Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Embarquement pour le 7ème continent...

Partagez
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Embarquement pour le 7ème continent...

Message par FLAM le Ven 27 Avr - 6:33

Embarquement pour le 7ème continent...


Nous sommes aujourd'hui familiarisés avec le concept de réchauffement climatique et ses effets: fonte de la banquise, élévation du niveau de la mer... Mais peu de personnes ont entendu parler des "îles plastiques", ces déchets de toute sorte rassemblés par les courants océaniques dans certaines zones des océans du globe plus ou moins définies.


Des plastiques...et des hommes

Le CNES s'implique dans l'expédition "7ème continent" par le biais du projet Argonautica. L'aventure, dont le départ est prévu le 8 mai à San Diego, amènera Patrick Deixonne et ses co-équipiers à la rencontre de la "soupe plastique", ou Great Pacific Garbage Patch comme on l'appelle, au Nord-Est de l'océan Pacifique.



Charles Moore et Patrick Deixonne, deux navigateurs soucieux de la planète.
Crédits: P. Deixonne.
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)



En 1997, le capitaine Charles Moore (à gauche sur la photo, accompagné du navigateur Patrick Deixonne) a été le premier à découvrir cette zone de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants se rassemblent. C'est le centre du gyre subtropical du Pacifique Nord.

Un gyre est un gigantesque tourbillon d'eau formé d'un ensemble de courants marins et provoqué par la force de Coriolis (inertie). Ce gyre subtropical du Pacifique Nord de 22 200 km de circonférence et d'une surface approximative de 3,4 millions de km² accumule, depuis des années, des déchets plastiques venus des continents. C'est une zone de faible vent située entre l'équateur et la latitude 50°N. Pour donner une idée, sa surface représente plus de 6 fois la superficie de la France !



Le 7e continent serait grand comme 6 fois la France.
Crédits: OSL.



Depuis la découverte de ce vortex de déchets plastiques, plusieurs expéditions étrangères comme Algalita, Project Kaisei, ou Tara, se sont rendues sur place afin d'étudier les causes de ce phénomène. Elles ont permis de découvrir également d'autres zones de ce type à travers les océans. Néanmoins, les informations obtenues restent maigres et sont variables selon les sources. A notre tour de nous faire une idée de l'étendue des dégâts causés par l'homme.


L'espace au service de l'environnement

Depuis quelques mois, des étudiants ingénieurs de l'ICAM à Toulouse travaillent à la conception d'une bouée dérivante équipé de différents capteurs que le navigateur Patrick Deixonne larguera au cours de son périple. Ces élèves travaillent également à la réalisation d'un capteur spécifique "plastique" qui sera capable de différencier les micro-déchets plastiques du plancton pour ensuite déterminer leur concentration dans la zone.

Le parcours de cette bouée pourra être suivi par les classes participant au projet. Par ailleurs, les capteurs Modis à bord des satellites Aqua et Terra (constellation de l'A-Train), ainsi que les satellites Parasol et Jason seront sollicités pour des prises de vue et fourniture de données sur la zone. La question sera: "Les satellites voient-ils les déchets ?"


Pourquoi cette expédition ?

Encore mal connu du grand public, ce phénomène n'a pas encore donné lieu à une mobilisation suffisante pour une mise en place de moyens de lutte efficaces. Les actions actuelles se concentrent essentiellement sur la pollution des littoraux et il n'existe, à ce jour, aucune proposition fédératrice autour de la question des déchets en mer.

Pourtant, les océans et leurs plus petits habitants, comme le plancton et d'autres micro-organismes, permettent par leur activité photosynthétique d'absorber plus de la moitié du CO2 produit sur Terre.

Le CO2 est un gaz incolore, inodore et pouvant être toxique à de fortes concentrations. Il représente aussi le principal gaz à effet de serre, c'est pourquoi la préservation des océans et leurs écosystèmes est d'une grande importance.

De plus, le manque d'informations concernant les micro-déchets permet d'entretenir le flou qui gravite autour d'eux. Essentiellement plastiques, ces débris de la vie terrestre se dégradent extrêmement lentement, se confondent avec le plancton et sont ingérées par de nombreuses espèces animales et végétales sous-marines.

