Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31974

À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Schattenjäger le Dim 13 Fév - 15:05

À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Des scientifiques russes sont sur le point d'atteindre les eaux d'un très ancien lac emprisonné sous 4 kilomètres de glace depuis des millions d'années en Antarctique.



Joint par l'agence Reuters via un téléphone satellite, le chef de la station polaire Vostok, Alexei Turkeyev, a déclaré qu'il ne reste plus qu'une mince couche de glace à forer avant d'atteindre les eaux du lac, baptisé Vostok par les scientifiques russes.

Recouverte par une couche de glace de près de 4 kilomètres d'épaisseur, cette vaste étendue d'eau, d'une taille comparable à celle du lac Ontario, est enfermée sous les glaces de l'Antarctique depuis plus de 15 millions d'années, selon les calculs des scientifiques.

Le fait que les eaux du lac Vostok n'aient pas été en contact avec l'atmosphère terrestre depuis autant de temps fascine les chercheurs pour qui ces eaux revêtent une valeur archéologique inestimable. Les scientifiques espèrent découvrir dans les eaux du lac Vostok des formes de vie très anciennes ou en apprendre davantage sur l'existence d'un écosystème dans ce lac privé de lumière et isolé de la surface depuis la formation de la calotte glaciaire de l'Antarctique.

Le forage de l'épaisse couche de glace qui recouvre le lac a été entrepris en 1998 par les Russes. Les opérations ont été arrêtées à quelques centaines de mètres de la surface du lac, pour éviter d'en contaminer les eaux. Dans les carottes de forage, les experts ont découvert la présence de bactéries vieilles de plus de 500 000 ans.

Le forage a repris cette année après de longues discussions internationales visant à s'assurer que ce forage était en conformité avec les termes du Traité de l'Antarctique. Certains scientifiques s'opposent aussi à la poursuite du forage en raison des risques de contamination qu'il représente pour cette précieuse étendue d'eau.

Le lac Vostok est le plus grand des 150 lacs sous-glaciaires répertoriés en Antarctique.

SOURCE: Reuters
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par sergent garcia le Dim 13 Fév - 18:49

Je suis pas convaincu par les quatre millions d'années...C'est oublier les changements climatiques...et de la position de l'axe terrestre sur l"écliptique à cette époque. Aujourd'hui il est de 23°, mais auparavant ??


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8493

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par casseron le Dim 13 Fév - 19:39

+ 1 !
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Bat le Dim 13 Fév - 20:10

Au départ, les ruskoffs s'étaient engagés à ne pas poursuivre le forage jusqu'au lac pour ne pas le polluer. Evil or Very Mad
J'espère qu'ils vont faire ça dans les règles de l'art, mais j'ai des doutes... Ils doivent surement espérer quelque manne financière naturelle.
Et l'Homme continue son oeuvre...


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par -Z- le Dim 13 Fév - 21:26

Bah pour éviter toute contamination bactériologique du site ils vont déverser quelques milliers de litre de vodka au lieu du forage ....
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Mikerynos le Lun 14 Fév - 6:10

La Vodka (produit hautement naturel) est bio-dégradable, le foie de PatZak le confirme.


___________________


avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par rilci le Lun 14 Fév - 11:26

avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par -Z- le Lun 14 Fév - 15:50

@Mikerynos a écrit:La Vodka (produit hautement naturel) est bio-dégradable, le foie de PatZak le confirme.

Tout a fait je confirme et mon foie aussi!!!
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Bat le Dim 20 Fév - 21:05

Visiblement, l'échéance de la pollution a été repoussée à l'année prochaine :

http://etrangenature.blogspirit.com/archive/2011/02/11/le-lac-vostok-protege-ses-secrets.html


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
avatar
dragoun05
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 603

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par dragoun05 le Mar 12 Juil - 19:52

bon j'ai eu du mal a trouvé sur lequel il faut parler tellement il y en a là dessus (le lac vostok). Il pourrait y avoir des bactéries dangereuses là dessous non? (comme dit ci dessus). Il pourrait aussi y avoir des especes parfaitement conservés?


___________________


_"La parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée."
Stendhal
_"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."
Winston Churchill
_"On écrit parce que personne n'écoute."
Georges Rochefort
_"Accomplis chaque acte de ta vie comme s'il devait être le dernier." Marc Aurèle
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Bat le Mar 12 Juil - 20:26

Dans un milieu si extrème, la vie ne doit pas foisonner. Encore que, on pourrait avoir des surprises. Peut-être des espèces endémiques qui ont évoluées de façon singulière, comme dans les gfrottes poar exemple. Pourquoi donc mettre en péril des informations inédites qui pourraient être utiles à l'Humanité ? Il serait bon de ne rien toucher tant que l'on a pas les moyens de le faire sans impact. En archéologie, combien de sites sont ainsi protégés et laissés pour les générations futures qui disposeront de moyens d'investigations plus efficaces.

