Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Jeu 7 Juil - 14:07

“Le 21e siècle va enfin prouver que presque tout ce qu’on nous a enseigné à l’école sur l’histoire ancienne est faux.”

Dans une récente interview sur Coast to CoastAM, l’archéologue Semir Osmanagic a discuté de son travail en tant que chercheur principal de la “Vallée des Pyramides bosniaques”, un vaste complexe de pyramides uniques et sophistiquées qu’il a découvert en avril 2005.

Selon Osmanagic, les pyramides de Bosnie sont «les plus sophistiquées et les structures les plus complexes jamais construites sur cette planète”, et n’ont été découvertes que très récemment parce qu’elles étaient auparavant cachées sous 2-3 pieds du sol depuis près de 12.000 ans.

Depuis 2005, Osmanagic et des dizaines d’employés à temps plein, des consultants et des bénévoles venant du monde entier ont passé environ 340 000 heures de fouilles (des tests d’échantillon, datation sur les différents sites...) Tout au long du processus de fouilles et d’enquête, de nombreuses découvertes intrigantes et d’enregistrement ont été faits.

Le complexe des pyramides bosniaques se compose de cinq structures principales, connues individuellement comme la Pyramide du Soleil, de la Lune, de la Terre, du Dragon, et de l’Amour. Après avoir enquêté sur le placement de chaque pyramide, les chercheurs ont découvert que la position des pyramides du Soleil, de la Lune, et du Dragon sont chacune à environ 1,5 miles l’une de l’autre, formant un triangle équilatéral parfait. Par ailleurs, les cinq pyramides sont également reliées par ce qui est maintenant connu comme le plus vaste réseau souterrain du monde.

La pyramide la plus massive dans le complexe, la Pyramide du Soleil, est mesurée à environ 700 pieds de haut, ce qui est nettement plus grand que la Grande Pyramide en Egypte, et ce qui en fait la plus grande pyramide jamais découverte sur Terre. Après avoir fréquenté le sol qui couvre encore une grande partie de la Pyramide du Soleil, les experts estiment que le bâtiment lui-même a au moins 12.000 ans, ce qui en fait la plus vieille structure pyramidale en Europe, et probablement au monde. Les enquêteurs ont également été surpris de constater que les blocs de béton (dont la couche externe de la pyramide a été construite avec des matériaux encore plus solides que celle du béton romain antique), démontrent que les constructeurs des pyramides bosniaques possédaient des techniques de construction qui dépassaient la technologie romaine, avant même que Rome ait existé.

Dans le système de tunnel qui relie les pyramides, des puits d’eau, et d’autres structures importantes, les chercheurs ont trouvé des blocs géants mégalithiques, certains pesant jusqu’à 8 tonnes. Sur d’autres sites, des blocs en céramique ont été trouvé, en deux couches, avec des objets ovales mystérieux, comme incrustés à l’intérieur. Des plans ont été fait pour percer de petits trous dans les blocs pour découvrir que ces-dits objets sont ovales. Des symboles antiques ont également été trouvés, gravés sur les blocs de céramique. Selon Osmanagic, ces symboles correspondent à des écrits runiques, la plus ancienne écriture européenne, datant de plus de 5000 ans.

Lors des tests de sécurité par rayonnement standard dans les galeries souterraines du complexe, Osmanagic et son équipe ont constaté que le niveau de rayonnement fluctuait mystérieusement en haut et en bas dans un cycle continu, indiquant que certaines sources d’énergie influençaient constamment sur les niveaux de la radioactivité.

Étonnamment, il a également été découvert que le sommet de la pyramide du Soleil émettait un faisceau d’énergie continue à une fréquence de 28 kilohertz (fréquence ultrasonique) dans un rayon de 13 pieds. Ce qui est encore plus étonnant est que les tests ont montré que l’intensité du faisceau d’énergie concentré devient plus fort en altitude au-dessus du sommet de la pyramide, et comme Osmanagic l'a souligné dans son interview, cela contredit en apparence nos lois physiques qui stipulent que l’énergie doit être fort proche de la source.. Compte tenu de ces données scientifiques, Osmanagic a envisagé que cette énergie a pour origine un phénomène énergétique inconnu non hertzien (quelque chose dont Nikola Tesla a parlé), ou la source d’énergie provient de quelque part au dessus de la pyramide, et non en son sein. Comme les autres phénomènes mystérieux au sein du complexe pyramidal, la raison de cette activité anormale énergétique demeure encore un mystère.

Des pyramides ont été trouvé sur tous les continents de la Terre, et des chercheurs comme Osmanagic soutiennent que les pyramides et autres édifices anciens démontrent l’existence de connaissances avancées que l’homme moderne est juste en train de découvrir et d’essayer de réapprendre en étudiant les structures laissées par ces civilisations passées.

Selon Osmanagic, “Le 21e siècle va enfin prouver que presque tout ce qu’on nous enseigne à l’école sur l’histoire ancienne est faux.

