Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Message par Apollyôn le Mar 8 Mai - 4:05

Les peintures de la grotte de Chauvet découvertes dans le sud-est de la France en 1994 semblent bien être les plus anciennes connues à ce jour dans le monde et datent probablement de 32.000 ans, selon de nouveaux travaux français publiés lundi aux Etats-Unis.

Pour cette étude, conduite par Benjamin Sadier du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et parue dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS), les chercheurs ont mené des analyses géomorphologiques de l'entrée unique du site et une datation au chlore 36.

La première technique permet d'expliquer les différents reliefs terrestres et leur genèse, tandis que la seconde donne une estimation de la durée écoulée depuis qu'une roche a été exposée pour la première fois à l'atmosphère.

Des mesures au radio-carbone avaient déjà permis d'estimer que ces peintures avaient dû être réalisées il y a environ 31.000 ans, période dite Aurignacienne dans l'histoire culturelle des hommes modernes.

Mais leur âge a été contesté par certains archéologues estimant qu'elles auraient en fait été l'oeuvre de la culture plus récente des Magdaléniens (-17.000 à -12.000 ans). Ces experts font valoir des parallèles entre les techniques de peinture de la grotte de Chauvet et celles des Magdaléniens.

Benjamin Sadier explique que, sur la base de ses analyses géomorphologiques et de la datation au chlore 36, la falaise se situant au-dessus de l'entrée du site s'est effondrée à plusieurs reprises, dont une première fois il y a 29.000 ans et une dernière fois il y a 21.000 ans, empêchant probablement après cela tout accès à la grotte.

Celle-ci a été rouverte en 1994 au moment de sa découverte par Jean-Marie Chauvet.

Selon les auteurs de l'étude, ces gravures remontent probablement à plus de 21.000 ans en arrière vu l'obstruction de l'entrée de la grotte par des éboulis à cette date.

En outre, les précédentes datations des roches sur lesquelles ont été faites ces peintures et le charbon de bois et les ossements des animaux qui se trouvaient à l'intérieur de la grotte laissent à penser que les gravures datent d'il y a 30.000 à 32.000 ans.
AFP

Une datation basée sur des événements géologiques confirme que les peintures rupestres datent de plus de 30 000 ans. Elles seraient donc presque deux fois plus vieilles que celles de Lascaux.

La découverte en 1994 de la grotte Chauvet sur la commune de Vallon-Pont-d'Arc, en Ardèche, marque une étape dans les recherches sur les peintures rupestres. Jamais, bien sûr, on avait imaginé pouvoir trouver une telle merveille encore aujourd'hui. La solennité et l'authenticité des lions, des chevaux, des rhinocéros et des mammouths qui ornent les parois, sont éblouissantes. La découverte a pris une nouvelle dimension quand on s'est aperçu qu'il s'agissait des peintures rupestres les plus anciennes et les plus élaborées connues à ce jour dans le monde. En effet, tous ces animaux ont été peints en ocre rouge ou dessinés au charbon de bois il y a plus de 30.000 ans par des hommes de l'aurignacien et du gravettien. Par comparaison, les fresques de Lascaux datent seulement du magdalénien, il y a 17.000 ans. Un tel écart dans le temps remet en cause bien des schémas établis jusqu'alors.



Les datations par le carbone 14 des charbons de bois et des os fossilisés d'animaux retrouvés à l'intérieur de la grotte Chauvet ont été effectuées en 2001 par des chercheurs britanniques. Plusieurs spécialistes de la stylistique pariétale les ont aussitôt vivement contestées. Pour eux, en effet, il est impossible que des hommes aussi primitifs que ceux de l'aurignacien aient pu avoir une telle maîtrise du dessin et de la peinture. Un groupe de chercheurs français piloté par Benjamin Sadier, du laboratoire Edytem (*) rattaché à l'université de Savoie, apporte aujourd'hui des éléments entièrement nouveaux sur cette polémique qui confirment les datations au carbone 14. On ne peut plus guère en douter. Les hommes qui vivaient il y a plus de 30.000 ans le long des gorges de l'Ardèche maîtrisaient le dessin et la peinture aussi bien que les «artistes» de Lascaux. L'étude est publiée dans les Comptes-rendus de l'Académie des sciences américaine (PNAS, en ligne le 8 mai 2012).