Il est donc nécessaire de retourner dans cette zone pour :
- Médiatiser le phénomène en France car si aucune action n'est entreprise, la plaque de déchets du Pacifique Nord sera en effet aussi grande que l'Europe avec des conséquences dramatique pour les écosystèmes et l'homme !
- Rapporter un témoignage et la preuve de l'existence d'une ''plaque de déchets''. C'est le meilleur moyen de sensibiliser les Français à cette nouvelle catastrophe environnementale liée uniquement au comportement de l'homme.
- Sensibiliser les jeunes sur ce problème mondial.


Programme de la mission

A bord de la goélette Elan, plusieurs hommes vont s'embarquer dans cette aventure française inédite, en route vers la zone de convergence du Nord-Est de l'océan Pacifique.



L'Elan, le bateau en bois de l'expédition "7ème continent."
Crédits: P. Deixonne.



Lors de cette expédition, des prélèvements d'eau de mer vont être réalisés pour être ensuite étudiés dans les laboratoires de l'. L'objectif est d'analyser le taux de carbone organique particulaire dans le plancton et détecter la présence métaux lourds (Mercure) dans les plastiques. Dans ces échantillons, on pourra observer au microscope quelles sont les espèces présentes de planctons, déterminer la concentration de la zone en débris marins (plastiques ou non) et le ratio plancton/plastiques de la zone de prélèvements. Une bouée expérimentale équipée de différents capteurs sera trainée dans l'océan pour récupérer des données de température, salinité, luminosité dans le but de caractériser cette zone de convergence. Cette caractérisation de la zone permettra dans un second temps de développer un capteur spécifique de plastique, c'est-à-dire un capteur qui différencie le plancton du plastique et qui déterminera la concentration de la zone étudiée en déchets plastiques. L'équipe réalisera à la fin de l'expédition un film documentaire qui servira à l'animation de conférences dans les lycées, collèges ou autres établissements pour sensibiliser les populations à cette problématique récente.


SOURCE : techno-science.net


___________________


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par FLAM le Ven 27 Avr - 6:40

Le capitaine Charles Moore nous fait la démonstration de cette pollution plastique des océans :





Reportage de Thalassa du 22 janvier 2009 : Pollution mortelle des Océans & des Mers :







___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par Apollyôn le Ven 27 Avr - 12:27

Mein Gott, elle craint sérieusement la nouvelle Mer des Sargasses


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par FLAM le Dim 29 Avr - 23:36

@Apollyôn a écrit:Mein Gott, elle craint sérieusement la nouvelle Mer des Sargasses
Tu m'étonnes !


Mon avis là-dessus, et vous m'excuserez de ma vulgarité :

Avec notre plastique à la con, on est en train de foutre en l'air la planète... NOTRE planète Terre !

Il serait enfin temps que nous fassions quelque chose d'efficace face à ça, bon sang ! Ça n'est pas croyable !


___________________


avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par OLOVNI le Lun 30 Avr - 1:22

ah la la , si il n' y avait que le plastique !
Le plastique c 'est fantastique.Par quoi va t on le remplacer quand il n' y aura plus de pétrole ?
Ou du moins lorsqu'il sera hors de prix( là on y fera gaffe et tout devra être recyclé)
Des végétaux ? ( bois , amidon )

Flam , tu dis que nous foutons en l 'air NOTRE Terre , en disant NOTRE tu veux sans doute dire que nous n' en avons pas d 'autres ?
Nous détruisons bon nombre d 'espèces et mettons en péril notre futur, mais le passage de l 'homme n' est qu 'une anecdote dans l 'histoire de la Terre ( à moins que notre espèce ne survive encore très très très longtemps) .
Notre action considérée comme néfaste pour l 'environnement peut avoir des conséquences bénéfiques .
Elle participe au scénario de l' épopée terrestre
Si des aliens bien intentionnés avaient décidé de détourner l 'astéroïde responsable de l 'extinction des dinosaures , nous n 'aurions jamais existés

Ceci dit , bien sûr , trêve de fatalisme, nous devons faire le maximum pour préserver notre terrain de jeux et assurer un avenir meilleur
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par FLAM le Sam 5 Mai - 18:19