Source : http://wikistrike.over-blog.com/article-nouvelles-recherches-sur-les-pyramides-bosniaques-78610885.html
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Jeu 7 Juil - 14:15


Selon Osmanagic, “Le 21e siècle va enfin prouver que presque tout ce qu’on nous enseigne à l’école sur l’histoire ancienne est faux.”

M. Osmanagic n'est pas archéologue, pas plus qu'il n'est historien d'ailleurs ... On peut toujours me rétorquer que les diplômes ne font pas tout et les études non plus, ce qui est vrai, mais tout de même ... ! Ce type est décidément bien "pédant"

avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par -Z- le Jeu 7 Juil - 17:26

Peut être est il pédant, mais au moins il bouge ce que ces messieurs les docteurs es archéologie et autres sciences ne font pas...


___________________


"Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout" Machiavel

"J'ai l'esprit large et je n'admet pas que l'on dise le contraire" Coluche
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Jeu 7 Juil - 17:38

PatZak a écrit:Peut être est il pédant, mais au moins il bouge ce que ces messieurs les docteurs es archéologie et autres sciences ne font pas...

C'est méconnaître alors ce qui a été fait sur le terrain bien avant l'arrivée d'Osmanagic ! qui aurait du non seulement faire des recherches historiques au préalable mais aussi demander à des personnes compétentes au lieu de détruire un lieu anciennement occupé par les Illyriens.

Autres points, tous les archéologues ne sont pas des personnes qui restent le cul sur un fauteuil, mais vont sur le terrain, se crèvent à sonder étudier inventorier analyser ... mais merci pour elles !
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Mikerynos le Jeu 7 Juil - 18:19

Il y a le site d’Irna, plutôt sceptique...
http://irna.lautre.net/
et celui de Semir Osmanagić qui est un écrivain et un archéologue amateur, c'est bien précisé... son site:
http://www.bosnianpyramids.org/


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Jeu 7 Juil - 18:27

Irna n'est pas sceptique, mais pour connaître parfaitement bien la région, elle donne un point de vue un peu plus large et basé sur des données certainement plus fiables que celles rapportées par les "chercheurs" qui se trouvent sous la gouverne de Semir Osmanagić. Beaucoup d'archéologues amateurs ont fait un fait travail d'archéo, avec en amont et en aval des recherches bien plus sophistiquées que celles menées pour les "pyramides de Bosnie".



avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Apollyôn le Jeu 7 Juil - 19:54

Tient, cette histoire ressort des cartons ? En tout cas dans mes souvenirs des géologues étaient venus voir ce qu'il en était et avaient conclu que les structures mises au jour étaient en fait naturelles... (oui, je sais, les diplômes ne font pas tout...)


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5020

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Achim le Jeu 7 Juil - 20:26

Bonsoir à tous

J'ai lu le texte d'introduction à la thèse de Tera Pruitt sur les "pyramides" de Bosnie ; elle porte sur l'étude sociologique des causes profondes de la "pseudoarchéologie" (pour les polémistes, cette étude rappelle celles qui s'interrogent sur les raisons qui poussent certains fantaisistes à s'obstiner à voir des OVNI dans le ciel. "Des OVNI... n'importe quoi !!").

Il est utile de préciser que la thèse officielle est que les pyramides n'en sont pas, et que le site relève de la géologie naturelle.

A partir de là, me direz-vous, les choses sont claires. Eh bien pas du tout !

Considérons ce cas à la lumière de la controverse sur la localisation d'Alésia, tombeau des illusions gauloises. J'ai vu un film très édifiant, diffusé par Canal + voilà 2 ou 3 ans, sur ce thème. Le reportage avait lieu à Chaux-des-Crotenay, une jolie bourgade du Jura, qui revendique le site de la bataille, arguant que César, dans sa "Guerre des Gaules", décrit le lieu avec précision ; laissons-leur le bénéfice du doute, puisque cette controverse n'a aucune importance dans mon propos.

L'équipe de Canal + fut invitée à visiter le site, caméra sur l'épaule, sous la houlette d'une petite troupe d'archéologues amateurs locaux très remontés, qui, à l'évidence, n'étaient pas des béotiens, ni des délirants.
Seconde remarque, très éclairante : Chaux-des-Crotenay n'est absolument pas considéré comme un site historique intéressant par le ministère, malgré le zèle des autochtones.

Et là, grosse surprise : de mes yeux ébahis, je vois d'énormes tumuli aux énormes pierres plates, de grands puits aux margelles monumentales, des murs cyclopéens de 7 mètres de haut, dont chaque pierre pèse plus d'une tonne, et tout cela à l'abandon ! Bref, même aux yeux d'un ignorant comme moi, Chaux est un site archéologique de première grandeur.

Retour de l'équipe de Canal + à Paris, dans les bureaux du directeurs des fouilles archéologiques, au Ministère de la Kultur.

Derrière son bureau, le directeur, un homme glacial et souverainement désagréable, nous assène d'un ton péremptoire, sinon ironique, que les habitants de Chaux-des-Crotenay sont de doux rêveurs, qu'il n'y a là-bas rien à voir, et que les murs colossaux sont "des murs de bergers". Point final.

A la lumière (si je puis dire) de cet exemple frappant, vous comprendrez que j'accueille maintenant les assertions des scientifiques avec encore plus de méfiance qu'auparavant.

