Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Robot U&P le Lun 11 Oct - 14:00

(Source : Publication originale Telegraph, traduction Contre Info)

La vague d’austérité en Europe et aux USA, en restreignant la demande, risque de plonger les économies dans une nouvelle phase de récession, avertit Joseph Stiglitz, qui fait part également de son pessimisme au sujet de l’Espagne. Privé des mécanismes d’ajustement monétaires, le pays pourrait s’enfoncer dans une spirale dépressive, à l’image de l’Argentine au début des années 2000, estime-t-il. Selon lui, la monnaie commune pourrait ne pas survivre à la crise, tant les situations disparates dans la zone euro sont désormais la source de tensions croissantes.

Par Kamal Ahmed, Telegraph, 2 octobre 2010




Joseph Stiglitz, lauréat du prix Nobel et ancien économiste en chef de la Banque Mondiale estime que les spéculateurs pourraient bientôt commencer à s’en prendre à l’Espagne, qui est aux prises avec un important déficit et un chômage élevé. La semaine dernière, l’agence de notation Moody’s à abaissé la note du pays de AAA à Aa1.

L’ancien conseiller du président Bill Clinton affirme également que le secteur bancaire est retourné trop vite au « business as usual », et que persiste le risque d’une nouvelle crise financière en dépit des quelques améliorations qui ont été apportées à la réglementation.

M. Stiglitz, aujourd’hui professeur à la Columbia Business School, développe ces arguments dans une édition mise à jour de son livre, « Chute libre », traitant de la crise financière. Il y fait part de ses craintes que les gouvernements du monde entier, en tentant de réduire leurs déficits trop rapidement, ne prennent le risque d’une nouvelle récession.

« Le problème est celui de la vague d’austérité qui se développe dans toute l’Europe et frappe même le rivage de l’Amérique », déclare M. Stiglitz. « De nombreux pays ayant réduit leurs dépenses prématurément, la demande globale va baisser et la croissance va ralentir - voire peut-être entraîner une nouvelle récession.

« L’Amérique a peut-être causé la récession mondiale, mais l’Europe agit de façon semblable aujourd’hui. »

M. Stiglitz avertit également que l’Espagne, à l’instar de la Grèce, est dorénavant dans le collimateur des spéculateurs.

« Selon les règles du jeu actuel, l’Espagne doit maintenant réduire ses dépenses, ce qui fera presque certainement augmenter encore son taux de chômage, » s’inquiète-t-il. « Avec le ralentissement de l’économie, l’amélioration de sa situation financière peut être minime. L’Espagne pourrait tomber dans ce type de spirale délétère qui a frappé l’Argentine il y a dix ans. Ce n’est que lorsque l’Argentine a rompu la parité de sa monnaie avec le dollar qu’elle a commencé à retrouver la croissance et que son déficit budgétaire a diminué. »

« À l’heure actuelle, l’Espagne n’a pas été attaquée par les spéculateurs, mais ce ne peut être qu’une question de temps. »

Quant à l’euro, M. Stiglitz déclare que la différence des politiques convenant aux pays enregistrant des excédents commerciaux élevés, en particulier l’Allemagne, et ceux qui sont déficitaires comme l’Irlande, le Portugal et la Grèce, implique que la monnaie unique subit des tensions intenses et pourrait ne pas y survivre. Il suggère qu’une façon de sauver l’euro serait que l’Allemagne quitte la zone euro, permettant ainsi à la monnaie de dévaluer, ce qui contribuerait à renforcer les exportations.

« Les pays qui partagent une monnaie ont un taux de change fixe et renoncent ainsi à un outil d’ajustement important », note-t-il. « Tant qu’il n’y avait pas de chocs, l’euro fonctionnait bien. L’épreuve devait venir lorsqu’un ou plusieurs pays auraient à faire face à un ralentissement économique. »
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Macha le Lun 11 Oct - 16:49

Je pense personnellement que chaque pays aurait du garder sa monnaie ... l'euro est arrivé bien trop tôt et surtout les Etats concernés n'étaient absolument pas prêts,du moins les populations.
avatar
Séb
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 45

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Séb le Lun 11 Oct - 23:07

L'euro n'a pas était fait pour la population, mais pour facilité les transactions banquaires à travers la zone euros, et éventuellement avoir une monnaie qui face front face au dollars.

Si réellement ils avaient voulut créer un pouvoir d'achat pour la population, la solution était simple: harmonisation d'une TVA européenne. Et tableau de salaire commun a toute la zone (pour un même poste, un même salaire que tu sois en Espagne, en France ou en Norvége.

Et un euro fort est très mauvais face au dollars. Les américains se retranchent sur eux mêmes et liquides tout leurs marchés étrangers, d'ou flambée de chomage dans la zone euro.


___________________


Je ne sais pas si cela se peut, mais cela est.

Molière
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Gaiya le Mar 12 Oct - 22:21

Et oui l'euro les a fait rêver, ils espéraient sortir grandis et plus puissants grâce à ce changement mais le rêve a viré au cauchemar malheureusement, encore une fois nous avons vu où étaient leurs priorités qui sont le profit, le rendement et la facilité. Tant qu'il n'y aura pas moins d'inégalités rien ne s'améliorera et surtout tout ira en s'empirant! Il faut arrêter de prendre de l'argent à ceux qui n'ont rien pour le donner à ceux qui sont riches.


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par dranozir le Mar 12 Oct - 23:09

c'est quand même incroyable que les marchées puissent encore faire la pluie et le beau temps.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Mirmi le Ven 15 Oct - 10:01

L'euro disparaitra quand un dés pays de la zone euro décidera d'en sortir pour reprendre sa souveraineté et le contrôle de sa monnaie (afin de dévaluer pour réduire sa dette et favoriser ses exportations; et donc l'emploi)

Ca sera sans doute un des pays les plus riches qui en a marre de payer pour les autres (ex : l'Allemagne) ou un des plus pauvre (ex : la Grèce)

Si un seul pays décide de sortir de la zone euro, d'autres suivront dans la foulée, et ça sera un gros progrès vers le retour des souverainetés des nations !
avatar
Séb
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 45

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Séb le Ven 15 Oct - 16:39

Pas sure.

Les pays les plus pauvres, on s'en fout. Ils n'apportent pas grands choses a la zone euro.

Les plus riches sont trop laquait pour sortir de la zone euro unilatéralement. Mais pour moi,je suis d'accord avec toi Mirmi, si un devrait le faire, ce serait bien l'Allemagne.

Et je pense que si des pays pauvres devaient se retirer de la zone euro, il faudrait immédiatement qu'ils forment une coalition avant qu'il y ait une révolution orchestrée dans leur pays (organisé par les gouvernement plus puissant bien sure, histoire de leur faire comprendre leur erreur d'avoir quitté euroland).


___________________


Je ne sais pas si cela se peut, mais cela est.

Molière

Contenu sponsorisé

Re: L’euro pourrait ne pas survivre à la crise, estime Joseph Stiglitz

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 12:17