Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Sam 3 Mar 2012 - 13:30

MegaUpload : le fondateur Kim Dotcom reste en liberté

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 1632583_3_3b07_kim-dotcom-au-tribunal-d-auckland-le-20-janvier_63d2427be7b44f2c1aebe1efd8bae920

Juridique - Risque de fuite et argent dissimulé… les arguments des autorités américaines n’ont pas convaincu la justice néo-zélandaise qui a rejeté la demande de remise en détention de kim Dotcom, fondateur et patron de MegaUpload.

Malgré les procédures et efforts juridiques des gouvernements néo-zélandais et américain, la justice a rejeté en appel leur demande d’une remise en détention du fondateur de MegaUpload, Kim DotCom.

Les risques de fuite de ce dernier n’ont pas convaincu le juge. Les Etats-Unis suspectent Kim Dotcom d’avoir dissimulé de l’argent et de pouvoir y recourir pour fuir le pays et la justice.

Des craintes, mais pas de preuves

Faute de preuves, son maintien en liberté sous caution, assorti d’une assignation à résidence et de l’obligation de porter un bracelet électronique, a été confirmé par la justice néo-zélandaise.

Le patron du site de téléchargement direct ne retournera pas en prison jusqu’à la prochaine audience fixée en août et portant sur son extradition vers les Etats-Unis.

« Nous pensons que nous allons gagner. Cela (l’opération coup de poing menée par les USA, NDLR) a été trop loin, c’était hors de proportion » a confié dans une interview le fondateur de MegaUpload.
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Sam 3 Mar 2012 - 13:31

MegaUpload: «Je ne suis pas le roi des pirates», jure Kim Dotcom

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Article_dotcom

COPYRIGHT - Le fondateur de MegaUpload a accordé sa première interview télévisée à une chaîne néo-zélandaise...

Près de six semaines après son arrestation choc, et dix jours après sa libération sous caution, le fondateur de MegaUpload, Kim Dotcom, parle. Jeudi, il la répondu aux questions de 3 News , en Nouvelle-Zélande.

«C'est comme de vivre un cauchemar», commence Dotcom. Le géant d'origine allemande jure que l'action du FBI était «complètement inattendue» et que son mois en détention provisoire a été «horrible», surtout pour sa femme, enceinte de jumeaux.

«Nous ne pouvons pas faire la police»

Sans surprise, il s'abrite derrière la clause du «safe harbour» du Digital Millennium Copyright Act américain de 1998. «Les fournisseurs de services Internet ne peuvent pas être pénalement responsables pour des actions de leurs utilisateurs», explique-t-il.

Il fournit quelques chiffres, pour remettre les accusations en perspective. Chaque seconde, 800 fichiers étaient transférés par MegaUpload. Cela fait 70 millions par jour, et 25 milliards par an. «Nous ne pouvons pas faire la police, c'est la même situation pour YouTube», explique-t-il, ajoutant: «En plus, les lois sur la vie privée nous interdisent d'analyser les comptes de chaque utilisateur.»

Selon la loi américaine, les ayants-droit peuvent faire la demande, au cas par cas, pour retirer des fichiers en cas d'infraction. «Nous nous sommes toujours exécutés», affirme Dotcom, précisant que plusieurs dizaines de millions de fichiers ont été retirés. Selon lui, MegaUpload allait même plus loin en fournissant un accès direct aux ayants-droit pour qu'ils puissent effacer directement des contenus, sans même devoir faire une demande officielle.

«Je suis une cible facile»

Reste ces emails internes problématiques, dans lesquels des dirigeants évoquaient avoir eux-mêmes téléchargé un fichier illégal, selon l'acte d'accusation. Là encore, Dotcom se réfère au procès Viacom vs YouTube (un cofondateur de YouTube demandait à l'autre «d'arrêter d'uploader des vidéos illégales»), gagné par Google. «A côté de ces emails, nous sommes des agneaux», jure le fondateur de MegaUpload.

Des agneaux «sacrificiels», estime-t-il. «Je ne suis pas le roi des pirates. Je suis un entrepreneur, et j'ai créé un site Web populaire qui répondait à un besoin» Selon lui, Hollywood est «largement responsable» de l’essor du piratage. «Quand vous avez des trailers pour un film partout dans le monde, mais qu'un ado de 13 ans doit attendre six mois après la sortie américaine pour le voir en France ou en Allemagne, bien sûr qu'il va télécharger», poursuit-il. Pour lui, la seule solution à l'heure d'Internet, c'est un «accès global au même moment partout dans le monde» à tous les contenus.