Plus encore que dans le domaine des sciences pures, l'archéologie semble être le pré carré d'un petit aréopage de CONNARDS bornés dont il n'a jamais fait bon remettre en cause les opinions (cf. Glozel, les déboires de Boucher de Perthes, les mystères persistants des pyramides d'Egypte, etc…)




Apollyôn, ton avis m'intéresse !
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Apollyôn le Jeu 7 Juil - 23:17

Alésia ? C'est où ça ? De toutes façons Alésia n'a jamais marqué la fin de la résistance gauloise, puisque la guerre des Gaules s'est achevée ensuite, avec la bataille et le siège d'Uxellodunum, et que des des révoltes sporadiques menées par des "indépendantistes" agiteront la Gaule pendant encore près de 70 ans...
Ceci étant mis à part, concernant Alise-Sainte-Reine, le site a servi aux ambitions politiques de Napoléon III, il lui fallait un "ferment" pour manifester l'unité nationale, il a choisi les gaulois, et quoi de mieux que de retrouver le site d'Alésia pour en jeter, siège de l'héroïque résistance des gaulois pour la première fois unis sous l'autorité d'un seul et même chef ? D'ailleurs, ce ne sont pas des archéologues qui ont déterminé la position du site, mais des militaires, armés du bouquin de César ils ont lus les descriptions et se sont dit "wha... c'est dans la région concernée et y'a rien qui colle mieux, c'est pile-poil le truc, les gaulois étaient planqués là, César a donc du mettre ses fortification là..." ensuite des archéologues sont venus et pile là où les stratèges l'avait déterminé, ils ont trouvé les fortifications romaines. Et surtout, ils ont trouvé un truc très singulier, autour des fortifications de César : deux lignes de pièges, une vers l'intérieur, une vers l'extérieur, dispositif absolument unique, qui s'explique par la fait que César assiégeait les Gaulois et étaient lui-même assiègé par d'autres gaulois... ce cas de double protection n'a jamais été attesté ailleur, dans aucun texte, sur aucun site. En tout cas, l'identification d'Alésia à Alise-Sainte-Reine reste la plus probable, dans le doute et pour ne froisser personne, à Alise-Sainte-Reine nous avons le site d'un oppidum gaulois assiégé par les romains au cours de la Guerre des Gaules, et les romains se sentant menacés ont décidé de fortifier également leurs arrières. (et en tout état de cause, si je doute un peu de la valeur scientifique des fouilles sous Napo III je fais largement confiance aux militaires pour reconnaître un emplacement stratégique)
Concernant Caux-le-Crotenay, je ne connais pas, je n'y suis jamais allé, tout ce que je peux en dire c'est que j'ai jeté un oeil à la Carte archéo du Jura et que les vestiges retrouvés sur place ne laissent pas penser à l'existence d'un oppidum gaulois. J'ai donc été voir sur le site suivant : http://alesia.jura.free.fr/F_index.html, qui défend l'idée de l'Alésia jurasienne. Alors, ui, jolies ruine,s forts romantiques, couvertes de mousse, dans la forêt, avec de la brume, c'est sûr que cela donne envie. Et ça permt de dire : effectivement il y a un truc, on l'a sous les yeux (sans préjuger de la datation de ces murs). En tout cas ce que je peux dire c'est que les gaulois ne construisaient pas de murailles en pierre à la mode médiévale mais des remparts en terre maintenus par des poteaux de bois et parfois pourvu d'un parement de pierres (on appelle ça le "murus gallicus"), les murs en pierre ne sont pas gaulois, mais on trouve quelques exemples de l'âge du bronze, en outre le parement de ces murs ne ressemble absolument pas à celui présenté dans le site, qui évoque plutôt un travail baclé peu à même de résister un siège. Des caillasses d'une tonne ? bof, pas assez pour mériter le qualificatif de "cyclopéen", une pierre d'une tonne a à peine le volume d'une machine à laver, ce n'est pas énorme, mais il est vrai que les gaulois ne font pas dans le "monumental", les plus gros trucs "en dur" qu'on ait sont quelques mégalithes à Roquepertuse et dans le coin, ainsi qu'un bassin en pierres taillées à Bibracte. En tout cas les menhirs et dolmens évoqués comme preuve n'ont rien à voir, de près comme de loin, avec les gaulois (ni avec les romains d'ailleurs). Un gros truc me gêne cependant, il n'y a aucune datation ni d'analyse, c'est bien beau de me dire qu'au fond d'un puit on a trouvé des "cendres qui se sont révélées semblables à celles des dolmens sépultures de la France méridionales", mais ce genre d'affirmation s'étayent et s'argumente un minimum, il suffit qu'un pécore ait fait un petit méchoui et le résultat sera le même, ce n'est pas suffisant pour aussitôt y voir une vocation sacrificielle (les sacrifices gaulois s'effectuaient par ailleurs par une simple exposition à l'air libre, pas par un passage au feu). En tout cas aucun des vestiges immobiliers montrés ne ressemble à des trucs gaulois, pour ceux qui ne sont pas montrés je ne peux rien dire (mais le côté "ritualiste" de ce qui est décrit ne m'incite pas vraiment à y voir des aménagements gaulois, à moins que nous ayons là un site proprement exeptionel qui regrouperait d'un coup tout un tas de cas uniques et sans le moindre équivalent dans le monde gaulois.
Objets romains évoquant le combat ? http://alesia.jura.free.fr/F_index.html Ah, là ça commence à faire mal. Les "pointes de fléches" ? l'une est un clou.... (pour voir de vraies pointes de flèches : http://www.romancoins.info/MilitaryEquipment-spear.html), les "couteaux de combat" sont des couteaux de boucherie d'un modèle courant et ne ressemblent absolument pas aux poignards des légionnaires (qui ressemblent à ceci : http://www.romancoins.info/MilitaryEquipment-pugio.html), d'aileurs il n'existe aucun couteau de combat romain. Un morceau de fourreau ? Bon, allez, je vous l'accorde, en oubliant que les fourreau en fer ne sont pas romains (les pièces de renforts étaient plutôt en bronze, mais sait-on jamais ?) et que le truc montré en photo pourrait aussi bien être une boîte de conserve écrasée. Mais même, à supposer qu'il s'agisse d'un morceau de fourreau de glaice romain, est-ce que ça prouve qu'il y a eut un combat ? Et où sont les objets gaulois ? on aurait bien dû retrouver une boucle de ceinture, une fibule perdue en route, enfin, des trucs quoi ! A Alise-Sainte-Reine on croule sous les objets, on ne sait pas quoi en foutre, là ce qui est présenté remplirai à peine une boîte à chaussures, c'est un bruit de fond archéologique, si jamais passe dans le coin un amateur de poêle à frire il pourra sans doute confirmer que trouver : 2 clous, 2 couteaux, 2 boucles de ceinture, un bout de tôle et une clef dans un champ ce n'est pas exactement un résultat ébouriffant...
Et je le répéte, ça manque de datation, affirmer qu'un mur est gaulois c'est bien beau, mais quand ça n'a pas la tronche d'un mur gaulois on creuse dedans et on cherche de quoi le dater, des objets, des bouts de bois, du charbon.
En tout cas, après lecture attentive de ce site, je ne vois rien qui permette de penser qu'il y ait eut une agglomération gauloise (il y a eu une ville, sans doute, mais je ne sais pas de quand elle date), et rien qui permette de croire qu'il y ait eut un siège.

