Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
Le Deal du moment : -42%
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black ...
Voir le deal
52 €
Le Deal du moment : -29%
– 200€ sur le Robot multifonction Moulinex ...
Voir le deal
499.99 €

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Lun 27 Oct - 0:56

Salut Xfiles33 (Brice ?)

Pour la conspiration d'Orion, il y a un sujet sur le forum avec aucun commantaire.
http://ufologie.forum-actif.net/les-news-ufologiques-f11/la-conspiration-d-orion-t299.htm

Pour Garry, Avec toutes les pressions médiatiques et certainement autres que cela. Je pense qu'actuellement il pense à sauver sa liberté, et non à parler. Parler lui serait fatal, car il ne peu que faire pression lui même, grâce à d'éventuel connaissance de sa part à dévoilé. Il peu bluffer dans cette option.

Ps > Merci de réaliser une présentation sur le forum Wink




sa sert à rien, c'est informations il devrait les dires au repas ufologiques bordelais Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 801686 Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 721410
Avec cela, c'est la gloire assuré clown
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Jeu 15 Jan - 12:51

Le pirate chasseur d'OVNI éviterait finalement l'extradition

L'extradition de Gary McKinnon de l'Angleterre vers les États-Unis où il serait jugé pour la plus grande attaque pirate jamais menée contre le Pentagone et la Nasa pourrait ne finalement pas avoir lieu. En effet, les avocats de l'homme qui cherchait des petits hommes verts ont probablement trouvé la parade afin que Gary soit jugé en Angleterre.

De fait, il existe la possibilité de plaider coupable pour une infraction, conformément au Computer Misuse Act , qui légifère sur l'utilisation des ordinateurs en Grande-Bretagne et surtout leur utilisation abusive. En agissant de la sorte, notre ufologue pourrait s'éviter l'extradition vers les États-Unis, qui lui promettent, avant même le procès, de passer de longues heures en prison, voire des années.

Karen Todner, l'avocat de Gary, a rédigé un courrier adressé au directeur des affaires judiciaires publiques, dans lequel on peut lire que Gary reconnaît sa culpabilité dans l'utilisation frauduleuse d'ordinateurs sur le sol anglais permettant donc au ministère public d'entamer une procédure contre le pirate. Une alternative exceptionnelle, puisqu'on proposera à Gary de se couper un bras ou de boire du pus ; en effet, les chances d'un procès équitable outre-Atlantique s'avèrent plutôt minces.

De fait, il aurait commis pour 598 000 € de dégâts en s'introduisant dans les machines de la Nasa, ajoutant que le système de sécurité était littéralement « de la merde ». Atteint d'autre part du syndrome d'Asperger, qui caractérise les personnes obsessionnelles à tendance géniale, la mère de Gary avait tenté d'appuyer cet argument auprès de la Justice. « Beaucoup de personnes atteintes de ce syndrome ont un sens aigu de la justice autant qu'ils ont des lubies, ce qui peut les amener à avoir des ennuis. Pour Gary, l'obsession, ce sont les ordinateurs », écrivait Janis Sharp.

Aux États-Unis, Gary pourrait d'ores et déjà écoper d'une peine de 70 ans de prison, s'il est reconnu coupable. Ayant admis qu'il avait eu accès à 97 ordinateurs de la Navy, de l'armée de terre, de la Nasa et du Pentagone, les chances qu'il en réchappe sont minces. Mais nul ne dit que la sentence sera plus clémente en Angleterre, pays à partir duquel il a commis ces infractions.
alpacks
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par alpacks le Jeu 15 Jan - 14:58

cela en devient completement ridicule et disproportionné !

a t'il tué des gens ? NON

a t'il divulgué des infos ultra secrètes ? NON

a t'il fait du dégat matériel ? OUI et alors ? depuis quand écope t'on de 70 ans de prison pour 600 kilo euros de dégat ?

tout ceci n'est qu'un simulacre totalitaire et une belle démonstration judiciaire que les USA sont en train de chuter extremement bas dans l'état de droit, la vindicte envers l'homme et la relativisation des faits et concéquences ...

surtout qu'en + tout le monde de la sécurité informatique sait très bien que ce genre de petit génie du crack sont nécéssaires a l'élaboration de meilleurs remparts informatiques pour la protection d'informations strategiques ! tout comme cela l'est aussi pour les réseaux informatiques de la finance mondiale ...

