Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
Le Deal du moment : -57%
Friteuse à air chaud (sans huile)
Voir le deal
64.99 €

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Révolte (Tunisie, Egypte & co)

ethane
ethane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 562

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par ethane le Lun 14 Fév - 11:45

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 595902 La télévision nationale, CCTV, a noyé l'information parmi d'autres titres samedi. Elle n'a pas diffusé les images des centaines de milliers d'Égyptiens en liesse sur la place Tahrir, dans le centre du Caire, mais montré des plans montrant des rues vides et des magasins fermés.rien
Schattenjäger
Schattenjäger
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 33850

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Schattenjäger le Lun 14 Fév - 18:54

Les Italiennes manifestent

Le comportement et les mœurs légères de Silvio Berlusconi choquent les Italiennes. Elles sont descendues par milliers dans les rues d'Italie, dimanche, pour dire «basta» (ça suffit) au premier ministre.

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 AFP_091205manifestation_anti-berlusconi_8

Elles estiment que la dignité des femmes est bafouée par le Rubygate, le scandale de prostitution de mineure auquel est mêlé le chef du gouvernement.

On estime que plus de 50 000 personnes étaient rassemblées à La Piazza del Popoloplus. On comptait autant d'hommes que de femmes et même des enfants dans la foule.

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Article_Rome

Sur les banderoles, on pouvait lire des slogans tels que «Indignées!» ou «Ne m'appelez pas prostituée, je suis une esclave!».

Ce rassemblement visait aussi à attirer l'attention sur les difficultés de la femme italienne. Parmi ces derniers, on compte le droit au travail, à celui d'être aidée quand elle devient mère et à ne pas être discriminée. Des états généraux sont prévus pour mars.

Plusieurs hommes ont dit être présents pour rejeter une «culture diffuse», qui transforme les femmes comme des «objets d'échange sexuel» dans les publicités, à la télévision ou en politique.

À Milan, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté malgré la pluie et ont fustigé l'«image indécente» donnée par le chef du gouvernement.
Robot U&P
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4589

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Ven 18 Fév - 16:39

Apollyôn
Apollyôn
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7232

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Apollyôn le Ven 18 Fév - 21:27

Le mouvement se propage en Libye, sauf que Kadhafi semble trouver plus simple de réprimer les manifestations en faisant ouvrir le feu sur la foule... il y aurait eut une cinquantaine de morts depuis le début de la semaine...
http://www.lemonde.fr/
(aucune idée de si ce lien marchera ou pas)
Concernant l'Iran, une tentative de révolte a avortée, pour l'instant, les leaders de l'opposition étant à priori très mal barrés puisqu'ils sont accusés de trahison, rien que ça, et des "mouvements populaitres" s'organisent "spontanément" pour dénoncer l'opposition (http://www.lemonde.fr/ )
Macha
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Macha le Ven 18 Fév - 21:49

On parle également du Yemen ...
La révolte se propage ...
C'est à la fois de bonne augure et de mauvaise augure ...
bonne augure si effectivement les peuples prennent réellement en main leur devenir, mauvaise augure si malheureusement l'islam extrême profite de la situation.

Mauvaise augure pour les Américains ... très mauvaise ... et pas seulement pour eux ..

FLAM
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par FLAM le Ven 18 Fév - 22:32

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 INTER-201107-Monde-arabe-contestation
Robot U&P
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4589

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Lun 21 Fév - 16:29

Maroc : des milliers de manifestants réclament des réformes

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 147573672

La "manifestation du 20 février" est le premier mouvement de ce type dans le pays. Quelques incidents ont eu lieu à Marrakech et Larache.

Manifestation à Rabat où entre 3000 et 4000 personnes ne sont rassemblées.

Des incidents se sont produits dimanche 20 février dans deux villes marocaines, Marrakech (sud) et Larache (nord), à l'issue de manifestations à l'échelle nationale pour réclamer des réformes politiques, selon des sources concordantes.

A Marrakech, haut-lieu du tourisme marocain, un groupe de 150 à 200 personnes étrangères à la manifestation ont attaqué et pillé des magasins et lancé des pierres contre un édifice public ainsi qu'un établissement de restauration rapide MacDonalds, selon un collaborateur de l'AFP sur place. L'incident s'est produit après la dispersion de la manifestation qui avait rassemblé environ 1.500 personnes.