Après, la grande question, c'est de savoir de quand date ce bazar, les murs, les puits, et tout et tout, car ils sont là, n'en doutons pas. Mais c'est pas gaulois. Ni romain. Sauf que... sauf que oui, ce serait tentant de faire des fouilles et de vérifier mais c'est négliger, outre les habituels problèmes de pognon auxquels se heurtent les archéologues, que Berthier a sacrément fait suer le petit monde archéologique dans les années 60. En 63, suite à ses recherches, le bonhomme reçut une autorisation de fouilles de la part du ministre de la culture de l'époque et même l'aide d'un détachement du 27e RI pour aller creusoter dans le coin, le fait que le général en charge du détachement soit un bon copain de Berthier (il tenait le rôle de "conseiller stratégique") a dû jouer un peu. Bref, les millitaires creusent sans trouver grand chose en rapport avec Alésia. Des inspecteurs des "antiquités historiques de Franche-Comté" sont passés voir et ont conclu à la nullité des recherches entreprises, à tel point que Lerat, le dirlo de l'institution, a décidé de supprimer l'autorisation de fouilles de Berthier. Berthier a haussé les épaules, a ressorti son autoriastion ministérielle de sa poche et a continué ses fouilles. Lerat a donc demandé au Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique de venir faire un tour pour voir ce qu'il en était, en 1970, afin de faire pression sur le ministère pour faire sauter l'autorisation de fouilles. Trois experts furent dépéchés sur place et tous trois conclurent que "franchement, y'a quedalle, c'est pas la peine de continuer". Le ministre haussa à son tour les épaules et laisse Berthier continuer ses fouilles, en réaction Leurat démisionna. Et les archéologue l'ont toujours un peu mauvaise de voir que leur propre ministre n'en a absolument rien eut à tamponner de leur avis, ce qui ne les enclin guère à retourner sur place voir de plus près ce qui peut en être... (comment ça "rancuniers les archéologues" ?), bref, ils se désintéressent de Chaux-le-Crotenay de peur de relancer cette vieille polémique, ce qui peut consuire à des réactions un peu vives. Quoi qu'il en soit il y a eut quelques fouilles récentes, des fouilles de sauvetage, qui n'ont rien donné de probant concernant le problème "Alésia", pas de vestiges gaulois, presque rien de romain... alors certes, absence de preuve n'est pas preuve d'absence, mais tout de même...
Pour finir une petite photo, une charmante stèle mentionnant explicitement le nom "Alisiia"

qui vient d'Alise-Sainte-Reine...

