Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Apollyôn le Jeu 29 Mar - 18:46

Trois plages, trois créatures bizarres. Monstres marins, manipulations génétiques ou simples cadavres en décomposition, les États-Unis accueillent régulièrement sur leurs plages des créatures qui défient l’imaginaire. Le week-end dernier les promeneurs de Caroline du Sud se sont retrouvés nez-à-nez avec une sorte de monstre marin échoué sur la plage de Folly Beach. La carcasse de l’animal avait de quoi faire peur : une taille gigantesque (près de 4 mètres de long), des écailles dignes d’une terrasse en béton armé et une peau cuirassée à teinte jaune.


Bref, plutôt des caractéristiques sorties tout droit de l’imaginaire d’un auteur de science-fiction. Pourtant, la bête était bien là, en chair et en os, échouée sous le soleil de Caroline du Sud. Les habitants ont d’abord cru à un monstre marin encore inconnu de la communauté scientifique. Mais un vétérinaire local a rendu un tout autre verdict : il s’agissait d’un esturgeon de l’Atlantique, une espèce particulièrement imposante qui peut atteindre 4 mètres 50 et peser plus de 350 kilos.

Malgré ses dimensions hors normes, l’esturgeon de l’Atlantique a plus à craindre de l’homme que l’inverse. Réputé pour son caviar, il est traqué sans quotas de pêche, tout en étant pourtant inscrit sur la liste des espèces en voie de disparition.

Le Chupacabra de San Diego
Autre créature, autre plage. De l’autre côté des États-Unis, dans la station balnéaire de San Diego, une curieuse bête gisait inerte au début du mois de février. L’animal en question avait des crocs à faire pâlir le plus féroce des loups, une peau brûlée par le soleil et une crête punk au milieu de la tête en guise de pelage. On aurait presque pu croire au trucage sur les photos transmises sur le Web par un snowboarder en vacances.



Celles-ci ont été authentifiées et les internautes ont pu avancer toutes sortes de spéculations sur l’identité de l’animal : un raton-laveur, un chien, un canular, soit plusieurs hypothèses crédibles. Mais de là à avancer être en présence du mythique chupacabra ou du fuit d’une expérience scientifico-gouvernementale… Seuls les scientifiques, avec toute la sagesse de raisonnement empirique qu’on leur connaît, pouvaient mettre un terme au débat. Ils ont tranché en assurant que le cadavre en question était celui d’un opossum de Virginie.

Le Montre de Montauk
Mais l’échouage de créature le plus célèbre reste celui du Monstre de Montauk, du nom du village où il fut découvert. La trouvaille remonte à juillet 2008. Plusieurs témoins affirment avoir vu cette créature pleine de mystères. Comment peut-elle être réelle avec son bec de dinosaure, ses pattes courtes et son corps dodu sans pelage ?



Là encore, la spéculation fut intense. Avait-t-on affaire à un fake ? L’imposture pouvait se justifier par l’absence de corps à disposition. Autre éventualité, le Monstre de Montauk appartenait-il au Centre officiel de tests sur les animaux installé à proximité, le Plum Island Animal Disease Center ?

Mais l’hypothèse communément admise aujourd’hui reste celle d’un corps en forte décomposition. Un chien, un porc, un raton-laveur ou même une tortue sans carapace. L’eau, le sel et le soleil auraient gonflé son corps, attaqué son pelage et décomposé l’ensemble de la carcasse.

C’est une forte possibilité, bien que de nombreux éclaircissement scientifiques viennent contredire chacune de ces pistes. Alors, fake ou pas ? Aujourd’hui encore, le mystère reste entier. L’animal fait partie de la légende et c’est peut-être tant mieux. La Nature nous réservera toujours des surprises.

source : http://www.maxisciences.com/cr%E9ature/des-creatures-etranges-echouees-sur-des-plages-americaines_mrm97834.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4901

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Achim le Ven 30 Mar - 1:48


Il y a lieu de discuter cet article !

1 - Il est dommage que la photo ne montre pas la tête de l'animal, car un esturgeon a une gueule caractéristique, incurvée et plate. La forme des écailles correspond néanmoins ; laissons-leur le bénéfice du doute.

2 - Un opossum de Virginie, avec une tête et des canines pareilles ?? Je ne connais que le tigre et le mandrill qui soient dotés de telles canines surdimensionnées par rapport à la tête. Constatez comme celles-ci empiètent sur la mâchoire inférieure...
Ce qui est formidable, avec les "scientifiques", c'est qu'ils peuvent proférer les pires conneries (ou les pires mensonges, si cela les arrange) sans soulever la moindre objection. C'est beau, la Science !