«Je suis une cible facile, je ne suis pas Google, mais je vais me battre jusqu'au bout, et je vais gagner», conclut-il. Il sera dans un premier temps fixé sur son avenir en août, avec la décision attendue sur son extradition vers les Etats-Unis.

Philippe Berry
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Sam 3 Mar 2012 - 13:34

Le fondateur de Megaupload pense contrer les accusations de la justice

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 1650001_3_f239_kim-schmitz-dit-kim-dotcom-le-22-fevrier_78f72838fbb974f755839a14e131dca1

Le fondateur du site internet Megaupload.com, inculpé pour escroqueries et violations des droits d'auteur, a accusé les Etats-Unis de monter un dossier "trompeur et malveillant" contre lui et estimé qu'ils ne pourront pas gagner en justice.
"Pour chaque mail dans leur dossier d'accusation, j'en ai une centaine qui le démontent", déclare Kim Schmitz, alias "Kim Dotcom", au New Zealand Herald, dans sa première interview à la presse depuis sa remise en liberté sous caution la semaine dernière.

La justice américaine accuse les responsables du site d'avoir tiré 175 millions de dollars (132 millions d'euros) d'activités criminelles et causé un préjudice de 500 millions de dollars US aux détenteurs des droits, en proposant des copies piratées de films de cinéma, programmes télévisés et autres contenus.

Créé en 2005 et installé à Hongkong, le site Megaupload, qui affirmait rassembler chaque jour 50 millions d'utilisateurs et représenter 4 % du Web, a été fermé le 19 janvier par la justice américaine.

Mais selon Kim Schmitz, un Allemand de 38 ans, ces accusations ignorent les preuves montrant qu'il a tenté personnellement d'empêcher les pirates d'accéder à Megaupload et qu'il emploie une équipe de 20 personnes chargées de retirer du site des contenus pouvant provenir de piratage.

La demande d'extradition des responsables du site présentée par les Etats-Unis devrait être entendue le 20 août. Les autorités américaines ont indiqué qu'elles réclameraient la peine maximale de 20 ans de prison, en cas de procès aux Etats-Unis. Dans son interview, Kim Dotcom souligne qu'il veut rester en Nouvelle-Zélande. "C'est le pays où je veux vivre et où je veux que mes enfants grandissent, j'aime être ici", a déclaré ce père de trois enfants, dont l'épouse attend des jumeaux.

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/03/01/le-fondateur-de-megaupload-pense-contrer-les-accusations-de-la-justice_1649999_651865.html
sergent garcia
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par sergent garcia le Sam 3 Mar 2012 - 19:01

Kim Schmitz ne serait-il pas le fils caché de François Hadji-Lazaro ? ("les garçons bouchers") "La bière, qu'est-ce-qu'elle a fait de moi la bière ..." Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 22474 ...un pti air de famille, non ?
FLAM
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par FLAM le Sam 3 Mar 2012 - 20:07

@sergent garcia a écrit: Kim Schmitz ne serait-il pas le fils caché de François Hadji-Lazaro ?
Ah oui, c'est vrai ! Very Happy
Moi, j'aurais dit Cauet avec quelques kilos en plus...

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Cauet-repond-a-ardisson-dans-une-interview-illustration

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Cauet-11536
Robot U&P
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4846

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Robot U&P le Ven 13 Avr 2012 - 21:34

Joueur du grenier, USUL et d'autres humouriste trés connus dans le domaine de l'informatique ont réalisé une video contre ACTA :



Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Mer 4 Juil 2012 - 19:05

Le Parlement européen vote contre le traité anticontrefaçon ACTA

Au terme de plusieurs mois de vifs débats et de manifestations, et après une série de votes négatifs en commission, le Parlement européen a voté contre le traité de lutte contre la contrefaçon ACTA, par 478 voix contre, 39 voix pour et 165&nnbsp;abstentions. Ce texte, négocié en secret entre une dizaine de pays (Europe, Etats-Unis, Japon...) instaurait un accord commercial visant à lutter contre la contrefaçon, tant physique que numérique. Il proposait notamment de renforcer la lutte contre les médicaments contrefaits ou d'harmoniser les outils de répression contre le téléchargement illégal.
Mais pour de nombreuses associations de défense des libertés numériques ou de défense des malades du sida, le texte présentait des risques d'importantes dérives. Sur la forme, d'abord : le fait que le texte ait été négocié en secret, loin du regard des élus, posait problème. Sur le fond, surtout : bien que la version finale du texte ait été débarassée de certaines de ses dispositions les plus controversées, il comportait des mesures inédites et jugées liberticides, comme une procédure simplifiée pour que les ayants droit puissent obtenir des fournisseurs d'accès à Internet l'identité des internautes suspectés de télécharger illégalement.

