Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Ufologie & Paranormal

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---

Derniers sujets

+5
Gaiya
Passiflore
Bat
casseron
hocine
9 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un hiver 2010

Gaiya
Gaiya
VIP
VIP


Nombre de messages : 1009

Un hiver 2010 - Page 2 Empty Re: Un hiver 2010

Message par Gaiya Jeu 23 Déc - 22:25

La Terre garde la trace de glaciations anciennes. La glaciation Varanger, il y a 750 millions d'années, par exemple, fut particulièrement importante. La glace semble avoir couvert à cette époque presque toute la planète, jusqu'à l'équateur. Nous connaissons également des traces de glaciations au cours de :

-l'Huronien (de -2 400 Ma à -2 100 Ma)
-le Cryogénien (de -950 Ma à -570 Ma)
-l'Andéen-saharien, à l'Ordovicien (de -450 Ma à -420 Ma)
-la jonction Carbonifère - Permien (de -360 Ma à -260 Ma)

Conséquences.

Lors d'une période glaciaire, les phénomènes suivants se produisent suite au refroidissement climatique :

-formation d'inlandsis : des inlandsis s'installent progressivement sur les zones continentales des hautes latitudes, avec une épaisseur maximale de l'ordre de 3 km, et fluent vers leurs marges.
-baisse du niveau de la mer (glacio-eustasie) : le stockage de glace sur les continents provoque la baisse du niveau des océans (de l'ordre de 120 m pour la dernière période glaciaire) et provoque l'émersion d'une partie des plateaux continentaux.
-mouvements tectoniques verticaux (glacio-isostasie) : sous le poids de la glace, des mouvements tectoniques verticaux affectent les zones englacées et leur marges (enfoncement lors de la glaciation, soulèvement ou rebond lors de la déglaciation).
-modification de la circulation océanique : la circulation océanique mondiale est complètement transformée (avec des influences réciproques, complexes et méconnues dans le détail, sur le climat).

Cycles glaciaires récents.

La fin du Cénozoïque est marquée par le retour de glaciations dites quaternaires, d'environ -2,7 millions d'années à aujourd'hui. Les glaciations quaternaires correspondent à la mise en place d'un climat plus froid et au retour cyclique de périodes froides (dites Glaciaires) et tempérées (Interglaciaires). Il y a environ 10 000 ans, a débuté l'Interglaciaire qui se poursuit aujourd'hui et qui correspond à l'Holocène. Le Pléistocène supérieur correspond au dernier cycle Interglaciaire/Glaciaire (d'environ 120 000 à 10 000 ans).

Voir le lien Petit âge glaciaire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_%C3%A2ge_glaciaire
FLAM
FLAM
Animateur
Animateur


Nombre de messages : 6612

Un hiver 2010 - Page 2 Empty Re: Un hiver 2010

Message par FLAM Jeu 23 Déc - 23:55

Merci Spirita pour ces infos restant dans le sujet ! Un hiver 2010 - Page 2 282567

Pour ma part, je dériverais un peu (beaucoup... A fond !) du sujet pour répondre à propos de l'être humain.

Cela ne reste évidemment que mon avis personnel (attention, c'est une prêche, hou-la-la, attention, c'est du lourd, c'est coton ! Un hiver 2010 - Page 2 22474 ) :

Même si il y a des individus ayant "du pouvoir" dans les sociétés humaines et donc (se croyant) pouvoir foutre en l'air, seuls, l'avenir de l'espèce humaine, je pense personnellement qu'ils n'y arriveront pas. Je m'explique :

L'être humain est un animal mammifère social. Comme tout être animé (animal), il souffre. Pour s'en défaire, il est forcé de suivre une voie, que l'on qualifie, nous autres, êtres humains, de voie tendant vers le bien. Naturellement, c'est la voie de la non-souffrance (la survie)...

A côté de ça, il en reste que nous sommes sociaux. Nous nous construisons personnellement grâce à l'extérieur, grâce aux autres ; nous ne pouvons raisonnablement pas faire autrement, il en dépend de notre survie à chacun. Ceux qui ont essayé, seuls, étaient des dictateurs, des malades, souffrant d'un manque de construction psychologique personnelle, due à l'absence des autres (des proches) dans leur enfance.

