Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un électron brisé en deux... quasiparticules

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un électron brisé en deux... quasiparticules

Message par Apollyôn le Lun 23 Avr - 12:34

L'électron a beau être une particule élémentaire, il peut dans certaines conditions être "cassé" en deux! C'est ainsi qu'une quasiparticule, l'orbiton, a été observée pour la première fois.

Briser un électron en plusieurs morceaux, cela parait a priori impossible, puisqu’il s’agit d’une particule élémentaire. Et pourtant, des physiciens allemands et suisses annoncent aujourd’hui dans la revue Nature qu’ils ont observé la séparation d’un électron en deux entités distinctes, le spinon et l’orbiton. Il s’agit de quasiparticules dont l’existence a été théorisée depuis une quinzaine d’années.

Les électrons isolés sont des particules élémentaires qui ne peuvent pas être séparées en d’autres entités. Il en va autrement des électrons au sein d’un matériau : ils interagissent avec leur environnement et adoptent des comportements différents. Ces électrons ont trois propriétés : sa charge électrique, son spin (sa rotation qui en fait un micro-aimant), et son orbite autour du noyau atomique. Ces trois propriétés forment chacune une entité qui se propage dans une direction. Il en découle trois quasiparticules : l’orbiton, le spinon et le holon. Les deux dernières avaient déjà été observées expérimentalement il y a quelques années. C’est désormais aussi le cas de l’orbiton.

Thorsten Schmitt, de l’Institut Paul Scherrer (Suisse) et ses collègues européens ont réussi à observer la désintégration d’un électron en spinon et en orbiton dans un oxyde de cuivre (Sr2CuO3). Pour y parvenir, ils ont utilisés une source synchrotron, bombardant la surface de rayons X afin d’exciter les électrons, qui absorbent une partie de l’énergie. Ensuite, c’est en comparant la différence entre le rayonnement reçu et le rayonnement émis par le matériau que les physiciens déduisent les propriétés des nouvelles particules obtenues. Ou plutôt des quasiparticules car elles n’existent pas en dehors de ce matériau.

La compréhension de cette propriété pourrait aider à la mise au point des matériaux supraconducteurs à haute température. Ces matériaux qui n’opposent aucune résistance au passage d’un courant électrique doivent être refroidis à une température proche du zéro absolu (-273°C) et les physiciens tentent de remonter le thermomètre.. Aujourd’hui le record de supraconductivité à haute température est autour de -150°C !

source : http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/20120419.OBS6657/un-electron-brise-en-deux-quasiparticules.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
IstvánKadosa
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 631

Re: Un électron brisé en deux... quasiparticules

Message par IstvánKadosa le Lun 23 Avr - 19:14

et ces matériaux serviraient à quoi?


___________________


"les phénomènes surnaturels posent à l'approche scientifique un problème préalable:existe-t-il un fait scientifique?" Sleep
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 18:01