3 - Sur le monstre de Montauk, une particularité anatomique aurait dû mettre tout le monde d'accord : son bec ! Aucun animal connu n'est doté d'un tel bec. Les pattes non plus ne correspondent à rien, ni l'étrange forme du crâne.

Montauk = mystère !


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par FLAM le Ven 30 Mar - 3:18

@Achim a écrit:1 - Il est dommage que la photo ne montre pas la tête de l'animal, car un esturgeon a une gueule caractéristique, incurvée et plate.
Oui, je suis d'accord avec toi, Achim , c'est bien dommage !


A propos du "monstre de Montauk", je trouve personnellement l'hypothèse du raton-laveur assez crédible...

"Le bec" ne serait en fait que l'os de la machoire supérieure édentée.

Voir ICI des photos expliquant assez bien cette hypothèse et surtout la dernière en animation GIF très parlante...


Pour la taille de la créature, il s'agirait en fait d'une bestiole assez petite à en juger de la mouche photographiée sur l'un des cliché...


Source de l'image


A voir : Toutes les hypothèses sur le "monstre de Montauk".


___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Apollyôn le Ven 30 Mar - 7:26

@Achim a écrit:2 - Un opossum de Virginie, avec une tête et des canines pareilles ?? Je ne connais que le tigre et le mandrill qui soient dotés de telles canines surdimensionnées par rapport à la tête. Constatez comme celles-ci empiètent sur la mâchoire inférieure...

Tout est question de taille, mais l'opossum possède quand même des crocs imposants



ainsi que la loutre



___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par canon le Ven 30 Mar - 17:00

pour la deuxieme photo, les dents du bestiaux porte a croire que c'est un animal terrestre ! peut etre c'est il noyé et refoulé sur la plage ?
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Mikerynos le Ven 30 Mar - 19:58

Pour la première photo, je ne connais pas... Pour les suivantes, il me semble qu'il s'agit de ce que l'on a appelé " Le monstre de Montauk ", voir sur le forum:
http://www.ufologie-paranormal.org/t5082-un-monstre-de-montauk-au-canada?highlight=Montauk
et ici: Le mystère du «monstre de Montauk»


___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Apollyôn le Ven 30 Mar - 20:34

Le premier "monstre", celui de Folly Beach, est tout nouveau, puisqu'il s'est échoué vendredi dernier, et comme c'était le seul article en français que j'ai trouvé sur le suje hier.

Concernant le monstre de Montauk, je rejoins l'avis de Flam, ce qui ressemble à un bec ne serait en fait qu'un os nu, décharné, il faudrait plutôt imaginer que l'animal vivant avait un museau et une truffe projetée vers l'avant.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Mikerynos le Sam 31 Mar - 16:31

Concernant "Le Chupacabra de San Diego" le nom est déjà mal choisi, puisque sa mâchoire ne semble par correspondre à ce qui est observé concernant les traces relevées sur ses victimes. D’ailleurs le terme "Chupacabra" est utilisé fréquemment pour n’importe quoi. Après dire ce qu’est cette bestiole. scratch
Par contre je n'y vois pas vraiment de mystère.


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Mikerynos le Sam 31 Mar - 16:47

Le premier "monstre", celui de Folly Beach, est tout nouveau, puisqu'il s'est échoué vendredi dernier, et comme c'était le seul article en français que j'ai trouvé sur le suje hier.
J'ai trouvé une autre photo.. a vérifier.
http://www.flickr.com/photos/airdna/2729090842/
D'après cette article, il s'agirait d'un Esturgeon géant.
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2120811/Sea-monster-Mysterious-creature-washes-South-Carolina-shore--turns-massive-Atlantic-Sturgeon.html
Voir aussi:
http://www.mysteredumonde.com/photos-paranormal/esturgeon-geant_92.html


___________________


avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4901

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Achim le Dim 1 Avr - 23:56


@ Mikerynos

La photo de ton dernier site noté (Mystèresdumonde) montre sans aucun doute un esturgeon géant. La photo de Folly Beach ne montrant pas la tête, on ne peut se baser que sur les écailles qui sont probantes.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par FLAM le Lun 2 Avr - 2:17

L'esturgeon est une bestiole pouvant apparemment être assez mastoc !