Quand au petit aéropage borné... comment dire ? Boucher de Perthes est à présent reconnu comme un important pionnier des études préhistoriques, ce doux rêveur de Schliemann a ouvert le très riche secteur de l'archéologie de la Grèçe des "Ages sombres", un autre doux rêveur du nom d'Howard Carter, conspué par ses pairs a découvert une des seules tombes pharaoniques intactes connues. Les archéologues nous disent que les rois mérovingiens vivaient dans des palais romains et que le plus ancien site mégalithique connu est vieux de 12 000 ans et qu'il est autrement mieux léché que Stonhenge (Gobekli Tepe pour les curieux), que les armes des guerriers du premier empereur de Chine sont partiellement composées d'aluminium, que la salle à manger de Néron était montée sur des roulements à bille et quelle tournait sur elle-même, que des péquenots avec des cordes et des palans étaient foutus de déplacer des caillasses de 970 tonnes (à Baalbek), que les hommes précolombiens savaient travailler le platine alors que nous mêmes avons été infoutus de faire pareil avant le XIXe, que les chinois avaient mis au point des techniques de conservation des corps à faire pâlir d'envie le plus doué de nos embaumeurs, que des abrutis superstitieux ont été foutus de tailler des obélisques de 20 mètres avec des outils en cuivre et en basalte ou de bâtir des clochers de 140 mètres de haut sans utiliser la moindre foutue grue, est-ce que c'est vraiment la marque de personnes bornées ?
Pas plus que les autres scientifiques les archéologues n'apprécient que des personnes qui n'y connaissent rien viennent fourrer leur nez dans leurs affaires, est-ce qu'il vous viendrait à l'esprit de vouloir pondre une théorie sur la physique quantique, ou de mener des recherches sur de nouveaux médicaments ? ben l'archéologie c'est pareil, c'est une science et il n'y a pas de place pour les doux rêveurs...

edit : oups, toutes mes confuses, les armes des guerriers de terre cuite du premier empereur de Chine ne sont partiellement en aluminium mais couvertes de chrome


Dernière édition par Apollyôn le Mar 12 Juil - 22:08, édité 1 fois


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5020

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Achim le Ven 8 Juil - 15:27

@ Apollyôn

Ta réponse, fort documentée et passionnante, est quand même un peu touffue, et même un peu... jésuitique !

Bon ; allons-y :

- Je l'ai dit clairement, peu m'importe la controverse sur l'emplacement exact d'Alésia. Ma critique porte précisément sur le comportement de la direction de l'archéologie. Et cette critique est redoublée par le fait que tu affirmes que les importants vestiges de Chaux-des-Crotenay ne sont pas gaulois (ce que je croyais, dans mon ignorance de néophyte - j'avais quand même compris que ces vestiges sont fort anciens).

Voilà le problème, que tu abordes avec une surprenante désinvolture, pour un passionné : les termes que tu utilises sont réducteurs, ils minimisent l'importance des vestiges ("…jolies ruines forts romantiques, couvertes de mousse, dans la forêt, avec de la brume, c'est sûr que cela donne envie") de plus en plus victimes de dégradations irréversibles. A contrario, tu admets que le directeur Lerat (il y a des noms bien portés) a joué un rôle actif de censeur, preuve de sa hargne réductrice.

Abrégeons : il se trouve sur notre territoire un site archéologique important, d'origine inconnue, qui ne soulève aucune curiosité de la part de la communauté scientifique. Pour expliquer cet oubli, tu invoques des difficultés d'ordre pécuniaire, mais c'est là le fond de mon propos, cette négligence impardonnable révèle à mon sens une tare rédhibitoire affligeant le milieu scientifique dans son ensemble, cette répugnance à affronter l'inconnu, de quelque ordre qu'il soit. Cet aveuglement est pour moi un crime, car il nie la vocation première de la science, c'est-à-dire aller vers la connaissance. Le pays des Lumières fait de son mieux pour préserver l'obscurité….

Pour finir, tu rappelles que quelques "maudits" furent réhabilités grâce à leurs découvertes, mais les quelques anachronismes que tu pointes (pièces d'aluminium dans des tombes chinoises millénaires - l'aluminium ne peut être produit QUE par électrolyse - les colossaux blocs des terrasses de Baalbek que nous serions bien en peine d'assembler avec nos moyens modernes), les archéologues sont contraints d'admettre leur existence, mais ils gardent là-dessus un silence pudique, vu que ça doit leur faire mal au cul.

"Pas plus que les autres scientifiques les archéologues n'apprécient que des personnes qui n'y connaissent rien viennent fourrer leur nez dans leurs affaires, est-ce qu'il vous viendrait à l'esprit de vouloir pondre une théorie sur la physique quantique, ou de mener des recherches sur de nouveaux médicaments ? ben l'archéologie c'est pareil, c'est une science et il n'y a pas de place pour les doux rêveurs…"

Je constate que tu t'accommodes fort bien toi-même de l'obscurité……..




avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par -Z- le Ven 8 Juil - 16:29

Et c'est bien le comportement que je reproche moi aussi concernant les pyramides bosniaques, Alesia ou autres sites archéologiques...