Les débats sur le texte ont révélé, mardi, qu'ACTA ne faisait pas non plus l'unanimité au sein des principales formations politiques du Parlement. Au sein du Parti populaire européen (PPE, droite), le traité a révélé l'existence d'une ligne de fracture importante entre les élus jugeant que le texte ne protégeait pas assez les libertés fondamentales et les partisans du texte, qui estimaient que le traité, même imparfait, était nécessaire pour améliorer la protection du droit d'auteur en Europe.

Ces divisions internes recoupaient en partie des divisions par pays : ainsi, les élus PPE néerlandais ou italiens avaient fait part, en bloc, de leurs importantes réserves sur le texte. En raison de ces divergences internes, la position commune du principal groupe de droite a changé à plusieurs reprises dans les heures précédant le vote, pour finalement s'établir sur un vote libre, sans consigne de vote de groupe. Les partisans du texte au sein du PPE avaient tenté, en dernier recours, d'obtenir un report du vote en séance plénière, sans succès ; au final, de nombreux élus du PPE ont fait le choix de l'abstention.

Pour les opposants au traité, le vote est une victoire nette. Surtout, "le texte a permis d'ouvrir un grand débat public, y compris à l'intérieur du PPE, sur la nécessité d'une réforme du droit de la propriété intellectuelle en Europe", se félicite Jérémie Zimmermann, porte-parole du collectif la Quadrature du Net, très impliqué dans la mobilisation conter ACTA. "Ces débats ont également montré ce que peut faire la mobilisation citoyenne : il y a eu des millions d'e-mails envoyés aux députés, des dizaines de milliers de coups de téléphone... C'est un véritable sursaut démocratique."

Pour les défenseurs des libertés numériques, le rejet d'ACTA constitue une étape de plus, quelques mois après l'ajournement sine die des projets de loi PIPA (Protect Intellectual Property Act) et SOPA (Stop Online Piracy Act) aux Etats-Unis, qui visaient à renforcer la protection du droit d'auteur – au détriment, pour leurs détracteurs, des droits fondamentaux des citoyens. Pour M. Zimmermann, il s'agit bien d'un mouvement global, international. "Il n'y a pas un Internet américain, un Internet européen : la carte des Internets n'a pas de bordures. Aujourd'hui, on assiste à une mobilisation globale, un réseau dans lequel chacun de nous est un nœud. C'est cette leçon-là qui doit durer au-delà d'ACTA."
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/07/04/le-parlement-europeen-vote-contre-le-traite-anti-contrefacon-acta_1729032_651865.html

Et vlan ! dans les dents !
FLAM
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par FLAM le Mer 4 Juil 2012 - 19:47

@Apollyôn a écrit:Et vlan ! dans les dents !
Tu m'étonnes ! "Samèrelipopette ! C'est chantmax !" Very Happy
478 voix contre, 39 voix pour ! Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 7350 Yeeees !!!

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 485963 Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 222720 Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 952108 Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 295904 VICTOIIIIIRE !!! Et vive la liberté ! Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 642264
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Mer 4 Juil 2012 - 19:53

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 548313_488993864450358_2131221916_n

Enfin une vrai démocratie ! Comme quoi les manifs ne servent pas toujours à rien. Smile

ça fait plaisir de voir que les mouvements ont été entendu Smile
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Mer 4 Juil 2012 - 20:03

Quand j'y pense, notre Sarko national qui été à fond pour ACTA... je serais curieux de connaitre ça réaction...
Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Mer 4 Juil 2012 - 20:08

Je pense qu'avec tous les juges qui lui tombent sur le paletot dans les affaires Bettencourt, Karachi, la Lybie et tout le reste, notre ancien président ne doit pas vraiment penser à ACTA
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Mer 4 Juil 2012 - 20:43

Fort juste Very Happy
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Sam 7 Juil 2012 - 15:42

Petite information...

Pour les 39 voix pour, 25 voix... Française...

pale
Bat
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Bat le Dim 8 Juil 2012 - 20:09

Schattenjägger a écrit:Petite information...

