Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Message par Apollyôn le Sam 14 Avr - 20:23

Dans l'espace, l'heure est à la miniaturisation : alors qu'aux États-Unis, on envisage d'expédier vers Phobos un couple de satellites de 1 kg, en Europe, le projet MicroThrust planche sur un moteur ionique de 200 grammes, à énergie solaire, qui serait capable de faire quitter l'orbite terrestre à un engin spatial de petite taille.

Les très petits satellites (de moins d’une dizaine de kilogrammes) ne peuvent embarquer de système de propulsion efficace, ce qui les cantonne à l’orbite basse. Pour élargir leur champ d’action, un consortium d'organismes de recherche européens, dirigé par l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), a été créé pour réaliser un moteur très compact en taille (10 centimètres de côté) et de masse (quelque 200 grammes). MicroThrust, c’est son nom, est un système de propulsion ionique, utilisant donc l'accélération d'un gaz ionisé pour augmenter la vitesse d'un engin spatial. La sonde lunaire Smart-1 avait déjà atteint la Lune avec un tel principe et la sonde Dawn (trois tonnes) poursuit de cette manière son long voyage interplanétaire. Mais, avec sa source d'énergie électrique et l'utilisation de Mems (Micro Electro-Mechanical Systems), le moteur MicroThrust serait dix fois plus petit que ceux existants. Malgré sa faible poussée (100 micronewtons), il pourrait insérer en orbite des satellites après leur lancement ou même les injecter sur des trajectoires vers la Lune ou des astéroïdes. Il pourrait aussi permettre d'assurer la surveillance (inspection ou espionnage) de satellites en orbite.

Ce projet de moteur électrique est réalisé dans le cadre du 7e Programme-cadre européen de recherche et de développement technologique (FP7), principal instrument financier européen de soutien à la recherche. Il est conçu pour les petits satellites inférieurs à cent kilogrammes. Un premier prototype est actuellement développé au sein de l’EPFL, qui travaille également à la conception du CleanSpace One, un satellite de récupération de débris spatiaux pour les désorbiter.

Pour sa première utilisation, l’EPFL prévoit de l’utiliser pour CleanSpace One. Dans le futur, il devrait être installé sur d’autres petits satellites, comme ceux de l’essaim de nanosatellites Olfar qui iront se positionner derrière la Lune pour étudier la période dite des Âges sombres, entre la diffusion du rayonnement fossile (environ 400.000 ans après le Big-Bang) et la formation des premières structures, étoiles et galaxies, 200 à 400 millions d'années plus tard.

Le moteur MicroThrust utilise un champ électrique pulsé pour éjecter à grande vitesse un fluide ionisé (plus précisément un solvant, EMI-BF4). Ce gaz est extrait de son réservoir par capillarité sous une tension de 1.000 volts. Les ions sont accélérés et éjectés par un réseau de minuscules buses, qui en compterait plus d'un millier par centimètre carré.

Comme dans un moteur ionique, la force propulsive est faible mais, contrairement aux moteurs à combustion, la poussée peut être maintenue très longtemps. De plus, l'énergie électrique étant produite par des panneaux photovoltaïques, ce moteur peut fonctionner continûment.

Après six mois d’accélération, un petit engin spatial de 1 kg propulsé par un moteur MicroThrust atteindra la vitesse de 42.000 kilomètres par heure et pourra se placer en orbite autour de la Lune. Il n'aura consommé qu'un litre de liquide propulseur...
source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/un-litre-de-carburant-pour-aller-jusqua-la-lune_38085/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Message par Mirmi le Lun 16 Avr - 7:35

1 L de carburant pour un engin de 1 kg (à l'arrivée) ? Le moteur faisant déjà 200 g ça nous laisse 800 g (au max)

le EMI-BF4 c'est un solvant (un tétrafluoroborate) dans lequel on dissout un sel de métal lourd (genre PdCl2). Déjà si on en mets 1 L ça dépasse les 800g et on a jamais assez de matière pour propulser l'ensemble ? Je comprend pas là


Dernière édition par Mirmi le Mar 17 Avr - 13:37, édité 1 fois
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Message par TrustNo1 le Lun 16 Avr - 10:11

@Mirmi a écrit:1 L de carburant pour un engin de 1 kg (à l'arrivée) ? Le moteur faisant déjà 200 g ça nous laisse 800 g (au max)

le EMI-BF4 c'est un solvant (un tétrafluoroborate) dans lequel on dissout un sel de métal lourd (genre PdCl4). Déjà si on en mets 1 L ça dépasse les 800g et on a jamais assez de matière pour propulser l'ensemble ? Je comprend pas là

Hein Quoi ??? et bien on dirait que l'on va pouvoir aller au dlà des étoiles je trouve que cela est une avancée ; cela nous permettra de pouvoir aller au delà de la barrière de notre système solaire et c'est là que cela peut devenir intéressant pour nous ufologue amateur comme pour la recherche ; on pourra enfin savoir ce qu'il y à au delà des étoiles.

avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Message par Caribou le Lun 16 Avr - 15:48

1 L de carburant pour un engin de 1 kg (à l'arrivée) ? Le moteur faisant déjà 200 g ça nous laisse 800 g (au max)

le
EMI-BF4 c'est un solvant (un tétrafluoroborate) dans lequel on dissout
un sel de métal lourd (genre PdCl4). Déjà si on en mets 1 L ça dépasse
les 800g et on a jamais assez de matière pour propulser l'ensemble ? Je
comprend pas là

Haha en effet il y à un problème !! en fait c'est un calcul théorique pour atteindre cette vitesse de 42 000 km/h pour une masse de 1 kg mais cela est strictement impossible.

Donc après une petite recherche il semblerait que le réservoir à une capacité de 50 à 200 ml.. le satellite sera donc bien moins rapide.-->( http://www.enerzine.com/603/13757/impression-breve.html )
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Message par TrustNo1 le Lun 16 Avr - 16:08

PAFleKaribou a écrit:
1 L de carburant pour un engin de 1 kg (à l'arrivée) ? Le moteur faisant déjà 200 g ça nous laisse 800 g (au max)

le
EMI-BF4 c'est un solvant (un tétrafluoroborate) dans lequel on dissout
un sel de métal lourd (genre PdCl4). Déjà si on en mets 1 L ça dépasse
les 800g et on a jamais assez de matière pour propulser l'ensemble ? Je
comprend pas là

Haha en effet il y à un problème !! en fait c'est un calcul théorique pour atteindre cette vitesse de 42 000 km/h pour une masse de 1 kg mais cela est strictement impossible.

Donc après une petite recherche il semblerait que le réservoir à une capacité de 50 à 200 ml.. le satellite sera donc bien moins rapide.-->( http://www.enerzine.com/603/13757/impression-breve.html )

perso les calculs ce n'est pas mon truque 😕 ; mais si vous le dites Smile


Contenu sponsorisé

Re: Un litre de "carburant" pour aller jusqu'à la Lune

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 18:06