Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
Le Deal du moment : -15%
– 45€ sur la Trotinnette Xiaomi Mi ...
Voir le deal
254.99 €

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

El Incidente - Film mexicain - 2015

Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36240

El Incidente - Film mexicain - 2015 Empty El Incidente - Film mexicain - 2015

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mai - 12:03

El Incidente - Film mexicain - 2015 El_Incidente-scaled

El Incidente est un thriller fantastique mexicain sorti en 2015, écrit et réalisé par Isaac Ezban et produit par Yellow Films. Après la tragédie qui les frappent, deux groupes de personnes différents se retrouvent coincés, incapables de s’échapper respectivement d’une route qui se répète à l’infini et d’un escalier sans fin. Le film fut présenté au Fantastic Fest et est sorti au Mexique le 11 septembre 2015. Attention, la critique contient des spoilers.

El Incidente - Film mexicain - 2015 13-1

Une boucle sans fin

Sommes-nous vraiment comme de pauvres hamsters pris au piège dans une roue qui tourne pour toujours sans se rendre compte de notre terrible situation ?   Répétons-nous toujours les mêmes gestes, dans le même scénario, toujours avec les mêmes effets et les mêmes conséquences ? Bien des questions qui nous tourmente et que el incidente essaye assez magistralement de mettre en avant. Nous suivons deux histoires parallèles avec des personnages pris au piège dans des boucles spatio-temporelles éternelles. Un groupe dans un escalier et une famille sur une route sans fin où le soleil ne se couche jamais. Avant toute il s’agit du tout premier film du jeune réalisateur Isaac Ezban. Une film de science-fiction métaphysique assez (trop?) ambitieux, il faut le reconnaître. Un film s’inspirant librement des théories de l’artiste peintre MC Escher. Un film s’inspirant également de certaines oeuvre du romancier de science fiction Philip K. Dick. De cette façon, El Incidente est beaucoup plus proche de l’univers de MATRIX que des films habituels de boucles temporels. Nous pouvons aussi dire que El Incidente met en avant la routine que nous avons apprise depuis que nous sommes enfants et que nous continuons à répéter à l’âge adulte. L’aspect fataliste de l’existence. C’est un film ambitieux, qui peu faire aussi référence a l’absurdité de “Waiting for Godot” de Samuel Beckett ou la pièce “Entre quatre murs” de Sartre. – Trois personnages meurent et arrivent en enfer sans démons ni fourneaux : seulement quatre murs qui les condamnent à vivre ensemble pour toute l’éternité –

El Incidente - Film mexicain - 2015 12

El Incidente - Film mexicain - 2015 11

Oui, mais le film en lui-même ?

El Incidente est divisé en deux récits parallèles qui semblent à première vue sans rapport. Dans la première histoire, nous accompagnons deux frères. Carlos et Oliver avec de graves problèmes financiers qui voient leur appartement envahi par un détective de police corrompu qui tente de les extorquer. La seconde suit les traces d’une famille entreprenant un voyage de vacances: Sandra , accompagnée de son mari Roberto et deux enfants. Ils ont l’intention de faire un road trip sur la côte. Dans les deux histoires, il y a un «incident»: tout le monde entend, à un certain moment, le crash d’une grande explosion mystérieuse, une sorte de fracture spatio-temporelle qui, à partir de ce moment, change totalement le destin des personnages. Les années passent et la seule chose qui change, ce sont les relations personnelles : certains personnages tombent dans une décadence absolue, d’autres commencent à établir d’étranges rituels quotidiens. Les plus jeunes ont tendance à être plus stoïques et résilients, tandis que les plus âgés tombent dans la mélancolie, le désespoir ou l’hédonisme pur. Dans les deux récits, les personnages semblent se transformer en une sorte de Sisyphe, ce personnage mythologique condamné par les dieux à pousser perpétuellement un énorme rocher en haut de la montagne, de sorte que la pierre tombe et répète la même action indéfiniment.

El Incidente - Film mexicain - 2015 14

Conclusion –  Un film qu’il faudra voir plusieurs fois pour bien comprendre

Filmé avec élégance, Ezban parvient à transmettre la sensation claustrophobe d’enfermement, même dans les espaces ouverts de la route infinie : la répétition des espaces, le soleil brûlant, la fatigue palpable… L’argument d’El Incidente est fataliste et mélancolique : nous pensons que nous sommes libres et que nos gestes et nos choix sont gouvernés par le libre arbitre. Cependant, la réalité est tout autre. Mais El Incidente va plus loin en se plongeant dans la cosmogonie gnostique en imaginant plusieurs réalités alternées. Comme nous le révèle le troisième acte final hallucinant du film, même la mort ne peut pas nous libérer. Nous sommes pris au piège par la malédiction de la réincarnation. L’attraction irrésistible de recommencer à zéro, dans le sommeil de l’oubli, sous l’illusion du libre arbitre. Bref, un film à voir plusieurs fois, pour les curieux.

El Incidente - Film mexicain - 2015 3-300x169

La note et la fin de la critique ici - https://darknews.fr/critique-el-incidente-voyage-en-boucle
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 15 Aoû - 19:48