Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Phénomènes célestes et calamités au XVIIIème siècle

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31745

Phénomènes célestes et calamités au XVIIIème siècle

Message par Schattenjäger le Ven 22 Mai - 13:17

Aujourd'hui, nous les désignons par le terme "OVNI". Autrefois, nos ancêtres les appelaient "colonnes de feu", "phénomènes célestes", "corps de lumière"... Il est certain qu'on a établi la date de 1947 comme début de la phénoménologie OVNI. Cependant, nous savons tous que des "corps de lumière" inconnus parcourent nos cieux depuis des siècles et des siècles.

Au cours du 1er Congrès Ibérique d'Ufologie réalisé au Portugal, dans la ville de Porto les 7 et 8 octobre1978, j'ai fait une communication intitulée "phénomènes célestes dans la presse portugaise du XVIIIème siècle". Afin d'élaborer mon travail, j'ai fait des recherches dans les "Gazette de Lisbonne"; il s'agit des journaux de l'époque, dirigés alors par José Freire de Monterroio Mascarenhas qui fut, selon moi, le premier ufologue portugais. J'ai poursuivi mes recherches dans de petits livres publiés dans ce siècle. Et je fus étonnée ! Au cours de toutes ces années - de 1717 à 1721 et de 1726 à 1730, soit sur dix ans -j'ai trouvé un registre d'observations identiques à celles que l'on voit de nos jours.

On leur donnait parfois le nom de "comètes" (la plupart étaient lumineuses et nocturnes), de "monstres célestes", de "météores" ou de "phénomènes" tout simplement. Ils étaient aussi appelés "colonnes" et "globes de feu", ou encore "une espèce de nuage", "corps ronds de lumière"... Et si quelques-uns de ces phénomènes se sont limités à éclairer les nuits noires des localités sans électricité, laissant émerveillés ces gens qui ignoraient les avions et les projections d'images tel le cinéma, d'autres ont provoqué des tempêtes, des incendies et des tremblements de terre, comme s'ils annonçaient la fin des temps!



En France, les 29 et 30 mars 1719



Qu'est-ce qui s'est passé à Abbeville ? Selon la "Gazette de Lisbonne" du 18 mai 1719 (après avoir reçu les nouvelles de Paris), un "feu du ciel" a provoqué deux incendies à Abbeville le 29 et le 30 mars 1719.

• Le 29 mars. "Il était environ neuf heures, le ciel était serein, un nuage très épais apparut soudainement à l'horizon d'Abbeville, dont est sorti un globe de feu qui est tombé sur la célèbre Abbaye Royale de Saint "Riquério" à deux lieues de cette localité et mettant le feu au dortoir qui a plus de 600 pieds de longueur; il s'est propagé, poussé par un vent de Nord-Est, jusqu'à la librairie qui, en moins d'une heure, a été réduite en cendres avec tout le couvent. Beaucoup de religieux ont eu du mal à se sauver parmi les flammes. On évalue la perte à plus de 200 mille livres, bien que I église, la sacristie et le trésor n'aient pas été endommagés. Le même feu a également détruit toute la localité qui se situe en ligne droite de ce monastère et a été une perte considérable pour les habitants".

• Le 30 mars. "Le lendemain à la même heure, le ciel étant aussi serein, on a vu un autre globe de feu similaire qui est sorti d'un nuage, avec un bruit si fort qu'il ressemblait à une décharge de beaucoup de canons et a entièrement brûlé trois hameaux".

— Dieppe, le 30 mars. Cette même Gazette dit ce jour-là qu'à Dieppe "un phénomène a été vu par beaucoup de gens qui se promenaient le long de la plage, et qui étaient comme transportés par un vent du Nord; ce phénomène ressemblait à une colonne de feu qui émettait une très vive lumière, laquelle s'approchant de la ville, a explosé avec un bruit pareil à trois tirs d'artillerie et tomba défaite en fumée, sur les murailles, sans faire aucun mal".

- Paris, le 30 mars. Ici, "vers 8 ou 9 h le soir, est apparue dans le ciel une lumière si éclatante qu'elle a fait disparaître celle de la lune; elle n'a toutefois duré que très peu de temps". ("Gazette de Lisbonne", le 11 mai).