D'autres photos d'esturgeons géants :












SOURCE DE L'IMAGE


:arrow: A partir de 15:30, le documentaire ci-dessous parle des esturgeons géants :
http://www.mystere-tv.com/les-monstres-de-lac-realite-ou-fiction-v1426.html


___________________


avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 505

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par titane le Mar 3 Avr - 9:08

mikerynos pour ta premiere photo pour moi c est une meduse


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par Macha le Mar 3 Avr - 10:14

L’esturgeon jaune

(Acipenser fulvescens)

Noms communs - Esturgeon de roche, esturgeon noir, esturgeon de lac.

Description - Les côtés sont brunâtres à gris foncé, dénués de taches pâles comme chez l'esturgeon blanc. Le long museau en forme de cône présente quatre barbillons sur sa face inférieure, environ à mi-chemin entre la bouche et le bout du nez. Le pédoncule caudal est plus mince que celui de l'esturgeon à museau plat et il n'est pas recouvert d'écaillés osseuses. On retrouve un orifice d'évent au sommet de l'opercule.

Qualité gastronomique - La chair riche et huileuse est délicieuse lorsque fumée. On peut aussi la manger fraîche, mais elle goûte alors davantage le veau que le poisson.

Qualités sportives - Étant donné que l'esturgeon de lac s'alimente prioritairement sur le fond, on le capture pratiquement toujours avec des appâts naturels, surtout des lombrics, des menés morts et des portions d'appâts. Les vétérans utilisent une ligne don: la résistance varie entre 20 et 50 Ib. L'esturgeon de lac est un batailleur puissant, reconnu pour son habileté à sauter.

Habitat - Se retrouve uniquement dans les rivières importantes et les lacs y étant reliés. Les meilleures rivières montrent de longs tronçons non harnachés par des barrages. Cette espèce habite normalement les secteurs présentant un fond de sable et de gravier ou un fond rocheux. Elle préfère un écart de température oscillant entre 15 et 18 °C (60 et 65 °F).
Régime alimentaire - Un esturgeon de lac peigne le fond avec ses barbillons, utilisant sa bouche pour sucer les larves d'insectes, les escargots, les petits mollusques et les écrevisses. La période d'alimentation intensive s'amorce dans la soirée et continue jusqu'à tôt le lendemain matin.

Moeurs de reproduction - L'esturgeon de lac n'atteint pas sa maturité sexuelle avant l'âge de 20 ans. Il fraye tard au printemps ou tôt en été, normalement à des températures variant entre 13 et 18 °C (55 et 64 °F). Avant la fraye, il fréquente les faibles profondeurs et il lui arrive fréquemment de sauter complètement en dehors de l'eau. La fraye a lieu dans l'eau vive, fréquemment dans les rapides en aval de chutes infranchissables.

Longévité et croissance - Les mâles peuvent atteindre l'âge vénérable de 55 ans, alors que les femelles sont susceptibles de vivre jusqu'à 80 ans. Cependant, l'âge d'un esturgeon de lac de 208 Ib (94,35 kg) capturé en 1953 en Ontario a été estimé à 152 ans.

Record mondial - Malheureusement, à l'exception de l'esturgeon à museau plat, toutes les espèces d'esturgeons ont été regroupées dans la liste des records officiels, et il n'existe donc aucune mention spécifique pour l'esturgeon de lac. Cependant, un poisson de 193 Ib (87,55 kg) fut pris en 1974 dans le Mullet Lake, au Michigan. Un poisson de 310 Ib (140,62 kg) fut capturé commercialement au filet en 1922 dans la baie Batchewana, dans le lac Supérieur.

A priori il s'agit bien d'une esturgeon jaune. Poisson de rivière, il migre durant la période de fraye. Il y a donc de forte chance que ce malheureux "petit" poisson se soit échoué après avoir été emporté de la rivière jusqu'à l'embouchure en mer.
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Des créatures étranges échouées sur des plages américaines

Message par TrustNo1 le Mer 4 Avr - 10:03

@Apollyôn a écrit:Le premier "monstre", celui de Folly Beach, est tout nouveau, puisqu'il s'est échoué vendredi dernier, et comme c'était le seul article en français que j'ai trouvé sur le suje hier.

Concernant le monstre de Montauk, je rejoins l'avis de Flam, ce qui ressemble à un bec ne serait en fait qu'un os nu, décharné, il faudrait plutôt imaginer que l'animal vivant avait un museau et une truffe projetée vers l'avant.

Le bec selon un scientifique est le fait que comme il est resté longtemps dans l'eau certains predateurs l'auraient un peu mangé d'ou l'aspect de sa mâchoire qui pourrait sembler être un bec ; pour l'autre c'est un cas très récent.


    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 12:00