Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
Le Deal du moment : -54%
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch ...
Voir le deal
91.09 €

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

ethane
ethane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 562

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par ethane le Dim 29 Jan - 11:52

Mais pour trois Anonymous interpellés, six mois d'enquête nécessaires!!!

huit exactement ici
Bat
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Bat le Dim 29 Jan - 12:56

" Ami si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place "
alexlex
alexlex
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 26

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par alexlex le Dim 29 Jan - 14:00

j'ai pu regarder enfin le petit journal de vendredi soir ou il posait 5 question a un anonymous lol j'étais mdr pour lui si anonymous font se qu'ils font c'est pour se marrer étais-se pour qu'ont es une mauvaise opinions d'eux ?, j'était dessus de ses réponses
pour ceux qui n'ont pas vus
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html
-Z-
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par -Z- le Lun 30 Jan - 14:09

@alexlex a écrit:j'ai pu regarder enfin le petit journal de vendredi soir ou il posait 5 question a un anonymous lol j'étais mdr pour lui si anonymous font se qu'ils font c'est pour se marrer étais-se pour qu'ont es une mauvaise opinions d'eux ?, j'était dessus de ses réponses
pour ceux qui n'ont pas vus
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html

Pardonne moi mais j'ai beau lire et relire ce que tu as écrit, je ne comprends rien à ce que tu voulais dire... Pourrais tu avoir l’amabilité de reformuler ce que tu cherches à exprimer en français ?

Merci d'avance.

Au passage je tiens à rappeler que tu t'adresses sur ce forum à un public de tout âge... Si les jeunes comprennent le langage SMS il n'en est pas le cas pour les plus anciens... Aussi merci de respecter ces personnes en t'exprimant dans un langage compréhensible de tous comme il est stipulé dans la charte que tu as approuvée à l'inscription...
6 - merci de faire un effort sur la grammaire et l'orthographe. Style SMS déconseillé !
astronef
astronef
VIP
VIP

Nombre de messages : 671

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par astronef le Lun 30 Jan - 14:45

il était dessus de ses réponses, m'enfin Z c'est pourtant clair!
Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Lun 30 Jan - 15:06

Après des heures d'intense réflexion, l'usage de plusieurs logiciels de décodage et quelques litres de café Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 827211 , je pense être arrivé à une traduction quelque peu potable de la chose :

J'ai enfin pu regarder le "Petit Journal" de vendredi soir, dans lequel Yann Barthès posait cinq question à un anonymous. Les réponses furent tellement navrantes que cela en devenait comique. Pour l'invité, si les anonymous agissent ainsi c'est qu'il s'agit d'une bande de petits rigolo qui piratent uniquement pour s'amuser. Je m'interroge sur la finalité de cet entretient, était-ce afin de discréditer le mouvement ? de ternir son image de marque auprès du public ? Les réponses de cette personne m'ont particulièrement déçu.

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 280px-Jean-Francois_Champollion_2
Satan
Satan
Dictateur en Chef... A vie
Dictateur en Chef... A vie

Nombre de messages : 10716

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Satan le Lun 30 Jan - 15:24

Apollyon, tu es le Champollion du langage SMS ou assimilé à!
alexlex
alexlex
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 26

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par alexlex le Lun 30 Jan - 17:28

je suis désolé pour le langage sms ses un vilain défaut que j'essaye de passer et je comprend que sa n'a rien a faire sur un forum publique et toutes mes excuses pour les fautes de français .
en effet ces se que je voulais dire Apollyôn . Je trouve qu'il n'a rien dit de bien, qu'il n'a pas défendu leur cause mais bon j'ai peut-être rien compris de se qu'il disait (enfin il a été plutôt clair se qui n'est pas toujours mon cas Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 813302 )
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36002

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Lun 30 Jan - 17:41

Je pense pareil que toi, Alex.

Il a fait pas mal de boulettes, comme dire qu'il hacké pour "le fun". Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un anonymous. Mais plutôt du premier baltringue que canal+ à réussit à chopper pour l’émission.

Smile
FLAM
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par FLAM le Lun 30 Jan - 17:55

Schattenjägger a écrit:Je pense pareil que toi, Alex.

Il a fait pas mal de boulettes, comme dire qu'il hacké pour "le fun". Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un anonymous. Mais plutôt du premier baltringue que canal+ à réussit à chopper pour l’émission.