@OLOVNI a écrit:ah la la , si il n' y avait que le plastique !
Le plastique c 'est fantastique.Par quoi va t on le remplacer quand il n' y aura plus de pétrole ?
Ou du moins lorsqu'il sera hors de prix( là on y fera gaffe et tout devra être recyclé)
Des végétaux ? ( bois , amidon )

Flam , tu dis que nous foutons en l 'air NOTRE Terre , en disant NOTRE tu veux sans doute dire que nous n' en avons pas d 'autres ?
Nous détruisons bon nombre d 'espèces et mettons en péril notre futur, mais le passage de l 'homme n' est qu 'une anecdote dans l 'histoire de la Terre ( à moins que notre espèce ne survive encore très très très longtemps) .
Notre action considérée comme néfaste pour l 'environnement peut avoir des conséquences bénéfiques .
Elle participe au scénario de l' épopée terrestre
Si des aliens bien intentionnés avaient décidé de détourner l 'astéroïde responsable de l 'extinction des dinosaures , nous n 'aurions jamais existés

Ceci dit , bien sûr , trêve de fatalisme, nous devons faire le maximum pour préserver notre terrain de jeux et assurer un avenir meilleur
Pardon OLOVNI d'avoir mis du temps à te répondre... Smile

Que penser du bisphénole A (composé chimique du plastique) qui est désormais partout ? ...
(Voir ci-dessus, la dernière partie du reportage vidéo "Pollution mortelle des Océans & des Mers").

Je suis d'accord avec toi pour dire que le plastique est fantastique pratique, mais si il nous intoxique, ça ne va plus !


___________________


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par FLAM le Mer 9 Mai - 19:28

Dans le Pacifique, un continent de déchets plastiques… Et un insecte


Les insectes marins Halobates sericeus portent également le nom de patineurs des mers (sea skater), en référence aux mouvements qu'ils effectuent à la surface de l'eau. Seule leur reproduction nécessite un substrat solide.
© Anthony Smith



L'immense plaque de déchets flottant sur le Pacifique nord offre un environnement apparemment idéal pour un cousin de nos araignées d’eau douce : Halobates sericeus. La pollution géante par les microsplastiques, dont la quantité a été multipliée par 100 depuis 40 ans, se transforme-t-elle en un bienfait pour la nature ? Probablement pas. Une explosion démographique de cet insecte marin pourrait mettre à mal tout un écosystème.


Lire la suite sur futura-sciences.com


___________________


avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par OLOVNI le Mer 9 Mai - 22:27

Eh oui, même dans nos meilleures intentions, on ne peut pas se passer du maudit plastique







Pour sensibiliser les gens a ce problème , organisons un méga - lâcher
de ballon avec des messages accrochés expliquant qu 'il ne faut pas jeter
le plastique
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par Caribou le Mer 9 Mai - 22:38

Ahah!! qu'est ce qu'ils sont cons ces Humains
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5062

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par Achim le Jeu 10 Mai - 18:52


Ils sont d'autant plus cons que le capitalisme n'arrêtera pas sa production infernale, et le tiers-monde, qui est occupé à trouver à bouffer, se moque de l'écologie. Le saccage continuera donc jusqu'à ce que la terre (oui, oui) décide de mettre un coup d'arrêt à sa maladie. Et là............................. What a Face What a Face affraid
avatar
IstvánKadosa
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 631

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par IstvánKadosa le Ven 11 Mai - 9:11

c'est toujours un conflit d'intérêt
produire du plastic rapporte,le recycler coûte cher,et les pays en voie de développement n'ont cure de sauver la planète,ils ont plus urgent: sauver leur économie et au bout du compte le résultat sera le même.
j'ai lu un article sur D.Lapierre(la cité de la joie) et son combat en Inde notamment au Bengale,les dons pour son oeuvre caritative (qu'il a financé avec les dividendes de ses droits d'auteur)étant de plus en plus maigres ,il se voit contraint de fermer un de ces bateaux-hôpital,plusieurs dispensaires,quand il a apprit que son nouveau voisin,en EUROPE était indien et riche à milliard il lui a fait un courrier afin d'obtenir de l'aide,courrier resté lettre-morte..
ça me rappelle cette chanson de B. LAVILLIERS:"les troisièmes couteaux"