Pour les 39 voix pour, 25 voix... Française...

pale

On vie dans un pays formidable, je vous le dis. Quant aux gens qui l'occupent, c'est un autre soucis.
Enfin, pour une fois que je me reconnais dans une décision politique (le refus d'Acta bien sûr, pas les voix "pour" françaises), ça me rends temporairement optimiste tiens !!! Very Happy
Satan
Satan
Dictateur en Chef... A vie
Dictateur en Chef... A vie

Nombre de messages : 10706

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Satan le Dim 8 Juil 2012 - 20:18

Rassurons nous, les législateurs français ne vont pas se gêner de nous faire passer les pires conneries!!!
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 35985

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Dim 8 Juil 2012 - 20:20

Je pense en tout cas que le mouvement Anonymous n'y est pas pour rien dans la décision politique (voir U&Pmag N°6). En espérant que les gens prennent conscience que la liberté doit aussi être présente sur le web, car une dictature commencera sur le web avant d'être présente dans les rues.
Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Dim 2 Sep 2012 - 20:40

The Pirate Bay dans la tourmente

C'est "l'année de la tempête", proclame, sur sa page d'accueil, The Pirate Bay, le plus emblématique et le plus fréquenté des annuaires de liens BitTorrent. Le site, qui existe depuis neuf ans, se trouve au centre de plusieurs opérations de lutte contre le téléchargement illégal.
Les nuages s'amoncellent autour de The Pirate Bay et de ses administrateurs. Mercredi 1er février, trois fondateurs du site se sont vu refuser leur dernière possibilité d'appel, auprès de la Cour suprême suédoise, de leur condamnation à des peines de prison ferme dans un vaste procès. Reconnus coupables, en première instance comme en appel, de violation à grande échelle des droits d'auteur, les peines des trois hommes sont donc confirmées : dix mois de prison ferme pour Fredrik Neij et huit mois pour Peter Sunde, le charismatique porte-parole du site, tandis que l'homme d'affaires Carl Lundström avait écopé de quatre mois.

Pourtant, The Pirate Bay, avec son humour coutumier, fait mine de considérer ce revers judiciaire comme un non-évènement. "La pire chose qui me soit arrivée aujourd'hui : je me suis coupé en me rasant", ironisait Peter Sunde sur son compte Twitter peu après la décision.

Officiellement, les trois condamnés ne font plus partie des administrateurs de The Pirate Bay, mais jouissent d'un soutien sans faille du site : "Nos trois amis et frères de sang ont été condamnés à des peines de prison. C'est moins grave que ça n'en a l'air. Etant donné qu'aucun d'entre eux ne vit plus en Suède, ils n'iront pas en prison. Ils sont aussi libres aujourd'hui qu'hier."

Le site fait mine d'ignorer ce qui est arrivé à Kim Schmitz et aux autres administrateurs du site de téléchargement direct MegaUpload, interpellés en Nouvelle-Zélande et dans plusieurs autres pays le 19 janvier, dans le cadre d'une vaste opération du FBI. Pourtant, The Pirate Bay a suivi avec attention les problèmes rencontrés par MegaUpload, et pris des mesures pour tenter d'éviter d'être lui aussi fermé brutalement par le FBI, évoquant un complot ourdi par "le système, l'empire, les gouvernements".

Le site a notamment changé jeudi son nom de domaine, passant de thepiratebay.org à thepiratebay.se, le domaine suédois. La raison en est simple : pour faire fermer MegaUpload, les autorités américaines ont directement saisi le nom de domaine du site - une procédure expéditive mais que les Etats-Unis ne peuvent appliquer qu'aux .com et .org. Les domaines nationaux (.se, .fr...) sont en effet gérés directement par des autorités ou associations nationales.

Contrairement à MegaUpload, dont le FBI a également saisi une grande partie des serveurs, situés chez de grandes entreprises, The Pirate Bay utilise un hébergement très spécifique : ses serveurs sont situés chez PRQ, un hébergeur militant suédois qui défend une conception radicale de la liberté d'expression, et ouvre aussi bien ses machines à WikiLeaks qu'à des sites faisant l'apologie de la pédophilie. L'hébergeur a déjà été la cible de perquisitions, mais n'a jamais fermé.