Ce qui m'horifie au passage ce sont les commentaires du genre " l'archéologie c'est pareil, c'est une science et il n'y a pas de place pour les doux rêveurs..."

S'il n'y avait pas eu de doux rêveurs nous serions encore a dormir dans les arbres... l'automobile, l'aéroplane, le train, le stylo, la calculette, la pendule, les vêtements, l'électricité... Bref, tout ce qui a eu besoin de ces doux rêveurs, ne pourrait exister...

Les diplômes confèrent un titre, mais pas la curiosité ni la volonté de chercher... Les diplômes rendent désinvoltes et pédants, mais certainement pas désireux d'aller de l'avant...


Dernière édition par PatZak le Ven 8 Juil - 16:45, édité 1 fois


___________________


"Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout" Machiavel

"J'ai l'esprit large et je n'admet pas que l'on dise le contraire" Coluche
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5020

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Achim le Ven 8 Juil - 16:38


@ PatZaK

"Les diplômes confèrent un titre, mais pas la curiosité ni la volonté de chercher..."

Embrassons-nous, Folleville !!!
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Ven 8 Juil - 20:04

Vous avez en partie raison.

Mais ne mettez pas tous les archéos dans le même panier.

Certains font un travail remarquable et avec malheureusement bien peu de moyens. Et tous les archéos ne sont pas des ronds de cuir, assis bien au chaud au fond de leur fauteuil. Ils ont parfaitement conscience des lacunes et font face également à ces vieux "mammouths" empoussièrés qui ne veulent pas avancer.

Maintenant je suis désolée si j'insiste, mais le sujet ce n'est pas Alésia, mais les pyramides de Bosnie. Et ce qui m'ennuie dans cette histoire, c'est que l'on veut du mystère la où il n'y en a pas ...

Ce site est connu depuis bien longtemps et son histoire est liée aux populations qui ont occupé la Bosnie. Avant la guerre des Balkans, ce site était déjà connu des archéologues yougoslaves. L'après guerre, et l'économie désastreuse de la Bosnie qui s'en est suivie, les difficultés de la reconstruction d'un pays déchiré par les problèmes ethniques, ont donné l'opportunité à Semir Osmanagic de faire son "market". Ce type est un "illuminé de la pyramide". Et ce n'est pas parce Zahi Hawass est venu sur les lieux et a oser dire qu'il s'agissait des mêmes matériaux que ceux utilisés pour la construction des pyramides égyptiennes, que cela est vrai pour autant. Zahi Hawass s'il connait bien son sujet (tout est relatif), n'est pas ce que l'on peut appeler un homme de terrain et certainement pas un expert. Il est ce que j'appelle "un parasite" qui prend pour lui le succès des fouilles et des découvertes effectuées par les équipes qui elles sont bien sur le terrain et depuis de nombreuses années.

Il en est de même des fouilles en Bosnie. Ce type se ramène et hop une pyramide surgit puis deux ! Pourtant il suffit de voir au alentour la géomorphologie du terrain pour comprendre qu'il ne s'agit absolument pas de pyramides artificielles, or ce type arrive avec ses grands sabots, et sans même faire un travail en aval, décide qu'il s'agit bien de cela... là c'est se moquer complètement de l'histoire de son pays, et du travail effectué sur le terrain bien auparavant son retour en Bosnie. Le soleil américain lui a chauffé un peu trop la tête et le cerveau ...



avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Apollyôn le Ven 8 Juil - 20:21

