Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Ufologie & Paranormal

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---

Derniers sujets

» 5 THÉORIES SUR LES DINOSAURES
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Hier à 15:47 par Schattenjäger

» Le livre sur l'origine secrète de l'humanité qui a engendré une secte destructrice
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Hier à 14:38 par Schattenjäger

» 30 ANS PLUS TARD il RÉAPPARAIT : L' HISTOIRE inexplicable
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Mar 21 Mai - 18:48 par Mulder26

» Une météorite au Portugal ?
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Lun 20 Mai - 14:02 par Mulder26

» TIKTOK et la Vallée de l'Étrange
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Sam 18 Mai - 21:51 par Schattenjäger

» La France en 2024
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Jeu 16 Mai - 7:00 par Mulder26

» DANS LES SOUS-SOLS LES PLUS HANTÉS DU MONDE (le grand JD)
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Mer 15 Mai - 9:08 par Schattenjäger

» Ils voient des ovnis partout (courrier international)
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Dim 12 Mai - 12:09 par Mulder26

» L’Enlèvement de Yoshihiro Fujiwara: Un Voyage Extraordinaire ou une Illusion Nocturne?
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Sam 11 Mai - 15:11 par Achim

» Une force inconnue perturberait notre Système solaire, causée par... la Planète Neuf ?
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Dim 5 Mai - 11:12 par Schattenjäger

» Les "X-Files" secrets au FBI
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Sam 4 Mai - 14:06 par Schattenjäger

» 5 THÉORIES SUR RED DEAD REDEMPTION 2
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Sam 4 Mai - 13:56 par Schattenjäger

» Nuages ​​​​de glace stratosphériques polaires
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Sam 4 Mai - 10:45 par Schattenjäger

» Naachtun - La cité maya oubliée | ARTE
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Ven 3 Mai - 22:46 par Schattenjäger

» L'énigme archéologique autour des dodécaèdres romains est-elle sur le point d'être résolue ?
Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Icon_minitime1Ven 3 Mai - 16:33 par anoy

2 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974

Satanas
Satanas
Obergruppenfürer


Nombre de messages : 15780

Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Empty Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974

Message par Satanas Ven 17 Jan - 16:51

Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 43498110

Hiroo Onoda est mort tranquillement à Tokyo à 91 ans. Rien que de très banal sauf que cet ancien soldat japonais a vécu caché dans la jungle aux Philippines jusqu'en 1974, pensant que la guerre n'était pas finie.




Pendant près de trente ans après la capitulation de l'empire nippon, cet officier de renseignement et spécialiste des techniques de guérilla, qui est paisiblement décédé d'un arrêt cardiaque jeudi dans un hôpital de la capitale japonaise, a résisté sur l'île philippine de Lubang, près de Luzon. Et, du fond de l'enfer vert, il a continué à se battre contre un ennemi qui avait disparu, probablement aussi contre les insectes et le paludisme, tout cela pour l'Empereur. Incroyable esprit de sacrifice nippon et d'obéissance totale qui rappelle le bushido, le code d'honneur des samouraïs. 
On l'avait envoyé aux Philippines en 1944 avec un ordre formel : ne jamais se rendre et tenir jusqu'à l'arrivée de renforts. Avec trois autres soldats, il a obéi à cette instruction pendant des années après le conflit, ignorant que le combat était fini. 
Leur existence ne fut découverte qu'en 1950 lorsque l'un d'eux décida de sortir de la forêt et de rentrer au Japon. 
On eut beau alors larguer par avion des tracts annonçant à Onoda que la guerre était terminée depuis longtemps et que l'armée impériale avait été battue, le soldat n'y crut jamais et continua avec ses derniers acolytes à surveiller des installations militaires et même parfois à se battre contre des soldats philippins. 
Pour lui, la guerre n'était pas terminée, l'Empire ne pouvait être vaincu! Et quand, en pleine guerre du Vietnam, des B-52 américains survolaient parfois "sa" jungle, c'était la meilleure preuve pour lui que le combat continuait.  
Après la mort d'un des compagnons d'infortune d'Onoda, Tokyo et Manille continuèrent de rechercher ce dernier et son ultime frère d'armes pendant dix ans. Finalement les recherches furent arrêtées en 1959, Japonais et Philippins étant persuadés que tous deux étaient morts.  

Mais en 1972, ils refirent surface pour attaquer des troupes philippines. Onoda réussit à s'enfuir alors que son dernier homme était tué. 
Tokyo, capitale d'un Japon démocratisé et en plein boom économique, décida alors d'envoyer des membres de sa propre famille pour tenter de le convaincre d'arrêter le combat, mais en vain.  
Il aura finalement fallu que son ex-commandant s'enfonce lui-même dans la jungle en 1974 et lui ordonne de déposer les armes pour qu'il accepte sa reddition. 
Hiroo Onoda était le dernier de ces dizaines de soldats japonais qui, aux quatre coins de l'Asie, refusaient de croire à la défaite, et avaient décidé de continuer la lutte au nom de l'empereur Hirohito, bien après la capitulation annoncée par ce dernier le 15 août 1945.  
L'un de ces "fous de l'Empereur", fut arrêté en 1972 dans la jungle de l'ile de Guam.  
A son retour au Japon en 1974, Hiroo Onoda expliqua quant à lui que pendant ses trente années au coeur de la jungle philippine, il n'avait eu qu'une seule chose en tête: "exécuter les ordres". 
Mais le Japon qu'il avait retrouvé n'était plus celui qu'il avait quitté: triomphant, conquérant, impérial. L'Empire était vaincu, certes, mais se reconstruisait à marche forcée. Et surtout, était devenu pacifiste, constitution "made in USA" oblige depuis 1947. 
Alors, sans doute déboussolé, le soldat perdu de l'Empire part s'installer dans un ranch au Brésil, tout en faisant des aller et retour vers le pays du Soleil Levant. 
En 1984, il devient une vedette dans son pays. Il fonde un camp de jeunesse où il enseigne... des techniques de survie, celles qui l'ont aidé à tenir trente ans durant dans l'enfer vert. 
En 1996, Onoda est revenu à Lubang, invité par les autorités locales, bien que durant ses trois décennies de planque il ait été impliqué dans la mort de dizaines de Philippins. C'était la guerre, croyait-il. 
Alors il a fait un don pour fonder une école. 
En mai 2013, Onoda est encore apparu dans un programme de la télévision publique japonaise NHK. "J'ai traversé une époque qui s'appelait la guerre". 
Une guerre qui, à en juger par les réactions des pays voisins, colle encore et toujours à la peau du Japon.  




http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/japon-deces-de-hiroo-onoda-le-soldat-qui-avait-continue-la-guerre-jusqu-en-1974_1315018.html
anoy
anoy
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 4320

Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974 Empty Re: Décès d'un soldat japonais qui avait combattu jusqu'en...1974

Message par anoy Sam 18 Jan - 17:05

... il n'était pas le seul, d'autres cas ont été notés dans les iles du pacifique !
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 25 Mai - 21:54