Smile
C'est ce que j'ai compris aussi : Anonymous est une idéologie sans vraiment de "têtes gouvernantes" et ainsi tout le monde peut rejoindre cette idéologie en se prétendant "anonymous". Rolling Eyes

Le "hic" là-dedans, c'est qu'il peut y avoir des dérives qui n'ont rien à voir avec les grandes actions menées (décidées) par la majorité. Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 999318

Ce que montrait bien, justement, cette interview de Yann Barthès...
Caribou
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Caribou le Lun 30 Jan - 19:34

Du coup des actes de dégradations sont commis au nom des Anonymous...
http://www.gizmodo.fr/2012/01/30/hadopi-tague-par-des-anonymous.html
Mysan
Mysan
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 942

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Mysan le Lun 30 Jan - 21:04

@-Z- a écrit: Si les jeunes comprennent le langage SMS il n'en est pas le cas pour les plus anciens!
[/quote]

et je n'ai pas compris non plus pourtant je suis plus jeune et cotoie ce language souvent, j'espere que mon adaptation se fait bien et que je m'exprimme correctement aupres des membres.
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5129

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Achim le Lun 30 Jan - 22:44


@ PAFleKaribou

Le photographe qui a pris le cliché du tag est Gregory Guttierez, un ufologue. Amusant, non?

Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Mar 31 Jan - 9:24

Johnny Guoyot a écrit:Apollyon, tu es le Champollion du langage SMS ou assimilé à!

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 2vA1a

Bon, fini de rire, quelques nouvelles d'ACTA (oui, j'aime me faire du mal au petit matin en prenant mon café)

Depuis 2007, un accord commercial international visant à règlementer la contrefaçon est en élaboration, le tout dans la plus grande discrétion. Largement inconnu dans le grand public, ACTA c’est son nom, pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement , prévoit un arsenal de surveillance et de mesures répressives, particulièrement sur Internet. Rapporteur du texte au parlement européen, le député Kader Arif, par ailleurs conseiller municipal à Toulouse a démissionné de cette mission jeudi, dénonçant « une mascarade » et « une possible atteinte aux libertés individuelles » . Le même jour, la France signait le traité, provoquant un début de mobilisation ce week-end.

Le but de ce traité est de lutter contre la contrefaçon et d’encadrer le droit à la propriété intellectuelle. Au delà des « classiques » que sont les produits de luxe comme les parfums et les sacs à main, cet accord s’attaque également à la question de la diffusion de œuvres sur Internet et définit un cadre très contraignant comme l’analyse la Quadrature du Net . Par analogie, l’ACTA peut ainsi être comparé à un Hadopi qui s’appliquerait au niveau mondial. Car, et c’est inhabituel pour ce type d’accord, l’ACTA dans son article 23 définit les comportements qu’elle juge relever « d’infractions pénales » et évoque les peines « appropriées » dans son article 24.

«Etre contrefacteur c’est télécharger une chanson ? Dix? Cent? », Kader Arif, député européen du sud-ouest

Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) sont également évoqués : des sanctions pénales sont instaurées pour « complicité » conduisant ainsi les FAI à l’obligation de surveiller leur réseau et de veiller à ce que leurs clients ne diffusent pas d’œuvres piratées. De plus, le traité prévoit l’instauration d’un comité ACTA, ayant tout pouvoir pour modifier à sa guise les termes du traité et ce, après ratification par les pays.

Jeudi, alors que la France ratifiait le traité à Tokyo, Kader Arif, rapporteur du texte au parlement européen démissionnait de ce poste pour dénoncer « une mascarade ». Interrogé à la sortie du conseil municipal vendredi, il explique : « Je suis très inquiet car c’est la remise en cause de libertés individuelles en particulier sur la possibilité de fouiller les ordinateurs, les smartphones et les tablettes y compris aux frontières. C’est inacceptable. Le tout en considérant que des téléchargements sont illégaux car de nature commerciale sans qu’aucune définition précise ne soit apportée pour qualifier commercial. Etre contrefacteur c’est pour une chanson ? Dix ? Cent ? »


L’ACTA prévoit également d’encadrer la production et la diffusion des médicaments génériques mais également les semences agricoles. Les graines sont ainsi « copyrightées ». Ressemer des graines issues de ces cultures est donc considéré comme du piratage.
Le député européen socialiste dénonce également les conditions dans lesquelles se sont tenues les discussions : « La droite européenne ainsi que la commission ont poussé à la ratification sans laisser au parlement la possibilité d’aller au fond, de faire des propositions ou même d’avoir des éclaircissements sur le plan juridique. Cette stratégie vise à aller très vite pour éviter d’y associer l’opinion publique. Toutes les négociations de cet accord ont été faites dans l’obscurantisme. »

La mise en place d’un tel traité suppose le déploiement d’outils de surveillance. L’implication des FAI par leur possible condamnation pour complicité servirait de maillage pour vérifier les comportements des internautes. C’est en tout cas ce qu’explique Raphaël Durand, porte-parole de la section Midi-Pyrénées du Parti Pirate : « L’outil technologique existe et se nomme le DPI : Deep Packet Inspection. Posé sur les routeurs des fournisseurs d’accès, il permet de surveiller tous les contenus circulant sur les ordinateurs de tous les utilisateurs. C’est la même technologie qui était utilisée en Libye pour identifier les blogueurs opposés au régime. En France, nous sommes en démocratie mais l’utilisation d’un tel outil est potentiellement très dangereuse.»