Maintenant, certes, je pense qu'il peut y avoir un déclin de l'espèce humaine, à cause, peut-être, de certains égoïstes qui sont dans l'erreur (qui ne voient, et qui n'ont toujours vu qu'eux-mêmes, leur seule défense face à une grande solitude personnelle...). Mais, je le répète, l'être humain est un mammifère social, ayant pour premier désir, celui de ne pas (de ne plus) souffrir. La majorité fera le choix, celui de la non-souffrance, celui tendant vers le "bien", pour, justement, survivre.

La majorité, le nombre a raison de l'être seul (pourtant social). L'être humain seul, ayant les mêmes craintes que tous les autres, sur son sort (face à la souffrance, face à la solitude, face à la mort), sera obligé à un moment ou un autre, de réfléchir sur lui-même, et de se rendre compte qu'au final, il n'est ce qu'il est que grâce aux autres et donc suivre la voie prise par la majorité...

C'est, en mon sens, la seule voie possible de l'espèce humaine entière.

Amen ! ... clown
Mirmi
Mirmi
VIP
VIP


Nombre de messages : 1957

Un hiver 2010 - Page 2 Empty Re: Un hiver 2010

Message par Mirmi Ven 24 Déc - 15:32

Captain Futur : c'est bien beau tout ça mais tu oublis que nous sommes toujours dans une dictature mais 'mondialisée' et à la solde des financiers

Tu dis que l'homme tend vers le bien; c'est seulement vrai quand tout va bien et qu'il ne manque de rien ! Surtout pas de nourriture. L'homme est prêt à tout quand sa survie est en jeux, y compris massacrer et bouffer ses congénères ! Les, sous-disants dictateurs, sont peut-être trop 'humains' puisqu'ils ont exprimé nos défaut juste qu'à l'extrème, nous renvoyant ainsi les pires facettes de notre espèce.

Pour moi, l'espèce humain a de graves lacunes sociales puisque c'est toujours l'égoisme, l'individualisme et la cupidité qui priment depuis le début de notre civilisation.
Ca serait vraiment un miracle; si on arrive à passer ce siècle sans une extermination massive, provoquer par l'homme lui-même, pire que la 2nd guerre mondiale ! Un hiver 2010 - Page 2 498822
Bat
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze


Nombre de messages : 732

Un hiver 2010 - Page 2 Empty Re: Un hiver 2010

Message par Bat Ven 24 Déc - 19:01

Mirmi a écrit:
Pour moi, l'espèce humain a de graves lacunes sociales puisque c'est toujours l'égoisme, l'individualisme et la cupidité qui priment depuis le début de notre civilisation.

Tu as entièrement raison, mais je ne pense pas que ce soit inhérent à l'espèce humaine, mais plutôt du à notre société capitaliste. Je pense en effet depuis longtemps, que la révolution néolithique et sa sédentarisation ont fait perdre à l'Homme une partie de sa sociabilité.
Je n'idéalise pas la préhistoire, car des luttes existaient surement entre tribus, mais au sein du même clan, il est clair que la survie passait par l'entraide.
Dès lors que certains se sont appropriés des territoires, l'inégalité est née, donc la cupidité, on l'égoïsme.
sergent garcia
sergent garcia
VIP
VIP


Nombre de messages : 3658

Un hiver 2010 - Page 2 Empty Re: Un hiver 2010

Message par sergent garcia Ven 24 Déc - 21:12

Spirita a dit;
"La Terre garde la trace de glaciations anciennes. La glaciation Varanger, il y a 750 millions d'années, par exemple, fut particulièrement importante. La glace semble avoir couvert à cette époque presque toute la planète, jusqu'à l'équateur. Nous connaissons également des traces de glaciations au cours de :

-l'Huronien (de -2 400 Ma à -2 100 Ma)
-le Cryogénien (de -950 Ma à -570 Ma)
-l'Andéen-saharien, à l'Ordovicien (de -450 Ma à -420 Ma)
-la jonction Carbonifère - Permien (de -360 Ma à -260 Ma)"


Un hiver 2010 - Page 2 202730
A méditer pour ceux qui affirment que l'industrie est la cause du changement climatique.
Certe, elle y contribue forcément par le rejet du CO2 mais je pense pas qu'elle soit la cause principale.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Mai - 18:55