Les Russes prévoient peut être déjà une future guerre de l'eau ?
avatar
dragoun05
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 603

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par dragoun05 le Mar 12 Juil - 21:50

L'eau est déja rare, la guerre future pour celle-ci est, me semble t-il, inévitable malheuresement.


___________________


_"La parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée."
Stendhal
_"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."
Winston Churchill
_"On écrit parce que personne n'écoute."
Georges Rochefort
_"Accomplis chaque acte de ta vie comme s'il devait être le dernier." Marc Aurèle
avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 591

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par titane le Jeu 14 Juil - 14:50

http://www.astrosurf.com/luxorion/sysol-jupiter5.htm dans tout les cas ca peux nous donnez des infos pour europe , qui est couvert de glace et que les chercheurs ont l ambition d envoyez une sonde . Cette sonde equipé pour percer la glace avec la chaleur et atteindre la couche liquide .


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Apollyôn le Mar 7 Fév - 19:54

Avec la fin de l’été austral s’achève aussi une nouvelle campagne de forage à Vostok, en Antarctique. Les eaux très pures du lac sub-glaciaire ont-elles été atteintes? Il faut encore attendre quelques jours pour en savoir plus, selon les chercheurs russes.

Les scientifiques russes ont-ils enfin atteint les eaux du lac Vostok, scellé depuis plus de 500.000 ans sous presque 4 km de glace en Antarctique ? D’après l’agence russe Ria Novosti, qui citait lundi 6 février une «source proche des milieux scientifiques», les chercheurs ont atteint la surface du lac, arrivant au bout d’un forage de 3.768 mètres et d’un projet lancé il y a 30 ans.

Cependant l’équipe de Valeri Loukine, le directeur du programme russe en Antarctique, n’a ni confirmé ni infirmé la nouvelle. Interrogé par la revue Nature ce mardi 7 février, Loukine a précisé qu'il était trop tôt pour dire si son équipe avait atteint l'eau du lac Vostok. Les données de plusieurs capteurs surveillant le forage doivent être analysées. La confirmation devrait intervenir dans les prochains jours.

En février 2011, Valeri Loukine et ses collègues avaient stoppé le forage le 5 février et quitté le site le lendemain alors qu’ils étaient arrivés à 3720 mètres de profondeur et qu’il ne leur restait plus que 29 mètres à forer, selon les informations données à l’époque par Loukine. Cependant, les derniers mètres sont les plus difficiles : il faut éviter que la pression de la glace rebouche le trou de forage. De plus à une telle profondeur la glace est proche de son point de fusion, elle fond au contact de la lame et gèle sur le couteau de forage.

Où est en le forage aujourd’hui ? Difficile de le savoir. «La dernière profondeur publiée est de 3738 mètres, et c'était de la glace», précise Jean-Robert Petit, du Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement (LGGE, Grenoble), qui a participé à l’analyse de glace prélevée à Vostok. Quant à l’interface avec le lac, il n’est pas connu au mètre près, complète le glaciologue.



L’étude des carottes de glace de Vostok a déjà largement contribué à l’étude du climat passé de la Terre et aux relations entre température et concentrations de CO2. Atteindre l’eau, préservée de tout contact avec l’atmosphère depuis au moins 500.000 ans, est un autre défi, à la fois scientifique, technique et politique. Les Soviétiques, puis les Russes, s’y attèlent depuis 1989. Stoppé à 2.500 mètres au début des années 90, le forage a repris avec l’aide de chercheurs français (LGGE, IPEV) et le soutien américain. Il a atteint 3.623 mètres en 1998.

Depuis 2005, le programme dirigé par Loukine s’est fixé pour objectif d’atteindre les eaux du lac sub-glaciaire -une réserve de 5.400 km3 d’eau- afin de découvrir si des formes de vie s’y sont développées. Et de savoir par extension ce qui pourrait exister sous les glaces d’Europa, la lune de Jupiter.

Cependant, l’intérêt scientifique des échantillons qui seraient aujourd’hui prélevés dans le lac Vostok fait débat. Il y a en premier lieu de risque de contamination : ces dernières années les Russes ont remplacé le fluide à base de kérosène utilisé pour maintenir le trou de forage par un fluide à base de silicone. Mais comment ne pas contaminer une eau aussi pure ?

Les analyses menées sur la glace de regel de Vostok –prélevée à 3.700 mètres- montrent que «les eaux sont très pures, voire stériles», expliquent Jean-Robert Petit. «Les seuls signes de vie qui ont été mis en évidence sont donnés par des signatures ADN de bactéries thermophiles trouvées dans des inclusions de sédiments. Ces bactéries vivant dans les sources chaudes proviendraient de niches profondément encastrées 2 ou 3 km dans les failles du socle rocheux».

