Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31753

EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Schattenjäger le Mer 25 Mai - 19:21

EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

En 2007, un article sur ce site était consacré aux travaux du Dr égyptologue Parcak Sarah, de l'Université d'Alabama à Birmingham, sur la recherche de nouveaux sites archéologiques grâce aux satellites (voir Les satellites au secours des égyptologues pour repérer de nouveaux sites archéologiques)...

C'est ainsi aujourd'hui, dix-sept pyramides oubliées qui font partie des bâtiments qu'elle et son équipe ont pu identifier. Plus de 1.000 tombes et 3.000 villages ont également été révélés par l'étude des images infrarouges qui mettent en évidence les bâtiments enfouis sous la surface.



Deux pyramides ont été localisées dans les environs de saqqarah...

Parcak a été étonnée de voir le nombre de sites que son équipe a pu trouver: "Nous avons mené cette recherche de manière intensive depuis plus d'un an. Bien que je suivais les découvertes au fur et à mesure, ce n'est que lorsque j'ai pris du recul pour avoir une vision d'ensemble que j'ai pris conscience de la quantité de lieux que nous avons pu localiser; j'ai eu du mal à croire que nous pourrions trouver tant de sites dans toute l'Egypte."

L'équipe a analysé des images de satellites en orbite à 700 km au-dessus de la terre, équipés de caméras si puissantes qu'elles peuvent localiser des objets de moins de 1m de diamètre sur la surface de la terre.

L'imagerie infrarouge a été utilisée pour mettre en évidence les différents matériaux présents sous la surface.



Cette photo satellite infrarouge montre une pyramide enterrée

Les anciens Egyptiens ont construit leurs maisons et bâtiments en briques de terre, qui sont beaucoup plus denses que le sol qui l'entoure; c'est ainsi que les formes des maisons, des temples et des tombes peuvent être vues.
Cependant, ce sont seulement les sites près de la surface qui ont été répertoriés. Or, il y a des milliers de sites supplémentaires que le Nil a recouvert de limon. Ce n'est que le début de ce genre de travail pour Parcak.

Le moment le plus excitant de Sarah Parcak a été la visite des fouilles de Tanis: "Ils ont fouillé une maison vieille de 3000 ans que les images satellites ont révélé et le contour de la structure de l'imagerie satellitaire correspond presque parfaitement. Cela a été une réelle validation de cette technologie."

Les autorités égyptiennes ont l'intention d'utiliser cette technologie pour aider à l'avenir, entre autres, à protéger les antiquités du pays.

Au cours de la récente révolution, les pillards ont eu accès à sites archéologiques bien connus. Avec l'imagerie satellite, il est possible de dire si une tombe a été pillée et sur qu'elle période; Interpol est alors alerté et lance une surveillance sur les objets de cette époque qui peuvent être proposés à la vente.

Parcak espère également que cette nouvelle technologie sera d'une aide importante pour les archéologues du monde entier: "Cela nous permet de mieux cibler et d'être plus sélectif dans le travail que nous faisons. Face à un énorme site, vous ne savez pas par où commencer... C'est un outil important qui nous permet de nous concentrer sur le lieu où nous faisons des fouilles. Et il nous donne une perspective beaucoup plus vaste sur les sites archéologiques. Nous devons penser plus grand et c'est ce que les satellites nous permettent de faire."

Source:
BBC: "Egyptian pyramids found by infra-red satellite images"
A voir sur l'Egypte:
Il y a 3400 ans, Thoutmosis IV cherchait déjà à protéger le sphinx
Une tombe de 3500 ans découverte dans la nécropole de Louxor
El Lahoun était un site important bien avant la construction de la pyramide
Que sont devenus les artisans qui ont travaillé sur les tombes royales de la Vallée des Rois ?
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Macha le Mer 25 Mai - 21:02

Cela va être génial lorsqu'effectivement des fouilles seront entreprises sur tous les bâtiments révélés par les infrarouges, c'est de suivre l'évolution, s'il s'agit de constructions d'époques différentes, et surtout avoir peut être un relevé de tous les sites bien situés géographiquement pour en mesurer l'étendue.

J'attends la suite avec impatience. Car si comme je le pense ces constructions risquent d'avoir des similarités avec les constructions namibiennes, on en saura un peu plus sur la migration de ces peuples bâtisseurs ...
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par astronef le Jeu 26 Mai - 9:05

surtout que le patron des fouilles en égypte qui bloquait tout depuis longtemps a été viré je crois
avatar
Sebso
VIP
VIP

Nombre de messages : 594

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Sebso le Jeu 26 Mai - 9:36

17 pyramides de plus...

