée spécialisé dans les jeux Olympiques anciens. Ils avaient emporté notamment un anneau d'or vieux de 3300 ans, la statuette en bronze d'un sportif victorieux, une jarre d'huile vieille de 2400 ans, des lampes en argile, un chariot miniature et des dizaines de statuettes de conducteurs de chariots, de chevaux et de taureaux.

La Grèce est la cible depuis des dizaines d'années de voleurs et trafiquants d'antiquités. La crise économique du pays a entraîné des centaines de licenciements, notamment d'archéologistes et de gardiens de sites archéologiques et de musées, laissant les musées beaucoup plus vulnérables.
source : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/29312632


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: Vol d'une soixantaine d'antiquités en Grèce

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 20:45