Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Ufologie & Paranormal

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---

Derniers sujets

» Un éléphant rose
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Hier à 18:45 par Satanas

» Le voyage dans le temps : possible ou pure fiction ?
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Hier à 8:38 par casseron

» La France en 2024
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Dim 3 Mar - 9:56 par Schattenjäger

» Le cas Laci Peterson
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Dim 3 Mar - 9:41 par Schattenjäger

» L'avenir de l'ufologie à l'ère de l'intelligence artificielle.
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Sam 2 Mar - 19:25 par casseron

» Le DÉPARTEMENT le plus ÉTRANGE de FRANCE
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Ven 1 Mar - 13:02 par Schattenjäger

» En Norvège, des chercheurs explorent un lac gelé à la recherche d’un OVNI aperçu il y a 77 ans
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Ven 1 Mar - 12:55 par Schattenjäger

» 107 Faits INCROYABLES et SURPRENANTS en FRANCE !
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Ven 1 Mar - 11:48 par Schattenjäger

» FAIRE PARLER LES MORTS
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Mer 28 Fév - 16:43 par Mulder26

» Rennes le chateau, Razes (infos et news)
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Mar 27 Fév - 16:35 par RLC

» LE MYSTÈRE DE LA TOMBE DE GENGIS KHAN
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Lun 26 Fév - 21:59 par Franck1973

» Un ancien gendarme a vu un Ovni et ses occupants en 1956
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Mer 21 Fév - 8:22 par Mulder26

» Les trous blancs
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Dim 18 Fév - 23:03 par Franck1973

» LES VIDÉOS LES PLUS FLIPPANTES DE YOUTUBE - Le grand JD
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Dim 18 Fév - 23:01 par Franck1973

» Et Si l'Univers était dans un Atome?
La vague OVNI de l’année 1954 Icon_minitime1Dim 18 Fév - 11:20 par Schattenjäger

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La vague OVNI de l’année 1954

Robot U&P
Robot U&P
Robot d'animation


Nombre de messages : 5143

La vague OVNI de l’année 1954 Empty La vague OVNI de l’année 1954

Message par Robot U&P Dim 18 Avr - 15:02

(Source : OVNI66)

La vague OVNI de l’année 1954 63656117lalsac10-jpg

15/10/1954 : Atterrissage d’une sphère rouge

L’année 1954 fut extrêmement riche en observations d’OVNIs, atterrissages et phénomènes étranges. En septembre, octobre et novembre 1954, la France semblait "envahie" par des engins inconnus et les témoignages n’ont pas cessé d’affluer presque quotidiennement pendant ces 3 mois mémorables !

La célèbre "VAGUE" de 1954 restera la plus forte jamais enregistrée. Pourtant, à cette époque, seul 1% des foyers était équipé d’un poste de télévision, le téléphone (rare) ne pouvait s’utiliser que par opératrice interposée et les informations ne circulaient qu’avec des délais de plusieurs jours, voire semaines. Les paysans situés dans les villages reculés étaient souvent bien isolés du monde et seule la radio transmettait en direct les informations minimum nécessaires.


On imagine le résultat si ce scénario se répétait à notre époque, avec le concours des téléphones portables, de la télévision et de l’Internet ! L’information en continue et la transmission aux proches seraient si faciles et rapides qu’il serait quasiment impossible de manquer le passage d’un de ces objets. Difficile de rester dans l’ignorance ou l’indifférence du phénomène et de nombreux citoyens seraient à coup sûr tellement choqués par ces multiples apparitions dans tout le territoire national, que la tache serait bien ardue pour les autorités devant la multitude d’appels qui ne manqueraient pas de saturer les bureaux des Gendarmeries.

S’il devait se produire une vague, telle que celle de l’automne 1954, les esprits seraient marqués à jamais par cet événement car le flux continu d’informations sur le sujet serait si bien retransmis par les citoyens eux-mêmes (grâce aux nouvelles technologies) qu’une cellule de crise serait très certainement organisée au sein même du gouvernement...

Et pourtant que reste-t-il de ces 3 mois de folie nationale de nos jours ? Quelques livres, quelques parutions mais aucune conclusion ou bilan officiel qui donneraient une explication satisfaisante à cette étrange vague. Dans les archives municipales ou départementales on peut encore consulter les journaux de l’époque et s’ébahir devant l’avalanche quotidienne de rapports extraordinaires.

Un atterrissage à Perpignan :

Le 15 octobre 1954, à Perpignan, Damien Fxxxxxxx, retraité des Douanes, se trouve devant son domicile, près de la piscine de Saint-Assiscle. Il promène ses deux chiens. Il aperçoit sur la route, une sphère rougeâtre qui se pose. De cet objet sort un homme grand, vêtu comme un scaphandrier. Ayant fait le tour de son appareil, le pilote y retourne précipitamment, tandis que les deux chiens du témoin s’élancent vers lui en aboyant. L’engin s’élève alors sans bruit et disparaît à une vitesse prodigieuse. L’observateur se trouvait alors à une trentaine de mètres de l’appareil dont aucune trace n’a été relevé sur la route. (sources diverses : La montagne, Le Provençal, Paris-Presse, France Soir, L’Indépendant).


Même de nos jours, plus de 56 ans plus tard, aucun engin ne décolle en silence devant un spectateur situé à moins de 30 mètres de celui-ci.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 5 Mar - 2:45