Des incidents similaires se sont produits à Larache. Des jeunes gens s'en sont pris à des édifices publics, notamment un poste de gendarmerie et un poste de douane, selon plusieurs témoins.

Dans les deux cas, les forces de l'ordre ne sont pas intervenues, selon les mêmes sources.

"Le peuple veut le changement"

Des milliers de Marocains ont participé dimanche à des manifestations dans plusieurs villes du pays pour réclamer des réformes politiques, dont une limitation des pouvoirs du roi. Le Maroc est une "monarchie constitutionnelle" dans laquelle le roi dispose de pouvoirs très étendus et nomme le Premier ministre. La "manifestation du 20 février" est le premier mouvement de ce type dans le pays depuis le début des révoltes dans le monde arabe.

Entre 3.000 et 4.000 personnes - 1.500 en excluant les badauds, selon une source policière - se sont rassemblées à Rabat avant de défiler dans une grande artère du centre scandant "le peuple veut le changement" ou dénonçant "la corruption".

Selon un journaliste de l'AFP, environ 4.000 personnes ont manifesté à Casablanca, principale ville du pays, scandant: "liberté, dignité, justice".

"On n'a rien contre le roi mais on veut plus de justice et du travail"

Des groupes de gauche demandaient "moins de pouvoirs pour la monarchie", et certaines banderoles proclamaient: "Le roi doit régner et non gouverner" ou "le peuple veut une nouvelle Constitution".

"On n'a rien contre le roi mais on veut plus de justice et du travail", ont confié Brahim et Hassan, deux jeunes diplômés d'une école technique qui manifestaient à Casablanca et n'ont donné que leur prénom.

A Rabat, où la police se montrait discrète, Brahim Abou Dahal, un enseignant de 52 ans, a dit être venu pour réclamer une constitution "plus démocratique". "Il faut élargir les pouvoirs du Premier ministre pour qu'il soit responsable devant le peuple", a-t-il déclaré à l'AFP.

Une étudiante de 20 ans, Aicha, a expliqué être venue manifester contre la corruption et pour une "amélioration des conditions de vie" dans ce pays où les inégalités demeurent très forte et le chômage des jeunes élevé.

Un soutien mitigé

A la veille de la manifestation, l'un des jeunes à l'origine de l'appel et deux autres signataires ont annoncé leur retrait de la manifestation, invoquant des divergences "idéologiques" avec une formation islamiste et des groupes de gauche.

Les principaux partis politiques marocains dont l'Istiqlal (du Premier ministre Abbas El Fassi) s'étaient prononcés contre l'appel à manifester.

Sur Facebook, plusieurs groupes "contre la marche du 20 février" et en soutien au roi du Maroc au pouvoir depuis près de 10 ans, Mohammed VI, se sont constitués.

D'autres partis, notamment l'Union socialiste des forces populaires (USFP, coalition gouvernementale) ne se sont pas prononcés, se contentant de réclamer dans leurs organes de presse des "réformes incontournables" (Libération, quotidien de l'USFP).

Risque de "dérapage" ?

Le Maroc a jusqu'à présent été épargné par les mouvements de contestation qui ont renversé les régimes en place en Tunisie puis en Egypte et ont maintenant gagné d'autres pays du monde arabe dont la Libye. Pour de nombreux analystes, le Maroc doit notamment cette situation à la légitimité de sa monarchie et à une certaine ouverture du jeu politique.

Des voix ont cependant commencé à s'élever récemment pour réclamer une évolution vers un système de monarchie parlementaire dans lequel le roi "règnerait mais ne gouvernerait pas".

Le ministre des finances Salahedine Mezouar avait jugé "positif" samedi que de jeunes Marocains s'expriment sur Facebook tout en mettant en garde contre les risques de "dérapage". Soucieuses de prévenir des mouvements sociaux, les autorités marocaines ont augmenté récemment les subventions destinées à éviter des hausses des produits de première nécessité, comme la farine ou le sucre.

