Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Survol au plus près d’Encelade

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Survol au plus près d’Encelade

Message par Schattenjäger le Dim 3 Aoû - 14:22

Le vaisseau spatial Cassini a exécuté un survol audacieux de la lune Encelade de Saturne le mercredi 12 Mars, volant à environ 15 kilomètres par seconde à travers les jets comme des geysers d’eau glaciale. Le vaisseau spatial a ramassé de précieux échantillons qui pourraient indiquer un océan d’eau ou de produits organiques à l’intérieur de la petite lune.


Les scientifiques croient que les geysers pourraient fournir la preuve que l’eau liquide est emprisonnée sous la croûte glaciale d’Encelade. Les geysers émanent de fractures courants le long du pôle sud de la lune, répandant de la vapeur d’eau à approximativement 400 mètres par seconde.

Les nouvelles données fournissent un regard beaucoup plus détaillé sur les fractures qui modifient la surface et donneront une comparaison sensiblement améliorée entre l’histoire géologique du pôle nord et du pôle sud de la lune.



Les nouvelles images montrent que comparée à une grande partie de l’hémisphère sud sur Encelade — la région polaire sud en particulier — la région polaire nord est beaucoup plus ancienne et parsemée de cratères de diverses tailles. Ces cratères sont capturés à différentes étapes de boulversement et d’altération par l’activité tectonique, et probablement du réchauffement passé de le dessous. Plusieurs cratères semblent découpés en tranches par des petites fissures parallèles qui semblent être omniprésentes dans tous le vieux terrains parsemés de cratères sur Encelade.

“Ces nouvelles images nous montrent en grand détail comment le pôle nord de la lune diffère du sud, une comparaison importante pour établir l’histoire géologique évidemment complexe de la lune,” commente Carolyn Porco, chef d’équipe d’imagerie de Cassini, Space Science Institute, Boulder, Colorado. “Et le succès du survol audacieux et à très faible altitude d’hier signifie que la rencontre très proche de l’été prochain, quand nous obtiendrons des images extraordinairement détaillées de la surface des sources des jets du pôle sud d’Encelade, devrait être un excitant ‘prochain grand pas’ dans la compréhension sur comme les jets sont alimentés.”
Le survol de cette semaine et un autre prévu pour le 09 Octobre 2008, ont été conçus de sorte que les analyseurs de particules de Cassini pouvaient disséquer le “corps” du panache pour des informations sur la densité, la taille, la composition et la vitesse des particules. Entre autres choses, les scientifiques emploieront les données recueillies cette semaine pour trouver si les gaz du panache correspondent aux gaz qui composent le halo de particules autour d’Encelade. Ceci peut aider à déterminer comment les panaches se sont formés.
Durant l’approche au plus près de Cassini, deux instruments collectaient des données — l’analyseur de poussières cosmiques (Cosmic Dust Analyzer) et le spectromètre de masse neutre et d’ion (Ion and Neutral Mass Spectrometer). Un hoquet non expliqué du logiciel avec l’instrument analyseur de poussières cosmiques de Cassini l’a empêché de rassembler des données pendant l’approche au plus près, bien que l’instrument ait obtenu des données avant et après l’approche. Pendant le survol, l’instrument commutait entre deux versions du logiciel informatique. La nouvelle version était conçue pour augmenter la capacité de compter les frappes de particules par plusieurs centaines de coups par seconde. Les quatre autres instruments de champs et de particules sur le vaisseau spatial, en plus de l’instrument Ion and Neutral Mass Spectrometer, ont capturé toutes leurs données, lesquelles compléteront les études globales de composition et élucideront l’environnement unique du panache d’Encelade.

Les instruments de Cassini ont découvert la preuve de jets comme des geysers sur Encelade en 2005, constatant que les éruptions continues d’eau de glace créent un halo colossal de poussières et de gaz de glace autour d’Encelade, qui contribue à l’approvisionnement de matières pour l’anneau E de Saturne.
C’était le premier des quatre survols d’Encelade de cette année par Cassini. Au cours du survol de mercredi, le vaisseau spatial est venu à 50 kilomètres de la surface lors de l’approche au plus près, à 200 kilomètres alors qu’il volait à travers le panache. Les futurs voyages peuvent amener Cassini même plus près de la surface d’Encelade. Cassini complètera sa mission principale, une excursion de quatre ans dans le monde de Saturne, en Juin. Par la suite, une mission prolongée proposée inclurait sept survols supplémentaires d’Encelade. Le prochain survol d’Encelade aurait lieu en Août de cette année.

Source : PGJ Astronomie
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 22:21