De quoi epaissir le mystere concernant leur construction...
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Macha le Jeu 26 Mai - 12:00

@astronef a écrit:surtout que le patron des fouilles en égypte qui bloquait tout depuis longtemps a été viré je crois

Il a soit-disant démissionné du poste où il avait été promu (viré à mon avis parce que proche de Moubarak) et manque de chance il a été repris ... Sad

Une cata pour l'archéo à mon sens ...
Les chercheurs égyptiens doivent faire la tronche !
avatar
elbonobo
newbie
newbie

Nombre de messages : 5

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par elbonobo le Jeu 26 Mai - 17:39

le problème est vont ils les déterrer? car bien souvent par peur de l'érosion , complications administratives etc .. rien ne sera mis à nu.
du côté de chez moi ils ont découvert y a 10 ans une ancienne chapelle avec des tombes assez particulières , des trucs de chevaliers...
( des symboles qui n ont pas encore trouvée leur réelle signification) et le guide nous disait qu'il y a surement des réponses sous les tombes mais par la "faute" de certaines associations archéologues ; elles ne seront peut être jamais ouvertes...
une question se pose à moi concernant la découverte de ces pyramides via les images satellites ; avons nous aussi accès à cet outil qu'elle a utilisé ou cela reste il réservé aux professionnels ?
merci pour vos réponse.


___________________


tout en haut de son arbre... regarde pensivement le monde ...et finit pat lui jeter quelques noix de coco.. afin de le réveiller....mais a priori il est trop tard ! la nuit l'a
enveloppé....
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Apollyôn le Jeu 26 Mai - 19:36

Concernant les symboles bizarres de ta chapelle et les tombes qui vont avec il y a effectivement peu de chances pour qu'elles soient ouvertes un jour. Pourquoi ? Parce que suite à plusieurs réformes l'archéologie est devenue très encadrée et trés codifiée, et les postes sont rares. Or des fouilles de sépultures requièrent la présence d'anthropologues (qui à dit "comme Bones" ?) et d'une infractructure particulière. Outre le fait que les anthropologues ne courent pas les rues, le fait qu'il y ait peu d'archéologues (on a déjà parlé de ça dans un topic sur l'archéo et j'ai la flemme de tout réexpliquer) implique que ceux-ci se consacrent uniquement ou presque aux fouilles de sauvetage, en laissant tranquille les vestiges qui ne craignent rien (même si ça signifie qu'ils peuvent être la proie des pilleurs). En d'autres termes, à moins que la chapelle ne soit sur le parcours d'une prochaine autoroute, personne n'y touchera à part, peut-être, dans le cadre de fouilles programmées d'un programme universitaire. Mais pas la peine d'avoir trop de regrets, les sépultures médiévales sont en général pauvres, on n'a jamais retrouvé un chevalier enterré avec son armure (on enterrai plutôt les gens à poil dans un linceul), du coup on ne récolterai sans doute que des clopinettes en cherchant à éclaircir un symbole zarbi en ouvrant un sarcophage.
Pour les sites égyptiens ils y a également des chances pour qu'ils restent sous le sable un certain temps, puis ils seront dégagés un par un. Zahi Hawas ne va pas cracher sur des pyramides quand même, mais d'abord il faudra qu'il trouve le budget, en attendant, quelques tonnes de sables forment un bon camouflage autant qu'une gêne certaine pour les pilleurs... pour les mêmes raisons les emplacements des sites vont sans doute rester secret, de même que les outils utilisés par Parcark (puis, sérieusement; un satellite qui prend des images infrarouges capables de montrer ce qui est enteré, vous pensez vraiment que c'est un satellite civil qui prend ces photos ?). Par contre pas besoin de satellite à vision infrarouge pour chercher des sites, gogolearth ou maps fonctionnent très bien, plusieurs programmes d'étude du Sahara ont pu trouver des milliers de sites de toutes sortes en surfant, en plein coeur du désert, et des japonais s'amusent à chercher des géoglyphes à Nazca je crois.
Vala-vala... désolé d'avoir été un peu long


Dernière édition par Apollyôn le Ven 27 Mai - 10:13, édité 1 fois
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Macha le Ven 27 Mai - 7:44

Nan pas trop long, c'est perfect ! Very Happy
avatar
elbonobo
newbie
newbie

Nombre de messages : 5

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par elbonobo le Ven 27 Mai - 16:54

concis et précis Wink nikel chrome


___________________


tout en haut de son arbre... regarde pensivement le monde ...et finit pat lui jeter quelques noix de coco.. afin de le réveiller....mais a priori il est trop tard ! la nuit l'a
enveloppé....
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par FLAM le Ven 27 Mai - 18:02

@Apollyôn a écrit:de même que les outils utilisés par Parcark (puis, sérieusement; un satellite qui prend des images infrarouges capables de montrer ce qui est enteré, vous pensez vraiment que c'est un satellite civil qui prend ces photos ?).
Ah d'accord ! J'ai cru à une faute d'orthographe de ta part, parce que notre cher PatZak dans l'espace, quand-même, ça ferait du remue-ménage au dessus de nos têtes ! ... Laughing



