Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Message par Apollyôn le Mar 20 Aoû - 14:40

Il vit seul dans les Andes à plus de 4.000 mètres d'altitude, mâche des feuilles de coca et fait sa cuisine: à 123 ans, Carmelo Flores Laura serait l'homme le plus vieux du monde, selon les registres officiels boliviens.

Avec en toile de fond le majestueux Nevado d'Illampu, qui culmine à 6.382 mètres d'altitude, une des plus hautes montagnes de Bolivie, le vieil homme coule des jours paisibles dans le hameau perdu de Frasquia, à l'ouest de La Paz près du lac Titicaca. Vêtu de ponchos superposés et portant un bonnet surmonté d'un chapeau à larges bords pour affronter les températures extrêmes de l'altiplano, il marche sans aucune aide et n'a plus de dents.



Il confie à l'AFP "avoir parfois quelques douleurs" à la poitrine et à l'estomac mais ne prend pas de médicaments. Toute sa vie, dit-il en langue aymara que traduit un interprète, il a travaillé comme journalier. "Avant, il n'y avait rien à manger, je devais parfois me contenter de lézards ou de serpents. Je leur ouvrais le ventre et je me préparais une friture ou les mettais dans la soupe", raconte-t-il.

"Maintenant, je peux acheter du riz, des vermicelles" qu'il prépare lui-même sur un petit fourneau au flammes avivées par de la bouse de lama, ajoute-t-il. Carmelo Flores Laura a affirmé être né à la fin du 19e siècle, dans des déclarations à une chaîne de télévision locale cette semaine.

Le Tribunal Electoral de Bolivie a confirmé à l'AFP que "monsieur Carmelo Flores Laura est inscrit dans les registres, sa date de naissance est le 16 juillet 1890 et il vit dans la commune de Frasquía, où il est agriculteur". Les autorités de La Paz ont indiqué que ces documents seraient envoyés au Livre Guinness des Records pour qu'il puisse être homologué comme l'homme le plus vieux du monde.

La plus vieille personne vivante dont l'âge est officialisé par une preuve de sa naissance est la Japonaise Misao Okawa, âgée de 115 ans. Le record de la plus vieille personne identifiée revient à la Française Jeanne Calment, décédée à l'âge de 122 ans en 1997.

Carmelo Flores vit seul dans une masure au toit de paille et au plancher en terre battue sans eau courante. Arrivé très jeune dans le village en quête de travail, il est tombé amoureux d'une veuve qu'il a épousée et avec laquelle il a eu trois enfants.

"Elle est morte il y a longtemps", dit-il, tandis que son petit-fils Edwin, âgé de 27 ans et venu lui rendre visite se rappelle que sa grand-mère avait alors 107 ans. Comme son épouse, deux de ses trois fils sont décédés. "Il ne me reste plus qu'un fils, Cecilio", qui vit à El Alto dans la banlieue de La Paz, dit l'aïeul, ému.

Il a aujourd'hui 14 petits-enfants et 39 arrière-petits-enfants.

Frasquía abrite une cinquantaine de maisons entourées de potagers semés d'oignons, de pommes de terre et de fèves, arrosés par les ruisseaux venus de la cordillère. Le hameau dispose également d'une école et d'un dispensaire, mais les villageois doivent parcourir les chemins de montagne pendant trois heures avant de pouvoir s'approvisionner à Arista, la bourgade le plus proche.

Mâchant les feuilles de coca, une coutume ancestrale dans les Andes, pratiquée notamment pour combattre les effets de l'altitude, Carmelo Flores évoque des souvenirs lointains, comme lorsqu'il a été recruté pour se battre comme soldat dans la Guerre du Chaco, opposant la Bolivie au Paraguay (1932-1935), un des conflits les plus sanglants ayant touché l'Amérique latine au XXe siècle.

Du fond de sa mémoire remontent d'autres images de combats lointains et de révolutions passées. "Nous nous sommes battus avec des bâtons et des frondes", dit-il, même s'il ne se souvient plus très bien en quelle année. Doña Francisca Aruquipa, 80 ans, intervient et affirme "bien connaître Carmelo". "C'est mon voisin, mon aîné, dit-elle en aymara. Il aimait beaucoup danser".
source : http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/18/doyen-humanite-carmelo-flores-laura-seul-andes-mache-coca-123-ans_n_3776502.html?utm_hp_ref=fr-insolite


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: 123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Message par FLAM le Mar 20 Aoû - 14:57

Pour vivre heureux (et longtemps), vivons cachés (loin du tumulte et de l'agitation), comme on dit ! Very Happy


___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: 123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Message par Apollyôn le Mar 20 Aoû - 15:12

Sans oublier de mâchouiller de la coca !


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: 123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Message par OLOVNI le Mar 20 Aoû - 22:27

Une récente étude montre que les rescapés des camps nazis vivent  plus longtemps que la moyenne . Mais le fait qu 'ils aient tenu le coup est certainement une expression de leur robustesse .

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1480

Re: 123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Message par anoy le Jeu 22 Aoû - 19:59

C'est un peu comme les enfants des "gens du voyage" qui vivent dans des conditions en deçà des critères de "notre société"... ils résistent à tout !!!  Sauf que ceux que l'ont voient , sont ceux qui sont passés au travers de la plus forte mortalité infantile du territoire...   
Comme quoi ,la sélection naturelle existe encore ... pas très loin de notre porte ..!

Contenu sponsorisé

Re: 123 ans pour le doyen de l'humanité ?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 14:37