Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La température n'a jamais été aussi élevée depuis 400 ans

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

La température n'a jamais été aussi élevée depuis 400 ans

Message par Robot U&P le Ven 3 Oct - 12:17



La température sur Terre n'a jamais été aussi élevée depuis au moins quatre siècles, selon une étude de l'Académie nationale américaine des sciences (NAS), un réchauffement climatique en grande partie dû à l'activité humaine.

La température moyenne à la surface de la Terre a augmenté d'un degré au cours du XXe siècle, constate la NAS dans son rapport de 155 pages, commandé par le Congrès des Etats-Unis. Ce réchauffement est "sans précédent depuis au moins 400 ans et potentiellement depuis les derniers millénaires".

Sans surprise, "les activités humaines sont responsables en grande partie du réchauffement récent", estiment les scientifiques de la NAS, qui ont passé en revue de nombreux travaux sur le sujet. A la fin des années 90, les climatologues Michael Mann, Raymond Bradley et Malcolm Hugues ont ainsi conclu que la température dans l'hémisphère Nord n'avait jamais été aussi élevée depuis 2.000 ans. Après des siècles de stabilité, le climat a commencé à se réchauffer au cours du XXe siècle, expliquaient-ils.
D'après l'étude de l'Académie des sciences, ces conclusions sont "probablement" fondées. Les données récentes vont en tout cas dans ce sens, note John Wallace, professeur des sciences de l'atmosphère à l'Université de Washington et membre du comité de rédaction du rapport.

L'Académie nationale des sciences est un organisme privé, chargé de conseiller les pouvoirs publics américains sur les questions scientifiques et médicales.

On dispose depuis 150 ans environ de relevés de températures précis. L'étude des végétaux, du corail, des glaciers ou sédiments permet de remonter plus loin dans le temps et retracer l'histoire des changements climatiques sur Terre. Les chercheurs de la NAS se sont également penchés sur des gravures et toiles représentant des glaciers alpins, montrant un recul de ces massifs depuis le début du XXe siècle.

L'étude de ces diverses sources d'information permet aux académiciens américains de conclure "avec un haut degré de certitude" qu'au cours des "dernières décennies du XXe siècle", la température a atteint des valeurs jamais observées au cours des 400, voire 1.000 années précédentes. Le climat, toutefois, était relativement chaud autour de l'an 1000, suivi par un "petit âge glaciaire", de 1500 à 1850 environ.

Les niveaux de dioxyde de carbone et de méthane, principaux responsables de "l'effet de serre" piégeant le rayonnement solaire et contribuant à l'élévation des températures, sont restés stables pendant 12.000 ans, puis ont commencé à augmenter fortement au XXe siècle.

Jusqu'à 1850 et le début de la Révolution industrielle, les fluctuations du Soleil et les éruptions volcaniques ont été les principales sources de changement climatiques. Ceci est dû aux fortes quantité de cendres et de dioxyde de souffre rejetés, dont une bonne partie peut atteindre jusqu'à 50km d'altitude, dans la stratosphère, et y séjourner plusieurs années.

Mais ces changements, selon l'Académie nationale des sciences, étaient "beaucoup moins prononcés que le réchauffement dû à l'effet de serre", consécutif à l'augmentation de la pollution depuis le milieu du XIXe siècle.

Source: Yahoo news


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 22 Fév - 9:29