Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Découverte d’une planète naine au-delà de Neptune

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31974

Découverte d’une planète naine au-delà de Neptune

Message par Schattenjäger le Ven 30 Jan - 10:07



Vue artistique d'un transneptunien. Crédit : NASA/JPL/CALTECH/Ciel et Espace

Une équipe américaine annonce la découverte d’un objet situé au-delà de Neptune. Il se trouve actuellement à 85 unités astronomiques (UA) du Soleil, soit 2,5 fois la distance de Pluton. Ses caractéristiques le classent parmi le groupe des planètes naines, qui compte déjà cinq membres (Éris, Pluton, Makemake, Haumea et Cérès).

Désignée sous le matricule 2007OR10, la nouvelle venue a une magnitude absolue de 1,9, soit au 7e rang des objets transneptuniens devant Quaoar (large de 1250 km). Pour connaître sa taille réelle, les chercheurs doivent déterminer la réflectivité de son sol (albédo) grâce à des observations dans l’infrarouge. Néanmoins, ils estiment cette taille entre 1200 et 1600km. C’est donc l’un des 30 plus gros corps du Système solaire, toutes catégories confondues.

Cette planète naine circule sur une orbite fortement excentrée comparable à celle d’Eris. Elle tourne autour de notre étoile en 557 années. Elle s'en approche au mieux à 34 UA, c’est-à-dire une distance comparable à celle de Pluton. À l’inverse, elle s’en éloigne jusqu’à 101 UA, et devient alors le deuxième objet connu le plus lointain du Système solaire après Sedna (dont les caractéristiques physiques sont proches).

Cette découverte montre notre méconnaissance des confins du Système solaire. La découverte du premier transneptunien autre que Pluton date de 1992. Michael E. Brown, codécouvreur de 2007OR10, estime à 50 le nombre de ces objets. Nous ne sommes qu’au début d’un long inventaire.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Découverte d’une planète naine au-delà de Neptune

Message par alpacks le Lun 2 Fév - 23:53

et 1 de + par contre il manque xena dans tout ça qui n'a pas été énumérée ...

par contre bon je suis guère d'accord avec ses reléguations concernant une classification d'objet transneptuniens ...

soit donc en gros la ceinture de kuiper ...

on va quand même pas appeler transneptuniens tout les corps entre neptune et le nuage de oort quand même ...

de toute façon a mon avis on va encore en trouver des dizaines de ses minis planètes de glaces de la taille de petites lunes et lunes moyennes entre oort et la ceinture de kuiper ...

a l'évidence il faudra admettre un jour qu'ils sont issus surement d'une formation autre que la 2 ème ceinture d'asteroïdes qui sont en vrai plutot des comètes

pour moi, je suis de + en + convaincu qu'ils sont tous issus d'une épuration du nuage de oort qui devait etre beaucoup + dense a la formation des planétissimaux centraux dans le premier million d'années du système solaire ...

on sait que le nuage de oort normalement s'est formé de débris de glace et poussière qui se sont fait éjecter sur les bords du système solaire a la contraction du nuage moléculaires d'acrétions ...

plus le nuage se contractait sur lui même, plus il tournait vite, qui est une loi de la physique qu'un objet en rotation sur lui même accélère sa rotation s'il se retrouve densifié ...

monter par exemple sur une plate forme qui tourne sur elle même, fait vous tourner les bras écartés, votre vitesse sera relativement lente ... rapprocher vos bras contre votre corps sur la meme rotation sans se faire relancer par une aide, vous accelererez pourtant sur la même inertie de mouvement de la rotation

le système solaire c'est exactement pareil, plus il s'est contracté, plus il tournait vite, et cette rotation rapide est toujours en fossile sur le soleil ... mais aussi la rotation orbital des planètes autour du soleil dans le meme sens ...

cette rotation a crée une force centrifuge ...

cette force a éjectée énormément de matière qui n'était que faiblement soumise a la gravité des planétissimaux de base et des noyaux des géantes en formation ... sur les bords du système solaire mais selon une sphère et non sur le plan de l'éclyptique ou les planètes sont allignés

seul pluton n'était pas aligné a ce plan de l'éclyptique mais avec un angle de plan d'orbite differend, mais pluton n'est plus une planète ! donc dorénavant les planètes sont toutes belles et bien dans le même plan d'éclyptique ...

ce plan est le fossile du disque d'acrétion plat ...

donc les planètes naines qui ne suivent pas ce plan, mais sont a des angles bien differents comment expliquer ses plans ?

la ceinture de kuiper suit aussi le plan de l'éclyptique ... donc elle ne peuvent pas en provenir ...

seul le nuage de oort est indépedant de ce plan pour expliquer la ressource de débris qui a pu former ses planètes naines ...

de plus le nuage de oort est une sphère sur 360° en volume ...

donc la seule source de matière qui a pu les former c'est bien ce nuage de oort et les compositions correspondent normalement !

soit glace et poussière originelle du nuage moléculaire

après plus tard neptune a réussi je pense a les perturber pour les raprocher de nous ou une étoile très proche qui a frolé le nuage de oort et éjecté plus tard ses planétissimaux entre neptune et le nuage de oort

l'étoile par contre doit elle ne plus etre la, surement un astre juste de passage il y a des milliards d'années qui a frolé les bords externe du système solaire

mais si cette possibilité s'averais juste, ce qui n'est pas forcément le cas, c'est juste une idée de ma part étayé en partie sur des choses vérifiées ...

alors les planètes naines doivent exister par millier dans les confins du système solaire a des limittes ou le soleil ne reflete plus rien ou presque
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 19 Oct - 9:47