Longtemps restée dans l’ombre, l’ACTA n’échappe plus à la médiatisation provoquée par la démission de Kader Arif et la ratification du traité par la plupart des pays européens. Dès jeudi, des appels spontanés à la mobilisation ont émané des réseaux sociaux. Samedi, près de 400 personnes ont ainsi manifesté à Toulouse. Après la fermeture de Megaupload ou encore l’annonce de futures censures sur le réseau Twitter, un conflit social inédit portant sur l’avenir du net pourrait émerger dans les prochains mois.
(http://carredinfo.fr/lacta-un-hadopi-mondial-qui-porte-atteinte-au-principe-meme-de-liberte-5982 )

[Anonymous]: « l’Internet atterrira dans la rue en mars à Paris »

SOPA/PIPA , ACTA , Hadopi, Loppsi, c’en est trop pour les Anonymous . Après une première journée de mobilisation le 28 janvier dernier, le collectif d’hacktivistes prépare une nouvelle opération pour le mois de mars, le temps pour eux de mobiliser un maximum d’internautes.

Les membres de la branche française des Anonymous ont décidé de passer à l’offensive. Et plus seulement derrière leurs écrans. Ce week-end ils sont ainsi descendus dans les rues de plusieurs villes dont Paris, Lille, Bordeaux ou Toulouse. Certes, la mobilisation n’était pas énorme – plusieurs centaines de personnes seulement dans la capitale selon l’AFP – mais pour sa prochaine action, Anonymous a décidé de lancer une grande campagne de communication afin d’attirer de nombreux sympathisants.

Sur anonymact.fr, le collectif diffuse donc un message, précédé par un compte à rebours, lequel permet de savoir que, dans un peu plus de 25 jours, la date de la prochaine action des Anonymous sera connue. Cette nouvelle manifestation aura pour but de « s’unir et protester contre les lois liberticides et les menaces qui pèsent actuellement sur la neutralité du réseau en France et dans le monde (Hadopi, Loppsi, ACTA, SOPA/PIPA, IPRED, ARJEL…) » peut-on lire dans le communiqué.

Mais il s’agira également de »défendre notre anonymat sur Internet parce que notre liberté ne doit pas être surveillée par des puissances elles aussi anonymes mais non légitimes. Parce que notre liberté ne doit pas être entravée par des lois absurdes et intéressées, aussi couteuses qu’inefficaces. Parce qu’Internet doit rester notre espace public.«

Anonymous appelle donc les internautes à soutenir leur cause. Ils mettent d’ailleurs tout en oeuvre pour propager leur message et rassembler le plus de monde possible en communiquant notamment le nom d’un chan IRC, spécialement crée pour que « ceux intéressés par l’action puissent se bouger, participer, prendre des initiatives ».

Le mois de mars sera l’occasion de voir si les préoccupations des Anonymous intéressent les internautes français, mais également de mettre la pression sur les candidats aux élections présidentielles, quelques semaines avant le scrutin.
(http://www.gizmodo.fr/2012/01/30/anonymous-linternet-atterrira-dans-la-rue-en-mars-a-paris.html )

L’accord anti-contrefaçon (ACTA) dans le texte

Pour comprendre la mesure de cet accord qui a été élaboré et signé dans la plus grande opacité, voici concrètement ce que dit l’ACTA, pour embrasser l’ampleur des dommages qu’il augure.

Ce texte semble rédigé par des lobbys industriels, ne prend en compte que leurs intérêts économiques et se moque complètement de la vie du citoyen, de sa volonté comme de sa santé. Rappelons qu’il a été signé par de nombreux pays, dont la France et l’Union européenne, après des années de négociations totalement secrètes. Si Wikileaks n’avait pas donné l’alerte, on aurait certainement découvert l’accord qu’après coup, devant le fait accompli.

