Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

Derniers sujets

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les chevaux du paléolithique

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Les chevaux du paléolithique

Message par Apollyôn le Mer 9 Nov - 13:26

Les artistes de la préhistoire n'ont pas imaginé les chevaux à la robe tachetée: selon une étude génétique, ce genre d'équidés existait déjà.

De magnifiques chevaux blancs à points noirs ornent les parois de la grotte de Pech Merle, dans le Lot (France). Ils font partie de ces quelques équidés peints par les artistes du Paléolithique dont la robe n’est ni baie ni noire. Leur signification a alimenté les débats : est-ce une représentation réaliste ou symbolique ?

Selon l’étude menée par le généticien Arne Ludwig (Leibniz-Institut für Zoo, Leibniz, Allemagne) et ses collègues, il existait bien des chevaux à robe léopard il y a 25.000 à 35.000 ans.

Ces chercheurs ont analysé de l’ADN ancien récupéré à partir d’os et de dents de 31 chevaux âgés jusqu’à 35.000 ans, antérieurs à la domestication, qui vivaient en Europe orientale et occidentale, en Sibérie et dans la péninsule ibérique. Les gènes responsables des différentes couleurs de robes étant connus, les chercheurs ont ou constater que 18 de ces chevaux étaient bais, sept étaient noirs et six étaient porteurs de la version du gène associée à la robe léopard. Ces équidés tachetés étaient en Europe, mais aucun en Sibérie.

Les peintures rupestres seraient donc bien le reflet de ce que les hommes de cette époque voyaient et observaient, concluent Ludwig et ses collègues, qui publient leurs travaux cette semaine dans les Proceedings of the National Academy of Sciences. Cela n’enlève pas pour autant toute valeur symbolique à ces représentations, comme le suggèrent les mains et les points entourant les chevaux léopard de Pech Merle.

source : http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20111108.OBS4106/les-peintres-realistes-du-paleolithique.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Les chevaux du paléolithique

Message par Bat le Mer 9 Nov - 19:46

Bonsoir,

je pensais que l'on retrouvait surtout le cheval de Przewalski représenté sur les peinture rupestres. Je pensais qu'il était l'ancêtre des chevaux modernes, un peu comme le loup l'ancêtre du chien.

Visiblement je me trompais ???


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 14:26