___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Apollyôn le Ven 27 Mai - 18:50

Captain Future a écrit:Ah d'accord ! J'ai cru à une faute d'orthographe de ta part, parce que notre cher PatZak dans l'espace, quand-même, ça ferait du remue-ménage au dessus de nos têtes ! ... Laughing
Bah, y'a déjà le Cécé (quand il se gamelle pas avec sa soucoupe) et princesse Mirmi, pis toi de temps en temps apparement, alors PatZak en plus... on n'en est plus à ça... tant que personne ne picole trop avant de s'envoyer en l'air d'aller faire un tour là-haut et ne nous vomit pas dessus.

edit : la première fois j'avais lu "Packard" et j'avais cru qu'un ordi s'était tapé tout le boulot tout seul, c'est pas mieux
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par FLAM le Ven 27 Mai - 20:15

@Apollyôn a écrit: alors PatZak en plus... on n'en est plus à ça...
Ca, c'est ce que tu dis ! ...



___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Apollyôn le Ven 27 Mai - 22:10

Comment ça ? c'est lui qui abducte sauvagement des innocents pour tester ses sondes anales et prélève des vagins de vache au laser ?
(note à tout le mode, c'est pas du HS, on cause Ziti dans un topic sur les pyramides certes, et alors, Stargate ça ne vous dit rien ? les chariots des dieux non plus ? bande de mécréants ! )


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Invité
Invité

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Invité le Sam 28 Mai - 9:40






Bon sinon les pyramides ??? C'est quand même une excellente info
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Apollyôn le Sam 28 Mai - 12:03

Oui, c'est effectivement une belle trouvaille, pas tant pour les pyramides que pour les petits sites d'habitat, qui eux sont quand même coton à repérer.
Sinon, dans le même genre "technologie au service de l'archéologue" on a récemment sorti un truc étrange, un drone pourvu d'une bonne quantité de capteurs et détecteurs, capable de "voir" ce qu'il y a dans le sol... bon, j'ai de grands doutes sur l"utilisation réelle du bidule, qui ressemble plus à un engin millitaire qu'à un gadget pour détecter des vieilles ruines...

