Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Apollyôn le Ven 19 Oct - 21:49

Loin de moi l'idée de laisser penser que la société Air Fuel Synthesis vende du vent afin de recueillir des apports d'actionnaires intéressés par son processus d'extraction du dioxyde de carbone en suspension dans la vapeur d'eau pour produire du pétrole. Mais, c'est humain, faisant résolument face à la facilité, je ne peux m'empêcher de formuler un mauvais jeu de mots. Air Fuel Synthesis se targue de pouvoir, d'ici deux ans, produire une tonne de carburant quotidiennement.
Vous vous souvenez des avions renifleurs ? Vaste arnaque que l'on a pu considérer couverte par des pouvoirs publics en vue de financer la campagne électorale de la formation au pouvoir… Ces appareils étaient censés embarquer une sorte de radar détectant des nappes de pétrole.
Là, contrairement à ce que pourrait laisser penser mon titre, la très sérieuse institution des Ingénieurs mécaniciens britanniques salue la découverte d'Air Fuel Synthesis, de Stockton-on-Tees. L'annonce en a été faite lors de la conférence IMechE CO2 et elle a été répercutée par The Independent, puis par toute la presse mondiale.
Autant remonter à la source pétrolifère, soit au site d'Air Fuel Synthesis, qui admet fort volontiers que tout cela semble « trop beau pour être vrai ». L'argument que l'association des ingénieurs mécaniciens britanniques et que le Cleantech Investor Future Transport Challenge aient salué la découverte ne pèse pas peu.
Autant que l'impression 3D, ou les avancées du moteur à hydrogène, la perspective d'utiliser un carburant non issu des énergies fossiles peut participer d'une troisième révolution industrielle, après celles de la vapeur et de l'informatique.
Parmi les investisseurs figurent BP Alternative Energe, le Powertrain Research & Advanced Engineering Europe de Ford. AFS se propose véritablement de pouvoir produire une tonne équivalent pétrole par jour dans une seule unité de production. Elle serait située à proximité de, par exemple, une brasserie, une distillerie, ou d'une unité de traitement de déchets. Le coût de production ne serait pas supérieur à celui de l'extraction pétrolière, voire inférieur.
L'efficacité, en termes de pertes énergétiques entraînées par le processus serait de l'ordre d'un tiers, tout comme pour une centrale thermique utilisant le charbon. Mais avec ce procédé, pas de terril, pas d'effluents toxiques, pas de pollution, même sous forme de rejet d'oxydes de carbone.
De plus, ces unités pourraient être couplées avec des centrales éoliennes pour mieux stocker et redistribuer l'énergie électrique produite.
Le procédé est comparable à un processus naturel exigeant beaucoup, beaucoup plus de temps, soit la photosynthèse. Les carburants obtenus pourraient remplacer le diésel, l'essence, et même le kérosène. Carbone et hydrogène, contenus dans l'air et l'eau, sont filtrés ou transformé par électrolyse. AFS envisage de produire une tonne/jour en 2013, puis de monter à dix tonnes quotidiennes, vers 2015. Le carburant pourrait être mixé avec des biocarburants.
Vers 2020, des véhicules adaptés pourraient être commercialisés, le plan à long terme (2025) étant d'atteindre dix millions de tonnes annuelles.
Rappelons que la France compte encore six centrales thermiques à charbon (en Bretagne, Normandie, Lorraine et Provence), cinq à fuel (dont Porcheville et Aramon) et que, comme le Royaume-Uni, le pays est de plus en plus dépendant des importations de gaz naturel.
Dans un premier temps, le carburant propre ainsi produit devra être mélangé avec d'autres. Dans un second, il pourrait être utilisé directement. Le but est bien sûr de parvenir à ce que ce produit soit moins cher à élaborer que l'extraction et la transformation d'énergies fossiles diverses.
L'autre avantage, c'est que, ainsi, des régions isolées mais dotées d'unités de production d'électricité marémotrice, hydraulique ou éolienne, solaire, géothermique, pourraient stocker en quelque sorte les surplus produits sous forme de carburant.
Pour le moment, il faut compter 420 euros pour extraire une tonne de dioxyde de carbone de l'air. Mais demain ? Après tout, produire une ampoule électrique coûtait 7 000 fois plus cher initialement qu'à présent… Pour le moment, il est surtout tenté de capturer le dioxyde de carbone produit par des centrales thermiques au charbon.
Bien que British Petroleum soit au nombre des premiers investisseurs, AFS se refuse à ouvrir son capital aux industries pétrolières de manière plus importante. Pour le moment, les futurs actionnaires se bousculent aux portes (et surtout serveurs) de l'unité de Darlington qui a déjà produit cinq litres de carburant à Stokton-on-Tees. Nick Clegg, vice-Premier ministre, à la lecture de la presse, est allé se rendre compte sur place. Il a été accueilli par le fondateur, le professeur Tony Marmont, un ancien de la Shell, qui a versé au pot initial 600 000 livres sterling (la moitié du capital de départ).
Une compagnie produisant et distribuant des sodas serait le plus important contributeur à ce jour. AFS veut recueillir, dans un premier temps, six millions de livres.
Toutefois, le professeur Richard Darton, de l'université d'Oxford, a quelque peu douché les enthousiasmes. Pour lui, la rentabilité ne risque pas vraiment d'être assurée avant quelques décennies. « Pour le moment, pas de décollage en vue, » a-t-il conclu (it's not going to fly). Hmm… même pas pour un petit moteur auxiliaire de planeur ?
source : http://www.come4news.com/le-petrole-extrait-de-lair-par-des-avions-renifleurs-310577

