Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’existence de zone habitable galactique remise en question

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

L’existence de zone habitable galactique remise en question

Message par Robot U&P le Mar 23 Sep - 2:10





Les astronomes ont toujours pensé que les étoiles avaient tendance à évoluer tout au long de leur vie dans la même partie de la Voie Lactée (Anciennement, la Voie lactée ne désignait que la bande blanchâtre traversant le ciel nocturne. Il existe plusieurs…) où elles se sont formées. Ce n’est peut-être pas le cas.

En effet, les simulations informatiques les plus récentes montrent que dans la Galaxie, des étoiles comme le Soleil ((pourcentage en masse)) peuvent migrer sur de très grandes distances. Cette découverte, si elle venait à se confirmer, pourrait changer la notion que nous avons des zones habitables galactiques, ces régions que l’on suppose plus propices à l’apparition de la vie que d’autres. Elles possèderaient ‘naturellement’ les éléments chimiques nécessaires au vivant.

Lire la suite sur Techno-Science
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L’existence de zone habitable galactique remise en question

Message par alpacks le Mar 23 Sep - 14:03

disons il y a un autre facteur que l'on ne pense pas souvent, quand les étoiles se déplacent dans les bras galactiques, elles sortent parfois du champ magnétique intense généré par le centre galactique qui n'englobe hélas pas les extremités des bras des spirales le plus souvent ...ce qui induit des étoiles + leurs système qui vont pontuellement se retrouver beaucoup plus exposés au puissant rayonnement cosmique de l'ensemble de l'univers qui viennent en gros de partout a 360% ... ses rayons sont aussi puissant que si une super nova était trop proche d'un monde comme le notre ... ce qui génère sur les planètes avec des atmosphères denses, de lourdes modifications chimiques du au bombardement gamma ...les gamma transforment dans la haute et moyenne atmosphère nombre d'atome d'azote, oxygène ect en ions (dans le cas ou les gamma n'ont pas pulvérisé le noyau d'atome) en éjectant des électrons, ce qui implique des réactions chimiques immédiates, hors on sait en chimie que les ions azotes sont souvent impliqués dans la formation de certains acides ... résultat l'atmosphère s'acidifie sous les rayons gammas et devient irespirable et empoisonnée !on estime que plusieurs fois le soleil est sortie du champ magnétique du centre galactique dans son existence, et que cela a été responsable au moins une fois d'extinction massive sur le sol hors océan sur terre par bombardement gamma du fond de l'univers ...le champ magnétique terrestre est insuffisant pour ce type de rayonnement en trop grande quantité, il a beau etre efficace contre les rayon solaire + vent solaire ionisé et contre les rayons des étoiles proches, il ne peut rien contre le rayonnement du cosmos entier ... c'est la qu'intervient le champ du centre galactique qui lui gargantuesque et protégeant nombre de système sur des dizaines de milliers d'année lumières de diamètre (rayon d'action) ...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 16:47