Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
--- Le forum est en libre participation pour les non-inscrits ---
+5
Mehdi
Schattenjäger
Satan
Bat
BM
9 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les communications téléphoniques du temps

Satan
Satan
VIP
VIP

Nombre de messages : 12858

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Satan Lun 16 Mai - 9:21

Pour ce qui est de l'intrication quantique:http://fr.wikipedia.org/wiki/Intrication_quantique

L'intrication quantique concerne des particules spatialement séparées, donc par une distance physique.
Dans le cadre des théories non locales, on émet l'hypothèse qu'un signal instantané (de nature inconnue) permet à une particule d'être informée du résultat d'une mesure sur l'autre particule, pour établir la corrélation de la paire de particules intriquées, qui pourra se vérifier expérimentalement au moment où l'état de la seconde des deux particules sera mesurée à son tour. Certaines variantes de l'expérience d'Aspect montrent que ce signal peut être parfois interprété comme remontant le temps dans le référentiel d'une des deux particules. Soulevant un problème conceptuel difficilement admissible, conduisant à des conclusions contredisant le sens commun.
Il ne s'agit que d'une interprétation d'un résultat présentant une anomalie rencontrée dans des cas tres particuliers (donc non généralisés), interpretation qui plus est sujette à caution!
Nous sommes encore loin du voyage temporel d'une particule quantique!!!
Pour se renseigner sur la notion d'ordinateur quantique:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Calculateur_quantique
Où est le voyage temporel des particules dans tout celà???
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5218

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Achim Lun 16 Mai - 17:27


@ JohnnyG.

"Certaines variantes de l'expérience d'Aspect montrent que ce signal peut être parfois interprété comme remontant le temps dans le référentiel d'une des deux particules. Soulevant un problème conceptuel difficilement admissible, conduisant à des conclusions contredisant le sens commun."

Ce problème de l'intrication ou de la non-séparabilité (le paradoxe EPR) à l'échelle corpusculaire remet en cause pour beaucoup de physiciens (avec raison) la validité de la notion d'espace et donc de temps.
Mais les choses se corsent dès que l'on remet en cause la notion de temps à l'échelle macroscopique, et particulièrement dans des dispositifs imaginés pour faire survenir les propriétés quantiques de la lumière à notre échelle : c'est l'expérience du "chat de Schödinger", casse-tête théorique qui n'en est pas un. Les "idéalistes" du courant Wigner pensaient que le constat de percevoir le chat vivant ou mort plus ou moins longtemps après coup faisait remonter le temps au dispositif selon la décision de l'observateur. Cette hypothèse est caduque, dans la mesure où l'on sait maintenant que la réalité unique (la décohérence) se construit par interactions successives, et non par la perception réductrice, donc toute-puissante, d'une conscience. Ce fait est une avancée décisive qui envoie les "idéalistes" dans le musée de l'histoire des sciences.

casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par casseron Lun 16 Mai - 18:19

Ce fait est une avancée décisive qui envoie les "idéalistes" dans le musée de l'histoire des sciences.

C'est peut-être une conclusion un peu prématurée...bien des surprises apparaîtront....que l'on a des chances de ne pas connaître !
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5218

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Achim Lun 16 Mai - 20:27


@ Casseron

Désolé, mais la décohérence (la réduction du paquet d'onde) s'opère par interactions successives de l'environnement. Ce fait a été démontré par une expérience faite à Orsay, à l'aide de miroirs de baryum à haute réfraction ; il suffit qu'un photon se reflète dans un miroir pour que sa position soit fixée. Pas besoin d'un système nerveux pour réduire la probabilité ou la cohérence quantique.
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Macha Lun 16 Mai - 21:21

Je pense qu'il serait judicieux d'expliquer ce l'on entend par "information quantique" Smile

Anonymous
Invité
Invité

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Invité Mar 17 Mai - 10:20

Une fois n'est pas coutume, j'arrive à être du même avis que Casseron et BM Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 952108
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par casseron Mar 17 Mai - 11:14

Développe Cécé, développe !
Anonymous
Invité
Invité

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Invité Mar 17 Mai - 12:43

Tu veux que je développe le fait que tu puisse avoir raison ??? Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 899880
J'ai pourtant été quelques fois d'accord avec toi mon Casseron et je l'ai dit tout haut king
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5218

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Achim Mar 17 Mai - 13:46


@ Macha

Tu dis : "Je pense qu'il serait judicieux d'expliquer ce l'on entend par "information quantique""

En fait, l'information quantique est un mystère ; on sait que ça marche, mais on ne sait pas comment. Quand 2 particules ont interagi, si l'on mesure le spin de l'une positive, l'autre, qu'elle se trouve à 10 m. ou à des années-lumière, sera invariablement mesurée négative. C'est la non-séparabilité quantique, prouvée par Alain Aspect. Ce qui revient à s'interroger sur l'existence objective de l'espace/temps à l'échelle corpusculaire.
Flycrusher
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Flycrusher Mer 18 Mai - 4:04

Pour faire simple, cette intrication n'est pas un fait technologique, mais c'est une conséquence d'une théorie quantique.
Ensuite reste à savoir si ce paradoxe est bien un fait physique réel ou juste une conséquence d'une théorie approximative et imparfaite.
Il ne faut pas oublier que la physique quantique n'est pas coulée dan le bronze, c'est une théorie très avancée qui a été développée pour expliquer des évènements à l'échelle de l'atome qui ne pouvaient pas être décris avec la physique traditionnelle.
Nous n'avons d'ailleurs toujours pas de théorie de champs unifiée qui puisse réunir les forces électromagnétique, l' interaction forte des atomes et la gravitation.
La physique n'en est qu'à des approximations et des balbutiements pour le moment dans ce domaine, alors partir dans des extrapolations sur cet effet de simultanéité directe contredisant la relativité pour en faire des machines à remonter le temps c'est de la fumisterie.
Moi aussi je suis un grand fan se SF, mais il faut savoir faire la part de choses sinon on risque de terminer sa vie dans un sanatorium avec une entonnoir sur le crâne en train de pêcher une baleine quantique dans la cuvette des chiottes d'un WC extratemporel.
casseron
casseron
Ufologue de Terrain
Ufologue de Terrain

Nombre de messages : 9696

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par casseron Mer 18 Mai - 11:30

Flycrusher écrit :

Pour faire simple, cette intrication n'est pas un fait technologique,

J'ai bien peur que si puisque cette intrication a été observée en laboratoire. Quoi de plus technologique qu'une expérience de laboratoire ?
Flycrusher
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Flycrusher Jeu 19 Mai - 2:15

C'est une expérience réalisée à l'échelle atomique où la physique quantique peut elle seule décrire les évènements.
On est encore loin des communicateurs instantanés de Star Trek ou d'autres séries de SF ou on utilise cet effet pour communiquer à des années lumières.
Ce sera peut-être possible, mais dans ce cas ça aurait des implications extraordinaires sur notre conception de l'espace-temps. Pour le moment c'est un paradoxe constaté en laboratoire, reste à savoir si la méthode utilisée pour la mesure ou la théorie qui la soutend engendre le paradoxe ou non.
C'est là tout le problème en physique quantique, mesurer c'est modifier.
Achim
Achim
VIP
VIP

Nombre de messages : 5218

Les  communications  téléphoniques  du  temps - Page 2 Empty Re: Les communications téléphoniques du temps

Message par Achim Jeu 19 Mai - 23:44


@ Flycrusher

"C'est là tout le problème en physique quantique, mesurer c'est modifier."

Mesurer, c'est fixer ; donc en effet, c'est modifier.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 30 Juil - 0:47