Le premier point sur lequel il faut s’attarder concerne la définition des marchandises contrefaites et pirates, celles que l’accord ACTA souhaite éradiquer.
«
marchandises de marque contrefaites s’entend de toutes les marchandises, y compris leur emballage, portant sans autorisation une marque de fabrique ou de commerce qui est identique à la marque de fabrique ou de commerce valablement enregistrée pour lesdites marchandises, ou qui ne peut être distinguée dans ses aspects essentiels de cette marque de fabrique ou de commerce, et qui de ce fait porte atteinte aux droits du titulaire de la marque en question en vertu de la législation du pays » (article 5)
Cette définition englobe donc la contrefaçon classique, principalement des produits de luxes, mais la mention : « qui ne peut être distinguée dans ses aspects essentiels de cette marque » permet d’assimiler les médicaments génériques à de la contrefaçon. Avec les drames humains que cela suppose, on vous renvoie à cet article : ACTA : signature de l'accord sur la privatisation des savoirs , pour comprendre les problèmes concrets que cela pose.

« marchandises pirates portant atteinte au droit d’auteur s’entend de toutes les copies faites sans le consentement du détenteur du droit ou d’une personne dûment autorisée par lui dans le pays de production et qui sont faites directement ou indirectement à partir d’un article dans les cas où la réalisation de ces copies aurait constitué une atteinte au droit d’auteur ou à un droit connexe » (article 5)
Ce qui veut dire que potentiellement, il va nous falloir justifier l’achat de chaque MP3 qu’on transporte dans notre baladeur ou téléphone. Car la marchandise piratée ici ne concerne pas seulement ce qui est copié à usage commercial, ou même échangé sur Internet, l’accord considère que même la copie privée relève du piratage, comme le fait de convertir un CD qu’on a acheté en MP3. Et ce malgré les taxes que nous payons pour la copie privée, sur chaque support de stockage.

Prévention et répression : des sous pour l’industrie

L’ACTA oblige les parties (c’est à dire la grosse trentaine de pays signataires), « à faire respecter des droits de propriété intellectuelle » Le contrevenant devra payer des dommages et intérêts. C’est la justice du pays qui décidera du montant, évalué en fonction « des bénéfices perdus, de la valeur de la marchandise ou du service contrefait, mesurée au prix du marché, ou le prix de détail suggéré. » (Article 9)
Autrement dit quand l’Inde produit des génériques -contrefaçons selon l'ACTA- vendus 10 à 20 fois moins cher que les médicaments des laboratoires, elle devrait dédommager ces laboratoires aux prix du marché, c'est-à-dire au tarif fixé par les industriels... Quant aux « marchandises piratées », estimer que l’intégralité des œuvres échangées aurait été achetée plein pot autrement, relève du mythe complet.

L’accord oblige également les Etats signataires à adopter des mesures « rapides et efficaces », « pour empêcher qu’un acte portant atteinte à un droit de propriété intellectuelle ne soit commis et, en particulier, pour empêcher l’introduction, dans les circuits commerciaux, de marchandises impliquant l’atteinte à un droit de propriété intellectuelle ». C’est la porte ouverte au filtrage complet d’Internet. Pire encore, un filtrage préventif. C'est-à-dire que si les lobbys considèrent que le Peer2Peer ne sert majoritairement qu’à l’échange de fichiers, ils pourraient essayer de bloquer tout le protocole, qui sert notamment à la recherche scientifique (pour distribuer des calculs longs et complexes sur plusieurs machines) comme à la communication (Skype). Et au cas où on aurait mal compris, dans l’article 27 dédié au numérique il est spécifié que l’Etat doit prendre des «mesures correctives rapides destinées à prévenir toute atteinte » au droit d’auteur. A noter que l’accord rend également illégal toute initiative visant à supprimer d’une œuvre achetée le DRM, cryptage ou contrôle d’accès. Autrement dit, on n’est plus propriétaire de ce qu’on achète.

L’accord place l’Etat au service des industries. Les autorités pourront « ordonner à un fournisseur de services en ligne de divulguer rapidement au détenteur du droit des renseignements suffisants pour lui permettre d’identifier un abonné dont il est allégué que le compte aurait été utilisé en vue de porter atteinte à des droits ». Et ce, sans décision judiciaire, à la demande des ayants droits. Ce qui pose un problème évident de respect de la vie privée.