OVNI et séismes



De nos jours, on commence à élaborer des études qui essayent d'établir une corrélation entre l'apparition .des OVNI et les séismes.

Mais, au XVIIIème siècle, les journalistes européens établissaient déjà cette correspondance très naturellement. Il est indéniable qu'ils rendaient, parfois les comètes coupables de provoquer des séismes, parce qu'ils n'arrivaient pas à donner un nom à des phénomènes qu'ils ignoraient.

- A CONSTANTINOPLE (Turquie), le 13 mars 1719: "Au cours de la nuit du 13, on a vu dans l'atmosphère une extraordinaire comète ou phénomène qui a causé une grande terreur parmi ce peuple...". Le 17, on a ressenti un très grand tremblement de terre à Constantinople et à Alep qui, selon la nouvelle, fut provoqué par ce phénomène". (Gazette de Lisbonne, le 29 juin).

- A GENES (Italie), le 14 janvier 1720: "Pendant la nuit du 14, on a vu, de notre côté, une comète qui est apparue à l'Orient et a couru vers l'Occident et le 16, vers quatre heures et demi du soir, on a senti un tremblement de terre". (Gazette de Lisbonne, le 28 mars).

- A NAPLES (Italie), en octobre 1727: "Le 7 octobre, il y a eu un tremblement de terre et des inondations terribles dans les environs proches du Vésuve. Le 28, il y a eu encore une frayeur de plus parmi le peuple, parce qu'on a vu dans l'air une colonne de feu, du côté du Couvent de Sainte-Lucie, qui se montrait soit horizontalement, soit verticalement et qui a duré environ une demi-heure. Quelques jours plus tard, il y a eu une tempête effroyable dont personne n'a perdu mémoire". (Gazette de Lisbonne, le 8 janvier 1728).

- A BOLOGNE (Italie), le 12 décembre 1728: "Le 12, on a vu une comète en Rocca, à vingt milles de distance de Senegalie, laquelle avait la forme d'un long balai et projetait beaucoup de rayons de lumière, ce qui a duré deux nuits. Le 1 7, on en a vu une autre ayant l'apparence d'une croix, suivie de l'apparition d'un jeune homme à cheval, avec un casque sur la tête, orné de plumes, ce qui a provoqué parmi le peuple une grande consternation. Le 18, dans la province de Marca, on a éprouvé un violent tremblement de terre". (Gazette de Lisbonne, le 19 février 1728).

- A KAMINIEK (Pologne), le 21 septembre 1728: "... on a vu une comète à l'horizon de Kaminieck et on a senti plusieurs tremblements de terre si violents qu'ils ont provoqué quelques dommages dans les maisons". (Gazette de Lisbonne, le 16 décembre).

Est-il vrai que des "globes de feu", des "colonnes brûlantes", des formes ayant la configuration de croix auraient provoqué des séismes et des incendies à une époque où il n'y avait pas d'avions, pour venir s'écraser au sol ? Selon moi, les OVNI sont synonymes de progrès et d'avenir. Comme chacun de nous s'imagine que le bonheur nous arrivera dans les temps futurs, il m'est donc difficile d'admettre que les OVNI nous apportent le malheur et la tristesse. Ou serait-ce un hasard, une mauvaise interprétation de la presse du XVIIIème, une mauvaise interprétation qui se répète de nos jours ?

Source:

Phénomènes célestes et calamités au XVIIIème siècle, Fina d’Armada , Revue Ouranos N°24,1978,Pp 23-25.
http://www.rhedae-magazine.com/Phenomenes-celestes-et-calamites-au-XVIIIeme-siecle_a608.html


___________________


avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Phénomènes célestes et calamités au XVIIIème siècle

Message par Passiflore le Sam 23 Mai - 16:34

"De nos jours, on commence à élaborer des études qui essayent d'établir une corrélation entre l'apparition des OVNI et les séismes."
J'avais lu quelque chose comme ça, une fois.
Des observateurs du XXe siècle avaient remarqué qu'après le passage d'un OVNI, il se produisait un tremblement de terre.
La question est :
Les provoquent-ils, ou les occupants du vaisseau sont-ils au courant de la catastrophe naturelle qui se prépare ?
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 5:01