Quoi ? C'est vrai qu'elles sont jolies ces ruines, ça change des trous de poteaux... OK, je vais faire comme Flycrusher et aller chercher la balise "second degrés".
Bon, le connard pédant et désinvolte que je suis n'a jamais nié qu'il existait un truc à Chaux si mes souvenirs sont bons, j'ai juste dit que j'ignorais de quand ça datait. Je ne suis pas du tout spécialiste dans l'archéologie du XIXe siècle, je ne peux donc pas dire si c'est vraiment des murs de bergers ou pas, tout ce que je peux dire c'est que ce ne sont pas des vestiges d'enceintes gauloises. Concernant les attitudes des uns et des autres dans l'affaire de Chaux, Berthier a clairement abusé de sa relation avec Malraux pour faire ce que bon lui semblait, au mépris de l'avis de la communauté scientifique et Leurat n'a pas été un censeur, puisque les fouilles de Berthier n'ont rien donné...
Le site de Chaux tombe en ruine ? C'est normal, tous les sites se dégradent, quels qu'ils soient, de Lascaux à la Ligne Maginot. Je ne sais pas quelles sont les "dégradations irréversibles" dont il est question, mais si le site est pillé alors c'est à la police d'intervenir, sauf que la police n'en a rien à tamponner des sites archéologiques, protégés ou non. Et non, il n'y a pas non plus d'argent pour protéger les sites, la seule solution serait de les enterrer sous quelques tonnes de terre.
Vous critiquez l'absence de recherche, j'ai déjà parlé des difficultés rencontrées par l'archéologie actuellement en France, l'absence de fonds n'est pas une excuse mais une réalité, du coup toutes les recherches se concentrent sur les sites menacés par des travaux, on ne fait plus de fouilles programmées, donc il n'y aura jamais de fouilles à Chaux à moins qu'on ne décide de construire une autoroute à cet endroit, que ça vous plaise ou non, c'est ainsi. Ce n'est pas de la répugnance à affronter l'inconnu, c'est juste que l'on tente de sauver de la destruction ce que l'on peut, comme des enfants essayant de bâtir un barrage pour protéger un château de sable de la marée montante, ou comme des pompiers ramassant quelques livres dans une bibliothèque en feu. Négligence ? non, absence de temps et de moyens. Vous croyez que cela nous fait plaisir de courrir devant les pelleteuses pour ramasser en urgence quelques morceaux de fer plutôt que de passer des mois à creuser peinard dans des champs calmes ?
Et oui, je le redis, l'archéologie est une science en ce qu'elle nécessite de connaître les civilisations que l'on étudie, leurs usages, leur façon de penser, leurs objets et la façon de s'en servir, sans cela on ne peut que se tromper et arriver à de mauvaises interprétations. Vous me croyez à l'aise dans l'obscurité, mais ce n'est qu'en étant rigoureux que l'on pourra la dissiper, pas en courant après des feux follets. Quoi que vous en pensiez les archéologues sont ouverts à la nouveauté, ils ne sont pas eu service d'un dogme en ne cherchant que les preuves qui accréditent leurs théories, ils cherchent et ensuite ils élaborent des théories, comme des flics, à la différence du cas des pyramides de Bosnie, où le chercheur ne démord pas de sa théorie de structures artificielles ou de Berthier qui s'acharne à voir une ville gauloise là où il n'y a aucun vestige gaulois...
Et oui, il y a des vieux barbons pénibles engoncés dans leurs fauteuils qui déclament doctement leurs théories, mais la vraie archéologie est sur le terrain, allez sur des chantiers, allez voir la tête des fouilleurs face un vieuc bout de fer inidentifiable et vous verrez qu'ils ne sont pas tous comme ça.

Sur ce, le connard prétentieux et pédant vous salue bien bas et retourne se terrer dans son obscure crypte


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Ven 8 Juil - 20:58

Apollyön a écrit:Sur ce, le connard prétentieux et pédant vous salue bien bas et retourne se terrer dans son obscure crypte

T'enterres pas trop longtemps quand même hein ! Very Happy

L'archéologie préventive ... my god !
Quand j'ai vu se pointer le projet de loi il y a une dizaine d'années, j'étais folle ... C'est du n'importe quoi ... on ne peut pas travailler dans ces conditions, on ne peut plus faire de recherches sérieuses. Ces types qui ont pondu cette loi stupide et incohérente n'ont absolument pas conscience du travail de mise en place d'une campagne de fouille.

Pour le reste je plusseois Very Happy
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par canon le Ven 8 Juil - 21:04

dis moi macha , toute les sciences s'accordent pour dire que l'homme n'existait pas du temps des dinosaures er que les genats sont du folklore !
et pourtant ils ont des diplomes tres avancés !
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Apollyôn le Ven 8 Juil - 21:24

@Macha a écrit:
Apollyön a écrit:Sur ce, le connard prétentieux et pédant vous salue bien bas et retourne se terrer dans son obscure crypte

T'enterres pas trop longtemps quand même hein ! Very Happy

Balise second degré "mode ON"


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Ven 8 Juil - 21:29

Tu mélanges tout Canon !

N'importe quel "bon" archéologue va tenir compte de l'apport de légendes ou de mythes, mais jamais il ne validera telle ou telle hypothèse si concrètement il n'a pas de "biscuits" qui la valide sur le terrain, dans les écrits etc...

Ce qu'essaie d'expliquer Apollyôn, c'est l'archéologie ne fonctionne pas comme ça, d'un claquement de doigt mais ça je pense que tu l'as compris. Maintenant il faut aussi faire du tri parmi les sites qui propose des articles "archéo".

Pour les géants c'est un autre sujet. Il faut tout de même savoir que certaine peuplades étaient de petites tailles pour des raisons X et Y. Et qu'à l'inverse d'autres populations étaient au contraire de grande taille comparativement, bien sur. Il faut aussi prendre en considération que des humains aient pu avoir pendant leur développement une croissance "extraordinaire" lié à un désordre génétique, etc...

Juste un exemple d'une population de taille moyenne pour un homme du moins, un péruvien ou un tibétain n'aura pas la même taille qu'un scandinave ou un russe. Simplement parce que l'environnement n'est pas le même. Les personnes qui habitent dans les hauteurs andines ou himalayennes auront une cage toraxique plus large et une musculation plus épaisse et lourde, et dépasseront rarement les 1,80 m, à l'inverse dans les pays scandinave où il n'y a pas de raréfaction de l'air, les hommes atteignent facilement le 1,90m et le musculation est plus étirée (je schématise). Tu ajoutes à cela un régime alimentaire différent, et la croissance ne sera évidemment pas la même.

Mais bref le sujet n'était pas celui-là.

