Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Quand la galaxie d'Andromède percutera notre Voie lactée

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Quand la galaxie d'Andromède percutera notre Voie lactée

Message par Macha le Ven 17 Oct - 14:45

VIDÉO. Une simulation scientifique de collision cosmique diffusée sur Internet a ressuscité le spectre d'une terrible fin du monde. Le vrai du faux.



Par Chloé Durand-Parenti

C'est la publication d'une simulation vidéo diffusée par le Centre international australien de la recherche en radioastronomie qui a relancé le sujet. Notre lointaine voisine, la galaxie d'Andromède, devrait entrer en collision avec la Voie lactée. Après le rendez-vous manqué de 2012, une terrible fin du monde serait donc déjà en gestation... Qu'en disent les spécialistes ? On le sait depuis 1910. Andromède fonce effectivement vers notre galaxie à très grande vitesse. "On parle d'environ 200 kilomètres par seconde", précise François Hammer, astrophysicien à l'Observatoire de Paris.

Bien sûr, la collision cosmique n'est pas vraiment pour demain. "Car bien que les vitesses soient colossales, les distances le sont également", nuance l'astrophysicien François Bouchet, de l'Institut d'astrophysique de Paris (IAP). D'après les dernières estimations, la rencontre ne devrait donc pas survenir avant 4 à 5 milliards d'années. "Autant dire qu'à l'échelle de l'humanité c'est vraiment lointain. Vous pouvez encore sans crainte investir dans une résidence en Normandie", ironise François Bouchet. Pour autant, qu'adviendra-t-il de notre planète, et plus globalement du système solaire, lorsque ce jour sera venu ?

Trois scénarios, une seule catastrophe

Même s'il est difficile de prévoir où se trouvera notre Terre qui tourne autour du Soleil en 365 jours et notre étoile, qui elle-même tourne autour du centre de notre Voie lactée en 250 millions d'années, les scientifiques ont déjà identifié trois scénarios possibles ainsi que leur degré de probabilité. Or, le plus probable n'est pas du tout la catastrophe que l'on pourrait imaginer. "En effet, le Soleil et son système planétaire ne devraient a priori pas être abîmés par cette collision. Le plus probable, à 70-80 %, est qu'ils se retrouvent à l'intérieur de la future galaxie issue de la fusion d'Andromède et de la Voie lactée. Tout simplement parce que, pour l'essentiel, les galaxies sont faites de vides gigantesques et que les chances qu'une étoile vienne en percuter une autre sont donc quasiment nulles", explique François Hammer.

Second scénario. "Lorsque deux galaxies passent très près l'une de l'autre avant d'entrer en collision, il y a une partie de la matière qui est arrachée par des effets de marées. Exactement comme le passage de la Lune déforme la Terre, l'étire vers elle, générant le phénomène des marées océaniques", indique l'astrophysicien de l'Observatoire de Paris. Le Soleil pourrait alors être éjecté très loin de la galaxie. Il se retrouverait dans le vide intergalactique. "Mais, encore une fois, pour l'étoile et son système planétaire, au fond, cela n'aurait pas grand effet. À part, comme dans le cas du premier scénario d'ailleurs, de changer le ciel que vous pourriez admirer et, bien sûr, d'écarter définitivement toute possibilité de voyage interstellaire..La probabilité tourne autour de 10 %.

Troisième possibilité. Pas de chance, le Soleil est au mauvais endroit au mauvais moment ! Au lieu d'être pris dans un mouvement de marée qui l'envoie vers l'extérieur, il est au contraire éjecté vers l'intérieur. "Or, il se trouve que les deux galaxies ont chacune un trou noir central. Celui d'Andromède, qui est à peu près 200 fois plus gros que celui de la Voie lactée, finira par manger son petit frère. Mais, avant cela, le pauvre gaz et les pauvres étoiles qui se trouveront dans le secteur seront détruits, annihilés au sens physique du terme, c'est-à-dire que la matière qui les compose deviendra énergie", précise François Hammer. Et là, inutile de parler de l'avenir du Soleil et des planètes, ils seront à jamais rayés de la carte de l'Univers. Sauf que ce scénario catastrophe a bien moins de 1 % de (mal)chances de se réaliser. Mais ne soyez pas trop rassuré quand même, car c'est à peu près à cette même période, dans 4 à 5 milliards d'années, que notre Soleil aura brûlé tout son carburant, l'hydrogène, et commencera alors à enfler pour devenir une menaçante géante rouge...

Pour voir la simulation :
http://bcove.me/41awauxu
http://www.lepoint.fr/astronomie/quand-la-galaxie-d-andromede-percutera-notre-voie-lactee-10-10-2014-1871051_1925.php
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 23:39