Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L'art rupestre du Guanajato

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

L'art rupestre du Guanajato

Message par Apollyôn le Lun 9 Jan - 12:24

Sur le site de l'INAH, on peut en apprendre un peu plus sur les manifestations rupestres présente au nord-est du Guanajuato, dans la vallée du fleuve Victoria en particulier. Cette zone de recherches est à cheval sur cet état et son voisin, le Queretaro, et se caractérise par un environnement aride et semi-désertique. Un joli(bien que trop court) diaporama et disponible en cliquant ici.

Carlos Viramontes, responsable du Projet El Rosario dans le Queretaro il y a quelques années, a dirigé cette étude qui a permis de dénicher 40 ensembles pariétaux regroupant 3000 motifs peints à différentes époques. Ils s'ajoutent à soixante-dix autres ensembles catalogués à la fin des années 1980. Selon leur emplacement, il est possible d'établir deux catégories de représentations: celles faites par un groupe élargi (público selon Viramontes) et d'autres par un groupe restreint (privado) comme Tierra Blanca dont l'accès à 3400 m d'altitude est compliqué.

Les artistes ont utilisé des pigments jaunes, rouges et noirs tantôt pour peindre la faune (cerf à queue blanche, canidés, mille-pattes et arachnides, oiseaux aux ailes grandes ouvertes). Il faut garder à l'esprit que la faune et l'environnement ont évolué au cours des siècles. Il était notamment important pour les chasseurs de savoir où on pouvait trouver du gibier. Des motifs géométriques (cercles concentriques entre autres) sont aussi très présents.



Plus surprenantes sont les représentations de clochers, de chapelles et de crucifix, parfois datées avec des inscriptions. Elles sont l’œuvre de groupes otomis qui sont venus s'installer dans cette région durant le XVIe siècle. On peut même observer des hommes à chapeaux, des crois et des autels du XIXe siècle.

source : http://mexiqueancien.blogspot.com/2012/01/art-rupestre-au-guanajuato.html

photo : http://www.inah.gob.mx/index.php/boletines/247-historia/5459-arte-rupestre-aflora-en-semidesierto-guanajuatense


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 15:35