«Nous apportons des arguments qui ne sont pas fondés sur l'archéologie», souligne Benjamin Sadier. C'est ce qui fait leur radicale nouveauté et les rend particulièrement convaincants. Au lieu de confiner la question de la datation aux objets présents à l'intérieur de la grotte, ils ont eu la bonne idée de la transporter au dehors, sur la falaise qui surplombe la grotte. Ils se sont livrés là à une véritable enquête de police scientifique. Le parfait état de conservation des peintures de la grotte Chauvet avait d'emblée frappé les spécialistes. Ils se sont vite rendu compte qu'il était dû à l'effondrement d'une partie de la falaise au pied de laquelle se trouvait l'entrée de la cavité à l'époque de l'aurignacien et du gravettien. Jusque-là, cet éboulis avait été perçu comme une formidable opportunité qui avait permis de boucher totalement la grotte et d'empêcher ainsi d'éventuelles agressions venues de l'extérieur (intempéries, pollutions, visiteurs, etc.).



La perception de Benjamin Sadier et ses collègues du Cerege (**) a été toute différente. «Nous nous sommes intéressés à l'effondrement lui-même et l'avons considéré comme un événement à part entière, susceptible de nous éclairer sur l'histoire de la grotte», explique le jeune chercheur.

En comptant les atomes de chlore présents dans les dizaines d'échantillons de roches calcaires prélevés sur la falaise restée en place, ils ont pu calculer le temps pendant lequel ces minéraux ont été exposés aux rayonnements cosmiques. Résultat, la falaise se serait effondrée par deux fois, entre 23.500 et 21.500 ans (voir infographie). La grotte ayant été totalement bouchée à partir de cette époque, les peintures ne peuvent donc pas être postérieures. Une hypothèse renforcée par le fait qu'à l'intérieur de la grotte on n'a encore trouvé aucun élément (charbon de bois ou os fossiles d'animaux) postérieur à cette période. «Ça colle parfaitement. On ne pouvait pas rêver mieux. Une page est tournée», savoure Benjamin Sadier.

(*) Laboratoire Environnements, Dynamiques et Territoires de la Montagne (Le Bourget-du-Lac).
(**) Centre de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement (Aix-en-Provence)
source : http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/05/07/01008-20120507ARTFIG00738-grotte-chauvet-la-plus-ancienne-au-monde.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
IstvánKadosa
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 631

Re: Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Message par IstvánKadosa le Mar 8 Mai - 19:37

merci beaucoup ,très intéressant


___________________


"les phénomènes surnaturels posent à l'approche scientifique un problème préalable:existe-t-il un fait scientifique?" Sleep
avatar
Bat
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 732

Re: Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Message par Bat le Jeu 10 Mai - 12:29

Je ne connaissais pas cette méthode de datation, c'est en effet très intéressant. Je reste toujours fasciné par les oeuvres de la grotte Chauvet.

J'avais eut la chance à l'époque, de découvrir en exclusivité les premières photos de la grotte, présentées par J-M Chauvet lui même lors d'un congrès spéléo dans l'Ain. L'assistance était restée médusée... Un grand souvenir Very Happy


___________________


Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5023

Re: Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Message par Achim le Jeu 10 Mai - 19:04


Voilà 40.000 ans, l'homme était déjà un grand plasticien ; il n'évolue pas.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Message par Apollyôn le Jeu 10 Mai - 19:16

Mouais, j'échangerai tout de même sans sourciller tout Picasso, tout Pollock et tout Rothko contre un seul crobard au charbon de la grotte Chauvet


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: Les peintures de la grotte de Chauvet en France seraient bien les plus anciennes connues

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 27 Mai - 3:11