Les archéologues du monde entier basent leurs travaux sur un répertoire de méthodes partiellement efficace (des textes historiques, des indicateurs de surface et la technologie) afin de décider où creuser pour retrouver d’importants sites archéologiques. Pourtant cette décision est souvent le fruit de devinettes, puisque ce que la terre voile à l’oeil est souvent de l’ordre de l’inconnu pour ces chercheurs. Une invention israélienne pourrait cependant venir révolutionner ce premier travail de localisation.
Grâce au professeur Lev Eppelbaum du département de géophysiques et des sciences planétaires de l’Université de Tel Aviv, un nouvel outil peut indiquer aux archéologues le meilleur endroit pour creuser. Le professeur Eppelbaum a créé une méthodologie sonore géophysique et écologique capable de trouver les “bruits des sous-sol” des sous-terrains qui ne renferment aucune trouvaille archéologique. Cette nouvelle technologie peut détecter les structures archéologiques et les objets jusqu’à 150 mètres sous la surface du sol en produisant des images précises en 3D.
“C’est l’indice le plus concluant jamais réalisé concernant ce qui est sous la surface du sol”, a déclaré M. Eppelbaum, qui a immigré d’Azerbaïdjan en Israël en 1990. “Jusqu’ici il était très difficile de révéler les composants archéologiques signifiants, considérant l’important bruit que dégagent les composants qui ne sont pas pertinents. Maintenant, c’est possible”, s’est-il réjouit.
Les méthodes communément utilisées sont les radars, l’imagerie satellite et la technologie infrarouge, or elles produisent peu de résultats concluants et ne peuvent souvent s’appliquer qu’à des zones situées loin des régions urbaines modernes et des zones industrielles en raison des interférences que créent les conduits d’eau, les câbles de téléphone et les lignes électriques.
La méthode de M. Eppelbaum, baptisée le “Multi-PAM” (modèles physiques archéologiques), utilise une combinaison de sept composants géophysiques pour produire une estimation du paysage sous-terrain: le magnétisme, la gravité, l’auto-potentiel, FTB (les fréquences très basses de transmissions radio électromagnétiques profondément sous la surface de l’eau), la résistance, la polarisation provoquée (basée sur différentes propriétés électromagnétiques) et la piézoélectricité, qui détecte les minéraux et certains objets archéologiques faits à partir d’argile cuite.
Dans la majeure partie des cas, les sept méthodes ne sont pas toutes utilisées en raison du coût que cela induit. “Normalement nous pouvons préciser l’image en utilisant deux ou trois méthodes par site”, a expliqué M. Eppelbaum, également ancien champion d’échecs. Il a précisé que la technologie expérimentée pouvait être mise en place grâce un avion télécommandée, le plus souvent utilisé par des militaires, envoyé pour analyser les voies sous-terrainnes en question. Ces données sont ensuite converties en algorithmes mathématiques pouvant être traduits en image.
Cette méthode est relativement peu couteuse – elle se compte en milliers de dollars. “L’archéologie n’est pas génératrice de profit”, a par ailleurs souligné M. Eppelbaum. Cependant le système dispose d’un potentiel pour permettre aux archéologues d’économiser du temps et de l’argent sur le long terme puisque les géomètres seront en mesure de déterminer la localisation des sites avec une importante précision.
Les archéologues n’ont généralement pas les ressources financières nécessaires pour explorer plus de 5%, et ce sur plusieurs années. “Sans la géophysique, des millions de dollars seront consacrés à la recherche de sites archéologiques de manière incorrecte et certains sites pourraient même être ruinés par le développement industriel”, a ajouté l’archéologue.
En dehors du coût que représente cette nouvelle technique, un facteur plus insidieux pourrait empêcher les excavateurs de rendre la méthode populaire. “Même si l’argent pour cela était disponible, bien des archéologues hésiteront à l’adopter en raison de la réduction de temps et du budget qui en résultera”, a-t-il indiqué. En outre il pourrait y avoir des objections de la part des promoteurs immobiliers et des responsables gouvernementaux en Israël, qui ont déjà besoin de consulter les archéologues avant de lancer un projet dans certaines zones.
Néanmoins, la méthode a déjà été testée en Israël, en Italie, en Autriche et aux Etats-Unis. En Israël, la densité archéologique est l’une des plus importantes au monde – 30 000 sites actuels et près de 20 000 qui devraient être retrouvés sur une surface de 22 000 mètres carrés – la technologie a été utilisée dans une vingtaine de sites, y compris à Banias et Sha’ar HaGolan, sur le plateau du Golan; à Halutza, au sud-ouest de Beer Sheva; à Nahal-Zehora au nord-est de Tel Aviv; à Munhata, au sud du lac Kinneret (mer de Galilée); à Yodefat, au nord est de Haïfa et à Tel Kara Hadid, au nord d’Eilat.
En Israël, Multi-PAM pourrait être utile non seulement pour les recherches sur un nombre importants de sous-terrains archéologiques mais également pour détecter les minéraux et les éléments qui sont sous la surface terrestre et sous la mer, ou encore afin de trouver des tunnels terroristes. “Nous sommes heureux de le mettre en place sur d’autres sites si nous en avons la possibilité”, a affirmé M. Eppelbaum.
Jusqu’à l’avènement de Multi-PAM, les archéologues étaient largement étrangers aux méthodes géophysiques. Selon M. Eppelbaum, près de 95% des archéologues ne comprennent pas de telles méthodes et préfèrent se lancer directement dans une excavation. Cela est le plus vrai en Israël, contrairement à l’Europe ou aux Etats-Unis, où il n’existe aucun centre géologico-archéologique interdisciplinaire. Au cours des trois dernières années, M. Eppelbaum a tenté d’en faire créer un à l’Université de Tel Aviv.
(source : http://www.israelvalley.com/articles/31592?slug=israelvalley-innovation-revolutionnaire-pour-les-archeologues-lev-eppelbaum-de-l-universite-de-tel-aviv-invente-un-nouvel )


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par TrustNo1 le Lun 6 Juin - 22:15

@Sebso a écrit:17 pyramides de plus...

De quoi epaissir le mystere concernant leur construction...


Oui sa peut effectivement engendrer beaucoup de questions sur la façon de procéder pour le transport ; sauf si la taille de ces pyramides s'avère moins hautes que celle que l'on trouve actuellemnt en egypte ; je trouve sa quand même assez incroyable de découvrir encore des vestiges de cette fabuleuse civilisation

avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Apollyôn le Sam 24 Déc - 3:54

Avec cette méthode, en un an, c'est près de 1700 sites inédits qui ont pu être identifiés en Egypte. Une émission un peu brouillonne sur le sujet est passée hier sur la cinquième, visible en replay ici : http://www.pluzz.fr/les-derniers-tresors-de-l-egypte-2011-12-23-20h35.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Bat le Sam 24 Déc - 20:30

J'ai vu ce reportage qui montrait bien la révolution de cette méthode aux résultats incroyables.

Je conseille !


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.

Contenu sponsorisé

Re: EGYPTE: 17 PYRAMIDES DÉCOUVERTES GRÂCE AUX IMAGES SATELLITES INFRAROUGES

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 19:52