La France s’est rangée à l’avis du comité scientifique pour les recherches en Antarctique qui recommande de laisser une épaisseur de glace de 25 mètres pour préserver l’intégrité du lac. Côté britannique, une équipe du British Antarctic Survey (BAS) s’est lancée dans l’exploration d’un autre lac sub-glaciaire, le Lac Ellsworth, plus petit (18 km2) situé sous 3,2 km de glace. Un jet d’eau très chaude à haut débit remplace le kérosène comme fluide de forage afin d’éviter la pollution et réduire les risques de contamination - qui ne peut pas être totalemnt écartée.

source : http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20120207.OBS0751/lac-vostok-le-feuilleton-continue.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par sergent garcia le Mar 7 Fév - 21:06

Les scientifiques russes ont-ils enfin atteint les eaux du lac Vostok, scellé depuis plus de 500.000 ans sous presque 4 km de glace en Antarctique ?



Bravo !! On est passé de 15 millions d'année à....500 000 ans. Tu parles d'une fourchette, un vrai pic à glace !!

Allons, allons, un peu de persévérance, de perspicacité, et on finira vers...il y a trois ou quatre mille ans...à condition de voir plus loin que sa propre discipline scientifique.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

[ANTARCTIQUE/DECOUVERTE]

Message par TrustNo1 le Mer 8 Fév - 14:41

Bonjour


Une decouverte de taille dans l'antarctique :




Grâce à un forage de près de quatre kilomètres de profondeur près
du pôle sud magnétique, des chercheurs russes ont récemment atteint le
lac Vostok, annonce le Parisien. Une découverte sans précédent qui ouvre
de nouvelles perspectives de recherches.

La découverte fait trembler tout le milieu scientifique. Les russes, qui menaient des recherches vers le pôle sud magnétique depuis 1989, sont parvenus dimanche à atteindre le lac Vostok selon Le Parisien.
Situé à 3768 mètres sous leurs pieds, les explorateurs ont dû creuser
un forage d'une profondeur inédite, une prouesse technique dans cet environnement polaire
où les conditions de travail sont rudes. Après 20 ans de travail et
malgré quelques années d'interruption de chantier faute de financement,
cet événement est sans précédent dans le milieu scientifique.

Plus qu'un exploit technique, il s'agit bien d'une découverte scientifique majeure.
Cette gigantesque nappe souterraine de 250 km sur 50 km pourrait
regorger de richesses écologiques exceptionnelles. Jean Robert Petit,
directeur de recherche au CNRS du laboratoire de glaciologie et géophysique de Grenoble, explique dans Le Parisien
que "ce lac est isolé depuis des millions d'années". Son exploration
permettra sans doute de découvrir des espèces rares, et un écosystème
unique.

Toutefois, certains chercheurs restent prudents et la polémique
est lancée. Creuser ce forage a nécessité l'utilisation de kérosène qui
risque de provoquer des pollutions. Sur ce continent protégé, les
conséquences pourraient être dramatiques.

source:REUTERS/Alexey Ekaikin/Handout

avatar
Mysan
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 942

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Mysan le Mer 8 Fév - 15:34

J'en ai entendu parler mais c'etait il y a un mois dans un magazine ils disaient que les scientifiques esperaient trouver de nouvelles especes differentes de celles que nous connaissons et decouvrir d'autres choses extraordinaires.
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Gaiya le Mer 8 Fév - 15:46

On a plus qu'a attendre les premiers résultats. Very Happy


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
Mysan
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 942

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Mysan le Mer 8 Fév - 16:13

Ben en quelques milliers d'années l'evolution de ces especes aura suivi une voie differente c'est obligatoire car la selection naturelle liée aux temperatures par exemple ne sera pas la meme que pour nous. Les resulats indiqueront forcement quelque chose d'historique.


Dernière édition par angelofdeath le Mer 8 Fév - 16:13, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par TrustNo1 le Mer 8 Fév - 16:23

Ouaaa on est presque au fond de la terre regardez sa



Impressionant rien à dire ; par contre je me demande si l'eau du lac est tempéré vu que l'on se trouve au coeur même de notre planète et à des profondeurs abyssales ??

avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Apollyôn le Mer 8 Fév - 17:16

@TrustNo1 a écrit:Ouaaa on est presque au fond de la terre [...] par contre je me demande si l'eau du lac est tempéré vu que l'on se trouve au coeur même de notre planète et à des profondeurs abyssales ??

Euh, je crois qu'il y a un petit problème d'échelle, le lac est à 4 kilomètres sous la glace (ok, 3768 mètres) mais il est quand même sur un continent, à la surface de notre planète, et pas perdu dans le noyau de la planète...