Le site officiel de AFS (en anglais) : http://www.airfuelsynthesis.com/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
fred82
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 135

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par fred82 le Ven 19 Oct - 23:16

Voila une point qui serais positif, mais personne n'en
parles les russes on re ouvres de très anciens puits de pétrole ,la qualité est supérieur et niveau raffinage moindre.
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Caribou le Sam 20 Oct - 1:05

Le titre "Des hydrocarbures extrait de l'air" n est pas approprié.
C'est seulement du CO2 qui est extrait.

Ensuite sur le fond, il n'ont pas inventé la poudre...et ces réactions sont biens connus.
En bref
Capturer le CO2 coute de l’énergie
Hydrolyser de l'eau pour faire du H2 nécessaire à la réaction coute de l'énergie.
Au final le bilan est bien évidemment négatif.

Le seul intérêt de mon point de vue est de revaloriser le CO2 d'usine très polluante, à condition que l’énergie utilisé pour tout le procédé soit issue du nucléaire ou d'une énergie renouvelable (non émettrices de CO2). Enfin une fois dans le moteur l'hydrocarbure réémettra du CO2 de toute manière.

La technologie H2 est bien plus intéressante que leur bazar (mis à part le risque d'explosion Laughing).
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Mirmi le Sam 20 Oct - 9:01

Si on pouvait généraliser l'utilisation de l'énergie de l'intérieur de la terre (la géothermie), on pourrait faire tout ça !
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Caribou le Sam 20 Oct - 9:52

Si on pouvait généraliser l'utilisation de l'énergie de l'intérieur de la terre (la géothermie), on pourrait faire tout ça !

Hum le soleil me semble un meilleur plan. Une formidable source d'énergie qui nous bombarde d’énergie pure (photons). C'est lui qui rend la température de la Terre propice à la vie et qui fournit l’énergie nécessaire à la photosynthèse et donc à toute la chaine alimentaire qui en découle.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Mirmi le Sam 20 Oct - 12:55

Oui mais faudrait pas mal de surface; et même en tirant 100 % de photons sous nos latitudes (les panneaux solaires actuels ont un rendement de l'ordre de 15 % seulement) ça ne fait que 300 watt le m² environ (si mes souvenirs sont bons) !
Et sous les tropiques, c'est autour de 1000 watts il me semble.
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Caribou le Sam 20 Oct - 13:30

Oui c'est sur, c'est loiiiiiiiiiin d’être au point, ce que je veux dire c'est que c'est de ce coté là qu'il faut creuser si l'on veut résoudre nos problèmes énergétique et d'émissions de dioxyde de carbone.
Sinon il y a aussi la fusion qui serait une solution. Wink
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Mirmi le Sam 20 Oct - 15:48

Justement, le problème est là ! C'est trop loin d'être au point alors que le besoin en énergie devient de plus en plus pressant.

