Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les mythes Cathares

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Les mythes Cathares

Message par Schattenjäger le Mer 21 Jan - 13:22

Les cathares

A sa mort, chaque cathare reçoit le ‘consolament’, le seul sacrement de l’organisation. Il s’agit d’un baptême spirituel, donné au travers de l’imposition des mains, qui lave celui qui le reçoit de ses pêchés, à la manière de l’extrême onction. Ce sacrement est un véritable passeport pour l’Au-delà.



Ce n’est que plus tard que les cathares seront associés au Graal. C’est d’abord Napoléon Peyrat, un pasteur du Languedoc, dans son œuvre magistrale ‘L’Histoire des albigeois’, publiée en 1872, qui donnera naissance au mythe. Il dira notamment que de Montségur qu’il s’agit d’un « tabernacle aérien qui recueillit les débris de l’Aquitaine sur la mer de sang’. C’est finalement au 20e siècle que les cathares déchaîneront les passions, lorsque le nazi Otto Rahn, proche du sinistre Himmler, se passionne pour leur histoire. Il en fait des Aryens, et des descendants des Wisigoths, qui avaient envahi le pays au 5e siècle. C’est lui qui relie les cathares au Graal.

L’affaire liant les cathares au Graal, tourne autour de la dernière bataille, près de Montségur. Le dernier retranchement de cathares décimés par l’Inquisition. Alors que les croisés font le siège de la forteresse, l’assaut est donné par les cathares, en infériorité numérique, épuisés et sans aucune chance de l’emporter. Ce véritable suicide aurait été en réalité une diversion pour permettre à quelques hommes de mettre en lieu sûr une relique O combien précieuse. Otto Rahn pense qu’il s’agit d’une coupe qui aurait servi à Joseph d’Arimathie à recueillir le sang du Christ. Il étaye son raisonnement en associant le château de Montségur à celui de Montsalvatge chez Wolfram, le château du Graal. Là serait donc le véritable but de la seule croisade menée en Terre Chrétienne. Il s’agit bien entendu d’un mythe, mais poursuivit par des groupes néo-cathares, encore bien vivants de nos jours…

En savoir plus > http://www.unisciences.com/croyance/dossiers/cathares.php3.php?id=30&page=3&no_partie=0
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Les mythes Cathares

Message par casseron le Jeu 22 Jan - 22:37

C’est d’abord Napoléon Peyrat, un pasteur du Languedoc, dans son œuvre
magistrale ‘L’Histoire des albigeois’, publiée en 1872, qui donnera
naissance au mythe.

Cette phrase est d'une importance extraordinaire. Car Peyrat a bien créé un mythe et pas rapporté quelque chose d'historique.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les mythes Cathares

Message par alpacks le Sam 24 Jan - 9:28

"C’est finalement au 20e siècle que les cathares déchaîneront les passions, lorsque le nazi Otto Rahn, proche du sinistre Himmler, se passionne pour leur histoire. Il en fait des Aryens, et des descendants des Wisigoths, qui avaient envahi le pays au 5e siècle. C’est lui qui relie les cathares au Graal. "

ça, ça m'a toujours fait délirer et montre a quel point les NAZI faisaient des montages de patrimoine héréditaire physique pour la race aryenne completement invraisemblable ... et completement dénué de sens ...

car en réalité le patrimoine génétique de l'ensemble des occitants et a vrai dire l'ensemble de la population française du quart sud, et meme un bon tiers sud est un imbroglio de souche venant de la péninsule italienne, de souche arabe par l'intermédiaire de la péninsule ibérique ...

car n'oublions pas que les espagnoles eux meme descendent en bonne majorité de souche arabes mais partiellement ...

cela se voit et se comprend rapidement pourquoi les médithéranéen en europe sont souvent brun, mate ... et idem de toute façon pour l'italie qui a des souches arabo-turcs remontant de loin et des brassages de l'antiquité tout autour de la medithéranée ...

pour la péninsule ibérique, eux se sera tout un pan du début du moyen age ou les arabes ont carrément possédé le territoire pendant plusieurs siècles et laisseront derrière eux une souche qui caractérisera nombreux espagnoles aujourd'hui ...

bien entendu, je fait pas de descriptisme, juste bon une réalité bien que se sont des gens de "race" blanche (le concept de race me pose pas de problème, et existe bien pour moi scientifiquement, tant qu'on en fait pas du "racisme" proprement parlé, ou est le problème ? nul part) avec des héritages typique de l'influence arabe ou plutot du maghreb puisqu'ils n'ont jamais vraiment été arabe, bien que les migrations antique de la péninsule arabique au maghreb sont une réalité aussi ...

pour moi la plupart des français du sud sont un mélange de souche arabe, et barbare qui caractérise en vrai le type médithéranéen

après bon les choses se compliquent un peu avec les nombreux flux migratoires internes a la france du 19 ème siècle ou pas mal de blanc issue donc des barbares et celtes qui font les 2/3 du pays ont migré dans la zone médithéranéene, puis les grandes vagues de migrations italiennes qui ont suivi la révolution industrielle

elle aura été plus tardive dans le sud du pays que dans le nord et le centre, mais une fois arrivée a marseille et autre grandes villes du sud, la révolution industrielle faira migrer une quantité très importante d'italiens

alors après voir les nazis se pavaner et classer ce qui les arangent par les mythes des "aryens" ooooo pute-vierge ... ! té revla lé teuton qui nou esscagasse !

mais le pire dans tout ça, c'est que les cathares en quoi peuvent ils etre lié a une quelconque race puisque :

On appelle « Cathares » (du grec ancien καθαρός / katharós, « pur ») les adeptes d'un mouvement religieux dualiste chrétien médiéval. Le nom a été donné par les ennemis de ce mouvement, jugé hérétique par l'Église catholique et adopté tardivement par les historiens. « Communauté à deux niveaux1 », les adeptes de ce mouvement se nommaient eux-mêmes « Bons Hommes », « Bonnes Dames » ou « Bons Chrétiens », mais étaient appelés « Parfaits » par l’Inquisition, qui désignait ainsi les « parfaits hérétiques », c’est-à-dire ceux qui avaient reçu le consolamentum, c’est-à-dire l'imposition des mains et faisaient la prédication, par opposition aux simples « fidèles » hérétiques


bref voila quoi ... c'est a la base une idéologie, pas un peuple particulier avec ses traits ... m'enfin les nazis n'en seront pas a une bourde qui refoulent la cagasse
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 9:46