[youtube][/youtube]


___________________


"les phénomènes surnaturels posent à l'approche scientifique un problème préalable:existe-t-il un fait scientifique?" Sleep
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par Apollyôn le Jeu 10 Jan - 19:09

Les déchets plastiques pullulent au sein des océans. Max Mönch et Friedemann Hottenbacher, deux réalisateurs allemands, ont enquêté sur cette problématique environnementale entre Hawaï et l’île de Pâques, après un détour par la mer du Nord. Leur bilan sera diffusé sur Arte.

Rejetés en masse dans les océans, les déchets plastiques, qui se regroupent dans certaines zones du globe à la faveur des courants marins, présentent de multiples risques pour la faune, l'homme et les écosystèmes. La caméra des réalisateurs allemands Max Mönch et Friedemann Hottenbacher a dernièrement voyagé d’Hawaï à l’île de Pâques (Chili), en passant par la mer du Nord et le Japon, pour traquer ces morceaux de plastique qui ne connaissent aucune frontière et se fragmentent sans jamais se dissoudre vraiment.

Les océanographes sont les témoins consternés de cette pollution qui atteindrait six millions de tonnes par an. « Les déchets plastiques ont tendance, par le jeu des courants, à se regrouper sous des latitudes moyennes pour former des plaques de déchets », explique le chercheur Nicolas Maximenko dans le reportage qui sera diffusé ce jeudi 10 janvier sur Arte. Ces « plaques » sont en quelque sorte prisonnières de gyres, ces gigantesques tourbillons formés par les courants marins. Il en existe cinq principaux à la surface du globe. Deux d’entre eux ont été respectivement localisés au large d’Hawaï, dans le Pacifique nord et dans l'Atlantique nord.

Après un bref détour par l’archipel d’Hawaï (ex-îles Sandwich), la caméra a suivi une expédition de scientifiques qui se sont embarqués sur un voilier, le Sea Dragon, pour aller traquer le plastique dans le Pacifique sud. À l'approche de l'île de Pâques, la concentration en plastique s'accroît, mais ne forme pas une plaque homogène comme au nord, plutôt un tapis fin et diffus, selon le chef de l'expédition et océanographe Markus Eriksen.

Lorsque le Sea Dragon a accosté sur l'île de Pâques, son équipage a également trouvé des morceaux de plastique sur le rivage. « C'est une tragédie planétaire dont personne ne veut porter la responsabilité », estime Markus Eriksen, qui veut par son action contribuer à une prise de conscience mondiale. Il n'est cependant pas question d'aller repêcher ces millions de tonnes de plastiques fragmentés dans les océans, mais plutôt de limiter leur rejet.

Outre les conséquences mortelles pour de nombreux oiseaux qui ingèrent ces déchets et la contamination des poissons, les travaux scientifiques devraient nous encourager davantage à faire quelques efforts. Ainsi, des chercheurs japonais ont établi que l'eau de certaines plages pouvait afficher des concentrations surprenantes de bisphénol A, un composant toxique du plastique, qui commencerait à se décomposer à partir d'une certaine température.
source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/des-oceans-de-plastique-sous-loeil-dune-camera_43876/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par sergent garcia le Jeu 10 Jan - 19:52



Je propose de stopper deux ou trois guerres en cour...et de se servir de cet argent pour dépoluer tout ça.

Ben quoi ? Je peux encore réver.....


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par OLOVNI le Ven 11 Jan - 0:18





Je propose de stopper deux ou trois guerres en cour...et de se servir de cet argent pour dépoluer tout ça.

Ben quoi ? Je peux encore réver.....
Je crois plutôt que l 'heure est à la mobilisation générale
Allez hop ! tous les bénéficiaires du RSA sur les plages ! Et que ça saute!