La structure même de The Pirate Bay est également très différente de celle de MegaUpload. The Pirate Bay est un annuaire : contrairement à MegaUpload, il n'héberge aucun fichier, mais publie uniquement des liens permettant de télécharger des contenus, majoritairement protégés par le droit d'auteur. Ce qui n'avait pas empêché le site et ses administrateurs d'être condamnés en Suède.
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/02/02/the-pirate-bay-dans-la-tourmente_1637758_651865.html

Un co-fondateur du site internet Pirate Bay arrêté au Cambodge

Un des co-fondateurs du site suédois de téléchargement Pirate Bay a été arrêté à Phnom Penh à la demande des autorités suédoises, a indiqué la police cambodgienne dimanche. Gottfrid Svartholm Warg avait été condamné en 2009 à un an de prison mais ne s'était pas rendu aux autorités en début d'année pour servir sa peine.
Il a été interpellé "pour une infraction relative à la technologie informatique", a indiqué le porte-parole de la police Kirth Chantharith. "Nous n'avons pas de traité d'extradition avec la Suède mais nous allons regarder la loi et voir comment on peut gérer ce dossier", a-t-il précisé en indiquant que Stockholm devait envoyer des documents et informations supplémentaires.

Créé fin 2003, Pirate Bay compte plus de 35 millions d'utilisateurs à travers le monde et permet de diriger ses utilisateurs à l'aide de la technologie "Bittorrent" vers les fichiers (films, musique, jeux) qu'ils recherchent, mais sans en abriter aucun dans ses serveurs.

Ses fondateurs arguent que leur site ne permet que d'échangers des fichiers, légaux ou pas. Leurs avocats estiment que les déclarer coupables des activités illégales perpétrées par d'autres revient à poursuivre la poste pour l'acheminement de colis au contenu prohibé, et remet en cause les fondements d'internet.

Fin 2010, les deux autres co-fondateurs Fredrik Neij et Peter Sunde, 32 ans tous les deux, avaient été condamnés en appel respectivement à dix et huit mois de prison ferme. Ils avaient aussi été condamnés à payer environ 46 millions de couronnes (4,6 millions d'euros). Neij a récemment annoncé qu'il allait saisir la Cour européenne de justice après le refus de la Cour suprême de son pays d'entendre son cas.
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/02/un-co-fondateur-du-site-internet-pirate-bay-arrete-au-cambodge_1754579_651865.html
anoy
anoy
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2620

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par anoy le Lun 3 Sep 2012 - 19:05

Petite question..: Est ce que le parti "politique" émergent en Europe "Pirate" a un lien avec ce site du web ?
dranozir
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par dranozir le Mar 4 Sep 2012 - 15:00

En effet je pense que le parti pirate à été fondé en soutient de the pirate bay.
Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 15 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Sam 15 Sep 2012 - 19:24

Le cofondateur du site d'aide au téléchargement sur Internet The Pirate Bay, le Suédois Gottfrid Svartholm Warg, expulsé lundi par le Cambodge, a été placé en détention dans son pays, vendredi 14 septembre, pour des faits de piratage informatique, a annoncé la justice.

"La personne qui a été récemment arrêtée [au Cambodge], soupçonnée de piratage de données du fournisseur informatique Logica au printemps, a été placée en détention aujourd'hui", a annoncé le parquet suédois dans un communiqué. Deux autres personnes sont également soupçonnées dans cette affaire, précise le document.

Logica gère le registre de l'état civil de l'administration fiscale suédoise. Au printemps, un fichier contenant des données personnelles de neuf mille contribuables, volés à la société, avait été publié sur Internet. "C'est une enquête très importante (...) et le placement en détention, assorti de la possibilité d'imposer des restrictions, est l'un des outils que le législateur nous a donnés pour pouvoir mener ce genre d'enquêtes de manière efficace", a déclaré à la radio publique SR le procureur chargé du dossier, Henrik Olin.

Créé à la fin de 2003, The Pirate Bay compte plus de 35 millions d'utilisateurs à travers le monde. Il permet de diriger ses utilisateurs à l'aide de la technologie BitTorrent vers les fichiers qu'ils recherchent, sans en abriter dans ses serveurs. Les fondateurs arguent que le site n'offre qu'un service d'échanges, et qu'ils ne sont pas responsables de leur légalité.

M. Svartholm Warg, 27 ans, avait été condamné en 2009, à un an de prison par la justice suédoise pour complicité de la violation des droits d'auteur. Il a fait appel, est parti vivre au Cambodge, et a invoqué des raisons de santé pour expliquer qu'il n'était pas revenu en Suède se livrer à la justice quand elle le lui a demandé.
source : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/14/le-cofondateur-de-the-pirate-bay-place-en-detention-en-suede_1760687_651865.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 7 Juil 2020 - 15:18