70 ans de taule, tuez 5 personnes aux USA dans des altercations pas très clair entre agressions, bagarres qui ont mal tourné voir meurtre pour etre rentré sur votre propriété et vous écoperez d'a peine 5 a 10 ans ...

décidement l'amérique totalitaire ratrappe la caricature !

bon j'imagine aussi, que la GB doit se méfier de se genre de décision a prendre, car l'extrader aux USA pourrait lui attirer les foudres de la cour européenne et de la protection des droits de l'homme ...

car la manifestement, se sont des droits humains bafoués lorsque de tels simulacre judiciaire s'agite en "père fouettard l'éternel oncle sam big brother system ltd & co"
Anonymous
Invité
Invité

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Invité le Sam 17 Jan - 0:58

en plus voila aux etats unis si tu es jugé plus de trois fois pour des faits répréhensibles, il n'y a pas dans certains états, l'echelle de valeur comme en france avec delit, crime etc.


conclusion une femme a volé un rouleau de papier toilette dans un hotel (son nom etait l'quivalent de papier toilette, elle l'a fait pour rire) , troisième condamnation =10 ans de prison ... (il y a eu a l'epoque un polemique autour de sa condamnation justement)
Anonymous
Invité
Invité

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Invité le Dim 18 Jan - 10:58

Source OVNI USA :

Le pirate informatique Gary McKinnon a décidé de plaider coupable, selon la législation britannique. Il joue sa dernière carte pour éviter l’extradiction aux Etats-Unis, où il risque une peine de 70 ans d’emprisonnement.

McKinnon est accusé de s’être introduit dans 53 ordinateurs de l’Armée
américaine, et 26 de l’US Navy, dont ceux d’un arsenal, dans le New
Jersey, qui est chargé de fournir en munitions la flotte atlantique.
Il avait également fouillé dans 16 ordinateurs de la NASA, un du Ministère de la Défense, et un autre de l’US Air Force. rappelle qu’il s’était fait prendre en 2002, “alors qu’il était connecté sur un ordinateur du Johnson Space Centre de Houston, au Texas, en essayant de télécharger une photo assez imprécise, en noir et blanc. Il pensait qu’elle montrait un vaisseau
alien.


Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 GaryMcKinnon2_small
Les ufologues aimeraient bien voir cette image, qui est au centre de l’accusation, pour en juger par eux-mêmes. Les autorités n’avaient pas eu de difficultés à le localiser parce qu’il utilisait son adresse email personnelle… Le procureur britannique fera connaître sa réponse mardi 20 janvier. Entre-temps, la justice américaine a laissé entendre que sa condamnation pourrait être ramenée à quelques mois. Gary McKinnon continue d’affirmer qu’il n’a causé aucun dommage à ces matériels informatiques.


Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Dim 18 Jan - 14:51

Gary McKinnon continue d’affirmer qu’il n’a causé aucun dommage à ces matériels informatiques.

Je ne vois pas quel dommage il aurait pu créer de toute maniére, vue le but de la démarche qu'il réalisé.
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Mar 27 Jan - 12:25

La justice donne une nouvelle chance à Gary McKinnon

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Gary_mckinnon3

Une cour britannique a jugé vendredi dernier que l’homme qui a piraté les ordinateurs des militaires américains aura la permission d’être entendu une nouvelle fois par la justice.

Gary McKinnon, le hacker de 42 ans, qui a été diagnostiqué atteint du syndrome d’Asperger , une forme d’autisme, a admis avoir pénétré dans les ordinateurs militaires. Son avocat avait déclaré que McKinnon risquait d’attenter à ses jours s’il se voyait extradé.

Lord Justice Maurice Kay a accepté de petmettre à l’avocat de McKinnon de présenter ses argument lors d’une audition en mars, qui pourra déterminer s’il a une chance de légalement faire appel de son extradition.
Janis Sharp, la mère de McKinnon :

[i]Nous sommes très heureus que la cour britannique ait monté du bon sens et de la compassion en permettant à notre fils Gary, un jeune homme atteint du syndrome d’Asperger, d’obtenir cette nouvelle lecture, [...] Nous avons toujours été outragé par la décision du Home Office de le faire extrader pour être jugé dans un pays étranger dans lequel il subirait une sentence hors-proportions pour ce qui est essentiellement un crime d’eccentricité.
Les avocats du Home Secretary ont argumentés contre la nouvelle lecture, disant que le risque pour la santé de McKinnon était faible. Les procureurs US affirment que McKinnon a pénétré par effraction dans 97 ordinateurs appartenant à la NASA, au département de la défense et à plusieurs branches de l’armée depuis une chambre située dans un maison du nord de Londres, causant près d’un milliard de dollars de dommages.

McKinnon dit qu’il recherchait des preuves de l’existence des Objets Volants Non-Identifiés et a seulement réussi à pirater ces ordinateurs du fait du manque de sécurité de ceux-ci. Les effractions ont eu lieu peu après les attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, elles ont eu pour effet l’extinction des ordinateurs militaires du district responsable pour la protection de Washington, D.C. et ont effacé des logs de la Naval Weapons Station Earle dans le nord du New Jersey.

McKinnon avait été pris en 2002 lorsque les enquèteurs avaient réussi à remonter la piste numérique jusqu’à l’adresse email de sa petite amie.