A voir
le docu d 'Arte à ce sujet

http://videos.arte.tv/fr/videos/le-plastique-menace-sur-les-oceans--7233696.html

Désolé , je ne sais pas intégrer les vidéos d 'Arte
avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 532

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par titane le Sam 12 Jan - 10:13

et les prisonniers au lieu de les laisser dans 4 metres carré


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par Apollyôn le Sam 27 Avr - 16:57

Une expédition se prépare à partir à l'assaut du 7e continent. Grand comme six fois la France, il est situé au milieu du Pacifique et est entièrement composé de déchets d'origine humaine.

Un an après une tentative avortée, une expédition va repartir fin mai à l'assaut du "7e continent", cette gigantesque plaque de déchets plastiques flottant sur l'océan Pacifique, grande comme six fois la France mais encore largement méconnue.

À l'origine de l'expédition "7e continent" il y a l'explorateur guyanais Patrick Deixonne, 48 ans. Celui-ci avait découvert en 2009 le phénomène lors de sa participation à la course en solitaire à l'aviron Rames-Guyane.

"Je voyais tous ces déchets plastiques qui dérivaient autour de moi. Je me suis demandé : mais ça va où tout ça ?", explique M. Deixonne à l'occasion d'un passage à Paris pour préparer son aventure.

Revenu à terre, cet ancien sapeur-pompier du Centre spatial de Kourou (Guyane) se documente et trouve la réponse : ces déchets plastiques s'amalgament au point de rencontre de courants marins qui s'enroulent sous l'effet de la rotation de la Terre et forment un immense vortex appelé "gyre".

Au total, des millions de tonnes de déchets venus des côtes et des fleuves flottent dans les cinq principaux gyres répartis dans tous les océans, la force centripète aspirant lentement les détritus vers le centre.

Problème pour les scientifiques, cette "soupe" est essentiellement composée de microdéchets de plastique décomposé, maintenus en suspension dans l'eau, parfois sur 30 mètres de profondeur. Très difficilement détectable par les observations satellites, cette pollution est seulement visible depuis des bateaux.

Selon le CNES, l'agence spatiale française qui parraine la mission "7e continent", le vortex du Pacifique nord, entre la Californie et Hawaï, est l'un des plus importants de la planète, avec une surface d'environ 3,4 millions de km2.



Mais la plaque de déchets qui y flotte est "située dans des eaux peu concernées par la navigation marchande et le tourisme, le problème n'intéresse que les écologistes et les scientifiques", déplore Patrick Deixonne.

Depuis sa découverte fortuite par l'océanographe américain Charles Moore en 1997, cette nappe de débris plastiques n'a fait l'objet que de quelques recherches visant à étudier l'impact de la pollution sur les océans et leur faune.

Membre de la Société des explorateurs français, Patrick Deixonne souhaite donc médiatiser cette "catastrophe écologique" en se rendant sur place pour en rapporter observations scientifiques et images.

L'expédition doit partir le 20 mai d'Oceanside (au sud de la Californie) pour mettre le cap sur le gyre "en effectuant tout le long du parcours des mesures pour comparer la concentration et la nature des déchets", explique-t-il.

Grâce au guidage satellitaire fourni par ses partenaires, il compte rallier en six à sept jours la zone ayant la plus forte concentration de déchets, à environ un millier de milles nautiques des côtes.

Un capteur réalisé par des élèves ingénieurs de l'ICAM (Toulouse) avec le CNES sera également testé dans une bouée dérivante. Il doit permettre de distinguer dans l'eau les plastiques des planctons et autres particules vivantes, puis à terme de cartographier les zones polluées grâce à l'imagerie satellite, ce qui serait une première mondiale.

Ironie du sort, l'expédition programmée en mai 2012 avait capoté en raison d'incidents en série impliquant notamment... des déchets plastiques.

Avant le départ, un sac plastique avait bloqué la pompe à eau de la goélette de 1938 affrétée par Patrick Deixonne. Puis les débris d'un filet de pêche en nylon avaient brisé son gouvernail dans le Golfe du Mexique.

"Des problèmes de plus en plus courants dans cette partie du monde, et qui touchent de façon récurrente les plaisanciers californiens", assure le Guyanais.
source : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20130426.OBS7306/a-la-decouverte-du-continent-de-plastique.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: Embarquement pour le 7ème continent...

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 3:25