Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9474

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par casseron le Mar 14 Mai - 8:16

Dont acte. Mais à ma connaissance, le mot magnétisme n'a été galvaudé que par les scientifiques de l'époque. Ainsi on a eu des filles électriques, le magnétisme venant à la rescousse des poltergeits et de la télékinésie.
Le mystère demeure entier !
Passiflore
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Passiflore le Mar 14 Mai - 12:34

@Macha a écrit:"Qui" a constaté, Passiflore ?
Dans la parapsychologie ouvre le futur, de Werner Keller, on peut lire à la page 294 :

Faisant passer à Nina Kilaguna des tests sur la vision extra-rétinienne, le professeur Wassiljew se souvint de l'expérience qu'avait faite un savant grec, le docteur Angelos Tanagaras, avec une certaine Cléo qui arrivait à faire bouger l'aiguille magnétique d'une boussole. Il pria Nina Kilaguna de bien vouloir essayer de faire la même chose et elle y réussit du premier coup, sans la moindre préparation ! Mystérieusement, l'aiguille suivait ses mains tandis qu'elle faisait des passes circulaires à 5 ou 10 cm au-dessus de la boussole !
Un certain nombre d'incrédules prétendirent, en 1968, qu'elle produisait ce genre de phénomènes à l'aide d'un petit aimant caché sur son corps. Cet argument était la conséquence d'un malentendu car, comme le confirme un examen, on avait effectivement constaté au cours de plusieurs tests que son corps était entouré d'un puissant champ magnétique.

C'est vrai que ce livre est paru en 1973, mais à l'époque on connaissait très bien le magnétisme, l'invention de la boussole ne datant pas d'hier...
Je pense que c'est ce qui doit se passer avec les adolescents qui provoquent des phénomènes de "poltergeist" : leurs problèmes psychiques ont une incidence sur leur magnétisme (nous en avons tous), d'où ces objets qui se déplacent, etc..
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9474

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par casseron le Mar 14 Mai - 13:01

Oui mais.....le magnétisme peut-il agir sur le bois des meubles, la vaisselle, les vêtements, etc ?
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Macha le Mar 14 Mai - 13:26

Un sujet qui arrive à bouger un élément avec sa main tel qu'une aiguille, peut parfaitement faire bouger n'importe quel objet, à partir du moment où l'objet n'est pas trop lourd. Sa main n'est qu'un support. La concentration se portera sur l'objet via sa main. Ce n'est pas du magnétisme. C'est bien un effet psychokénésique "controlé". Le fonctionnement est identique lorsqu'il s'agit d'objet dont la masse est largement supérieure, à la différence que le sujet ne peut pas contrôler l'effet, il est de nature spontanée. En règle générale, il est sous tension. Les effets peuvent variés également. Aller des claquements/ouvertures de porte violents ou atténués, à des clignotement des ampoules jusqu'à l'éclatement, à des envolées de meubles etc... Tout dépend du sujet et des tensions qu'il a cumulées.

Passiflore
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Passiflore le Mar 14 Mai - 19:00

@casseron a écrit:Oui mais.....le magnétisme peut-il agir sur le bois des meubles, la vaisselle, les vêtements, etc ?
Je l'ignore, mais d'après ce que j'ai lu, que ce soient les récits de hantises, ainsi que les expériences qui ont été faites en laboratoire (suite à ces récits), il ressort que l'énergie électromagnétique explique bien des choses.
Par exemple, en générant (en labo) cette énergie, et en la modulant, on peut provoquer des chutes de températures, des déplacements d'objets, des bruits, et même des hallucinations et sensations de présence...
Le chercheur feu John A. Keel l'avait bien compris, car les témoins de phénomènes paranormaux et ufologiques parlent souvent de "décharge électrique", et de "crépitements" (comme ceux dus à l'électricité statique).
Michael Persinger est l'un des pionniers en la matière, il a réalisé plusieurs expériences de laboratoire, et ses résultats sont probants.
Personnellement, je pense que l'électricité seule, ou le magnétisme seul, ne sont pas suffisants pour provoquer les manifestations. Je suis moi-même quelque peu électrique, je dois faire attention lorsque je touche certains objets en fer, car je reçois une mini-décharge; et après avoir porté des vêtements en nylon 2 ou 3 fois, je les fais crépiter dès que je les mets, et si je bouge, il y a une étincelle !
Pour autant, les objets restent à leur place, point de manifestation "bizarre".
Par contre, les personnes ayant beaucoup de magnétisme détraquent les appareils électriques, et électroniques, de même qu'elles ne peuvent pas porter de montre.
Il se peut qu'elles agissent sur les meubles et le reste, mais cela doit être dû à une énergie électromagnétique déjà présente dans la pièce et qui, conjuguée à leur fort magnétisme, provoque quelques désagréments.
Une amie m'avait dit que quand son mari (au fort magnétisme) se trouvait quelque part, et bien sûr chez eux, il se produisait souvent des manifestations comparables à celles rapportées dans les cas de hantise.
Certains personnes n'ont plus ce problème après avoir consulté un magnétiseur qui rééquilibre leurs énergies.
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Macha le Mar 14 Mai - 21:12

Je suis désolée d'être aussi catégorique. Il n'y a pas de magnétisme en ce qui concerne la psychokynèse. Cela dit on pourrait expliquer ces réactions comme une grande décharge électrique oui ! ce qui de toute façon aura un impact sur les objets qui fonctionnent électriquement. On peut également comparer la poussée des objets par l'effet "onde de choc" Smile
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5179

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Achim le Mar 14 Mai - 21:31


@ Macha

"On peut également comparer la poussée des objets par l'effet "onde de choc""

Je ne suis pas vraiment d'accord, car les personnes qui se trouvent dans les pièces affectées par ces phénomènes de poltergeists, ne sentent aucun effet sensible de souffle d'air, caractéristique des ondes de choc.
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Macha le Mer 15 Mai - 7:35

@Achim a écrit:
@ Macha

"On peut également comparer la poussée des objets par l'effet "onde de choc""

Je ne suis pas vraiment d'accord, car les personnes qui se trouvent dans les pièces affectées par ces phénomènes de poltergeists, ne sentent aucun effet sensible de souffle d'air, caractéristique des ondes de choc.

Je n'ai pas dis qu'il s'agissait réellement d'une onde de choc, raison pour laquelle d'ailleurs je l'écris entre parenthèses.

Les réactions peuvent être comparées à une "onde de choc" si tu préfères. Ou à un volcan, ou à une soupape de sécurité ...
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5179

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par Achim le Mer 15 Mai - 20:21


O.K. !
-Z-
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 Empty Re: 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville

Message par -Z- le Mer 15 Mai - 21:53

@Macha a écrit:
@Achim a écrit:
@ Macha

"On peut également comparer la poussée des objets par l'effet "onde de choc""

Je ne suis pas vraiment d'accord, car les personnes qui se trouvent dans les pièces affectées par ces phénomènes de poltergeists, ne sentent aucun effet sensible de souffle d'air, caractéristique des ondes de choc.

Je n'ai pas dis qu'il s'agissait réellement d'une onde de choc, raison pour laquelle d'ailleurs je l'écris entre parenthèses.

Les réactions peuvent être comparées à une "onde de choc" si tu préfères. Ou à un volcan, ou à une soupape de sécurité ...

Guillemets on dit Wink les parenthèses c'est "(" et ")"... 1849 : La « jeune fille électrique » de Guillonville - Page 2 813302
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 19 Jan - 4:06