Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

4 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des nouvelles de la planète Mars

Franck1973
Franck1973
Modérateur en Herbe
Modérateur en Herbe


Nombre de messages : 6269

Des nouvelles de la planète Mars Empty Des nouvelles de la planète Mars

Message par Franck1973 Mer 2 Nov - 21:45

La vie martienne s’est-elle auto-détruite ?
Des formes de vie microbienne se nourrissant d’hydrogène et excrétant du méthane auraient pu prospérer sur Mars il y a environ 3,7 milliards d’années, soutient une étude. À cette époque, la vie primitive s’installait également dans les océans terrestres. Mais alors que sur Terre l’émergence d’une vie simple a progressivement façonné un environnement propice à des formes de vie plus complexes, l’inverse pourrait s’être produit sur Mars. Les détails de ces travaux sont publiés dans Nature Astronomy.
Si elle est aujourd’hui froide, sèche et visiblement stérile, nous savons que Mars proposait jadis des conditions propices à la vie telle que nous la connaissons. Il y a environ 3,7 milliards d’années, « la planète rouge aurait été relativement humide et chaude, avec des températures comprises entre -10°C et 20°C. De l’eau liquide coulait également en surface. Malgré tout, son atmosphère était assez différente de celle de la Terre. Elle était aussi dense, certes, mais plus riche en dioxyde de carbone et en hydrogène, qui agissaient tous deux comme de puissants gaz à effet de serre.
Dans le cadre d’une nouvelle étude, une équipe dirigée par Boris Sauterey, de l’Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure (IBENS) à Paris, a simulé l’interaction de cette ancienne atmosphère avec des microbes consommateurs d’hydrogène similaires à ceux qui existaient sur la Terre primitive. Pour ce faire, les chercheurs ont effectué des modélisations informatiques.

Deux trajectoires différentes

Au terme de ses analyses, l’équipe a souligné un point intéressant. Tandis que sur Terre le méthane produit par les microbes réchauffait progressivement la planète, Mars, à l’inverse, se refroidissait.
Étant plus éloignée du Soleil que la Terre et donc naturellement plus froide, Mars avait en effet besoin de son atmosphère riche en dioxyde de carbone et en hydrogène pour maintenir une température confortable. En commençant à extraire l’hydrogène pour produire du méthane, les microbes auraient finalement ralenti cet effet de serre. De fait, l’ancienne Mars se serait progressivement refroidie.
« Sur l’ancienne Mars, l’hydrogène était un gaz de réchauffement très puissant en raison de ce que nous appelons l’effet d’absorption induit par collision où les molécules de dioxyde de carbone et d’hydrogène interagissent les unes avec les autres« , détaille Boris Sauterey. « Nous ne voyons pas cela sur Terre parce que l’atmosphère de notre planète n’est pas aussi riche en dioxyde de carbone que celle de Mars à l’époque. Ainsi, les microbes ont essentiellement remplacé un gaz de réchauffement plus puissant, l’hydrogène, par un gaz de réchauffement moins puissant, le méthane, ce qui aurait eu un effet net de refroidissement« .
Selon les modélisations, ces microbes auraient été forcés de se retirer à des profondeurs de plus de un kilomètre en quelques centaines de millions d’années seulement pour bénéficier d’un peu de chaleur, tandis que la surface affichait des températures de -60°C en moyenne.
La suite ici :
Franck1973
Franck1973
Modérateur en Herbe
Modérateur en Herbe


Nombre de messages : 6269

Des nouvelles de la planète Mars Empty Re: Des nouvelles de la planète Mars

Message par Franck1973 Mer 2 Nov - 21:47

Plusieurs grottes martiennes pourraient abriter les futurs explorateurs
Des chercheurs américains ont identifié neuf grottes susceptibles de constituer des abris convenables pour les futurs astronautes sur Mars. Ces environnements souterrains pourraient donner un peu de répit aux équipages, les protégeant contre les conditions difficiles régnant en surface.

Un abri pour les astronautes

La NASA se prépare à aller sur la Lune pour mieux viser Mars. Selon les plans actuels, l’agence américaine envisagerait une première mission habitée vers la fin des années 2030 impliquant une équipe de quatre personnes, dont deux pourraient se rendre en surface. Le voyage aller-retour prendrait environ cinq-cents jours. Les astronautes resteraient sur place pendant trente jours, évoluant dans un rover pressurisé. Ils pourraient alors effectuer plusieurs sorties extravéhiculaires pour explorer la surface.
Pour s’établir durablement, les futurs explorateurs auront besoin d’habitats plus sophistiqués et plus grands qui seront capables de protéger les astronautes de l’environnement impitoyable de la planète rouge. Certains ont déjà avancé des idées et l’option privilégiée reste les tubes de lave. Ces grottes souterraines, que l’on retrouve également sur Terre et sur la Lune, se présentent en effet comme de véritables tampons naturels contre les radiations, les écarts de températures et autres impacts de météorites.
Dans le cadre d’une récente étude, une équipe dirigée par Nicole Bardabelias, géoscientifique à l’Université de l’Arizona, a identifié plusieurs grottes candidates pour une éventuelle exploration future. Pour ce travail, les chercheurs ont d’abord consulté le Mars Global Cave Candidate Catalog qui est une sorte de banque d’images recueillies par des instruments à bord du vaisseau spatial Mars Odyssey et du Mars Reconnaissance Orbiter. Étant donné que cette base de données répertorie plus de mille grottes potentielles, l’équipe a dû « filtrer » ses recherches, comme nous pourrions le faire dans le cadre d’une recherche pour un appartement ou une maison.
La suite ici :
Mulder26
Mulder26
VIP
VIP


Nombre de messages : 9530

Des nouvelles de la planète Mars Empty Re: Des nouvelles de la planète Mars

Message par Mulder26 Ven 4 Nov - 17:38

500 jours de voyage plus le séjour là bas ... 
la NASA n'a pas intérêt a se planter en recrutant des spationautes qui ne se supporteraient pas . 
en tout cas j'espère que je serai encore en vie lorsque cette belle aventure s'achèvera .
Satanas
Satanas
VIP
VIP


Nombre de messages : 14413

Des nouvelles de la planète Mars Empty Re: Des nouvelles de la planète Mars

Message par Satanas Ven 4 Nov - 18:11

Il va falloir une bonne dose de motivation pour ceux qui embarqueront sur le vaisseau Orion à destination de Mars, car la promiscuité sera de mise!

Des nouvelles de la planète Mars _121283084_28127523954_606e9c79c0_h
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain


Nombre de messages : 9941

Des nouvelles de la planète Mars Empty Re: Des nouvelles de la planète Mars

Message par casseron Ven 4 Nov - 19:30

bla bla bla......

Contenu sponsorisé


Des nouvelles de la planète Mars Empty Re: Des nouvelles de la planète Mars

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 11:21