Maintenant il faut cesser de dire qu'un diplôme est inutile. Il récompense celui qui a taffé pendant presque 5 ans (et je suis modeste parce que c'est bien plus d'années d'études) pour l'obtenir. Et je pense sincèrement que vous ne vous rendez absolument pas compte de tout ce que cela demande comme travail, ni même les disciplines qui sont nécessaires pour devenir archéo. Et c'est sans doute là que ça m'agace le plus ! Very Happy

En règle générale, si tout n'est pas encore compris en archéologie, le mystère n'y a pas sa place, je vous assure. Smile

Mais bon le sujet ici ce sont les pyramides de Bosnie ! Very Happy
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par canon le Ven 8 Juil - 21:51

une personne quia taffer pendant 5 années , c'est tres bien ! maintenant si ont lui a appris pendant ces 5 ans c'est que glozel est une supercheris, les pierres d'ica une arnaque pour touriste, les pyramides construit par des esclaves illetrées et j'en passe..., alors vaux mieux juste garder son esprit d'enfant , vierge de toute certitude !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Ven 8 Juil - 22:07

@canon a écrit:une personne quia taffer pendant 5 années , c'est tres bien ! maintenant si ont lui a appris pendant ces 5 ans c'est que glozel est une supercheris, les pierres d'ica une arnaque pour touriste, les pyramides construit par des esclaves illetrées et j'en passe..., alors vaux mieux juste garder son esprit d'enfant , vierge de toute certitude !

C'est bien ce que je disais Canon, tu ne te rends absolument pas compte de ce qu'un étudiant en archéo apprend. L'archéologie est une discipline scientifique. Et comme toute discipline archéologique, elle évolue, non seulement dans ses hypothèses, et c'est le cas justement en égyptologie, mais aussi dans ses techniques d'approches, d'analyses etc.

Quant aux rêves d'enfant, ils ne sont justement que des rêves d'enfant. Et pour faire de l'archéologie, le rêve ne suffit pas. Tu peux toujours hypothéquer bien sûr et c'est justement ces rêves, ou imagination qui ont permis quelque part de faire en sorte que l'archéologie devienne une discipline à part entière. Seulement maintenant il se trouve que des moyens existent pour affirmer, infirmer ou confirmer une théorie, et il faut tenir compte des résultats qu'ils donnent sur le terrain entre autre, et malheureusement bien souvent ce n'est pas aussi mystérieux que cela paraissait parce qu'encore bien enfoui dans l'imaginaire. Smile

Juste en passant, professionnellement je travaille avec les bosniaques depuis 6 ans maintenant. La prochaine commission devrait avoir lieu là-bas. Qui sait, si les moyens budgétaires le permettent peut-être irais-je en Bosnie et peut être aurais-je le temps d'aller y faire un tour !

Bon on en revient à nos moutons qui paissent tranquillement sur les collines de Visocica.
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par canon le Ven 8 Juil - 22:20

je n'ai pas parler de reve ou d'imagination d'enfant !!!
juste que l'enfant n'a pas de certitude ! et c'est un tres grande qualitée !
et s'il n'y a pas de mystere en archeologie , alors c'est que la certitude c'est propagé tel un cancer !
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30943

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Schattenjäger le Ven 8 Juil - 23:55

Canon, prend le temps de lire et de comprendre ce que Macha t'a écrit s'il te plait. Maintenant, revenons au sujet.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par Macha le Sam 9 Juil - 6:58

Je n'ai aucune certitude Canon et quand je parlais de rêves d'enfants, c'est simplement pour souligner qu'un enfant s'il n'a pas de certitude, et ce n'est pas toujours vrai d'ailleurs, vit toujours dans l'imaginaire. Pour l'archéologie c'est un peu le cas aussi. Je suis passée par là également. L'archéologie mystérieuse ... mais par la suite quand tu étudies tu t'aperçois que le mystère s'écroûle bien vite, même si certains sujets posent questions... on peut le regretter c'est vrai mais c'est une réalité. Le rêve c'est justement de découvrir et ensuite de comprendre ...

Mais comme l'a dit Schatten, il faut maintenant en revenir au sujet.
avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 505

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par titane le Sam 9 Juil - 9:08

salut , moi par contre je voudrai revenir sur les grosses boules de pierres qui se trouve sur le site . Car si les pyramides sont naturel que font les boules ici , boules de pierres que l ont trouve un peu partout dans le monde . Peu etre une tres anncienne civilisation car sur certaint site ecouvert par la vegetation on doit tomber environ entre 12 000 et 15000 ans . Il y a un livre faut que je retrouve le titre , sur la disparition de l etre humain d un coup et il decrit la dipariton de nos constrution en millier d année et bas reste plus grand chose en 15 000 ans à si les pyramides d egypte et aussi les autres


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 505

Re: Nouvelles recherches sur les pyramides bosniaques

Message par titane le Sam 9 Juil - 9:46

Je n arrive pas a retrouve le livre en question si quelqun sait merci , le gros c est que l homme disparai pourquoi ont s en fout et la ont voi a quel vitesse tout se casse la gueule sans l homme pour entretenir on commence année par année et 10 ; 100 1000 ect ......... la nature reprend sais droit


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 19 Fév - 20:51