SOURCE AFP
Robot U&P
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4589

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Robot U&P le Lun 21 Fév - 16:31

Libye au bord de la guerre civile?

Au moins 173 personnes auraient été tuées par les forces de l'ordre en Libye depuis le début du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi.

379.jpg


Les affrontements ont atteint un point tel que le fils du dirigeant libyen parlé d'une possible «guerre civile» qui engouffrerait le pays si les manifestations ne cessent pas.

380.jpg

Seif Al-Islam Kadhafi, le fils de Mouammar Kadhafi

Seif Al-Islam Kadhafi a également affirmé que son père dirigerait la bataille dans la capitale Tripoli, où se dirigeraient des «dizaines de milliers» d'opposants.

L'information provenant de Libye circule au compte-gouttes, ce qui ne permet pas d'avoir de confirmation de cette offensive anti-Kadhafi. CNN rapporte toutefois que la deuxième ville du pays,
Benghazi, serait maintenant sous contrôle des manifestants.

Ces derniers bénéficieraient notamment de l'appui de certains hauts gradés de l'armée, qui auraient changé de camp.

Bilan des victimes revu à la hausse

C'est l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) qui fait état du bilan des victimes, revu à la hausse dimanche après de nouveaux affrontements entre les forces de
sécurité et les manifestants.

381.jpg

Le colonel Mouammar Kadhafi au pouvoir depuis 42 ans.

Il s'agit de chiffres incomplets selon HRW, mais basés sur des sources hospitalières. Un très grand nombre de blessés, probablement par balle, aurait aussi été dénombré.

Un avocat qui a pris part aux manifestations rapporte pour sa part que 200 personnes sont mortes à Benghazi, deuxième ville du pays et bastion de l'opposition situé à 1000 km à l'est de la
capitale Tripoli.

Un des organisateurs des protestations a décrit les événements comme une «guerre ouverte entre les manifestants et les forces de sécurité».

Malgré la répression violente des contestataires commandée par le colonel Kadhafi, qui dirige le pays d'une main de fer depuis 42 ans, des milliers de personnes manifestaient toujours dimanche
devant un tribunal de Benghazi. D'autres «attaquent la garnison, ils affrontent des tirs», assure ce même avocat.

Les protestations ont même atteint la capitale, Tripoli, qui était restée calme jusqu'à présent.

Des dizaines d'avocats ont en effet participé à un sit-in en opposition à la répression, pendant que de nombreux Libyens faisaient des réserves de nourriture en prévision d'une possible crise.

De plus, des échanges de tir nourris se feraient entendre dans plusieurs quartiers de la capitale.

Kadhafi garde le silence

Le colonel Kadhafi n'a toujours pas fait de déclaration officielle depuis le début du mouvement de révolte. Les révolutionnaires, pilier du régime, ont promis vendredi aux «groupuscules» à
l'origine des manifestations une riposte «foudroyante».

382.jpg

En Égypte, des manifestants ont défilé dans les rues du Caire en soutien aux Libyens.

Toutes les communications Internet ont été coupées en Libye et le gouvernement interfère dans les liaisons téléphoniques mobiles et fixes afin de compliquer la transmission des informations.

Les protestataires réclament un changement de gouvernement et de constitution, à l'image de l'Égypte et de la Tunisie.

SOURCE   AFP
TrustNo1
TrustNo1
Modérateur en Herbe
Modérateur en Herbe

Nombre de messages : 3167

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par TrustNo1 le Mar 22 Fév - 13:15

Ce qui est grave surtout en lybie c'est que la répression se transforme en Genocide pas étonnant avec ce dictateur de Kadhafi dire qu'on a accueuili ce criminel dans notre pays ..........tout comme ben ali avant remaque
dranozir
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par dranozir le Mar 22 Fév - 17:07

Les révolutions dans les pays pétrolier risquent de faire monter le cour du pétrole de façon drastique. On pourrai se retrouver avec un barril a 200$ voire plus.

Contenu sponsorisé

Révolte (Tunisie, Egypte & co) - Page 6 Empty Re: Révolte (Tunisie, Egypte & co)

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 26 Fév - 22:49