Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ex-chercheur à l’Inra Claude Bourguignon alerte

Partagez
avatar
claomet
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 94

Ex-chercheur à l’Inra Claude Bourguignon alerte

Message par claomet le Mer 6 Aoû - 16:15




Cette vidéo est extraite d‘« Alerte à Babylone », un film documentaire de Jean Druon, produit et diffusé par Voir et Agir: le thème général est une reflexion sur les applications automatiques et non réfléchies des technologies, mettant en danger l’environnement, l’avenir des hommes et les transformations sociales qu’elles impliquent. Au menu, la situation sanitaire en Biélorussie et en Ukraine, les nanotechnologies, les puces RFID, et l’état de santé des sols de la planète. Ce dernier aspect, qui fait l’objet de l’extrait vidéo en question, au-delà du commentaire pour le moins laconique qui l’accompagne sur RUE89, possède pourtant plusieurs effets salvateurs.
Ce qui fait froid dans le dos, ce n’est pas tant le constat que dresse Claude Bourguignon. L’homme connaît son sujet, s’exprime sans détours, et pose la question essentielle. L’on y apprend au passage que sur Terre, 80% de la biomasse se trouve dans les trente premiers centimètres de sol arable qui la recouvre. En Europe, 90% de cette « vie du sol » est morte. Comment pourrait-il en être autrement, avec l’abandon de la jachère (repos du sol), l’épandage constant et systématique de produits « biocides », le labour érigé en seule vraie pratique agricole, enfin, la mesure de la qualité à l’aulne du rendement financier uniquement?
Jusqu’à preuve du contraire, nous autres humains avons les pieds posés sur le sol, nous autres humains en tiront notre nourriture. Mr. Bourguignon pose la question de bon sens: jusqu’où le système tiendra-t-il?
Ce qui fait froid dans le dos, c’est le silence absolu qui règne autour des enjeux cruciaux auxquels l’humanité doit maintenant faire face. Ce qui fait froid dans le dos, c’est l’absence de remise en question de nos pratiques agricoles, industrielles, chimiques.
A terme, avoir froid dans le dos, c’est obéir, faire comme si de rien n’était, et mourir.




http://www.lams-21.com/


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 19 Fév - 2:55