Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Conférence de Joël Mesnard; le 14 octobre 2005.

Partagez
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3568

Conférence de Joël Mesnard; le 14 octobre 2005.

Message par sergent garcia le Jeu 29 Jan - 18:39

Que vous soyez d'accord ou pas avec lui...C'est simple, c'est clair, c'est net; c'est du Mesnard

http://www.dailymotion.com/video/x5wran_joel-mesnard-a-chalonsenchampagne_tech
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Conférence de Joël Mesnard; le 14 octobre 2005.

Message par Mikerynos le Jeu 29 Jan - 22:03

Merci pour le lien Sergent, je me le mets de côté... Pour plus tard.


___________________


avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Conférence de Joël Mesnard; le 14 octobre 2005.

Message par Passiflore le Ven 30 Jan - 14:15

Ce que dit Joël Mesnard à propos de ces OVNI qui imitent les accidents d'avions est très intéressant.
D'après ce texte, ils n'en sont pas à leur coup d'essai.
L'accident qui n'eut pas lieu
Le 10 octobre 1931, on attendait le tout nouveau dirigeable américain, l'U.S.S. Akron, qui devait se poser sur le terrain du site Fairfield, à Huntington, en Virginie, à l'occasion d'un match de football qui allait opposer Washington et Fefferson-Marshall.
La première personne qui vit venir le dirigeable fut Harold Mackenzie, qui le vit glisser au-dessus de la ville voisine de Gallipolis, dans l'Ohio. Il appela ses compagnons de travail de la laiterie Foster pour leur dire de le regarder évoluer eux aussi.
Deux d'entre eux, M. et Mme Robert Henke, se rendirent dans la première avenue avec leur ami Claude Parker. Là, tous les trois, ils observèrent le dirigeable à travers des jumelles et furent bientôt rejoints par d'autres curieux. Ils virent tous l'Akron voler au-dessus de la rivière.
De l'autre côté de celle-ci, à Point Pleasant, en Virginie, d'autres personnes observaient en même temps la progression du dirigeable. Il avait entre 35 et 50 mètres de longueur et volait à 100 mètres d'altitude lorsque, à 1 h 50, se produisit un événement terrifiant.
Ainsi que Mme Henke devait le déclarer au Gallipolis Daily Tribune du 12 octobre, "lorsque nous avons aperçu le dirigeable, il nous a paru se déformer et tomber. On eût dit qu'il y avait de la fumée tout autour mais il a pu s'agir de nuages".
Les spectateurs horrifiés virent le dirigeable s'enflammer et s'écraser dans les collines, au sud de Gallipolis.
Une demi-douzaine de témoins rapporta l'incident au Dr Holzer, le propriétaire de l'aéroport de Gallipolis. Très tôt le lendemain matin, on commença à fouiller le site - au sol et du haut des airs - et on ne trouva nulle trace du dirigeable ou de son équipage.
Pour une simple raison : ils n'avaient jamais existé.
Le soir de la prétendue catastrophe, les porte-parole de l'aéroport d'Akron affirmèrent qu'aucune tragédie ne s'était produite : l'Akron était en sûreté dans son hangar tout comme les trois dirigeables de la Goodyear Zeppelin Company. L'Akron avait bien survolé le nord de l'Ohio ce jour-là, mais il n'était pas descendu vers le sud, en direction du stade de Huntington parce que la marine avait refusé d'acquiescer à la demande du sénateur H. D. Hatfield qui en avait eu l'idée.
Tous les aéroports de l'Est et du Midwest assurèrent qu'aucun appareil n'était porté manquant et qu'aucun dirigeable étranger ne survolait cette région des Etats-Unis.
Les témoins continuèrent néanmoins à réfuter toutes les hypothèses selon lesquelles ils auraient vu des vols d'oiseaux ou auraient rêvé la scène. Aujourd'hui, on ne sait toujours pas ce qui a pu se passer, soit en réalité, soit dans l'esprit des spectateurs.
Avant même les avions, il semble que les E.T. aient commencé par les dirigeables.
Tant de personnes n'ont pu être victimes d'hallucinations.
Qui sait si, dans un lointain passé, ils n'auraient pas fait de même pour d'autres types d'accidents :?:

Contenu sponsorisé

Re: Conférence de Joël Mesnard; le 14 octobre 2005.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 5:40