S’il est extradé, il pourrait être condamné à une peine de prison de 10 ans et à 250 000 dollars d’amende. Il serait face a huit accusations de fraude numérique. McKinnon a dit qu’il pense avoir un procès plus juste au Royaume-Uni et qu’il jugeait la situation très stressante.

[i]Je suis très calme extérieurement, ce qui n’est probablement pas une bonne chose, mais à l’intérieur le feux de l’enfer brûlent. Ce n’est pas un bel endroit où se trouver.

article : Daniel Jacobs
source : International Business Times
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Jeu 5 Mar - 12:15

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Hackermckinnon2


Le dernier épisode de la saga du pirate chercheur d'Ovnis ? Le service de justice de la Cour britannique a rejeté sa demande, il devrait être jugé aux États-Unis. Depuis 2002, le pirate américain Gary McKinnon tente de faire entendre son cas afin d’éviter son extradition vers les États-Unis.


Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Mer 11 Mar - 10:42

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Sting_gary

Le chanteur britannique Sting et sa conjointe Trudie Styler ont offert leur soutien au pirate informatique écossais Gary McKinnon, qui pourrait bientôt être extradé vers les États-Unis.

L’ancien chanteur du groupe The Police et sa conjointe ont écrit une lettre à la secrétaire de l’Intérieur Jacqui Smith afin de la convaincre d’empêcher l’extradition de l’homme de 42 ans.

Lire la suite sur Techno Branchez-vous
Anonymous
Invité
Invité

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Invité le Mer 11 Mar - 10:50

Sting qu'elle ETre exceptionnel !!!! 👽
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36008

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 Empty Re: Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis

Message par Schattenjäger le Mer 5 Aoû - 19:01

Gary McKinnon - le pirate qui cherchait la vérité sur les ovnis - Page 2 H_4_ill_1224757_65bb_mckinnon


Gary McKinnon, le "hacker aux ovnis", devrait être extradé en septembre aux Etats-Unis et y être jugé pour des intrusions dans 97 ordinateurs de la NASA et de l'armée américaine.

Gary McKinnon en est convaincu : les Etats-Unis ont eu des contacts avec des extraterrestres, et la NASA et l'armée américaine font partie d'une conspiration visant à dissimuler les preuves de ces rencontres du troisième type. C'est une théorie du complot assez populaire, mais Gary McKinnon n'est pas un conspirationniste comme les autres. Ce citoyen britannique, âgé de 43 ans aujourd'hui, est également un fin connaisseur des réseaux informatiques. Peu après les attentats du 11 septembre 2001, il parvient à s'introduire dans les systèmes de la NASA et de l'armée américaine. Gary McKinnon "visite" au moins 97 ordinateurs de l'agence spatiale et de plusieurs services militaires, à la recherche de preuves d'une vie extraterrestre. Il affirme avoir découvert des éléments attestant que les Etats-Unis détiennent une source illimitée d'énergie créée à partir de vaisseaux spatiaux tombés entre leurs mains.

Lorsqu'ils découvrent l'intrusion, les services américains remontent sa piste, et demandent l'aide de la Grande-Bretagne pour arrêter et extrader Gary McKinnon. Interpellé en 2002, le hacker engage une longue bataille juridique pour être jugé au Royaume-Uni. D'après la législation américaine, il encourt une peine qui peut aller jusqu'à soixante-dix ans de réclusion dans une prison de haute sécurité, pour ce que le procureur américain appelle "la plus importante intrusion jamais réalisée contre un réseau informatique militaire".

LA SOUVERAINETÉ BRITANNIQUE EN QUESTION

Le hacker a bénéficié, en Grande-Bretagne, du soutien d'une partie de l'opinion publique et de nombreux élus. Il souffre du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme, incompatible selon ses partisans avec une détention en quartier de haute sécurité, qui l'exposerait à un risque de suicide ou de psychose. La Cour européenne des droits de l'homme avait jugé l'an dernier que son extradition était compatible avec son état. Et ce vendredi, la dernière procédure d'appel a été rejetée par un tribunal britannique.

Au-delà de l'aspect humanitaire, l'affaire McKinnon a aussi pris un tour politique en Grande-Bretagne. Plusieurs médias et hommes politiques dénoncent la convention d'extradition qui lie les Etats-Unis et le Royaume-Uni, considérant que l'accord favorise indûment le gouvernement américain. L'extradition de suspects britanniques vers les Etats-Unis n'est qu'exceptionellement refusée par Londres, tandis que les suspects américains sont rarement jugés au Royaume-Uni. L'avocat de Gary McKinnon avait plaidé que son client ayant commis les intrusions depuis le sol britannique, il devait être jugé au Royaume-Uni, sans succès. Gary McKinnon devrait être extradé dès le mois de septembre.