Tant que j'y suis, je fusionne les deux sujets sur ce lac


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par sergent garcia le Mer 8 Fév - 17:50

@TrustNo1 a écrit:Ouaaa on est presque au fond de la terre regardez sa



Impressionant rien à dire ; par contre je me demande si l'eau du lac est tempéré vu que l'on se trouve au coeur même de notre planète et à des profondeurs abyssales ??









Trust va réviser ses conversions M et Km... intéro demain matin à 6H00.


Dernière édition par sergent garcia le Mer 8 Fév - 18:33, édité 1 fois


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Mysan
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 942

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Mysan le Mer 8 Fév - 18:33

^^ en effet petite erreur aux grosse consequences.


___________________


Etudiant en sciences de la vie et de la Terre à Rennes.
study
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par sergent garcia le Mer 8 Fév - 18:35

..et moi mon "or taux graphe".


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Apollyôn le Mer 8 Fév - 18:45



Voila la bonne échelle. Scrogneugneu.

D'ailleurs, jusqu'à présent, question "vie en autarcie sous la glace", ça n'a pas l'air de se bousculer au portillon, à part quelques bactéries

Valeri Loukine, le directeur du programme russe en Antarctique, a confirmé ce mercredi que son équipe a bien atteint la surface du lac Vostok, le cinq février dernier. Des rumeurs annonçant la nouvelle circulaient depuis le début de la semaine. Elles sont aujourd'hui confirmées.

En février 2011, Valeri Loukine et ses collègues avaient stoppé le forage le 5 février et quitté le site le lendemain alors qu’ils étaient arrivés à 3720 mètres de profondeur et qu’ils ne leur restaient plus que 29 mètres à forer, selon les informations données à l’époque par Loukine. Cependant, les derniers mètres sont les plus difficiles : il faut éviter que la pression de la glace rebouche le trou de forage. De plus à une telle profondeur la glace est proche de son point de fusion, elle fond au contact de la lame et gèle sur le couteau de forage.

"Il n'y a aucun autre endroit sur Terre qui a été isolé pendant plus de 20 millions d'années", a déclaré Lev Savatyugin, un chercheur de la mission. "C'est une rencontre avec l'inconnu."

L’étude des carottes de glace de Vostok a déjà largement contribué à l’étude du climat passé de la Terre et aux relations entre température et concentrations de CO2. Atteindre l’eau, préservée de tout contact avec l’atmosphère depuis au moins 500.000 ans, est un autre défi, à la fois scientifique, technique et politique. Les Soviétiques, puis les Russes, s’y attèlent depuis 1989. Stoppé à 2.500 mètres au début des années 90, le forage a repris avec l’aide de chercheurs français (LGGE, IPEV) et le soutien américain. Il a atteint 3.623 mètres en 1998.

Depuis 2005, le programme dirigé par Loukine s’est fixé pour objectif d’atteindre les eaux du lac sub-glaciaire -une réserve de 5.400 km3 d’eau- afin de découvrir si des formes de vie s’y sont développées. Et de savoir par extension ce qui pourrait exister sous les glaces d’Europa, la lune de Jupiter.

Cependant, l’intérêt scientifique des échantillons qui seraient aujourd’hui prélevés dans le lac Vostok fait débat. Il y a en premier lieu de risque de contamination : ces dernières années les Russes ont remplacé le fluide à base de kérosène utilisé pour maintenir le trou de forage par un fluide à base de silicone. Mais comment ne pas contaminer une eau aussi pure ?

Les analyses menées sur la glace de regel de Vostok –prélevée à 3.700 mètres- montrent que «les eaux sont très pures, voire stériles», expliquent Jean-Robert Petit. «Les seuls signes de vie qui ont été mis en évidence sont donnés par des signatures ADN de bactéries thermophiles trouvées dans des inclusions de sédiments. Ces bactéries vivant dans les sources chaudes proviendraient de niches profondément encastrées 2 ou 3 km dans les failles du socle rocheux».

La France s’est rangée à l’avis du comité scientifique pour les recherches en Antarctique qui recommande de laisser une épaisseur de glace de 25 mètres pour préserver l’intégrité du lac. Côté britannique, une équipe du British Antarctic Survey (BAS) s’est lancée dans l’exploration d’un autre lac sub-glaciaire, le Lac Ellsworth, plus petit (18 km²) situé sous 3,2 km de glace. Un jet d’eau très chaude à haut débit remplace le kérosène comme fluide de forage afin d’éviter la pollution et réduire les risques de contamination - qui ne peut pas être totalement écartée.
(http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20120207.OBS0751/lac-vostok-la-surface-atteinte.html)

Faudra quand même qu'ils se mettent d'accord sur les dates, là ça devient gênant


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: À quelques mètres des eaux du lac Vostok

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 19 Oct - 1:15