L’ACTA s’accorde tous les droits

L’accord est réellement effrayant pour nos démocraties. Il s’accorde le droit d’imposer des mesures judiciaires et réclame que chaque état fasse en sorte que sa législation soit adaptée. Par exemple le texte veut que : « chaque Partie prévoit des peines qui comprennent l’emprisonnement, ainsi que des amendes suffisamment lourdes pour être dissuasives en vue d’empêcher de futures atteintes » (article 24)

L’ACTA se place également au dessus des lois des pays : « Chaque Partie reconnaît que la coopération internationale est essentielle à une protection efficace des droits de propriété intellectuelle et que cette coopération devrait être encouragée indépendamment de l’origine des marchandises portant atteinte aux droits de propriété intellectuelle ou de la situation géographique ou de la nationalité du détenteur du droit» (article 33). Si des pays obtiennent, avec l’accord de l’OMC et de l’OMS, le droit de passer outre un brevet pour produire ou importer un médicament générique en cas de nécessité de santé publique, l’ACTA, qui se pose en accord international supérieur, dit non. Les médicaments seront donc saisis à la frontière et détruits, selon l’article 16.

Et comme pour nous achever, l’accord se conclut par : « Le Comité [de l’ACTA] s’accorde le droit de prendre de nouvelles mesures ».
Ce qui est surréaliste lorsqu’on voit les conditions de rédaction d’un tel rapport, le Parlement Européen n’a même pas eu connaissance du contenu des négociations qui ont commencé en 2007. On ne sait même pas de qui est composé ce comité.

Pour être ratifié, l’ACTA doit passer devant le Parlement Européen. Le PPE (parti des droites européennes dont l’UMP est membre) a imposé un calendrier très court pour éviter le débat public. Il faut s’en emparer.
(http://www.humanite.fr/l%E2%80%99accord-anti-contrefacon-acta-dans-le-texte-488911 )

Le texte du traité : https://sd-2.archive-host.com/membres/up/139697541857038292/ACTA.pdf

La pétition en ligne : http://www.avaaz.org/fr/eu_save_the_internet_fr/?slideshow (presque 1.2 millions de signatures pour l'instant)
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36002

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Mer 1 Fév - 17:26

Une entreprise française était en négociation avec Megaupload pour rémunérer les auteurs

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Catguit-250x193

Ça sent bien la MegaEmbrouille ...

C’est une véritable petite bombe. Reflets.info a été informé qu’une entreprise française, UbicMedia , développant une solution technologique que l’on peut comparer à un ticket de cinéma virtuel, était en négociation avec les équipes de Megaupload. Objectif, tout comme l’affirmait TorrentFreak au sujet de MegaBox : rémunérer les ayants-droit. Reflets a contacté Monsieur Alain Rosset, d’UbicMedia pour en savoir plus sur PUMit, une solution technique de monétisation des contenus que les ayants-droit redoutaient de voir entre les mains de Megaupload.

La suite - http://reflets.info/une-entreprise-francaise-etait-en-negociation-avec-megaupload-pour-remunerer-les-auteurs/
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Macha le Mer 1 Fév - 18:15

Comme quoi rien n'est un hasard ! A lire également les commentaires qui sont ma foi fort intéressants.

Un internaute propose carrément de légaliser les manifestations citoyennes via la toile, mais je n'arrive plus à retrouver ce commentaire. Smile

Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Apollyôn le Mer 1 Fév - 21:49

Pas vu ce commentaire moi... peut-être dans un des liens qui a été brisé ?

En passant, une page facebook pour suivre l'actu sur ACTA : https://www.facebook.com/AntiACTA.France
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Macha le Mer 1 Fév - 22:22

Je me suis baladée sur leur site, et ce commentaire était présent mais ne me demande pas sous quel article je l'ai péché ! Very Happy
dragoun05
dragoun05
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 603

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par dragoun05 le Ven 3 Fév - 9:29

angelofdeath a écrit:
@-Z- a écrit: Si les jeunes comprennent le langage SMS il n'en est pas le cas pour les plus anciens!

et je n'ai pas compris non plus pourtant je suis plus jeune et côtoie ce langage souvent, j'espère que mon adaptation se fait bien et que je m'exprime correctement auprès des membres.[/quote]

N'ai de crainte pour cela, tu t'adapte et nous te comprenons, c'est l'essentiel. Après, fait attention aux erreurs et essais si tu le peux, les correcteurs automatiques (je dis sa mais je fais aussi des erreurs que "maitre" achim me rappel comme dans le petit tchat à gauche si tu veux voir^^ jocolor)
Schattenjäger
Schattenjäger
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 36002

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Schattenjäger le Ven 3 Fév - 11:00

N'oubliez pas que Chrome incorpore un correcteur orthographique. De plus, le forum est optimisé pour Chrome. Smile

Contenu sponsorisé

Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012) - Page 10 Empty Re: Internet n'est plus libre depuis ce soir - (Jeudi 19 Janvier 2012)

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 9 Juil - 10:28