Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Espagne - 11 Janvier 1968 - Santa

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Espagne - 11 Janvier 1968 - Santa

Message par Robot U&P le Mar 4 Jan - 15:13

11 janvier 1968 la galeta pres de santa cruz


Témoignage d'Aurelio Negrin Armas, navigateur de commerce, pilote breveté de marine, paru dans La Flandre Liberale du 11 janvier 1968 et repris par Phenonenes Spatiaux, no 16 :

« J'étais en train de pêcher à environ six milles en mer, au large de La Galeta (près Santa Cruz de Ténérife, Ile de Lanzarote, Espagne). Il faisait beau, l'eau était calme, la matinée s'annonçait excellente. Tout à coup, à seulement une cinquan¬ taine de mètres au-dessus de moi j'ai vu apparaître, comme surgissant du néant, un « objet volant » très rapide, tournant sur lui-même en lançant de longues étincelles de couleurs vives et changeantes. L'objet a continué à perdre de l'altitude et, à peu près à un mille (1 852 m) de l'endroit ou je me trouvais, il a percuté la mer, en oblique, et a coulé à pic. Non sans avoir émis une vive fulgurance, très brève. Mais sans que son contact avec la mer ait provoque le moindre bouillonnement, émission de vapeur - ce qui tendrait el indiquer qile l' « objet », malgré sa grande vitesse, n'était pas chaud - ni m~me aucun son notable...

« J'ai mis immédiatement mon petit moteur en marche, abandonnant ma pêche, et je me suis dirigé vers l'endroit ou l'objet avait disparu. Je n'y ai absolument rien trouvé, aucune épave, aucune écume, aucune trace d'essence flottant sur l'eau, comme ç'aurait été le cas si un avion s'était abimé dans les. flots. J'ai croisé sur place pendant plus d'une heure, en regar- . dant bien si, comme c'est souvent le cas lorsqu'une embarca.' tion ou un avion sombre à pic, en eau profonde, une épave,;; remontait à la surface. Ou des bulles d'air. Rien... J'ai alors mi., le cap sur le port d'Arrecife ou j'ai rendu compte au capitaine"~' du port (...). »

les dossiers des ovnis page 54 henry durrant robert laffont
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 23:02