Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

3 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des cités perdues découvertes en Libye

Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7232

Des cités perdues découvertes en Libye Empty Des cités perdues découvertes en Libye

Message par Apollyôn Mar 8 Nov - 20:29

La chute de Mouammar Kadhafi a permis aux archéologues d’explorer l’héritage pré-islamique de la Libye, ignoré jusque là. Des images satellites ont permis d'apporter de nouvelles preuves de l’existence d’une civilisation perdue dans le désert du Sahara. De quoi aider à réécrire l'histoire du pays.Les images satellites ont permis de localiser les traces d'une civilisation dans une des régions les plus inhospitalières du désert, rapporte le ScienceDaily sur son site internet. Cent fermes fortifiées, des villages avec des châteaux et plusieurs villes datant de 100 à 500 apr. J.-C. ont été découvertes par une équipe britannique de l’université de Leicester.

Ces "cités perdues" ont été construites par une ancienne civilisation appelée Garamantes. "C’est comme si quelqu’un arrivait en Angleterre et découvrait soudainement tous les châteaux médiévaux. Ces colonies n’ont pas été explorées, ni enregistrées sous le régime de Kadhafi", explique le chef de projet David Mattingly, professeur d’archéologie romaine à l’université de Leceister. La qualité de conservation des cités serait également exceptionnelle.

Ces nouvelles découvertes remettraient également en question une vision datant des romains selon laquelle les Garamantes se composaient de nomades barbares. "En fait, ils étaient hautement civilisés et vivaient dans de grandes agglomérations fortifiées. C’était un État civilisé avec des villes et des villages, un langage écrit et des technologies de pointe", peut-on lire sur le site ScienceDaily.com.

En février, les archéologues avaient été obligés de quitter la région lors des révoltes anti-Kadhafi, mais maintenant que la sécurité est restaurée, ils espèrent pouvoir retourner sur le terrain.

"Ce sont les premières villes construites en Libye qui ne viennent pas des colonisations grecques et romaines". Tous les écoliers devraient apprendre que les Garamantes font partie de leur histoire et de leur héritage, selon le professeur Mattingly.
source : http://www.levif.be/info/actualite/sciences-et-sante/des-cites-perdues-decouvertes-en-libye/article-4000003163520.htm




Des observations satellites ont permis de découvrir un grand nombre de constructions appartenant à une de civilisation pré-islamique dans le désert Libyen.


Des cités perdues découvertes en Libye 2659845

Plus de 100 fermes fortifiées, des villages entourant des châteaux avec des murs de quatre mètres de hauteur encore debout, des cimetières, des puits et des systèmes d’irrigation…l’inventaire est impressionnant. Toutes ces constructions ont été découvertes dans le désert dans le sud-ouest de la Libye grâce à des relevés satellites.

Des cités perdues découvertes en Libye 2656045
Image satellite avec interprétation archéologique : les fortifications sont en noir, les zones d'habitations sont en rouge et les oasis sont en vert. Copyright 2011 Google, image copyright 2011 DigitalGlobe
La plupart des vestiges datent de 100 à 500 ans après JC. Ces cité redécouvertes ont probablement été construites par une civilisation méconnue, celle des Garamantes, dont la culture était bien plus avancée et historiquement plus importante que ce qui était supposé par les premiers historiens.

Les Garamantes étaient un ancien peuple libyco-berbère qui vivait entre la Libye et l'Atlas plus particulièrement autour des oasis de Djerma (nom moderne de leur capitale, Garama) et de Mourzouk. Leur nom signifierait « les gens de la cité ».

Les résultats remettent en question une vision datant de l’Empire Romain faisant des Garamantes des nomades barbares et des fauteurs de troubles. «En fait, ils étaient hautement civilisés, vivaient dans de grandes agglomérations fortifiées, surtout autour des oasis. Cette civilisation formait un état organisé avec des villes et villages, une langue écrite et des technologies de pointe. Les Garamantes ont été des pionniers dans l'établissement des oasis et l'ouverture commerce transsaharien », a déclaré le professeur David Mattingly, de l’université de Leicester.

Des cités perdues découvertes en Libye 2656047
Image satellite avec en noir un village fortifié, en rouge le cimetière et en vert des jardins d'oasis. Copyright 2011 Google, image copyright 2011 DigitalGlobe
«L'imagerie satellitaire nous a donné la capacité de couvrir une grande région. Les preuves suggèrent que le climat n'a pas changé au fil des années et nous pouvons voir que ce paysage inhospitalier sans précipitations était autrefois très densément construit et cultivé. Ce sont des paysages antiques tout à fait exceptionnels, tant en termes de gamme de caractéristiques que de qualité de conservation», explique le Dr Martin Sterry, également de l'Université de Leicester, qui a été en grande partie responsable de l'analyse des images.

Les chercheurs ont été forcés d'évacuer la Libye en février lorsque la révolte anti-Kadhafi a commencé, mais ils espèrent pouvoir retourner sur le terrain dès que la sécurité sera entièrement restaurée. «C'est un nouveau départ pour la Libye et une chance pour le peuple libyen de renouer avec leur histoire depuis longtemps réprimée », explique le professeur Mattingly. «Ces vestiges représentent les premières villes en Libye qui n'ont pas été construites par la colonisation des peuples méditerranéens comme les Grecs et les Romains».


