Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Sirènes et tritons

Partagez
avatar
Le Roy Hugon
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 363

Sirènes et tritons

Message par Le Roy Hugon le Dim 20 Aoû - 16:18

Ce que l'on observe, d'abord, à propos de ces "hommes des mers" et autres "sirènes", c'est qu'ils n'ont cessé d'intriguer, au cours des siècles et dans les contrées les plus diverses. Les premières mentions qui furent faites de tels êtres remontent à la haute antiquité !
Pline l'Ancien, notamment, paraît s'être passionné pour la question. Cet historien et savant du début de l'ère chrétienne qui périrait dans la catastrophe d'Herculanum et de Pompéi en a parlé dans sa fameuse "Histoire Naturelle", cette encyclopédie avant la lettre:
"Dans une caverne des environs de Lisbonne, écrit-il, on a vu et entendu un homme des mers."
Et d'en faire la description : il avait les mains et les pieds palmés, il correspondait assez bien à l'image qu'on se fait des tritons.
Pline parlait, aussi, de Néréides ou "femmes qui vivent dans les mers".
Aucun témoignage, ensuite, durant plus d'un millénaire. Rien d'étonnant à cela car bien peu de récits de cette longue période sont parvenus jusqu'à nous. II nous faut faire un sérieux bond dans le temps, et atteindre le XVe siècle, pour voir resurgir de leurs abysses les "humains de l'Océan".
En l'année 1430, on peut lire dans "La Grande Chronique des Pays-Bas" qu'après une inondation, une Océanide (divinité, marine, fille de l'Océan et Téthys), fut découverte, ensevelie dans la vase, par des jeunes filles de la ville d'Edam. Ramenée à Haarlem, l'Océanide fut examinée par des savants qui constatèrent qu'elle était en léthargie. A son réveil, l'Océanide chercha par tous les moyens à se jeter à l'eau. Les savants, disent les chroniques, étaient obligés de la surveiller. Un jour, elle tenta de plonger dans une toute petite rivière qui n'avait pas cinquante centimètres de profondeur. Des professeurs essayèrent, mais en vain, de lui apprendre à parler.
Qu'est-il advenu de cette créature ?
La chronique ne nous relate pas, hélas, la fin de cette expérience.
Suite :

http://messagesdelanature.ek.la/les-hommes-poissons-ont-ils-existe-p737886
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3161

Re: Sirènes et tritons

Message par Franck1973 le Dim 20 Aoû - 22:42

Les sirènes ont-elles vraiment une queue de poissons ? Et bien non !
Malgré les écailles, les sirènes ont la nageoire caudale horizontale comme les dauphins et les baleines alors que les poissons l'ont verticale.


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
Le Roy Hugon
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 363

Re: Sirènes et tritons

Message par Le Roy Hugon le Mar 22 Aoû - 8:25

Gabon / Pourquoi les crimes rituels et la légende de Mommy-Water sont une régression mentale !?
 Jeudi 14 Novembre 2013 à 00:00 

Quand on voit tous ces gens qui vont parler à des sirènes (mais à vrai dire à des démons) sur les plages de Libreville, on voudrait leur citer un extrait de l'article de AFRIKEPRI plus bas. Cet article nous révèle que MOMMY-WATA n'est pas une divinité africaine mais un produit du 1er choc des civilisations au 15e siècle (extrait) : "certains chercheurs sont arrivés à la conclusion que Mamiwata, dans sa représentation moderne, est apparue pour la première fois en Afrique au 15ième siècle, au moment où les Européens ont abordé les côtes du continent noir.
La sirène aurait été introduite en Afrique, à la fois par les récits des marins européens, mais également par les figures de proue de leurs navires, qui représentaient très souvent cette créature fabuleuse. Au milieu du 19ième siècle, une autre image, intitulée « la charmeuse de serpents », inspirée des déesses hindoues, fut emmenée en Afrique. Elle circula abondamment en Afrique de l’ouest, où elle fut perçue comme une peinture mystique, par son étrangeté, par la puissance et la beauté de la figure féminine, dont les traits ressemblaient à ceux d’une africaine.
De plus, le thème du serpent s’accordait avec les croyances africaines sur cet animal sacré. Il est plus probable que ces images et ces récits aient influencé la représentation figurative de Mamiwata, en lui donnant un visage et des caractères « humains », mais ils ne l’ont pas inventée".
Et pour bien nous montrer que Mommy-Wata est une pure folie au nom de laquelle on commet certains crimes rituels, l'auteur de l'article précise : "Elle est pour beaucoup une allégorie, une projection des désirs sexuels, des difficultés économiques, des espoirs d’ascension sociale. Son hybridité et sa « monstruosité » reflètent avant tout le désarroi des sociétés africaines face à leurs propres mutations, entre tradition et modernité, entre authenticité et aliénation".
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 5:53