En fait je me demande si cette crise financière puis économique qu'on nous a 'vendu' et qui nous pourris, n'est pas, en fait, une crise 'entropique' dûe à un manque d'énergie. Quand je dis entropique, je sous entend; la réduction des trajets, la sur-production, le temps passé à produire qui devra augmenter, les prix des aliments qui augmentent et même les services dont les prix augmentes !

Faudrait lancer un débat que le forum là-dessus parce que je suis sûre qu'il y a un lièvre à lever et sans doute des solutions à ce problème qui nous touchera tous à un moment donné.
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Caribou le Sam 20 Oct - 17:26

C'est une question très complexe.
A vrai dire de mon point de vue plus l’Énergie est facile d’accès, plus les volumes de productions augmentent tout en étant aussi à des prix plus abordables. Ce qui semble favorable pour l'économie.

Mais d'un autre coté il faut moins de monde et moins de temps pour produire, cela mène donc tôt ou tard à une augmentation du chômage.

Donc pour ma part ça serait au contraire une énergie devenu trop facile d’accès en Occident qui aurait crée un déséquilibre. Favorisant les pays ou l’Énergie n'avait pas encore substitué totalement l'huile de coude. La chine se retrouve ainsi des ses 'trente glorieuses' mais il lui arriva la même chose qu'à nous à terme. Les salaires vont augmenter et bientôt les jolies petites mains des chinoises ne seront plus rentable face à un bon vieux litre de pétrole.

Economiquement si l’Énergie venait à être hors de prix mondialement ca serait peut être une bonne chose pour nous !

La question mérite débat en effet Wink
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Mirmi le Dim 21 Oct - 10:10

Euh, non ! Si l'énergie devenait hors de prix; c'est tout notre système économique et social qui s’effondrerait. Pour nous ça serait une catastrophe
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par OLOVNI le Dim 21 Oct - 11:27

Le coût de l' énergie est bien sûr un facteur important de la performance économique
N 'oublions pas toutefois que nous ne sommes pas totalement dépendant du pétrole et que le prix a la pompe est artificiel, ( 80% de TIPP+ TVA)
Et que, même quand le prix du baril double , les pays en voie de developpement continuent leurs croissances
Un vieux slogan des années 70 disait" En France , on a pas de pétrole, mais on a des idées!"
C 'est ça qui nous manque aujourd'hui ! De la créativité !
Et il y a des milliers d 'idées à travers le pays, il faut juste arrêter cette sinistrose ambiante et encourager l 'esprit d 'entreprise . Ne pas vouloir conserver a tout prix un modèle et des entreprises qui n 'ont plus de relation avec nos nouveaux besoins
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Caribou le Dim 21 Oct - 12:51

Euh, non ! Si l'énergie devenait hors de prix; c'est tout notre système
économique et social qui s’effondrerait. Pour nous ça serait une
catastrophe

On ferait un petit recul technologique, ça déstabiliserait le systeme certe, mais si le prix du transport des productions depuis la Chine devenait conséquent on reprendrait une activité locale (donc de l'emploi). De toute façon l’Énergie sous la forme de pétrole et de charbon il va falloir apprendre à drastiquement la réduire, ou nos enfants vont vivre dans un monde climatiquement instable et étouffant.

le prix a la pompe est artificiel, ( 80% de TIPP+ TVA)
C'est vrai qu'on à encore une marge, et des stocks conséquents, mais associé a la hausse des salaires dans les pays en voie développement on peu espérer une relocalisation partielle à moyen terme.

En France , on a pas de pétrole, mais on a des idées!"
C 'est ça qui nous manque aujourd'hui ! De la créativité !

Beaucoup de nos idées, on laisse la Chine les copié pour les revendre plus cheap.
Avion,TGV,voiture( les Renault c'est pas trop grave Razz)...et des milliers d'autres moins emblématiques.
Il faudrait surtout régler ce problème pour redonner un coup de fouet à notre créativité.

Contenu sponsorisé

Re: Des hydrocarbures extraits de l'air ?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 24 Mai - 0:04