(source : http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20111108.OBS4104/des-chateaux-dans-le-desert.html)

Bon, où est mon chapeau ?
Des cités perdues découvertes en Libye Chapeau-indiana-authentique
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 7174

Des cités perdues découvertes en Libye Empty La chute de Kadhafi permet de mettre au jour une civilisation

Message par Macha Jeu 17 Nov - 17:31

La chute de Kadhafi permet de mettre au jour une civilisation

Des cités perdues découvertes en Libye 79596504-1125-11e1-95e3-6fa1c6ee03f7
Des pans de murs de quatre mètres de haut demeurent intacts. Crédits photo : Toby Savage/University of Leicester.

La chute de Kadhafi a permis à des archéologues anglais de mener des recherches sur les Garamantes, peuple antique perdu dans l'actuel Sahara. Ceux que l'on pensait être de simples nomades s'avèrent être de grands bâtisseurs à la pointe de la technologie.

Les Romains, Virgile et Tite-Live en tête, nous les avaient présentés comme des barbares nomades, frustres, ignares et prompts à semer le trouble aux marges de l'empire. Dans Salammbô, Flaubert en faisait des mercenaires anthropophages de l'armée carthaginoise qui ne «respectaient aucun dieu». Ces portraits peu reluisants des Garamantes, peuple préislamique qui habitait le sud de l'actuelle Libye depuis le IIIe millénaire avant notre ère, sont aujourd‘hui en passe de voler en éclats aux découvertes de chercheurs de l'Université de Leicester , permises par la chute de Kadhafi.

«Technologies de pointe»

Car c'est bel et bien une civilisation doté d'un État, organisée en grandes agglomérations tournées vers le commerce transsaharien et maîtrisant des «technologies de pointe» qui a été mise au jour ces derniers mois.

Des cités perdues découvertes en Libye Dcc12a88-111f-11e1-95e3-6fa1c6ee03f7
Image satellite colorisée suivant les interprétations archéologiques. Les fortifications
sont en noir, les zones d'habitations en rouge et les oasis en vert.
Crédits phto Google, image copyright 2011 DigitalGlobe/University of Leicester


Grâce à l'utilisation de l'imagerie satellite, l'équipe britannique a découvert plusieurs villes datant de 100 à 500 ans après Jésus-Christ. Plus de 100 fermes fortifiées, des villages surmontés de châteaux de briques de boue rouge, des cimetières ainsi qu'une multitude de puits et de systèmes d'irrigation sophistiqués sont apparus sur les clichés.

Une reconnaissance sur place a permis de certifier que la conservation des ruines, dont des pans de murs de quatre mètres de haut demeurent intacts, est miraculeuse. Et pour cause, les vestiges sont situés au beau milieu d'une région saharienne particulièrement inhospitalière et aujourd'hui totalement déserte. Ce qui était loin d'être le cas il y a 2000 ans : «Des preuves suggèrent que le climat n'a guère changé au fil des années mais que ce paysage hostile avec zéro précipitation était autrefois densément construit et cultivé», explique David Mattingly, le chef du projet.

Des ruines inconnues de Kadhafi

Ces recherches avaient jusqu'alors été menées avec une grande discrétion, sans y associer le gouvernement libyen. Les universitaires assurent en effet que «ces colonies n'étaient pas connues du régime de Kadhafi», assez peu réputé pour sa rigueur dans la préservation des sites archéologiques, lui qui fut accusé en juillet dernier de cacher des armes dans les ruines romaines de Leptis Magna pour les préserver des frappes .

Le fantasque despote tombé, les découvertes peuvent aujourd'hui être révélées. Forcée de quitter la Libye en février dernier à cause du conflit, l'équipe espère retourner sur place dès que sa sécurité sera assurée. Afin de répertorier au plus vite ce patrimoine sorti des sables, le Service des antiquités libyennes, sans ressource sous l'ère Kadhafi, s'est vu accordé une aide conséquente de 2,5 millions d'euros venue des fonds européens et du Leverhulme Trust.

Ces ruines sont « les premières villes en Libye qui ne sont pas des traces de colonies de peuples méditerranéens comme les Grecs et les Romains », assure David Mattingly. «Les Garamantes devraient être au centre de l'enseignement de l'histoire aux écoliers libyens, qui doivent apprendre leur histoire et leur patrimoine. » En somme, une saine réécriture de l'histoire à mener en parallèle à la construction nationale de la Libye.

Source : http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/11/17/01008-20111117ARTFIG00600-la-chute-de-kadhafi-permet-de-mettre-au-jour-une-civilisation.php
rilci
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze


Nombre de messages : 740

Des cités perdues découvertes en Libye Empty Re: Des cités perdues découvertes en Libye

Message par rilci Ven 18 Nov - 11:34

Du boulot en perspective...en espérant que les archéologues français seront présent...Very Happy
Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7232

Des cités perdues découvertes en Libye Empty Re: Des cités perdues découvertes en Libye

Message par Apollyôn Ven 25 Nov - 14:35


Contenu sponsorisé


Des cités perdues découvertes en Libye Empty Re: Des cités perdues découvertes en Libye

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 10:46